Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Cadre de vie

 Tout Paris

Agir pour une mutation de Paris

Budget Participatif 2017

Soutenir et mettre en avant les démarches locales d'éco-village, d'éco-hameau, d'écolieu, de cité jardin ou de communauté de résilience http://biosphere.ouvaton.org/ http://www.citerre.org/ecovillagemct.htm Participer au mouvement des villes et villages en transition http://www.transitioncitoyenne.org/wp-content/uploads/2015/03/pacte-transition.pdf http://www.transitionfrance.fr/ http://alternatiba.eu/ Participer au mouvement des villes lentes http://cittaslow.fr/ Favoriser l'essor des transports doux et alternatifs au détriment de la voiture Soustraire les terres en friches situées en zones urbaines menacées par la spéculation et l’urbanisation Développer des ceintures maraîchères et des partenariats avec les Amap, les jardins de Cocagne, les réseaux de paniers bio situés à proximité Soutenir et développer des jardins et potagers biologiques collectifs citadins (jardins familiaux, ouvriers, partagés, d’insertions, communautaires...) Développer une agriculture biologique urbaine (potagers et serres sur les toits, agriculture verticale, agriculture hors-sol, mouvement des incroyables comestibles...) Développer des zones boisées, des parcs, des jardins, des friches, des étangs... Planter de nombreux arbres, arbustes, haies buissonnantes, plantes, fleurs variés Végétaliser l’urbain et soutenir le mouvement de la guérilla gardening (végétaliser les rues, trottoirs, murs et façades, le mobilier urbain, appuyer les initiatives locales, le fleurissement des cours d’immeubles, les composteurs d’immeubles….) Organiser des opérations participatives de nettoyages de quartiers, sensibiliser la population à la propreté et sanctionner les incivilités Recruter des «ambassadeurs de la propreté» http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/bouches-du-rhone/marseille/desjeunes-marseillais-ambassadeurs-de-la-proprete-779113.html

Education et jeunesse

 Tout Paris

Orientation, découverte des métiers et insertion des jeunes

Budget Participatif 2017

L’orientation, la découverte des métiers pour une meilleure insertion et autonomie des jeunes reste un enjeu majeur dans la prévention du décrochage scolaire et de la précarité en terme d’emploi. Les jeunes ont par ailleurs souvent le sentiment d’être « enfermés » dans des choix d’orientation qui ne leur ressemblent pas. L’objectif n’étant pas de faire de l’orientation de « masse » vers les métiers ou les formations les plus connues mais d’amener le jeune à réfléchir sur ses valeurs, ses motivations et ses propres choix d’orientation. A ce titre, le CIDJ reçoit chaque année plus de 100 000 personnes, ce qui en fait l’un des premiers lieux d’informations et de conseils sur tous les sujets concernant les jeunes : orientation professionnelle ou scolaire, emploi, mobilité internationale, vie quotidienne (logement, santé, transport…) accès au droit et vie citoyenne. Cependant, notre espace d’accueil est aujourd’hui vieillissant, peu adapté aux méthodes de travail des jeunes et mal équipé sur le plan numérique. Il doit être rénové, « relooké » en 3 actions -Faire de notre espace d’accueil, un espace numérique et web permettant aux jeunes de trouver les réponses à leurs questions de façon ludique et « sérieuse »: logiciels d’aide à l’orientation pour découvrir des métiers, des formations en fonction de ses intérêts ,serious game, vidéos, Tutoriels, bornes tactiles 3D… Des conseillers ainsi qu’un médiateur numérique seront présents pour accompagner les jeunes dans leurs recherches. -Faire de notre espace d’accueil un lieu d’échanges de pratique, d’entraide par la création de petits espaces de travail multimédia connectés. Ces espaces devront être lumineux, modulaires et pourront bénéficier à des partenaires pour l’organisation de réunions ou d’ateliers. -Equiper les conseillers d’outils mobiles (PC portables, tablettes) pour aller à la rencontre des jeunes

Cadre de vie

 75015

Illuminer les passages sous les ponts entre le 14° et le 15°

Budget Participatif 2017

En sortant du métro Porte de Vanves et en se dirigeant vers le 15°, ou en venant du 14° vers le 15°, le passage à pied sous le pont ferroviaire est un moment désagréable et bruyant. C’est aussi le point de passage de très nombreux véhicules, de vélos (piste cyclable), et sur les voies du dessus, de passages de TGV, TER et trains divers. Plus près de Montparnasse, au croisement de la rue d’Alesia et de la rue Vercingétorix, c’est la même remarque pour le tunnel qui sépare le 14° du 15° à cette hauteur. Le projet est de travailler à une mise en peinture et lumière de ces deux tunnels, ensemble ou séparément mais si possible de manière cohérente. Les choix des couleurs de la mise en peinture feront écho aux choix des éclairages pour que de jour et de nuit, une continuité s’opère et que des repères de qualité créent une ambiance rassurante et apaisante. La conception pourra prendre en compte le rythme des passages des trains, la lumière pouvant réagir aux vibrations liées à leurs passages, afin de renforcer l’ambiance lumineuse et de créer une correspondance entre le bruit et les lumières déclenchées (plus douces et colorées par exemple). Les choix créatifs et techniques pourraient être accompagnés par différentes compétences, plasticienne, architecte, technicien de la lumière, et par des partenaires associatifs du quartier et un groupe constitué d’habitants volontaires. Plusieurs pistes d’inspiration seront proposées avec des exemples de réalisations pouvant nourrir l’imagination. Deux exemples de traitement de la lumière sont proposés à titre illustratif en pièce jointe. Une fois le concept d’embellissement défini et les enveloppes budgétaires estimées, le projet pourra prendre plus ou moins d’ampleur en fonction des investissements envisagés. Ce projet concerne plus largement les tunnels, portes et divers franchissements entre Paris et sa banlieue.

Santé

 Tout Paris

Prev'Truck : dispositif mobile prévention santé des jeunes

Budget Participatif 2017

Dispositif de prévention mobile permettant d’aller à la rencontre des jeunes sur leurs lieux de vie (espaces publics, établissements scolaires, espaces jeunes, espaces sportifs, maisons de quartiers...) dans les quartiers prioritaires. Chômage, bas revenus, concentration de bénéficiaires de minimas sociaux, les indicateurs témoignent de la présence d’une population très modeste. Parmi celle-ci, les moins de 25 ans représentent 32% des habitants et sont particulièrement exposés à la précarité. Le Prev'truck a pour objectif de sensibiliser les jeunes à l'accès aux droits et au système de santé d’une part et, d’autre part, de mettre en place des ateliers de prévention portant sur le bien-être (sommeil, gestion du stress, alimentation, activité physique, ...) et sur la vie affective et sexuelle (contraception, dépistage VIH/Sida, égalité femme/homme...). La rencontre des jeunes, grâce à la méthode de l’aller-vers permet d’établir un dialogue et une relation de confiance et de favoriser l’adoption de comportements favorables à la santé . Le « pair ressource » s’appuie sur des valeurs : anonymat, gratuité, non-jugement, non culpabilisation, sur une interactivité permanente et une approche positive. Ainsi, le jeune est toujours considéré comme acteur de sa santé. L’originalité et l’innovation de notre projet réside dans la mobilité de la structure, se donnant ainsi les capacités d’aller à la rencontre des jeunes sur les espace publics et les lieux de vies jeunes identifiés. Ce projet propose de se construire en partenariat avec des associations telles que le Planning familial, Aides, Crips et des acteurs locaux : Atelier Santé Ville, Programme Paris Santé Nutrition, Crous, CPAM, Centre René Capitant. En pratique, il s’agit de rassembler dans le même lieu : un espace d’information sur les questions de santé et d’accès aux droits sanitaires et sociaux, un espace de consultation et un espace de convivialité facilitant les échanges à travers des animations de prévention.

Education et jeunesse

 ECOLE MATERNELLE 87 RUE BRILLAT-SAVARIN, 75013 PARIS

Des locaux agréables et sains pour des enfants épanouis

Budget Participatif 2017

L’école Brillat Savarin a ouvert ses portes le 30 janvier 1978, il y a presque quarante ans. Il est grand temps de penser à sa rénovation. Comme elle n’a pas la chance d’être une « école Jules Ferry », elle ne fait pas l’objet de toutes les attentions, et devient désuette sans avoir plus de charme. Pour que les enfants s’y sentent bien et qu’ils bénéficient d’un environnement actuel favorisant les découvertes et apprentissages dans une ambiance saine, il faut refaire l’intérieur des salles de classes et des espaces collectifs. Les toilettes du haut ont été refaits, ils sont pimpants, c’est un bel effort qu’il faut poursuivre. But du projet : redonner un coup de peps et de neuf aux locaux de vie des enfants de maternelle en réalisant la rénovation des classes, parties communes, et bureaux, y compris la salle des maitres, bien fatiguée, hormis les sanitaires à l’étage et le dortoir qui sont dans un état satisfaisant. Le réfectoire fait quant-à-lui l’objet d’un projet spécifique déposé « des cantines plus agréables pour nos enfants », auquel nous nous associons. Cette rénovation concerne les revêtements de sols, les faux plafonds et les peintures murales, qu’il conviendra de faire précéder d’une opération de reprise des infiltrations présentes à plusieurs endroits dans les classes, ce qui n’est pas bon pour la santé des enfants, les moisissures étant facteurs d’allergies et de maladies respiratoires. Budget estimé (études et pose comprises) : 100 000€.

1 2 3 4 5