Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Sport

 2 Place des Quarante-Quatre Enfants d'Izieu, 75013 PARIS

Aider chaque élève à maîtriser ses peurs de varappeur

Budget Participatif 2017

L'école dispose d'un gymnase dans lequel il est possible d'installer un mur d'escalade sur deux murs respectivement de 8 m et 18 m. Cette activité déterminante pour aider à construire des apprentissages moteurs mettant en œuvre la démarche d'essais erreurs, est également l'occasion de construire des compétences liées à la gestion de la sécurité en amenant les élèves à assurer leurs camarades qui s'aventurent sur le mur.. Notre école étant une école polyvalente, l'aménagement de la salle de jeux de la maternelle d'un matériel favorisant la "prise de risque" est déterminant pour une réelle sensibilisation à une pratique sportive prenant en compte la sécurité de chacun. Il est donc nécessaire d'équiper l'école maternelle de structures de type "Daillot" et l'école élémentaire de murs d'escalade et de matériel pour assurer les élèves: baudriers, cordes d'escalade, mousquetons, etc. L'assurage d'un élève grimpeur par un de ses camarades contribue à créer un climat de confiance et de sécurité entre tous les élèves. Ce matériel serait ainsi utilisé au maximum, sur le temps scolaire, par les enseignants de l’école et du collège Evariste Galois, ce qui créera une meilleure liaison entre les professeurs des deux structures. La structure sera également mise à disposition, sur le temps péri et hors scolaire en fonction des compétences des animateurs et éducateurs sportifs. Une utilisation de cette structure pourrait être ouverte aux enfants du quartier, en début de soirée, dans le cadre d'activités proposées par une association sportive locale, voire même l'association sportive de l'école, affiliée à l'USEP.

Environnement

 Rue Caulaincourt, 75018 PARIS

Végétaliser les pieds d'arbre de la rue Caulaincourt

Budget Participatif 2017

La rue Caulaincourt est un formidable lien entre le cimetière de Montmartre et les quartiers hauts de la butte, autant pour les passants que pour la biodiversité. Les arbres d'alignement offrent déjà un cadre de vie de qualité et un support aux continuités écologiques et paysagères. Je propose de les renforcer, autant en termes de qualité pour le quartier qu'en termes écologiques, par un dispositif tout simple et déjà pratiqué à Paris : la suppression de toutes les grilles d'arbres pour y implanter ce qui pourrait devenir des mini jardins. Dans ces jardins, on pourrait y planter des espèces simples, indigènes et variées. Les habitants, les associations, les écoles, les commerçants pourraient être invités à en adopter, à les composer, à les entretenir et créer une véritable communauté qui porterait ce thème auprès de la population. Un support internet (blog, page Facebook,..) partagé entre ces acteurs et la Ville permettrait de le rendre visible et de susciter des échanges/des conseils et du lien. En plus, c'est peu coûteux compte tenu du bénéfice écologique et social ! BONUS : installer des abris à faune (nichoirs notamment) dans les arbres BONUS ++ : ce dispositif pourrait être complété par un projet plus ambitieux de végétalisation des escaliers de Montmartre que je propose sur le site par ailleurs

Transport et mobilité

 Rue de Tanger, 75019 PARIS

Une politique ambitieuse pour généraliser l’autopartage

Budget Participatif 2017

Le projet consiste à modifier des places de parking avec un nouveau marquage au sol pour indiquer que ces places sont exclusivement autorisées aux voitures disponibles en auto-partage entre particulier (différent de l’initiative Zipcar donc) et en l’installation de panneau explicatif. Cette expérimentation dans le 19ème n’engendre donc pas de frais de fonctionnement, pas de frais de mise en réseau. Ce n’est également pas une concurrence à un service existant, l’idée étant de développer de l’autopartage de pair à pair. Contexte : Suite aux explorations urbaines virtuelles réalisées avec les casques de réalité virtuelle et leur connaissance usuelle du quartier, les habitants ont constaté que la place réservée au stationnement de véhicules est très importante, la place étant une problématique importante dans un arrondissement aussi dense que le 19ème. De plus un certain nombre de véhicules sont très peu utilisés. Le prix du stationnement à l’année n’est pas assez élevé pour dissuader les utilisateurs très occasionnels de ne pas garer leur voiture dans les rues parisiennes ou d’augmenter l’usage de leur véhicule en le prêtant ou le louant. Les animateurs ont orienté les participants jeunes et adultes à réfléchir sur la place de la voiture dans la ville, vers les notions historiques de propriété de lourds véhicules thermiques et ce que la révolution numérique permet maintenant de faire facilement : louer à un autre habitant du quartier un véhicule qui correspond à leur besoin du moment, à juste prix et cela à la minute et au kilomètre près. L’une des participantes a montré de nouvelles places de parking d’autopartage par Zipcar. C’est une bonne initiative mais cela n’aide pas la location entre particuliers. Il a donc été imaginé l'aménagement d’espaces dédiés à l’autopartage entre particuliers (marquage au sol spécifique), ainsi qu’un plan de promotion de ce type de mobilité collaborative. Un dernier paragraphe est disponible dans le PDF joint.

Cadre de vie

 75010

Renouveau des abords du Canal Saint-Martin

Budget Participatif 2017

L’objectif est d’œuvrer pour le réaménagement des abords et des berges du canal Saint-Martin dans le 10e, en tenant compte, dès sa conception des circulations motorisées et douces (quais de Valmy et Jemmapes) et de la piétonisation des dimanches et jours fériés ; d’intégrer dès la conception, une organisation permettant de diminuer les nuisances subies par de nombreuses dérives (bruit, alcoolisme nocturne, malpropreté…) qui aujourd’hui défigurent le canal ; de prendre en compte les souhaits des habitants et des usagers sur les aménagements futurs et des aspirations légitimes des riverains. Le conseil de quartier "Château d'Eau - Lancry" en partenariat avec l’Association des riverains du canal Saint Martin a, sur ce thème : initié des rencontres inter-quartiers ; réalisé un remue-méninges public ; entièrement consacré un conseil de quartier, au mois de mars ; soumis une proposition en pré-conseil d'arrondissement. Ces différentes démarches ne s'opposent pas, ni ne se contredisent, elles témoignent de l'engouement pour le sujet. Pour ce faire, nous proposons dans une première étape en 2017/2018, de réaliser une étude, confiée à un atelier d’urbanisme, avec l’aide éventuelle d’un laboratoire universitaire de sociologie et d’un laboratoire de recherche sur la ville de demain. Cette étude, menée en concertation continue avec les acteurs locaux qui le souhaitent, a pour objectif de proposer des scénarios chiffrés d'aménagement du site. Cette étude sera précédée par la création de maquettes représentant : d’une part, l’état actuel du canal sur le territoire du 10e arrondissement, complété par un reportage photos et vidéo ; d’autre part, une maquette représentant, entre autres, les futurs projets conçus par les services de la ville complétés par les projets présentés ces dernières années au budget participatif. Ces maquettes seront exposées au public (Mairie du 10e, Collèges, Centres d’Animation, Médiathèque Françoise Sagan, Bibliothèques municipales, Pavillon de l’Arsenal, etc.) et seront la base de la concertation publique qui servira d’assise à l’étude confiée à l’atelier d’urbanisme public ou privé. Les parisiens, les élus, les riverains, les conseils de quartiers mais aussi des architectes, des paysagistes, des designers pourront intégrer à cette seconde maquette leurs idées, leurs projets : un parcours santé, un chemin de déambulation, une alternance de zones de détente, de lecture, d’information sur l’histoire du canal, sa flore, sa faune, sa voie navigable. Les résultats seront présentés publiquement et permettront de se projeter vers l’avenir de façon concrète.

Solidarité et cohésion sociale

 Tout Paris

Phalanstères parisiens : partager plus dans les immeubles !

Budget Participatif 2017

Le projet que je voudrais déposer, en tant que citoyenne, est une utopie concrète ! La possibilité de partager des ressources quand on habite dans un même endroit, entre voisins d'un même immeuble. L'idée serait que chaque immeuble possède une grande caisse, ou une pièce, dédiée au partage des ressourecs : - du matériel de bricolage, qu'on utilise chacun à peine une fois par mois : marteau, perceuse et autre clou ! - une machine à laver en commun et autre équipement ménager - une bibliothèque, pour que les livres circulent - des journaux et pourquoi pas un abonnement à Netflix, à Spotify dont on pourrait faire bénéficier plus de monde si on les souscrivait à plusieurs ? L'idée prolonge l'initiative "My-stere" du site http://my-stere.org/ qui veut proposer à chacun d'imaginer l'habitat collaboratif de demain, à son échelle, en démarrant par la mise en commun de ressources simples. On pourra commencer par un arrondissement : le 2ème par exemple, pour sa forte densité, la présence de nombreux acteurs de la solidarité et un lien social particulièrement développé... ! Pour information, il y a 16 000 logements dans le 2ème arrondissement de Paris d'après Cartesfrance.fr (Source : http://www.cartesfrance.fr/Paris%202e%20Arrondissement-75002/logement-2e%20Arrondissement%20de%20Paris.html ). On pourrait imaginer quelques immeubles de ces "boîtes collaboratives", dont le coût tournerait autour de 1 000 euros (avec un code de protection qui serait remis aux habitants des immeubles !) Charles Fourier aurait fier de nous ! Longue vie aux phalanstères.

Environnement

 BIBLIOTHEQUE MARGUERITE AUDOUX, 75003 PARIS

création d'un observatoire scientifique des oiseaux du 75003

Budget Participatif 2017

Nos amis les oiseaux vivent dans l’espace public et contribuent à notre qualité de vie en animant l’espace visuel et sonore par leur présence et leurs chants. Il n’y a pas que les pigeons à Paris, il y a une foultitude de passereaux migrateurs ou non, mésanges, moineaux,… Vivre en milieu urbain ne doit pas nous déconnecter de la nature et plus particulièrement du contact avec les oiseaux. La création d’un observatoire des oiseaux parisiens du 3ème arrondissement de Paris nous permettra de mieux les connaître pour mieux les protéger. - Création d’un CENTRE DE RESSOURCES via un site web dédié et interactif, en collaboration avec la Bibliothèque Marguerite Audoux - Recueil des données : - Localiser, identifier, observer, enregistrer les images et les sons, répertorier les espèces, les habitats, l’éco-système, dans l’espace public du 3ème arrondissement. - Répertorier les représentations des oiseaux dans l’imaginaire (peinture, poésie, littérature, cinéma, musique, cultures, mythes et légendes Analyse des données (Implication de scientifiques, ornithologues, anthropologues, sociologues…) Restitution des données - Création de la FETE ANNUELLE DES OISEAUX, pendant une semaine au printemps (événements, animations, conférences, exposition, projection de films, concert musique…). Partenariats à rechercher avec : - Parcs et Jardins - Ecoles (primaires, de musique, pour personnes en situation de handicap visuel, …) - Bibliothèques -LPO -CORIF - Scientifiques - Plan bio-diversité de Paris 2011-2015 - Maison Paris-Nature à Vincennes

1 2 3 4