Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Cadre de vie

 SQUARE DE LA RUE LEON FRAPIE, 75020 PARIS

Remise en valeur du square Léon Frapié

Budget Participatif 2017

Véritable trait d'union entre Paris, les Lilas et Bagnolet, le square Léon Frapié est l'un des 3 poumons verts du quartier Fougères, mais il est bien moins fréquenté que son voisin, le square Emmanuel Fleury. L'espace central du jardin Léon Frapié est vide, peu utilisé, et gagnerait à être réinvesti. Il faut refaire de ce parc un espace de vie et d'animation pour le quartier. Une demande récurrente de l'association Amicale Fougères serait d'installer un kiosque à musique pour organiser des événements festifs et culturels, des spectacles gratuits et ouverts à tous, qui contribuent à recréer du lien social avec les multiples associations du quartier. Afin de mettre un peu de convivialité, je propose d'installer 2 ou 3 tables de pique-nique sur les pelouses du parc, équipées de parasols rétractables, pour déjeuner en famille ou entre amis, à l'ombre comme au soleil. De par son implantation au-dessus du périphérique, le square Léon Frapié ne dispose pas d'une forte ambiance végétale, et les zones d'ombres sont rares. La treille au milieu du jardin devait initialement être recouverte de glycines pour tamiser la lumière du soleil. Nous redemandons la végétalisation de cette treille. Le mail arboré qui traverse le parc est assez minéral avec ses dalles de granit et ses pieds d'arbres grillagés. Pour lui donner plus d'attrait, je suggère de fleurir toutes les fosses d'arbres. La partie centrale de cette allée, sans platane, pourra accueillir des jardinières en bois. Et si possible, rajouter des arbustes sur la pelouse, là où la profondeur du sol le permet. Dans le même esprit d'embellissement du paysage, il faudrait rénover les terrains de handball et de basket qui confèrent une ambiance morne et grisonnante au nord du jardin. La mise en place d'un nouveau revêtement coloré permettrait d'égayer cet espace sportif, cher aux adolescents du quartier.

Cadre de vie

 Esplanade Renée Lebas, 75011 PARIS

Embellissement et Amélioration Nordling-Lebas et Majorelle

Budget Participatif 2017

1/ Constat Il s’agit de repenser globalement le square Raoul Nordling, l' Esplanade Renée Lebas et le jardin Louis Majorelle, un poumon vert dans notre quartier, pour qu’ils répondent mieux à leurs usages : - Le square Raoul Nordling (1 255 m²), est très utilisé par les familles du quartier en raison de la présence de jeux pour enfants. A la sortie des écoles, les aires de jeux sont surchargées. - Le jardin Louis Majorelle (2 700 m²), bien que deux fois plus grand est beaucoup moins fréquenté en raison des massifs compacts et d’entrées peu visibles depuis l’espace public. - L’esplanade Renée Lebas, quoique de qualité, est actuellement délaissée et ne fait pas le lien entre les deux espaces verts susmentionnés. 2/ Propositions - Agrandir le square Raoul Nordling afin de permettre l’implantation d’une troisième aire de jeux pour enfants, en prenant de l’espace rue Charrière. - Réaménager le square Louis Majorelle en créant de nouveaux espaces de détente accessibles à tous et notamment aux seniors au centre du jardin (pelouses, circulations ouvertes, un carré avec des bancs, etc.…). Ajouter d’autres bancs le long de l’esplanade Renée Lebas et sur la partie haute au fonds du Jardin. - Embellir l’esplanade Renée Lebas qui est devenue piétonne, en agrandissant les zones recouvertes en petits pavés à la place du bitume peu esthétique. On peut y installer un nouveau mobilier urbain (convivialité, sports urbains, etc.) et peut-être une fontaine Wallace. 3/ Conclusion Ce projet redéposé par le Conseil de Quartier Bastille Popincourt vise à redonner le la convivialité et embellir cet espace de plus de 4 000 m2 au pied de notre magnifique Eglise Ste-Marguerite et dans un quartier chargé d’histoire !

Cadre de vie

 Rue Saint-Bernard, 75011 PARIS

Plus de vert et plus de sport pour le quartier Saint-Bernard

Budget Participatif 2017

Il s’agit de repenser globalement le quartier Saint-Bernad : l’esplanade Renée Lebas, le square Raoul Nordling et le square Louis Majorelle, et les terrains de sport le long de la rue Charrière. Ce projet part du constat que les espaces susmentionnés ne répondent plus à leurs usages : - Le square Louis Majorelle (2 700 m²), bien que deux fois plus grand que le square Raoul Nordling (1 255 m²), est beaucoup moins fréquenté que le second en raison de ces nombreux espaces fleuris inaccessibles aux habitants. - Le square Raoul Nordling (1 255 m²) est sur-utilisé par les familles du quartier en raison de la présence de jeux pour enfants. - L’esplanade Renée Lebas est actuellement délaissée et ne fait pas le lien entre les deux espaces verts susmentionnés. - Le terrain de basket est abîmé, les terrains de boules de la rue Charrière sous-utilisés, et les espaces grillagés intermédiaires délaissés. Il est ainsi proposé de : - Embellir l’esplanade Renée Lebas qui est devenue piétonne, en redessinant les jardinières en pied d’arbre et en y installant un nouveau mobilier urbain (convivialité, sports urbains, etc.) - Installer une troisième aire de jeux pour enfants dans l’espace libéré au sein du square Raoul Nordling. - Réaménager le square Louis Majorelle, en créant de nouveaux espaces de détente accessibles au centre du jardin (pelouses, circulations ouvertes, etc.) - Rénover le sol du terrain d’éducation physique Charrière ; - Transformer le terrain de boules attenant pour en faire un autre terrain de sport, et réaménager les espaces intermédiaires afin de créer une cohérence et une continuité entre eux.

Ville intelligente et numérique

 Tout Paris

Une application Vélib plus efficace

Budget Participatif 2017

Il existe actuellement plusieurs applications vélib pour prévenir des disponibilités aux stations. Ces systèmes sont très importants pour les usagers car ils permettent de savoir si un vélo est disponible près d'eux, ou s'ils peuvent en déposer un non loin de leur position actuelle. Cependant, ils ne sont pas mis à jour assez rapidement, et ont en général un retard de 10 minutes. En 10 minutes, il se passe beaucoup de choses ! Et ce petit détail peut mener à des retards beaucoup plus conséquents. Je propose donc d'utiliser le budget participatif pour investir dans l'actuelle appli velib officielle de la ville de Paris afin de la rendre plus performante. On pourrait adapter le système des bornes velib, qui est très bien et qui fonctionne en temps réel. Il pourrait être possible de se connecter aux infos de la borne et d'avoir celles ci en temps réel, via une application. Les bornes actuelles ne sont peut-être pas adaptées à ce système, et on pourrait alors les changer. Vu le coût qui en découlerait, on pourrait commencer au niveau des stations les plus utilisées. Ce serait déjà un bon début. Deux propositions : - Créer une appli mobile fonctionnant sur le même "serveur" que les bornes velib, qui offrent des infos à jour. On pourrait se connecter via son mobile à une borne. - Si ces bornes ne peuvent pas être reliées à une application, investir pour qu'elles le soient. Commencer alors par les plus utilisées. Les deux propositions n'engagent que du coût d'investissement : Pour l'appli, il s'agit d'améliorer celle déjà existante en lui intégrant cette fonctionnalité. Pour les bornes, l'entretien serait similaire à ce qu'il est actuellement. Beaucoup de personnes ne prennent pas le vélib parce qu'elles ne savent pas si un vélo est disponible près d'elles, ou parce qu'elles ne savent pas si elles pourront le déposer quelque part. Une appli efficace en temps réel rendrait moins stressante la décision d'utiliser un vélib.

Environnement

 Tout Paris

HORTUS CONCLUSUS

Budget Participatif 2017

HORTUS CONCLUSUS - Jardin enclos. Cultiver chez soi les plantes nécessaires au quotidien (aromatiques, médicinales, cosmétiques) n’est pas seulement une chose utile mais un fait culturel. C’est le témoignage du soin que nous apportons à notre cadre de vie et à notre relation avec la nature. Et cela depuis toujours : Hortus (le potager de la maison romaine) ; Jardin de délice (au moyen-âge) ; ou Orangerie (à une époque plus récente). Aux formes et aux couleurs des végétaux s’associent les senteurs, les gouts et toute l’alchimie de la transformation du végétal : cuisine, pharmacopée, cosmétique. Le jardin ne se regarde plus seulement mais il se savoure, il nous soigne, il nous rend plus beau. Hortus Conclusus est aujourd’hui un thème majeur de l’art contemporain qui alimente les réflexions de : d'Anselm Kiefer, Mimmo Paladino, Zeger Reyers et bien d’autres. L’Atelier Toton, association parisienne loi 1901 et la TotonandCo société de production de design installée au 36 rue de la Roquette dans le 11ème arrondissement de Paris, travaillent à la végétalisation verticale urbaine des cours et des balcons de Paris. Ils développent le YUU-System (brevet international N° WO20010/11605401) reconnu produit novateur par le Ministère de l’Industrie. La version out-door du système est le YUU-Garden. Un outil d’aménagement, un système en aluminium qui augmente la surface cultivable en créant des étagères aux murs à végétaliser. Il est participatif, dans la mesure où ce sera aux habitants de s’approprier ces nouvelles surfaces à cultiver ; il est évolutif car en tant que système il peut grandir et se transformer au fil du temps, il est durable en étant en aluminium recyclable à 100% et enfin, facilement installable sans l’aide de professionnels. À la différence des systèmes de végétalisations complexes en usage aujourd’hui qui demandent l’intervention de professionnels, le YUU-Garden est un projet au service et à la portée de tous les parisiens et de toutes les parisiennes.

1 2 3 4 5