Barre de recherche

Projets déposés

Recherche avancée

Liste des résultats de la recherche

Sport

 30 rue André Bréchet, 75017 PARIS

Divers aménagements structurants du stade Max Rousié

Budget Participatif 2021

1- Rénovation de l'éclairage du Stade de Rugby à Max Rousié L'éclairage du stade de Rugby et de la Piste d’athlétisme est ancien et déficient : il ne permet pas l'organisation de compétition en nocturne : rénover en utilisant des LEDS performantes mais aussi plus économiques en terme de consommations. Cela permettrait également d'entrer dans les normes standards (critères Paris 2024), et d'étendre les horaires d'ouverture pour permettre à tout le monde d'y accéder le soir ou en début de soirée et pas seulement en journée. (100 000 €) 2- Rénover et démultiplier l’usage du Mur de Tennis Le mur de Tennis de Max Rousié nécessite une rénovation. Le concept proposé serait également accroître l’usage en faisant également un terrain de mini tennis adapté à la pratique des plus petits en permettant la mise en place d’un filet amovible. La couverture de cet espace permettrait un usage permanent quelles que soient les conditions climatiques (50 000€) 3- Couverture du terrain de basket extérieur Ce projet a pour but de rénover, couvrir et embellir les terrains de basket du stade Max Rousié. Il s’agirait donc de la mise en place/construction d’une structure pouvant s’apparenter à un toit qui permettrait de pratiquer le basketball tout en étant en extérieur, sans se soucier des intempéries. Cela apporterait du confort de pouvoir jouer par tous les temps, mais également plus de sécurité car le terrain est très glissant par temps de pluie ce qui peut engendrer des blessures. Le projet s’effectuerait sur le terrain de basket situé en extérieur au sein du stade Max Rousié, entre le stade de rugby et les tennis déjà couverts récemment. Ce terrain devra être accessible à tous, et permettre la pratique du sport pour tous les habitants du quartier, pour faire de Max Rousié une place forte de la pratique du sport dans le 17ème. En tant qu’association cela nous permettrait de pouvoir s’y entrainer ce qui nous permet de maintenir notre offre sportive. Cela permet également au vue de la proximité avec le club house du club de créer un véritable lieu de vie où tous les adhérents de tous les sports que propose le SCUF, mais également les habitants, se retrouvent et peuvent passer un bon moment tout en pratiquant le basket. Pour permettre aux riverains de se réapproprier l’espace, il est également proposé de réaménager ce terrain afin de rendre au sportif.ve.s un espace praticable, fonctionnel (redonner une seconde vie aux terrains), et en faire un espace culturel pour les riverains en y intégrant une dimension artistique (design, photographie, etc.). Enfin, il faudrait envisager de mieux éclairer le terrain. 4- Création d’un practice de Golf Extérieur L’Espace disponible sur le côté des terrains de Tennis permettrait l’implémentation d’un practice de Golf extérieur (sur le modèle de celui du Stade Georges Carpentier 75013). Un espace de 15 mètres sur 10 permettrait le positionnement de 5 postes de frappe. Il pourrait être pensé à l'image du golf extérieur proposé dans le 18eme arrondissement. L'intérêt de ce projet est de le rendre accessible à tous. (50 000€)

Sport

 75017

Du sport en plein air pour toutes et tous !

Budget Participatif 2021

Ce projet vise à créer un parcours sportif /santé reliant les parcs et squares du 17ème arrondissement dans le but de favoriser le sport en plein air. Ce parcours relierait les différents espaces verts / squares de l’arrondissement dans lesquels seraient proposés quelques exercices physiques et divers agrès sportifs. Chaque square (et/ou parc) indiquera le square suivant pour continuer le parcours. La signalétique installée encouragera la pratique du sport tout en visitant l’arrondissement. Ce parcours pourra être composé de : - Une course d’orientation dans le parc Martin Luther King : grâce à des petites balises en bois épousant l’environnement du parc, le parcours pourra être utilisé par les publics scolaires, familles, et toute autre personne désirant s’adonner à la pratique / découverte de la course d’orientation. Le projet envisage la création d’une carte d’orientation officielle et la mise en place d’un panneau d’information avec trois parcours d’orientation différents (varier les niveaux). Le but est d’installer une carte fixe pour que les participants puissent découvrir la carte d’orientation, ils devront alors retrouver les balises dans le parc (poinçonner une feuille), puis revenir à la table pour vérifier les résultats (la carte peut également être disponible sur paris.fr). Une fois la table et les balises posées, le projet n’engendrera pas de coût de fonctionnement car il s’agit d’un parcours permanent qui pourra ensuite être utilisé par tous. Plusieurs villes ont déjà mis en place ces parcours et peuvent servir d’exemple (parcours à Ivry sur Seine, réalisé via le budget participatif de la ville). - D’agrès sportifs avec des panneaux explicatifs (les agrès doivent être pensés pour permettre la pratique du sport pour tous : niveaux adaptés). Les agrès pourront également être équipés de branchement pour recharger les téléphones. Le type d’agrès peut varier d’un endroit à l’autre pour permettre de rendre le parcours le plus complet possible. - De panneaux expliquant des exercices sportifs sans qu’il soit besoin d’installer des agrès (pas chassés, squats, etc.) : le but est de permettre que les personnes ne voulant/pouvant pas utiliser les agrès puissent également faire du sport en plein air. Ces panneaux pourront être accompagnés, en tant que de besoin, de marquage au sol. Nous proposons notamment d’installer des agrès et/ou équipements de sport en plein air au parc Martin Luther King (pour la courses d’orientation notamment), sur la placette Léon Cosnard (croisement rue Tocqueville), mais également (en fonction des impératifs techniques) square Lily Laskine , square Claire Motte et mail André Bréchet. Cette liste n’étant pas exhaustive d’autres lieux peuvent être intégrés au projet.

Environnement

 4 boulevard Pereire, 75017 PARIS

La promenade Pereire

Budget Participatif 2021

Ce projet vise à rendre accessible à tous cet endroit dans le but de renforcer son attractivité et de favoriser l’économie circulaire, ainsi que de sécuriser davantage le site. Ces aménagements consistent à: - De façon prioritaire, répondre à la problématique d’accessibilité de la coulée verte aussi bien pour des personnes handicapées que des parents avec poussette (en posant comme principe l’égalité d’accès à l’espace public). • De façon prioritaire : création d’un escalier d’accès complémentaire à hauteur de la rue Philippe de Neuville en complément des deux accès Saussure & Tocqueville, pour réduire la distance de 500 m entre les accès existants qui crée un cul-de-sac • En fonction des contraintes techniques (liées au coût de fonctionnement induit) : ajouter un accès par ascenseur (un a minima, voire deux) Divers aménagements de sécurité sont du reste prérequis: o Condamnation des caniveaux effondrés & évacuation des gravats (mesure de sécurité) o Dans les tunnels, remplacer le sable compacté par un revêtement résistant à l’eau de pluie, et réparer ou compléter l’éclairage existant. - Réaliser divers aménagements, dans le respect du cadre naturel du lieu, de son histoire ferroviaire et de son esprit: • Niche « carrée »: création d’un espace de jeu, sur le modèle de l’espace qui a été créé au pied du pont des Invalides (mur d’escalade situé le long d’une promenade, en pierre, avec discrétion dans l’intégration au site) - estimation des porteurs à 100 000€ • Extrémité sud : création d’un jardin partagé, tel que cela a été fait sur les Hauts de Malesherbes. Il s’agit de créer un espace fermé par des clôtures, raccordé à l’eau, géré par une association l’association des Hauts de Malesherbes est pressentie comme porteur), dont les adhérents peuvent cultiver la terre en bacs. Sans compter l’arrivée d’eau, le projet est estimé à 100 000€. • Enfin, sont proposés d’autres aménagements tout au long de la promenade : o Végétalisation dans l’idée d’un espace naturel et dans le respect de la biodiversité. Le constat général est que la coulée verte est un écosystème. Les aménagements auraient vocation à être naturels et peu interventionnistes (pas de bancs artificiels, pas de poubelles, pas de tables de pique-nique…), au profit d’assises naturelles et d’un renforcement de la végétation (plantes rampantes, lierre, lilas, pervenches, semi de prairie fleuries, bandes, 2 big bags de terre à la hauteur de la souche…). o Mise en valeur du patrimoine ferroviaire, en acheminant sur la voie une ancienne locomotive à vapeur (via l’association de protection de la petite ceinture). o Installation d’hôtels à insectes ou de boîtes à livres.

114 115 116 117