Barre de recherche

Projets déposés

Recherche avancée

Liste des résultats de la recherche

Environnement

 Tout Paris

Faire de Paris une ville zéro déchet

Budget Participatif 2017

-Prévenir et réduire la quantité de déchets produite à la source (mettre en place la redevance incitative sur les ordures ménagères, instaurer la consigne des emballages , mobiliser et responsabiliser les habitants par la mise en place d'un plan de sensibilisation sur l'éco-consommation et sur la gestion domestique des résidus, lutter contre le gaspillage alimentaire, sensibiliser les scolaires au tri et au recyclage des déchets, mobiliser et responsabiliser les entreprises par des actions de sensibilisation à l'éco-conception et sur la gestion de leurs déchets, sensibiliser les habitants à l'échange, au partage et au don d'objets, prendre un arrêté municipale interdisant la distribution des sacs de caisse pour l'ensemble des commerces du territoire …) -Augmenter et faciliter le recyclage des déchets valorisables et le réemploi (créer des recycleries et ressourceries, créer des «cabanes à dons», créer des ateliers vélos, créer des ateliers de réparation d'objets pour les populations, valoriser les déchets de chantier, faciliter la récupération des déchets valorisables et des matériaux naturels employés par les acteurs du recyclage, optimiser les outils de collectes et les étapes de collecte sélective, la sensibilisation des usagers, l'homogénéisation des conditions d'apports, développer l'adhésion au tri et au respect des consignes de tri…) -Collecter et valoriser les déchets verts et organiques (identifier les gisements de déchets verts et organiques et les valoriser en développant des débouchées en circuit-court comme la production de biogaz, d'engrais naturel ou de broyats de rameaux de bois BRF, installer des composteurs communaux dans des lieux publics, appuyer les initiatives de compostage individuelles et collectives, organiser la collecte séparée des déchets verts et organiques…) https://www.zerowastefrance.org/fr/agir-collectivites http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/05/28/comment-san-francisco-s-approche-du-zero-dechet_4421676_3244.html

Solidarité et cohésion sociale

 Quai de la Seine, 75019 PARIS

Le Square des Chiens de la Villette

Budget Participatif 2016

Oui les chiens de Paris sont stressés ! Ils n'ont aucun endroit dans la ville pour gambader librement. Notre quartier a la chance d'avoir encore des espaces aérés. Créons un square pour les Chiens de la Villette ! Cela favoriserait la sociabilisation des chiens et des maîtres: les animaux sont plus équilibrés et moins agressifs quand ils ont l'occasion de jouer avec leurs congénères. Les rapports entre maîtres permettent un partage de connaissances, en particulier pour le premier chien. De plus, il y a une vraie mixité autour des animaux, toutes les générations et les classes sociales sont concernées, jeunes, vieux, cadres dynamiques, chômeurs, avocats, SDF... Tous les maîtres ont cette chance de partager tant d'émotions ! Pour le Square des Chiens de la Villette, la sécurité des chiens dans l’enceinte du parc serait assurée par une clôture en grillage à petites mailles et des portails dont l'ouverture seraient spécifiques. Des plantations seraient également adaptées. Arbustes et pelouses seront résistants et non nocifs. Quelques bancs donneraient l'opportunité d'une lecture au soleil. Un parcours sportif d'agility est à prévoir pour favoriser le rapport chien/maître et permettre une activité sportive plus soutenue pour les personnes. Une charte est à prévoir où la responsabilité des maîtres serait rappelée. Les maîtres auront à s'investir dans le bon fonctionnement du parc canin. Ils ont obligation, de la même façon que dans la rue, de ramasser les déjections de leur chien pour que l’espace reste agréable. De même, les chiens ne doivent pas être laisser sans surveillance dans l’enceinte du square. Un professionnel canin interviendrait une fois par mois pour accompagner les maîtres. La Mairie pourrait prévoir un «coaching» et organiser des campagnes de sensibilisation au civisme et aux règles basiques d’éducation des chiens. Faisons de Paris une ville « dog-friendly », prenons exemple sur Avignon, Toulouse, Grenoble, Lyon ou Toulon !

Cadre de vie

 5 Avenue Debidour, 75019 PARIS

L'attractivité du Parc de la Butte du Chapeau Rouge

Budget Participatif 2016

Ce parc d'une surface de 4,7 hectares est ouvert en 1939. Il est conçu par l'architecte Léon Azéma dans un style qui évoque le jardin du Trocadéro, du même architecte. Le Parc des Buttes Chaumont (1867 et 25 hectares) est de plus en plus surchargé d’activités diverses et de plus en plus fréquenté par des promeneurs de tout Paris au point que les habitants du 19ème arrondissement peuvent s’en sentir exclus. Sa fragilité devrait nécessiter des réflexions sur son rééquilibrage. Le Parc de la Butte du Chapeau-Rouge est nettement moins fréquenté, alors qu’il offre une magnifique perspective vers l’est parisien, qu’il dispose de vastes pelouses, d’une arborescence d’espèces rares et d’équipements de jeux pour les enfants. Son entrée principale est donnée face à la fontaine monumentale, boulevard d'Algérie, désert d’habitations et particulièrement bruyant à cet endroit ! Le projet est de développer l’attractivité de ce parc au bénéfice des habitants du 19éme arrondissement et de sa proximité. Son entrée principale devrait être positionnée au 5 avenue Debidour. Celle-ci est entourée d'habitations dont certaines donnent directement sur le parc. Elle est desservie par le Bus 75 à la station Lycée Diderot à trois stations de la Mairie (Armand Carrel) et du Parc des Buttes- Chaumont. Des panneaux indicateurs devraient être placés de manière à guider les piétons vers cette entrée, alors que le seul poteau existant Place Danube indique l’orientation inverse ! Une guinguette en concession pourrait être installée en été, tandis que des manifestations événementielles pourraient faire l’objet d’un programme plus étoffé. Enfin l’histoire de cet endroit, lié au discours de la paix de Jean Jaurès du 25 mai 1913, mériterait d’être rappelée à travers une exposition permanente, voire même associé au nom du parc.

1 2 3