Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Transport et mobilité

 Tout Paris

Réduire l'empreinte écologique du réseau RATP

Budget Participatif 2017

Compte tenu de l'urgence climatique et écologique, la RATP doit agir davantage pour réduire l'empreinte écologique du réseau de transports: Réduire la consommation électrique des éclairages: -éteindre le maximum possible de lumières en journée -réduire le nombre de points lumineux dans, les stations et couloirs des métros et rer, les rames de métros et rer, les arrêts de bus et de trams, les bus et trams -installer des ampoules basses consommation et/ou des LED Retirer tout les panneaux publicitaires lumineux du réseau de transport de la RATP et ne pas en installer de nouveaux Éteindre les radiateurs dans les rames de métro: L'hiver, les rames de métro sont souvent surchauffées. Du fait de la promiscuité qu'il y règne, il est inutile d'allumer les radiateurs. Cela limitera les écarts de température entre les rames et l’extérieur et évitera aux usagers d'attraper froid en sortant du métro. Installer des panneaux solaires sur les toits des stations aériennes (métros et rer) et les toits des arrêts de bus et de tramways Installer davantage de poubelles jaunes pour le recyclage des papiers et journaux dans les stations et couloirs de métros et de rer et aux arrêts de bus et tramways Pour l'entretien et le nettoyage du réseau (stations, couloirs, rames de métro et de rer, bus et tramways...) utiliser des produits d'entretien à base de produits naturels (vinaigre blanc, bicarbonate de soude...) ou éco-labellisés Végétaliser et/ou fleurir l'entrée des stations de métro et de rer, les arrêts de bus et de tramways, les espaces verts des lignes de tramways... Installer des parkings à vélos et trottinettes en différents lieux stratégiques du réseau de transport pour faciliter l'intermodalité des usagers: -aux entrées des stations de métro et rer les plus empruntées -à certains arrêts de bus et de tramways

Education et jeunesse

 Tout Paris

Modernisation des sanitaires des écoles dans les QPV

Budget Participatif 2017

Trop d'élèves renoncent à utiliser les sanitaires ou s'en plaignent, avec de nombreuses conséquences sur leur santé et leur bien-être : incontinence urinaire, constipation, douleurs abdominales, anxiété... Obtenons qu’un plan toilette digne de ce nom soit mis en œuvre dans les quartiers politiques de la ville! Voici ce qu'il faut offrir à tous les élèves de ces quartiers : - un nombre suffisant de toilettes rapporté au nombre d'élèves global - des blocs sanitaires filles/garçons séparés - l'ouverture de toilettes plus proches des salles de classes (dans les étages) - la mise à disposition de papier hygiénique avec un dévidoir par WC et du savon écologique à chaque point d'eau - l'installation de sèche-mains électriques, de poubelles et de balayettes - l'entretien des cuvettes, des abattants et des chasses d'eau - des équipements qui respectent l'intimité (cabines avec verrous « décondamnables », cloisons séparatives) - des patères pour les vêtements - des sols antidérapants - des murs et plafonds lessivables - un éclairage suffisant à détecteur et une ventilation performante - des fontaines et lavabos automatisés - la création de sanitaires pour les personnes handicapées - des éléments de décoration pour en faire des espaces agréables. Tous les établissements des quartiers politiques de la Ville devront être vérifiés et leur équipement rénové.

1 2 3 4 5