Barre de recherche

Projets déposés

Recherche avancée

Liste des résultats de la recherche

Solidarité et cohésion sociale

 Tout Paris

Phalanstères parisiens : partager plus dans les immeubles !

Budget Participatif 2017

Le projet que je voudrais déposer, en tant que citoyenne, est une utopie concrète ! La possibilité de partager des ressources quand on habite dans un même endroit, entre voisins d'un même immeuble. L'idée serait que chaque immeuble possède une grande caisse, ou une pièce, dédiée au partage des ressourecs : - du matériel de bricolage, qu'on utilise chacun à peine une fois par mois : marteau, perceuse et autre clou ! - une machine à laver en commun et autre équipement ménager - une bibliothèque, pour que les livres circulent - des journaux et pourquoi pas un abonnement à Netflix, à Spotify dont on pourrait faire bénéficier plus de monde si on les souscrivait à plusieurs ? L'idée prolonge l'initiative "My-stere" du site http://my-stere.org/ qui veut proposer à chacun d'imaginer l'habitat collaboratif de demain, à son échelle, en démarrant par la mise en commun de ressources simples. On pourra commencer par un arrondissement : le 2ème par exemple, pour sa forte densité, la présence de nombreux acteurs de la solidarité et un lien social particulièrement développé... ! Pour information, il y a 16 000 logements dans le 2ème arrondissement de Paris d'après Cartesfrance.fr (Source : http://www.cartesfrance.fr/Paris%202e%20Arrondissement-75002/logement-2e%20Arrondissement%20de%20Paris.html ). On pourrait imaginer quelques immeubles de ces "boîtes collaboratives", dont le coût tournerait autour de 1 000 euros (avec un code de protection qui serait remis aux habitants des immeubles !) Charles Fourier aurait fier de nous ! Longue vie aux phalanstères.

Propreté

 Boulevard de Rochechouart, 75009 PARIS

Des urinoirs végétaux pour la propreté de nos rues

Budget Participatif 2017

Le boulevard de Rochechouart est un lieu de vie et de passage typique de Paris où se brassent touristes, familles, amis, noctambules... Cette vitalité engendre une profusion de débordements urinaires, notamment sur le tronçon Pigalle - Anvers. Les deux sanisettes publiques à Anvers sont, dès le matin, prises d'assaut ; et une majorité d'hommes se retrouve à se soulager dans les rues avoisinantes en journée et bien sûr en soirée (notamment dans les rues Viollet le Duc, Lallier, Crétet, Bochard de Saron). Cela réduit à la fois la qualité de vie (avec à proximité le Collège Lycée Jacques Decour et le square d'Anvers) autant que le potentiel touristique et commerçant ; alors que certains des commerces servent à boire à emporter jusque tard dans la nuit. Il existe des solutions simples et peu onéreuses de mise en place d’urinoirs végétaux, des "uritrottoirs" que la Ville doit tester en 2017, pratiques et permettant de végétaliser les rues. Ce projet propose un déploiement rapide de cette solution - ou d'une autre, à tester - dans les rues de ce quartier (pourquoi pas le long du mur aveugle du Carrefour rue Viollet le Duc ?). Cette mise en place va de paire avec une sensibilisation multilingue sur le boulevard et autour. Le coût proposé part d'une base de 500/600€ le conteneur + les frais de gestion annuels Ce projet peut bien sûr être étendu à d'autres quartiers, voire parisianisé.

Education et jeunesse

 Tout Paris

Modernisation des sanitaires des écoles dans les QPV

Budget Participatif 2017

Trop d'élèves renoncent à utiliser les sanitaires ou s'en plaignent, avec de nombreuses conséquences sur leur santé et leur bien-être : incontinence urinaire, constipation, douleurs abdominales, anxiété... Obtenons qu’un plan toilette digne de ce nom soit mis en œuvre dans les quartiers politiques de la ville! Voici ce qu'il faut offrir à tous les élèves de ces quartiers : - un nombre suffisant de toilettes rapporté au nombre d'élèves global - des blocs sanitaires filles/garçons séparés - l'ouverture de toilettes plus proches des salles de classes (dans les étages) - la mise à disposition de papier hygiénique avec un dévidoir par WC et du savon écologique à chaque point d'eau - l'installation de sèche-mains électriques, de poubelles et de balayettes - l'entretien des cuvettes, des abattants et des chasses d'eau - des équipements qui respectent l'intimité (cabines avec verrous « décondamnables », cloisons séparatives) - des patères pour les vêtements - des sols antidérapants - des murs et plafonds lessivables - un éclairage suffisant à détecteur et une ventilation performante - des fontaines et lavabos automatisés - la création de sanitaires pour les personnes handicapées - des éléments de décoration pour en faire des espaces agréables. Tous les établissements des quartiers politiques de la Ville devront être vérifiés et leur équipement rénové.

Environnement

 Quai de Valmy, 75010 PARIS

Radeaux végétalisés sur le Canal St Martin

Budget Participatif 2017

Objectif de l'idée Embellir le canal, dépolluer l’eau et l’air, verdir la ville, créer des espaces éducatifs pour les écoles, créer des habitats pour les poissons et oiseaux et rendre la ville et les canaux plus agréables aux riverains. Descriptif de l'idée proposée - Le long des canaux, installer des radeaux sur lesquels il y aurait des plantes. Ces plantes spécifiquement choisies filtrent à la fois l’air et l’eau. Ainsi le CO2 dans l’air se trouve réduit et l’eau dépolluée. Ces plantes deviennent un habitat pour les oiseaux. Les racines des plantes sont immergés dans l’eau. Autour de ces racines, des bactéries et micro-organismes vivent naturellement et filtrent les déchets polluants de l’eau. Ces racines créent un habitat naturel pour les poissons. - Entre chaque radeaux végétalisés il y a des plateformes en bois permettant de créer des aires de détente pour les parisiens. - Ce projet peut être étendu à tout Paris (Canal de l’Ourq et la Seine). - Des panneaux éducatifs près du métro Jaurès et tout au long du canal pourraient être installés pour les écoles primaires et secondaires. Exemples de mises en place De nombreux exemples peuvent être trouvés en France et à l’étranger : Londres, Manchester, Zhenjiang (Chine), Finland, Lacs de la plate taille (Belgique), Nantes (quai Ceneray), Albi, en Bourgogne, Dijon (lac Kir) etc. Les avantages de cette idée Fiable et compétitif, Imputrescible et non polluant, Refuge pour la faune piscicole et aquatique Amélioration de la biodiversité Apport esthétique Simplicité de mise en oeuvre, etc. Moyens de mise en place du projet La mise en place est rapide, simple. Et il n'y a quasiment aucun coût de fonctionnement (les plantes se régénèrent en grandes partie toutes seules). Le personnel s’occupant des parcs de la ville de Paris pourra aider à la mise en place du projet. Le Coût Budget : 130-200€ le mètre carré (devis) Pour 50 mètres de canal : 8 300€ Pour tout le canal : 495 000€

Cadre de vie

 rue Vercingétorix, 75014 PARIS

Prolongement de la coulée verte jusqu’au jardinet Brune-Vercingétorix

Budget Participatif 2017

La poursuite de l’aménagement de la coulée verte Vercingétorix, au sud du 14ème arrondissement, se déclinera en 3 axes. La végétalisation et les points d’eau, matérialisés par la présence de fontaines, constitueront le fil rouge de cette poursuite d’aménagement. • De la rue d’Alésia à la rue Maurice Rouvier : - une bande végétalisée avec des vivaces et des graminées sera aménagée pour dissocier l’espace piéton et l’espace vélo, remplaçant la haie existante. - le boulodrome fera l’objet d’un traitement végétalisé afin de rompre avec son aspect minéral. • De la rue Maurice Rouvier à la porte de Vanves : - Le mur longeant la rue Vercingétorix sera végétalisé (La RFF étant propriétaire de ce front bâti, sa végétalisation se fera à l’aide de supports installés en retrait du mur). - Au niveau de la rue Maurice Rouvier, le cheminement piéton basculera du coté impair de la rue Vercingétorix. Cet espace nécessitera donc un traitement particulier, à savoir un aménagement incitatif accompagné d’une signalétique claire engageant le piéton à traverser, peut-être l’établissement d’une zone de rencontre. - Le coté impair de la rue Vercingétorix fera l’objet d’une végétalisation • Jardinet brune Vercingétorix – Porte de Vanves : - Le jardinet brune Vercingétorix, appelé également « place du pigeonnier », sera valorisé en renforçant son caractère d’entrée de Ville. - L’aménagement permettra de diversifier les usages (usage récréatif, espace de détente…). La fontaine sera conservée et un travail de revalorisation, grâce notamment à la lumière, sera effectué afin de placer l’eau, à l’instar du végétal, comme élément central de la coulée verte Vercingétorix.

Environnement

 SQUARE MARCEL RAJMAN, 75011 PARIS

Le Boulevard des Coccinelles

Budget Participatif 2017

Ce projet est porté par le groupe inter-conseils de quartier du XIe. Il a pour fonction de végétaliser notre arrondissement et de rassembler dans la durée des citoyens autour de la notion de développement soutenable appliquée aux espaces verts. La vie des insectes ne s’arrête pas aux limites des projets de végétalisation. Il nous faut mettre en continuité les différents projets - en activité, votés, ou nouvellement proposés : . La végétalisation de la rue Duranti, l’embellissement du square Marcel Rajman et de la rue Merlin, son prolongement dans le square de La Roquette avec des jardins partagés par le Centre social de Solidarité Roquette, l’aménagement de la rue du Chemin vert, les jardins d’Olga et Majorelle, les alentours de St Ambroise avec le jardin Truillot, la rue Lacharrière et jusqu’au square Maurice Gardette, la piétonisation de la rue du Général Renault, ma végétalisation du passage Beslay. Cette continuité, bénéfique aux insectes, partirait ainsi du Cimetière du Père Lachaise, traverserait la frontière 20e/11e sous la protection de Notre-Dame du Perpétuel Secours, pour filer par les rues du Chemin vert et Duranti vers les squares Marcel Rajman et La Roquette, jusqu’à la place Léon Blum et aux jardins d’Olga et Majorelle, ou vers le square Maurice Gardette jusqu’au jardin Truillot. Des abris à insectes seraient, bien sûr, distribués tout au long. Un véritable BOULEVARD POUR LES COCCINELLES dont nous pourrons ainsi assurer la survie ! Cependant, n’oublions pas les humains ; dans cette zone serait établi un parcours piétons pour tous : enfants, adultes, personnes âgées, handicapés, un parcours bien identifié et cohérent avec chaussées et trottoirs ajustés, un éclairage spécifique et une signalisation adaptée.

1 2 3 4