Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
7821 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Environnement

 

+ de nature en ville

Budget Participatif 2016

L'idée … Donner plus de place à la biodiversité dans Paris, en recréant des écosystèmes favorables à la faune et à la flore, et en sensibilisant les Parisiens à cette question environnementale, en leur proposant notamment de mettre en œuvre les principes de la permaculture pour un jardinage naturel. Aujourd'hui … Au même titre que la lutte contre le dérèglement climatique, la protection et la valorisation de la biodiversité sont essentielles à notre avenir collectif. Notre Ville est très attachée à son patrimoine naturel et a élaboré un premier Plan Biodiversité en 2011. Une concertation est en cours pour établir le nouveau Plan . Ce projet pourrait venir renforcer ce qui sera prévu par ce plan. Demain… Dès le plus jeune âge, les enfants pourraient être sensibilisés à la biodiversité par l’installation de bacs de jardinage ou de potagers dans les crèches. Petits et grands découvriraient la nature urbaine aux détours de leurs promenades grâce à la création d’hôtels à insectes, de ruchers, de butinoirs vitrés pour découvrir la vie des abeilles, de prairies fleuries et de friches, de nichoirs, ou de mares. Ces installations permettant à la flore et à la faune parisienne de se développer sous nos yeux seraient accompagnées de panneaux pédagogiques permettant d’en savoir plus sur les oiseaux, les mammifères, les insectes pollinisateurs, la flore sauvage ou les poissons de la Seine. En complément, des dispositifs de permaculture seraient mis en oeuvre pour permettre aux Parisiens de découvrir comment cultiver leur potager en s’inspirant des écosystèmes naturels. Enfin, des outils numériques pourraient être développés pour favoriser la diffusion des savoirs sur la biodiversité et la permaculture en ville.

Cadre de vie

 

Réaménager le quartier Bargue/Falguière

Budget Participatif 2017

Ce projet issu des 5 propositions portées par le Conseil de quartier, l’association des parents d’élèves du conservatoire, 48 Bargue Association et les habitants, prévoit de réaménager le quartier Bargue/Falguière en : -Repensant l’accès au conservatoire et à la crèche : il s’agit de démolir la dalle enserrant le conservatoire, afin de créer un accès sur rue et des espaces verts aux alentours. La couverture des deux patios et la réorganisation des espaces intérieurs permettront d’augmenter sa superficie, de créer un espace d’accueil, d’attente et une salle de danse. Le parvis sera aménagé de manière harmonieuse avec de la végétation, du mobilier urbain et un éclairage renforcé. -Réaménageant la place Kandinsky en un lieu de vie agréable et intergénérationnel : il s’agit de sécuriser et améliorer l’accessibilité des espaces en démolissant la dalle, supprimer une des rampes de parking, déplacer le marché rue Falguière, végétaliser le lieu (jardin partagé, bacs fleuris…).Pour égayer le quotidien, une fresque murale est proposée par les habitants, à l’entrée du passage morne et maussade entre les rues Bargue et Procession qui sera rénové. -Restaurant la fontaine Aristide Maillol pour lui redonner un aspect agréable. -Créant un terrain de sport au sein du jardin Bargue-Platon afin de donner aux jeunes la possibilité de pratiquer dans un endroit adapté, revêtu d’un sol antibruit et d’un filet permettant de réduire considérablement les nuisances sonores. L’ampleur du projet nécessite de le réaliser en plusieurs phases. Le site a été découpé en deux îlots (Nord et Sud) selon les préconisations des services de la Ville et en respectant le souhait des porteurs de projets. Les travaux seront financés par le budget participatif, Paris Habitat et la Mairie du 15e.

Prévention et sécurité

 Rue des Plantes, 75014 PARIS

Mise en sécurité de la Rue des Plantes

Budget Participatif 2016

La rue des Plantes, notamment entre la rue d'Alésia et le Boulevard des Maréchaux distribue une maison de retraite, un hôtel, plusieurs bars et restaurants, un hôpital, plusieurs résidences familiales et deux rues avec écoles primaires (rue Antoine Chantin et rue de l'abbé Carton) ou espaces de jeux, et peut être un jour un espace vert accessible à tous en lieu et place de l'actuelle Petite Ceinture abandonnée. La rue des Plantes est constituée d'un tronçon rectiligne à deux voies, incitant les très nombreux automobilistes qui "quittent" Paris à rouler à grande vitesse, et ce malgré l'environnement décrit ci-dessus (danger pour les enfants, les piétons, les personnes âgées, les touristes, environnement bruyant proche d'un hôpital, etc.) Il pourrait être intéressant de réfléchir à un adoucissement de la circulation (abaissement de la vitesse, élargissement des trottoirs au bénéfice des terrasses des restaurants ou à l'articulation future avec l'aménagement de la Petite Ceinture, chicanes avec places de parking deux-roues, voitures ou Autolib, voie réservée bus 58 et taxis, piste cyclable (on quitte aussi Paris à Vélo), ralentisseurs, radars à feux-rouges ou de vitesse, mise en sens inverse sur un tronçon, etc), les solutions sont nombreuses pour un environnement plus calme, plus sain et moins dangereux.

1 2 3 4