Barre de recherche

Projets déposés

Recherche avancée

Liste des résultats de la recherche

Environnement

 Tout Paris

Des habitats pour sauver la faune

Budget Participatif 2016

Si les hommes sont touchés par la crise du logement à Paris, il en est de même pour la plupart des animaux ! Par exemple, l'une des causes du déclin des populations d'oiseaux est due à la raréfaction de sites propices à leur nidification. Certaines espèces, comme le moineau ou le martinet noir, ne trouvent plus assez d'anfractuosités pour nicher dans les murs de nos immeubles, car elles sont bouchées au fil des années à cause des ravalements de façades. De plus, les nouvelles constructions possèdent des murs trop lisses, dépourvus de cavités, empêchant les oiseaux d'y construire leur nid. Il est important de compenser cette crise en installant des nichoirs adaptés aux différentes espèces sur les toits ou dans les jardins. En outre, la plupart des oiseaux ont besoin de matériaux pour construire leur nid, tels que des débris végétaux, des morceaux de paille, de brindilles ou de feuilles mortes, ou même des plumes et des poils. Pourquoi ne pas leur faciliter la tâche un installant des récipients destinés à recueillir ces déchets naturels dans les espaces verts ? Ce serait un geste écolo qui pourrait associer les jardiniers et les habitants pour rendre service à nos amis les oiseaux. Bien entendu, il n'y a pas que les oiseaux qui ont besoin d'un logis. Pour développer la biodiversité, il est aussi important de favoriser les insectes qui jouent un rôle vital : la pollinisation, la reproduction des végétaux, les cultures maraîchères, et plus généralement, la survie de la biodiversité dépendent étroitement d'eux. Les insectes constituent le régime alimentaire de nombreuses espèces animales. Il faut d'ailleurs rappeler que la raréfaction des insectes est l'une des principales causes du déclin des populations d'oiseaux. Il est donc important d'installer des ruchers pour les abeilles et des hôtels à insectes dans tout Paris, notamment près des espaces verts et des vergers urbains, afin d'attirer les insectes utiles.

Cadre de vie

 Place du Général Stefanik, 75016 PARIS

Un véritable jardin public sur la place du Général Stefanik

Budget Participatif 2016

Le terre-plein central de la place du Général Stefanik est une esplanade arborée avec des pelouses. Cela ressemble à un espace vert, avec la convivialité en moins : une grande partie du sol est pavé de grisaille, la palette végétale est pauvre, la pelouse et les buissons sont cantonnés à des petits enclos, il n'y a aucun banc pour s'asseoir sous la fraîcheur des arbres, et ce lieu ne propose aucune activité particulière. Dans ce quartier peu animé et pauvre en jardins publics, il serait judicieux de repenser l'aménagement de cette place déserte, afin de dessiner un paysage de meilleure qualité, tout en ouvrant la porte à de nouveaux usages. Je propose de transformer ce terre-plein central en véritable square de quartier. Il faudrait planter plusieurs variétés d'arbustes et autres plantes fleuries pour agrémenter ce lieu en développant la biodiversité. Une nouvelle pelouse accessible devrait être réalisée, afin d'offrir aux usagers la possibilité de s'installer dans l'herbe pour se détendre ou organiser des pique-niques, par exemple. Bien entendu, il faudrait aussi installer des bancs pour s'asseoir dans cet espace vert. Côté activités, je propose l'installation d'une aire de jeux pour les enfants, ainsi qu'une table de ping-pong pour les plus grands. Il faudra prévoir des trottoirs mesurant 2 à 3 mètres de large autour de ce futur square pour assurer la circulation des piétons, ce qui entraînera la suppression éventuelle des places de stationnement bordant l'actuel terre-plein central.

Environnement

 75015

Réaliser une nouvelle coulée verte au quartier Beaugrenelle

Budget Participatif 2016

Sur les quais de la Seine, entre le pont Mirabeau et la rue du Docteur Finlay, s'étend une sorte de promenade plus ou moins plantée. C'est un terre-plein linéaire, végétalisé avec des arbres, quelques buissons, des petites jardinières et de l'herbe sauvage. Malheureusement ce parcours n'invite guère à la promenade, car la végétation est minimaliste par endroits, l'ensemble est mal entretenu, le sol se dégrade de plus en plus, et certaines parties sont inaccessibles. Pourtant, il y a là un vrai potentiel de concevoir un agréable parcours de verdure, véritable corridor biologique avec une végétation abondante, pour se promener dans un cadre fleuri. L'idée serait de revoir quasi-totalement l'aménagement du terre-plein, en remplaçant la végétation actuelle (à l'exception des arbres, bien entendu). L'objectif est de réaliser une allée entièrement accessible aux piétons, bordée de part et d'autre avec de multiples plantations, de manière à l'isoler de la chaussée en créant un cadre apaisant. Plusieurs variétés de végétaux devraient être plantées pour contribuer à l'expansion de la nature et la diversité du décor : de nombreux arbustes, des vivaces fleuries, des herbacées, des plantes exotiques, des grimpantes au tronc des arbres... Les quais de la Seine seraient ainsi embellis dans ce quartier très grisonnant. Il serait même envisageable de prolonger cette coulée verte jusqu'au parc André Citroën en supprimant une voie routière sur le quai du même nom. Cela permettrait aux promeneurs de rejoindre le parc dans une continuité végétale. Vous trouverez ci-dessous des images du terre-plein concerné dans son état actuel.

Cadre de vie

 Place du Palais Bourbon, 75007 PARIS

Végétaliser la place du Palais Bourbon

Budget Participatif 2016

La place du Palais Bourbon est particulièrement élégante, mais totalement minérale. La végétalisation de Paris étant dans l'air du temps, je souhaite que cette place soit aussi concernée. Il faut évidemment veiller à ne pas rendre la nature trop intrusive, en prenant soin de ne pas occulter la vue des monuments, ni la perspective des façades d'immeubles, tout en conservant la symétrie de la place, afin de garder son charme intact. Il faut donc opter pour une végétation à basse hauteur, qui puisse s'intégrer harmonieusement dans le paysage. Je propose de réaliser une pelouse accessible sur l'esplanade centrale, délimitée par les bords de chaussée qui en fait le tour. Des massifs de fleurs pourront éventuellement compléter la présence du gazon. Je propose également de remplacer les places de stationnement disposées « en bataille » par une disposition classique, afin d'élargir les trottoirs et réaliser des jardinières garnies de plantes fleuries. Des bancs publics devraient également être installés. Ce projet permettrait de favoriser la biodiversité grâce à la présence de fleurs profitables aux insectes pollinisateurs. La végétalisation choisie apporterait de la verdure à cette place grise, sans pour autant altérer sa beauté ni sa symétrie. La présence du gazon inciterait le public à s'installer pour se détendre ou organiser des pique-niques dans ce cadre élégant. La présence de bancs permettrait également de s'asseoir pour mieux profiter du paysage.

Cadre de vie

 75020

Des escaliers artistiques et végétalisés dans le 20ème

Budget Participatif 2016

Les escaliers de l'espace public peuvent très bien se prêter à l'art de rue. Le dernier exemple en date est la fresque de Zag et Sia, en hommage à Coluche, réalisée sur les contremarches d'un escalier du 13ème arrondissement. Cette réalisation artistique est une source d'inspiration très intéressante. On pourrait décorer d'autres escaliers de la même manière en peignant les contremarches, de manière à former de nouvelles fresques en trompe-l'œil, ou des réalisations plus simples (mais tout aussi décoratives) telles que des bandes de couleurs pour former un arc-en-ciel. Les rampes de maintien peuvent aussi faire l'objet d'une décoration. En outre, lorsque les escaliers sont suffisamment larges, il est possible de réaliser des pentes garnies de terre sur les bords pour accueillir des végétaux, en réduisant la largeur des marches. Je propose de décorer des escaliers du 20ème arrondissement selon ces différentes méthodes. Les escaliers proposés sont situés sur les voies suivantes : • Rue de Bagnolet (près de la rue des Prairies) • Rue des Couronnes (au débouché du passage Piat) • Passage de la Duée • Rue Fernand Raynaud • Rue Elisa Borey • Parvis de la piscine Georges Vallerey • Rue Levert • Rue de la Mare (au-dessus de la Petite Ceinture) • Passage Perreur • Passage Plantin • Passage des Soupirs • Rue Stendhal (près de la rue de Bagnolet) • Rue Villiers de l'Isle-Adam (près de la rue des Pyrénées)

1 2 3 4