Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Education et jeunesse

 10 Avenue Lamoricière, 75012 PARIS

DES TABLEAUX NUMERIQUES POUR L'ECOLE 10 LAMORICIERE

Budget Participatif 2017

Notre projet a pour but de familiarisé les élèves de notre école aux nouveaux outils informatiques car de nos jours la maitrise de l'informatique et du numérique est indispensable. Le TNI peut être comparé à une sorte d’écran d’ordinateur géant. Les élèves se familiarisent ainsi au jour le jour à l’environnement informatique, à l’utilisation d’un traitement de texte, à la recherche sur Internet. L’intérêt majeur du TNI est de favoriser l’interactivité entre professeur et élèves. Cet outil suscite la curiosité et l’intérêt des enfants, et rend les enseignements plus ludiques et stimulants, le bénéfice est certain sur l’attention et la concentration des élèves. De plus la plupart des enseignants qui l’utilisent ressentent eux-mêmes un regain de motivation, une envie de s’investir encore davantage dans leur travail. L’interactivité est vraiment ce qui fait tout l’apport du TNI et il est essentiel d’exploiter au maximum cette dimension. La facilitation du travail collectif Le TNI offre une large surface de projection visible par tous, et sur laquelle chacun peut intervenir. Cela permet de placer toute la classe dans la même situation d’apprentissage, en étant sûr que tous les élèves visualisent exactement la même chose, et avec une attention certainement plus forte que devant un manuel ou une photocopie. Cela permet de développer de nombreuses possibilités de travaux en communs : rédaction collective d’un texte, découverte des pages préalablement numérisées d’un album, navigation sur Internet. Le gain de temps Dans la plupart des cas les utilisateurs constatent à long terme un gain de temps dans la préparation des cours. Grâce au format numérique il est plus facile de réutiliser ou recycler des supports de cours d’une année à l’autre. Avec une certaine expérience de l’informatique (traitement de texte, recherche sur Internet, numérisation…), la construction des séances devient finalement plus facile et rapide.

Cadre de vie

 place de la Porte de Vanves, 75014 PARIS

Favoriser la mobilité et l’orientation de tous les piétons par une signalisation innovante

Budget Participatif 2017

La Porte de Vanves et ses abords regorgent de lieux d’intérêt, hélas peu visibles et peu repérables, du fait de l’absence de signalétique à de nombreux endroits de ce quartier populaire. Par conséquent, ces lieux sont relativement peu connus des habitants, de ceux qui y travaillent ou qui sont simplement de passage. Pour y remédier et contribuer à tirer davantage le potentiel de ce quartier populaire, il est proposé : - de mettre en place une signalisation innovante permettant à la fois une meilleure orientation et information (marquage au sol, interventions artistiques, balises sonores connectées à des applications mobiles de type Audiospot...) ; - d’encourager autant que possible la marche à pied (indication du temps de marche...) ; - de permettre une meilleure accessibilité de tous (personnes à mobilité réduite, mal/non-voyants, poussettes...). Une quarantaine de lieux d’intérêt gagneraient ainsi à être davantage signalés dans le quartier (liste exhaustive ci-dessous) : - 4 lieux culturels : bibliothèque Aimé Césaire, local de l'Expo, MPAA, Théâtre 14, etc. La signalisation de la bibliothèque devra, par ailleurs, être complétée par l’aménagement d’une zone de stationnement vélos et trottinettes rue de Ridder. - 18 associations : les 2 centres socioculturels, Régie de quartier, Solicycle, Réserve des arts, Jardins numériques, Feu Vert, Compagnie Fil de soie, Compagnie Bouche à bouche, Macao, Afrique partenaire services, les 2 centres d’animation, Yachad, LOREM, Môm Didot, Le Moulin, etc. ; - 6 espaces verts et jeux pour enfants : square des Jonquilles, jardin Anna-Marly, square Julia Bartet, square marin, square des arbustes, jardins partagés (des couleurs) ; - 3 lieux « commerçants » : l’emplacement du marché, l’emplacement des Puces, la halle alimentaire ; - Des références historiques à identifier concernant le quartier et ses habitants : fortifications, lieux de vie d’artistes, etc., - autres points intéressants situés de l’autre côté du périphérique ou de la rue Vercingétorix : Fab Lab Châtillon, Malakoff, Vanves, 15e arrondissement. Il conviendra de veiller à ce que les lieux signalés puissent être accessibles à tous les publics.

Education et jeunesse

 8 Avenue Vincent d'Indy, 75012 PARIS

DES TABLEAUX NUMERIQUES POUR LE COLLEGE GERMAINE TILLION

Budget Participatif 2017

Notre projet a pour but de familiarisé les élèves de notre collèges aux nouveaux outils informatiques car de nos jours la maitrise de l'informatique et du numérique est indispensable. Le TNI peut être comparé à une sorte d’écran d’ordinateur géant. Les élèves se familiarisent ainsi au jour le jour à l’environnement informatique, à l’utilisation d’un traitement de texte, à la recherche sur Internet. L’intérêt majeur du TNI est de favoriser l’interactivité entre professeur et élèves. Cet outil suscite la curiosité et l’intérêt des enfants, et rend les enseignements plus ludiques et stimulants, le bénéfice est certain sur l’attention et la concentration des élèves. De plus la plupart des enseignants qui l’utilisent ressentent eux-mêmes un regain de motivation, une envie de s’investir encore davantage dans leur travail. L’interactivité est vraiment ce qui fait tout l’apport du TNI et il est essentiel d’exploiter au maximum cette dimension. La facilitation du travail collectif Le TNI offre une large surface de projection visible par tous, et sur laquelle chacun peut intervenir. Cela permet de placer toute la classe dans la même situation d’apprentissage, en étant sûr que tous les élèves visualisent exactement la même chose, et avec une attention certainement plus forte que devant un manuel ou une photocopie. Cela permet de développer de nombreuses possibilités de travaux en communs : rédaction collective d’un texte, découverte des pages préalablement numérisées d’un album, navigation sur Internet. Le gain de temps Dans la plupart des cas les utilisateurs constatent à long terme un gain de temps dans la préparation des cours. Grâce au format numérique il est plus facile de réutiliser ou recycler des supports de cours d’une année à l’autre. Avec une certaine expérience de l’informatique (traitement de texte, recherche sur Internet, numérisation…), la construction des séances devient finalement plus facile et rapide.

Propreté

 9 Rue Labat, 75018 PARIS

Réhabilitation / Clôture / Végétalisation 9 rue Labat

Budget Participatif 2017

Pourquoi: La rue Labat entre le boulevard Barbès et la rue Marcadet subit depuis des années insalubrité, dégradations, incivilités diverses et variées, de manière croissante. Plus particulièrement, la partie du trottoir au pied de l'immeuble situé au 9 rue Labat, très en retrait par rapport à la rue, sert quotidiennement de pissotière et de dépôt sauvage d'ordures. Le cadre de vie à cet endroit est devenu cauchemardesque tant pour les riverains que pour les passants et l'état du trottoir, teinté d'urine, puant, chaque jour réassorti d'ordures, empire. Les magasins de téléphone, bars, cabines internet situés autour vendent de l'alcool la nuit, ce qui engendre épanchements d'urine des clients sur la façade et les angles du retrait de l'immeuble. Cet endroit est donc devenu un mini-ghetto, de l'autre côté de la frontière du "Village-Montmartre". Un traitement à la hauteur de la situation est une nécessité urgente. Il implique une attention au moins aussi nécessaire, si ce n’est plus, que celle dont bénéficient les contribuables et électeurs du 18e ayant la chance d’habiter les zones touristiques au traitement « tout particulier » et dont les besoins sont évidemment tout autres. Projet: - Construction d'une grille haute avec digicode, fermant l'accès à la partie du trottoir située au pied du 9 rue Labat en retrait par rapport aux deux immeubles qui l'entourent Cette construction permettra l'alignement avec les deux immeubles situés de part et d'autre et empêchera ainsi: les indésirables de venir uriner quotidiennement dans les angles du retrait et devant la façade les indésirables de venir y briser quotidiennement des bouteilles les dépôts sauvages d'ordures quotidiens - Construction de bacs à végétation derrière les grilles hautes (entre ces grilles et la façade pour éviter qu'ils ne servent à leur tour de poubelles) Cette construction permettra, par la végétalisation, la réhabilitation de cet espace quotidiennement détérioré.

Education et jeunesse

 ECOLE MATERNELLE 22 RUE GRANDS CHAMPS, 75020 PARIS

Du tintamarre aux réfectoires

Budget Participatif 2017

Les espaces de restauration scolaire, les salles d’activités polyvalentes sont des lieux de vie, à portée éducative et socialisante, où se rompt le silence souvent exigé dans les classes pendant les heures de cours. Ils concentrent, à un moment donné, une population importante : le volume sonore s'accroît progressivement, un brouhaha s'installe, chacun tâchant de se faire entendre et haussant un peu plus la voix. Cette pollution sonore agit à la fois sur les enfants, sur l'encadrement et sur le personnel de service, entraînant nervosité, agitation et fatigue. Le groupe scolaire Plaine Grands champs partage un espace de restauration commun aux écoles élémentaires et à l’école maternelle. Plus de 600 enfants s’y côtoient chaque jour. Une étude réalisée en 2015 par une entreprise spécialisée a relevé un manque d’isolation phonique, un niveau sonore moyen au delà de 80dB, et des durées de résorption des sons au dessus des normes. Le projet technique consiste à améliorer l’acoustique de l'espace restauration et des salles polyvalentes (préau et salle de motricité) : - pour que le temps du repas puisse être vécu comme un moment convivial et de détente, - pour que les salles polyvalentes accueillent des moments récréatifs et éducatifs, et préservent la santé et le bien-être de tous Proposition de mise en œuvre du projet: - Constituer un comité de pilotage (COPIL) du projet composé des instances municipales, du personnel des écoles et de parents d’élèves - Construire un projet collaboratif « autour du bruit », porté par des solutions techniques, mais aussi par des outils pédagogiques - Mener une campagne de mesures sonométriques - Proposer au COPIL des solutions en adéquation avec l’usage des locaux et le fonctionnement des équipes - Mettre en oeuvre les solutions retenues Bénéfice escompté: Evoluer dans une ambiance sonore dont le niveau moyen est limité à 70dB, de manière à converser sans élever excessivement la voix.

1 2 3 4