Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
5897 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Ville intelligente et numérique

 Tout Paris

Votation citoyenne

Budget Participatif 2016

La maire de Paris a mis en place une carte de "citoyen" de Paris Il semble opportun d'aller encore plus loin et de demander à la mairie d'élargir le champ de consultation des citoyens en demandant chaque fois que cela est possible aux parisiens de s'exprimer et de voter. Un exemple : le cadre du Contrat de Revitalisation artisanale et Commerciale (CRC). Dans le cadre du CRC, il ne serait pas idiot d'inviter les "habitants" des zones concernées par ce programme, à se prononcer et à voter sur "la nature des commerces à développer en priorité" et sur les rues que les habitants aimeraient en priorité voir "accompagner". Il y a fort à parier que dans ce cadre de consultation et de votation élargie, les habitants des rues proches de la rue Sainte Catherine auraient nécessairement été plus écoutés. Il y a fort à parier que de la même façon les ardeurs en faveur d'une disparition des entreprises textiles du sentier au profit de showRoom (de luxe) auraient été contrées par les expressions et les désirs des habitants, des commercants, des entreprises existants dans le quartier Il apparaît que l'on ne peut pas d'un côté désirer + de démocratie participative, + de participation et d'implication citoyenne ... et de l'autre ne pas mettre les outils à la hauteur de ces enjeux ... afin de consigner puis d'intégrer les expressions citoyennes. Les habitants construisent Paris, ils sont les usagers et les experts de leur quartier... pourquoi alors les ignorer ou faire semblant de les écouter ? Jusqu'à présent dans le cadre du cadre du CRC, les habitants ne peuvent s'exprimer qu'en 250 caractères sur un formulaire mis à leur disposition sur www.paris.fr/participez C'est ridicule et bien peu pour récolter l'avis des citoyens, des habitants ... qui ont aussi des avis sur les orientations commerciales qui risquent de fondamentalement impacter leur quartier. D'où l'idée de proposer des votations citoyennes à chaque fois que les enjeux et les impactes sont aussi importants !

Environnement

 Tout Paris

COMPOST COOPERATEUR

Budget Participatif 2017

Composts coopérateurs Organiser des composts organiques publiques dans tout Paris placés ergonomiquement près des jardins, parcs, espaces verts afin que les parisiens puissent déposer leurs déchets de fruits et légumes recyclables accompagné d’un « coopérateur ». Ainsi le tri et le compost seront de qualité, grâce à une sensibilisation, transmission de connaissances affective, pédagogique, efficace. Sur la base d’une conscience et d’une responsabilité individuelle, le « coopérateur » s’inscrit pour 30 mn, 1h afin d’aider le particulier au triage du compost. L’inscription est réactualisée toutes les semaines à l’aide d’un Doodle, correspondant à l’horaire d’ouverture du compost de quartier (8h30 à 10h30 en semaine, samedis de 11h30 à 13h30). Un « dico » répertoriant tous les végétaux recyclables sera disponible en ligne. Le résultat du compost sera utilisé par les différentes structures de la Ville de Paris s’occupant des espaces verts et par les particuliers. Un jardinier, paysagiste bénévole ou de la Ville de Paris s’occupera de la mise en route du compost et des consignes. Cette coopération entre parisiens sera bénéfique sur le long terme, recyclage des déchets, acquisition des bons réflexes, engrais pour les jardins, échanges de connaissances. Le supermarché Bio « La Louve » 75 018, la Park Slope food coop à Brooklyn (à l’origine de cette formule) fonctionnent déjà avec des coopérateurs, c’est un succès ! coût : zéro

Transport et mobilité

 Rue des Halles, 75001 PARIS

Je veux sortir du métro !

Budget Participatif 2017

QUELQUES COMMENTAIRES DU PUBLIC "Je suis pressé ! Je veux sortir ! Quelle sortie dois-je prendre ?" "Quand je sors d'un métro à République ou Châtelet, je veux sortir au niveau de la rue pour m'orienter, mais je ne sais pas quelle sortie prendre !" OBJECTIF Ce projet a pour but de pouvoir se repérer plus facilement dans les stations de métro complexe, et d'INDIQUER QUELLE EST LA SORTIE LA PLUS PROCHE. SOLUTION Solution : la sortie la plus proche est mise en évidence, par exemple entourée en jaune. EXEMPLE Exemple : je suis à République. J'arrive avec le métro 9. Je veux sortir pour m'orienter, car je m'oriente plus facilement dehors. Je regarde les panneaux et je vois : Sorties 1, 2,3,4... et je me dis : "Mais... moi je veux juste sortir ???!" Grâce à ce projet, la sortie la plus proche est mise en évidence. J'ai ainsi un outil de communication visuel qui m'aide à sortir facilement et rapidement du métro, sans être obligé de réfléchir... ! LOCALISATION Dans toutes les stations de métro complexes. Typiquement Châtelet-Les Halles et République. Le projet pourrait être d'abord testé sur une station, puis prolongé si les utilisateurs donnent des retours positifs. DÉTAIL DU BUDGET : Main d'oeuvre (peindre les panneaux) : 5000 EUR Matières premières (peinture, scotch) : 1000 EUR Communication (panneaux d'affichage pour informer les consommateurs) : 1000 EUR TOTAL : 7000

Ville intelligente et numérique

 Tout Paris

Une application Vélib plus efficace

Budget Participatif 2017

Il existe actuellement plusieurs applications vélib pour prévenir des disponibilités aux stations. Ces systèmes sont très importants pour les usagers car ils permettent de savoir si un vélo est disponible près d'eux, ou s'ils peuvent en déposer un non loin de leur position actuelle. Cependant, ils ne sont pas mis à jour assez rapidement, et ont en général un retard de 10 minutes. En 10 minutes, il se passe beaucoup de choses ! Et ce petit détail peut mener à des retards beaucoup plus conséquents. Je propose donc d'utiliser le budget participatif pour investir dans l'actuelle appli velib officielle de la ville de Paris afin de la rendre plus performante. On pourrait adapter le système des bornes velib, qui est très bien et qui fonctionne en temps réel. Il pourrait être possible de se connecter aux infos de la borne et d'avoir celles ci en temps réel, via une application. Les bornes actuelles ne sont peut-être pas adaptées à ce système, et on pourrait alors les changer. Vu le coût qui en découlerait, on pourrait commencer au niveau des stations les plus utilisées. Ce serait déjà un bon début. Deux propositions : - Créer une appli mobile fonctionnant sur le même "serveur" que les bornes velib, qui offrent des infos à jour. On pourrait se connecter via son mobile à une borne. - Si ces bornes ne peuvent pas être reliées à une application, investir pour qu'elles le soient. Commencer alors par les plus utilisées. Les deux propositions n'engagent que du coût d'investissement : Pour l'appli, il s'agit d'améliorer celle déjà existante en lui intégrant cette fonctionnalité. Pour les bornes, l'entretien serait similaire à ce qu'il est actuellement. Beaucoup de personnes ne prennent pas le vélib parce qu'elles ne savent pas si un vélo est disponible près d'elles, ou parce qu'elles ne savent pas si elles pourront le déposer quelque part. Une appli efficace en temps réel rendrait moins stressante la décision d'utiliser un vélib.

1 2 3