Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Transport et mobilité

 48 Rue du Faubourg Saint-Denis, 75010 PARIS

Rue du Fbg St-Denis sud piétonne

Budget Participatif 2017

La rue du Faubourg St-Denis est un lieu de vie et de commerce, d'une intensité formidable, où le piéton est censé y avoir la priorité sur tous les véhicules (zone de rencontre). Cependant, le trafic de voitures et scooters y est incessant et culmine avec des bouchons en fin de journée. Ce trafic de transit qui n'a rien à faire dans ces petites rues. De plus, places constamment occupées et barrières et potelets en tous points segmentent la rue et n'incitent pas les piétons à profiter de tout l'espace qui leur est dû : ils sont cantonnés sur les petits trottoirs. Ce projet propose de piétonniser la rue du Faubourg St-Denis entre la porte St-Denis et la rue du Château d'Eau, ainsi que la cour des Petites Écuries, la rue d'Enghien ouest, la rue de l'Échiquier entre St-Denis et la rue de Mazagran et enfin la rue de Metz. Le sens de la rue de Mazagran est inversé pour alimenter la rue de l'Échiquier. Les livraisons des commerces de ces rues seraient ainsi grandement facilitées puisque les livreurs ne seraient pas en concurrence avec des voitures particulières, et surtout, les piétons profiteraient d'espaces plus dégagés et confortables. La rue gagnerait en attractivité, au profit de tous. Qui plus est, des arbres pourraient sans doute être plantés au lieu de certaines places de stationnement actuelles. Enfin, les cyclistes profiteraient comme les riverains et les piétons d'une circulation apaisée dans tout le quartier, de rues plus sûres et plus agréables. Contenu du projet: Aménagement des entrées de la nouvelle zone piétonne Suppression du mobilier encombrant la zone piétonne et des marquages routiers Suppression du feu rouge Metz/St-Denis Plantation d'arbres Création d'arceaux vélo Pose de bancs ou d'assises individuelles Ce projet est issu d'une réflexion citoyenne animée par l'association Paris en Selle, qui met du vélo dans la ville (www.parisenselle.fr). Si vous souhaitez participer à ce projet ou aux autres déjà déposés, contactez-nous !

Cadre de vie

 75003

Haut de Marrais Citoyente = Civilite= Respect

Budget Participatif 2017

Haut de Marrais Citoyente = Civilite= Respect Mon projet consiste de redoner plus de charme a Haut de Marrais et de piétoniser la partie de la rue Blondel, et d’instaurer les codes de civilite. Les trottoirs sont trop étroits pour que les piétons puissent les utiliser. Les places de livraison pourraient être végétalisés, instaler les panneaux de "civilite" pour lutter contre les incivilite classique de maniere positive et educative. D'installer de "radars à bruits"(les véhicules à moteurs 2 roues mais également voitures nous imposent de nombreuses nuisances sonores) c'est-à-dire de détecteurs de décibels équipés de caméras relevant la plaque du véhicule "pétaradant" ou klaxonnant sans modération permettrait de sanctionner ces nuisances . Le visage de notre quartier et les deux rues St. Appoline et la rue Blondel est largement façonné par les enseignes des commerces et activités en pieds d'immeubles.
 Les boutiques et les salons de coiffures africaines decorent leurs vitrines des photos, logos avec leurs codes couleurs qui ne prennent pas en compte l'environnement dans lequel ils s'intègrent. Pourquoi ne pas établir pour l'ensemble de la ville une charte restrictive en terme de surface d'expression, de codes couleurs, de matières, de lumières pour que Paris retrouve des pieds d'immeubles plus harmonieux et cohérents avec l'architecture de la ville? .


Environnement

 Tout Paris

Point d’ouïe participatif dit projet POP

Budget Participatif 2017

Repérage et matérialisation discrète dans la capitale de situations d’écoutes plébiscitées par les Parisiens. Le projet suppose de sensibiliser et mobiliser des guetteurs de sons qui veillent et prennent soin de situations d’écoutes remarquables (point d’ouïe panoramique auditif, zone de calme) ou de situations plus ordinaires repérées par les habitants comme ayant des valeurs patrimoniales (situations d’écoute fragiles qui risquent de disparaître), des valeurs culturelles (emblèmes sonores de la ville ... ), des valeurs sociales (signaux sonores rassembleurs ...), des valeurs acoustiques (curiosités acoustiques, résonnance, échos ...). Le réseau des membres de la Semaine du Son accompagnera les habitants dans l’identification des qualités sonores. Les POP seront matérialisés avec un signe graphique reconnaissable qui positionne le promeneur-écoutant dans une direction choisie par le guetteur de sons et indique des temporalités à privilégier. Le projet POP est un socle de savoirs participatifs à partager in situ et sous des formes médiatisées à définir (carte, indexation, échantillons sonores, films, ...). Ce travail s’appuie sur 30 ans de recherche française sur le paysage sonore mis au service d’un projet participatif de la Ville de Paris. Plusieurs perspectives de valorisation pourront se décliner selon les opportunités et volontés des collectivités et groupes d’habitants concernées par les POP : - Parcours Audio Sensibles qui propose des circuits d’écoute touristiques - Balades sonores de pédagogie à l’écoute - Matérialisation de panoramiques auditifs in situ - Intégration des POP dans les documents d’urbanisme PLU et/ou dans les cartes touristiques. Le coût estimé concerne le socle de mise en œuvre du projet POP : contact et suivi des guetteurs de sons, repérage et matérialisation in situ, développement de cartes géo-référencées sonores et indexées.

Transport et mobilité

 Place de Rungis, 75013 PARIS

Amélioration de la desserte du quartier Rungis-Poterne

Budget Participatif 2017

Le quartier de Rungis-Poterne des Peupliers est actuellement desservi par deux bus irréguliers et peu fréquents, le 57 et le 67, et par le T3, qui dessert les maréchaux mais n'a pas amélioré l'accès au centre de Paris. Il s'agirait donc d'inciter la RATP à - améliorer la fréquence des bus 57 et 67 (que l'on peut attendre jusqu'à 20 minutes en heure creuse ou le dimanche alors que nous sommes, dans le cas du 67, en tête de ligne) ; -ajouter des bus 57 "partiels" au départ de la Poterne des Peupliers afin d'éviter une attente trop longue ; -démarrer enfin la prolongation de la ligne 5 du métro entre Place d'Italie et Rungis/Poterne des Peupliers via la Place Verlaine, Bobillot-Tolbiac (correspondance avec le bus 62), Place de l'abbé Georges-Hénocque (correspondance avec la Traverse Bievre-Montsouris) et Rungis/Poterne des Peupliers (correspondance avec le T3). Cette prolongation de la ligne 5, promise depuis maintenant plus de dix ans est actuellement prévue pour 2035 alors que la population de ce quartier augmente d'année en année... La ligne pourrait ensuite, dans un second temps, être raccordée à la Petite Ceinture, permettant ainsi une seconde prolongation vers la Cité Universitaire (assurant ainsi une correspondance avec le RER B), via le carrefour Rungis/Amiral Mouchez (correspondance avec les bus 21, 216 et Orlybus). Cette prolongation permettrait donc à la fois une meilleure desserte du quartier et le désengorgement de la ligne B du RER, déjà saturée entre Cité Universitaire et Gare du Nord (station également desservie par le métro 5). Elle faciliterait enfin l'accès à plusieurs gares SNCF, en particulier celles d'Austerlitz, de Lyon et de l'Est !

Cadre de vie

 42 Rue de Sèvres, 75007 PARIS

LA SAUVEGARDE DE LA FONTAINE DU FELLAH SEVRES-VANEAU

Budget Participatif 2017

Des milliers de Parisiens passent chaque jour devant elle en sortant de la station de Métro Vaneau, dans le 7ème arrondissement de Paris. Joyau de la rue de Sèvres, au n°42, proche de l’ancien Hôpital Laënnec, aujourd’hui pôle prestigieux de la mode de luxe ainsi que du Bon Marché, la fontaine du Fellah offre un spectacle pitoyable, indigne d’un quartier à la pointe de l’excellence : la fontaine est tarie, la vasque sert de poubelle publique, les armoires électriques, détériorées, servent d’affichage sauvage et les panneaux urbains n’indiquent plus depuis longtemps les directions souhaitées…Bref, un véritable spectacle de désolation : La fontaine du Fellah est un excellent témoignage de l’architecture « retour d’Egypte » qui suivit la campagne de Bonaparte. Ce monument a l’aspect d’un temple égyptien où l’aigle impérial, au fronton, a pris la place du Béhédety, le disque solaire ailé de l’Egypte antique. Sous le nom de « fontaine égyptienne », la fontaine du Fellah a fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques le 25 juillet 1977. Mais depuis 2005, la fontaine n'est plus en eaux à cause d'infiltrations constatées dans la station de métro Vaneau. Emus par cette situation, des riverains de la rue de Sèvres ont décidé de redonner vie à ce paysan égyptien en fondant l’Association de la Fontaine du Fellah-Sèvres-Vaneau dont l’objet est « la valorisation de la fontaine du Fellah », présidée par Monsieur Michel Rogé, par ailleurs référent propreté de la Commission Consultative de l’Ecole Militaire.. Son objectif est de mobiliser financièrement le maximun de parties prenantes autour de ce projet : la Mairie du 7ème, la Ville de Paris, la RATP, EDF, le groupe Carrefour, le groupe de luxe Kéring-Laënnec, le Bon Marché, les banques riveraines…etc…afin de rendre vie à ce magnifique joyau de l’architecture néo-égyptienne tout en valorisant la rue de Sèvres-Vaneau, partie intégrante de ce bel arrondissement qu’est le 7ème.

Cadre de vie

 SQUARE PAUL GILOT, 75015 PARIS

Rénovation du square Paul Gilot

Budget Participatif 2017

D'après wikipédia concernant le Square Paul-Gilot : Reconnaissable à son joli kiosque forme de pagode entouré de bambous, ce square transporte le voyageur dans un voyage imaginaire où les plantes de terre de bruyère côtoient des marronniers, des tilleuls et des érables. La réalité est malheureusement moins idyllique : Le square est sombre, maculé de crottes de pigeons, le revêtement du sol est complètement fissuré de toute part, par les racines des arbres. Le kiosque n'est plus que l'ombre de lui-même et toujours fermé. Les plates-bandes prennent beaucoup de place de ce square pourtant exigu. Les jeux pour enfants sont passables, là n'est pas tellement le problème, mais comme le lieu est entièrement déserté par les familles, il est devenu un repère aux immondices et rebuts des rares personnes qui osent s'y aventurer. Pourtant, bien que mince, ce petit parc pourrait constituer un petit havre de paix, un échappatoire à la bruyante rue de la Convention et un lieu de passage animée (car il est traversant). Je suggère donc les modifications suivantes : couper les arbres qui sont trop imposants, assombrissent considérablement le lieu et détruisent le sol. Les remplacer par des espèces plus adaptées. Refaire le sol du square. Pourquoi pas réorganiser l'espace : enlever les barrières et la table d'échec. Ouvrir l'espace. Le kiosque est trop grand pour le square et ne présente pas d'intérêt - Soit le réhabiliter en cabane à outil ou en pigeonnier, soit le détruire. Ajouter un espace de jardin partagé. Une table de pique-nique. Etudier la possibilité de végétaliser les hauts murs qui l'entourent. Ajouter une fontaine ? Un accès WIFI ? Pourquoi pas une statue d'art contemporain. Bref, essayer de donner une seconde vie naturelle, paisible et conviviale.

Solidarité et cohésion sociale

 Tout Paris

Le Kiosque Solidaire

Budget Participatif 2017

Le projet de Kiosque Solidaire consiste à concevoir, réaliser et exploiter une application internet permettant de centraliser et de mettre à disposition de toute personne dans la précarité des informations utiles et des outils de communication, en s’articulant autour de trois idées majeures : Idée 1 : « Amplifier l’action des associations par une plateforme de communication … » Structurer l’information publique et en provenance des associations afin de la transformer en une ressource numérique facilement utilisable au quotidien par les plus précaires. Cette action s’inscrit dans le prolongement du Guide Solidarité de la Ville de Paris pour le transformer en une aide interactive au quotidien. Idée 2 : « Informer pour donner au citoyen la possibilité d’agir… » Contribuer à l’éveil de nos consciences citoyennes en rendant possible, à travers l’échange d’informations, le contact associatif local et la participation directe du citoyen dans la lutte contre l’exclusion et la grande précarité. La plateforme est une ressource unique de mise en relation pour permettre au quotidien de nombreuses possibilités de participer de chacun au service des associations. Idée 3 : « Offrir un toit numérique à celui qui n’a plus de toit… » Fournir à toute personne en situation de grande précarité un espace personnel en ligne, à l’ergonomie adaptée et respectueux de sa vie privée, lui permettant d’accéder à un ensemble essentiel de services destinés à lui venir en aide.

1 2 3 4