Barre de recherche

Projets déposés

Recherche avancée

Liste des résultats de la recherche

Culture et patrimoine

 75019

DES BOITES A LIVRES SUR L'ESPACE PUBLIC

Budget Participatif 2016

1. Qu'est-ce qu'une Boîte à Lire ? Une Boîte à Lire est une boîte situé dans l'espace public et donc accessible à tous gratuitement où l'on trouve des livres en libre-service. La réalisation des boîtes à lire peuvent toutes être plus originales les unes que les autres tant dans le choix des matériaux (bois, métal, verre, matériaux de recyclages…) que dans les formes (mini chalet, mini maison, haut de buffet années 60, étagères, distributeur de boissons, serre horticole). 2. Comment ça marche? Au commencement, les étagères proposent déjà des ouvrages différents, le public peut librement prendre ou déposer des ouvrages. Il peut éventuellement incomber à une association ou structure locale de prendre soin du dispositif et réguler le dépôt et la prise de livre pour la bonne tenue de la Boite à Livre. 3. L'implantation d'une Boîte à Livre Elles doivent être installées dans des endroits visibles avec beaucoup de passage (parcs, arrêts de bus, écoles...) 4. Intérêt Les Boites à Livre prônent le partage, l’échange, la culture pour tous, l’économie solidaire. La gestion est participative et à la charge de chacun, ce qui responsabilise les usagers. Cela permet aux livres (objets culturels) d'avoir une 2e, une 3e vie, une vie éternel. C'est écologique. Cela existe déjà dans beaucoup de ville en France et dans le monde. Paris doit aussi avoir ses boîtes à Livre qui pourrait être fabriquer avec des matériaux recyclés (ou des anciennes cabines téléphoniques) en collaboration avec des associations qui travaillent avec des enfants comme des adultes. 5. Budget La création d'une seule Boîte à Livre varie selon le coût des matériaux utilisés (voués à rester dans l'espace public et doivent supporter les intempéries). Le coût est faible (entre 50 et 300€) par boîte.

Sport

 GYMNASE CAILLAUX, 75013 PARIS

Rénovation Gymnase Caillaux

Budget Participatif 2016

Le Gymnase Caillaux est un équipement sportif multisport très apprécié et utilisé par de nombreux utilisateurs, enfants et adultes. Il est utilisé de manière intensive par des associations sportives qui proposent des entrainements de : - sports collectifs : handball, basket, volleyball, badminton - sport de combat : escrime. Pratiques scolaires mais aussi de haut niveau. Par exemple, le Cercle des escrimeurs parisiens (CEP) organise depuis 12 ans une rencontre annuelle internationale : près de 1000 concurrents de 35 pays en 2016) et forme des athlètes de haut niveau. Or, le revêtement du gymnase, adapté à une pratique multisport, s’est détérioré, et présente aujourd'hui un manque général d’adhérence et un sol inadapté aux besoins ou aux appuis spécifiques de certains sports comme l’escrime, mettant en danger les sportifs qui pratiquent dans cette salle. C’est donc l’accueil du sport scolaire et du sport de haut-niveau ou de forte intensité qui est dégradé. Quel que soit le sport et le niveau d’intensité, le confort des sportifs n’est plus optimal, le risque de blessure s’accroît, et cela nuit à la progression des athlètes fréquentant le gymnase. Notre projet consiste à moderniser le revêtement de sol et son marquage afin d’améliorer la pratique des différents sports du gymnase. Véritable rénovation du gymnase, le remplacement et le nouveau marquage du sol permettraient donc de : - Sécuriser la pratique de tous les sports - Renforcer la polyvalence du gymnase - Doter l’association d’escrime du 13ème d’une salle à la hauteur de ses ambitions (accueil des écoles du 13ème, suivi des sportifs de haut niveau, performance et sureté des équipements d’entrainement) Enfin, le besoin en espaces sportifs de la Ville de Paris étant très important avec un tissu associatif dense et de nombreuses fédérations et ligues, notre gymnase pourrait devenir un lieu de compétition pour toutes les associations souhaitant mettre en avant leur passion.

1 2 3