Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
5897 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Cadre de vie

 Rue David d'Angers, 75019 PARIS

MEILLEURE COHABITATION PIETON AUTOMOBILISTE RUE D. D’ANGERS

Budget Participatif 2016

La rue David d’Angers à forte déclivité incite les automobilistes à une vitesse excessive, où des accidents de personnes sont observés. Le seul obstacle qui ralentit la vitesse automobile est constitué par la place Rhin et Danube. Le respect du code de la route se fait difficilement aux passages piétons et aux véhicules débouchant à droite des rues du Général Brunet, de la Prévoyance et de la rue François Pinton. Une station de métro, plusieurs crèches dont celles des 4 et 28 rue David d'Angers et du 1 rue Antoinette Blanche, la piscine Georges Hermant et le lycée Diderot (1200 élèves) sont implantés dans ce secteur. Pour notre bonheur à tous, une piste cyclable a récemment été ajoutée. Ce constat permet de dégager un certain nombre de pistes sur la rue David d’Angers pour améliorer la cohabitation des automobilistes, cyclistes et piétons qui traversent : - ralentisseur - feux tricolores protégeant les piétons (à vérifier selon coûts) - Revoir l’éclairage pour éclairer mieux en assurant la sécurité des habitants et ainsi répondre aux besoins de sécurité des citoyens (habitants et passants) tout en luttant contre la pollution lumineuse et en réalisant des économies d'énergies. 2. A quel objectif répond votre idée ? Améliorer la cohabitation entre les automobilistes, les cyclistes et les piétons. Permettre à tous les publics de circuler en toute de sécurité dans la rue David d’Angers. 3. A combien estimez-vous le coût de votre proposition ? A estimer avec les services de la ville

Education et jeunesse

 18 Avenue Mathurin Moreau, 75019 PARIS

Bus d'ateliers inter- génération

Budget Participatif 2016

Public concerné: Eventuellement des jeunes et des personnes âgées du 19ème arrondissement (cependant pourrait plus tard s’étendre à d'autres arrondissements) Pourquoi les jeune comme apprenants ? Il y a beaucoup de logements sociaux dans le 19ème arrondissement et de quartiers populaires avec des taux de chômage important, surtout chez les jeunes : ce projet permettrait de donner confiance à des jeunes dans leur capacité à apprendre et peut-être faire naître en eux l’idée d’une future vocation. Pourquoi des personnes âgées comme enseignants ? - Valoriser une population souffrant souvent d'isolement grâce à la possibilité d'enseigner un savoir-faire acquis pendant la vie professionnelle (électricien, couturière...) - Encourager les rencontres intergénérationnelles à travers une activité commune -Mettre au gout du jour certaines techniques s’enseignant de générations en génération et donc par cela montrer l’intérêt précieux du savoir détenu par nos ainés Pourquoi un bus ? - L'atelier mobile permet de compenser la mobilité réduite des personnes âgées en amenant le bus-atelier au plus près de leur domicile - Intérêt général : la mobilité de l'atelier installé dans un bus permet de le déplacer dans tous les quartiers du 19ème arrondissement -L’originalité du concept séduis et donne envie de s’y aventurer, cela attirerait l’attention car l’idée est plutôt singulière Dimension numérique du projet: - Une caméra pourra être installée afin de filmer les séances d'enseignement et les diffuser sur le web, contribuant ainsi à augmenter la mise en valeur du projet et des participants, jeunes et vieux.

Cadre de vie

 Rue Changarnier, 75012 PARIS

Réaménagement de la rue Changarnier (quartier Porte de Vincennes)

Budget Participatif 2016

Les habitants de la rue Changarnier et de ses alentours proposent d’améliorer le cadre de vie de cette rue, située dans le quartier de la Porte de Vincennes. Aujourd’hui, cette voie souffre de quelques maux : manque de propreté, manque de lumière, sentiment d’insécurité… qui pourraient être largement réglés par un réaménagement de la rue, et ainsi permettre à chacun de profiter pleinement du potentiel de cette desserte résidentielle, sur le chemin de l’école Lamoricière. Pour cela, il est proposé de : - supprimer le terre-plein central, refaire le revêtement de la rue, et la laisser à sens unique, pour ainsi limiter les contre-sens volontaires - agrandir les trottoirs tout en conservant les places de stationnement existantes - agrémenter les trottoirs d’arbres à petit développement (comme par exemple des arbres fruitiers) et doubler leur nombre. Sur ce point, il est important que ces arbres soient bien espacés afin de permettre aux habitants du rez-de-chaussée et des premiers étages de profiter de la lumière du soleil - végétaliser les pieds d’arbres et implanter des jardinières, pour permettre ainsi à tous de jardiner ensemble (permis de végétaliser) - installer un point de compostage collectif - améliorer la qualité de l’éclairage de la rue - étudier l’opportunité de mettre une caméra de surveillance, sous réserve de l’accord de la Préfecture de Police et du Commissariat En repensant collectivement l’aménagement de la rue Changarnier, les habitants souhaitent ainsi apporter davantage de convivialité et créer une meilleure continuité entre les différentes rues du quartier.

Cadre de vie

 

Parvis St-Nicolas-des-Champs : Un lieu apaisé, convivial et vert

Budget Participatif 2016

Rénovation, embellissement, végétalisation de la place devant l’église St-Nicolas-des-Champs aujourd’hui minérale et sans charme. Plantations de nouveaux arbres et végétaux pour autant que le parking sous-terrain le permette, éventuellement consolidation du sol et apport de terre pour un jardin suspendu pour créer une impression de « masse verte » avec des effets de verticalité et de perspective vers la façade de l’église. Pour l’aménagement cet espace, un sentier est à créer en diagonale orienté nord-ouest / sud-est, il faudrait aussi installer des assis-debout et implanter une sanisette côté nord. Transformation de la voie de circulation générale côté impair en voie réservée pompiers-livraisons-taxis. Pour ne pas supprimer la station Autolib’, elle serait déplacée à l’extrémité sud de la place ou rue Greneta. Étudier la suppression sur une voie voire des deux de la circulation coté église pour apaiser et valoriser les abords de ce site historique. Pour des raisons de sécurité dues à la dangerosité du feu tricolore de l’angle rue Réaumur / rue Saint-Martin, il conviendrait de réfléchir à créer un sas vélo au niveau du feu tricolore du carrefour Papin/Saint-Martin et ainsi créer une inversion des voies de circulation bus/voiture pour résoudre le cisaillement provoqué au niveau du croisement Réaumur / Saint-Martin. « Ce projet vise à créer une place végétalisée, offrant un espace paisible, agréable et convivial pour les enfants comme pour les adultes, tout en mettant en valeur l'architecture des bâtiments qui la bordent. »

Transport et mobilité

 Place de Rungis, 75013 PARIS

Amélioration de la desserte du quartier Rungis-Poterne

Budget Participatif 2017

Le quartier de Rungis-Poterne des Peupliers est actuellement desservi par deux bus irréguliers et peu fréquents, le 57 et le 67, et par le T3, qui dessert les maréchaux mais n'a pas amélioré l'accès au centre de Paris. Il s'agirait donc d'inciter la RATP à - améliorer la fréquence des bus 57 et 67 (que l'on peut attendre jusqu'à 20 minutes en heure creuse ou le dimanche alors que nous sommes, dans le cas du 67, en tête de ligne) ; -ajouter des bus 57 "partiels" au départ de la Poterne des Peupliers afin d'éviter une attente trop longue ; -démarrer enfin la prolongation de la ligne 5 du métro entre Place d'Italie et Rungis/Poterne des Peupliers via la Place Verlaine, Bobillot-Tolbiac (correspondance avec le bus 62), Place de l'abbé Georges-Hénocque (correspondance avec la Traverse Bievre-Montsouris) et Rungis/Poterne des Peupliers (correspondance avec le T3). Cette prolongation de la ligne 5, promise depuis maintenant plus de dix ans est actuellement prévue pour 2035 alors que la population de ce quartier augmente d'année en année... La ligne pourrait ensuite, dans un second temps, être raccordée à la Petite Ceinture, permettant ainsi une seconde prolongation vers la Cité Universitaire (assurant ainsi une correspondance avec le RER B), via le carrefour Rungis/Amiral Mouchez (correspondance avec les bus 21, 216 et Orlybus). Cette prolongation permettrait donc à la fois une meilleure desserte du quartier et le désengorgement de la ligne B du RER, déjà saturée entre Cité Universitaire et Gare du Nord (station également desservie par le métro 5). Elle faciliterait enfin l'accès à plusieurs gares SNCF, en particulier celles d'Austerlitz, de Lyon et de l'Est !

Solidarité et cohésion sociale

 Tout Paris

Informer les sans-abri et réfugiés grâce au numérique

Budget Participatif 2017

En France, on dénombre 141 500 SDF, et de plus en plus de réfugiés. Pour leur venir en aide, de nombreuses aides cohabitent, à la fois étatiques et associatives. Pourtant, seuls 40% des SDF bénéficient des aides de l’Etat, il y a donc un grave problème d’accès aux droits. Pourquoi ? Ils sont mal-informés : souvent, ils pensent ne pas être éligibles ou ne comprennent pas les démarches. Sur le terrain, on retrouve de très nombreux lieux d'aides aux sans-abris et réfugiés, mais il manque un moyen de tous les réunir et les filtrer, en temps réel, afin que les bénéficiaires puissent y accéder. Dans la rue, on constate que cela les place en situation d'attente, ce qui a un impact psychologique très négatif. Notre solution : une boite à outil numérique participative, multi-plateforme et multilingue, qui regroupe toutes ces informations sous la forme de cartes interactives et de conseils - Accueil de jour - Bagagerie - Conseiller - Centre de soin - Magasin solidaire - Bain-douche - Sanisette - Bibliothèque - Formation - Activités gratuite - Réinsertion professionnelle - Points d'accès wifi - Prise - Laverie - Calendrier des événements à venir - Conseils administratifs simplifiés Afin d'atteindre au mieux les bénéficiaires, le système sera décliné sur plusieurs supports : - Un site internet participatif regroupant les données en OpenData - Une application mobile permettant aux bénéficiaires d'avoir un accès direct à ces informations, et de pouvoir les filtrer en fonction de leur profil (âge, sexe, origine, etc.) ainsi que d'avoir un accès hors ligne à leurs favoris - Les écrans tactiles déjà présents dans la ville, tels que les abribus connectés - Des bornes interactives disposées directement dans la rue au points les plus utiles, afin de garantir aux sans-abris et aux réfugiés un accès 100% gratuit, libre, 24h/24 et sans condition d'équipement Le but : donner aux sans-abris et aux réfugiés toutes les clés pour se réinsérer de façon autonome.

Propreté

 75019

Impliquer et mobiliser les habitants pour la propreté

Budget Participatif 2016

Malgré les moyens importants mis en œuvre par la municipalité avec de nombreux passages parfois tous les jours et même au cours de la journée, la propreté des rues ne s'améliore pas et tend même à se dégrader. Les habitants anticipent sur les prochains passages pour déposer des objets, jeter papiers et mégots au sol, laisser leurs chiens produire leurs déjections en tous lieux sans les ramasser. Le cout des services de nettoyage alimenté par une taxe de balayage toujours plus élevée devient insupportable. Les efforts pour améliorer le cadre de vie sont caducs. La verbalisation, par ailleurs peu développée, ne peut être avoir qu'un effet limité.. On ne pourra jamais mettre derrière chaque habitant à la fois un éboueur et un policier ! L'objectif du projet est d'engager un cercle vertueux qui incite les habitants à changer leurs comportements en engageant une relation directe et pédagogique avec les habitants. L'investissement concerné est essentiellement immatériel avec pour but d'élaborer une méthodologie en la testant sur quelques rues ou quartiers qui puisse par la suite être améliorée et diffusée dans l'ensemble de l'arrondissement et au delà. La finalité à moyen terme sera d'augmenter de façon significative et durable l'efficacité réelle des services de nettoiement en diminuant leur coût. Ce projet expérimental et innovant serait construit par un groupe de pilotage autour des élus en charge de la propreté et du cadre de vie et principalement par quelques habitants particulièrement motivés par cette approche. Il s'agirait d'élaborer des actions à mener pour approcher aussi directement que possible les habitants, non seulement à travers les conseils syndicaux de copropriétaires, les associations de locataires, mais aussi par des rencontres directes sur le terrain aussi conviviales que possibles voire festives ( on peut imaginer des séquences de théâtre de rue)... Le budget est volontairement limité aux animations et au matériel de communication.

1 2 3 4