Je dépose un projet

ATTENTION : une fois déposé, votre projet ne peut plus être modifié, sauf à le supprimer pour le déposer à nouveau. Nous vous invitons à prendre connaissance des informations ci-dessous afin de vous éviter ce désagrément.

Si vous habitez à Paris, vous pouvez déposer un projet, quels que soient votre âge et votre nationalité. Ce projet peut concerner l'ensemble de la Ville ou être localisé dans un arrondissement :

  • S'il est déclaré recevable, une pré-étude sera menée par la Ville, pour estimer son coût et sa faisabilité
  • Si le projet est estimé faisable et que son coût ne dépasse pas l'enveloppe du budget participatif, il sera soumis à la validation d'une commission présidée par la.le Maire d'arrondissement (projet d'arrondissement) ou par la Maire de Paris (projet parisien).
  • S'il est retenu par cette commission, il sera soumis au vote des Parisien.ne.s : votre mobilisation sera alors déterminante pour le faire connaître afin qu'il recueille un nombre suffisant de voix pour gagner.  

Votre projet est-il recevable ?

Pour être recevable, votre projet doit remplir 3 critères :

  • Satisfaire un motif d'intérêt général et ne comporter aucun caractère commercial ou publicitaire ;
  • Entrer dans le champ des compétences de la Ville ou du Département de Paris ;
  • Correspondre à une dépense d'investissement dans l'espace public ou dans les équipements de proximité, d'achat de matériel ou de création de  services en ligne. Il ne doit pas générer de dépenses de fonctionnement trop importantes.

Un projet clair, précis et construit collectivement aura plus d'atouts pour réunir des votes et se concrétiser : il est toujours préférable de s'associer à un projet plutôt que d'en déposer un similaire. Il est aussi possible que la Ville vous propose de co-construire une proposition commune avec des Parisien.ne.s ayant déposé un projet proche du vôtre, en mars/avril prochain.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Vous voulez vérifier que votre projet relève de dépenses d'investissement ou des compétences de la Ville ? Connaître les enveloppes budgétaires allouées à chaque arrondissement ou estimer le coût de votre projet ? Avant de déposer votre projet, nous vous invitons à consulter le mode d'emploi du Budget Participatif et la foire aux questions.

Comme en 2017, nous vous remercions de noter que :

  • Les projets de murs végétalisés ou d'art urbain devront nécessairement être localisés sur des murs appartenant à la Ville, aux bailleurs sociaux ou aux partenaires publics de la Ville pour être retenus ;
  • Les projets de végétalisation sur l'espace public (jardinières, potelets, pieds d'arbres…) doivent être déposés dans le cadre d'un dispositif dédié : le Permis de végétaliser . Ces projets ne seront pas étudiés dans le cadre du budget participatif ;
  • Les demandes de composteurs collectifs doivent être déposées par l'intermédiaire du dispositif municipal dédié.
     

Enfin, le succès rencontré par les projets d'aménagements de l'espace public dans le cadre du Budget Participatif depuis 2014 et l'ambitieux programme porté par la municipalité dans ce domaine doivent permettre de profondément modifier le paysage de la ville d'ici 2020. L'apaisement de la circulation et un meilleur partage de l'espace public au profit des piétons et cyclistes sont au cœur du projet municipal de la Maire de Paris, décliné au travers du Plan Vélo, de la Stratégie Paris Piéton, des réaménagements et piétonisations de places et de rues, de la généralisation des zones 30 à l'horizon 2020, des piétonisations pérennes ou temporaires. Par ailleurs le souhait d'amplifier cette politique a été très clairement exprimé par les Parisien·ne·s à l'occasion du Budget Participatif : depuis 2014, 134 projets relatifs à cet objectif ont été retenus au vote, soit un budget d'environ 65,6 millions d'euros dédié à la place des vélos et des piétons dans l'espace public.

Ces projets sont longs à mettre en œuvre : les études et les chantiers nécessitent de nombreuses concertations techniques (concessionnaires de réseaux type GRDF, architectes des Bâtiments de France, RATP, pompiers, Préfecture de Police, etc.). et locales avec les usagers (riverains, commerces, etc.). Aussi, pour pouvoir réaliser dans les meilleurs délais les très nombreux projets votés les années précédentes, les nouveaux projets de réaménagements de l'espace public (aménagement de places ou de rues, création de pistes cyclables, élargissement de trottoirs, piétonisations, zones de rencontre, …) ne sont pas acceptés exceptionnellement dans le cadre de l'édition 2018 du  Budget Participatif. En revanche, sont acceptés les projets qui seraient relatifs  à l'entretien de la voirie, qui ne nécessitent pas de longues phases d'étude et de concertation.

 

Je dépose mon projet