Barre de recherche

Projets déposés

Recherche avancée

Liste des résultats de la recherche

Économie, emploi et attractivité

 38 Quai de la Marne, 75019 PARIS

REHABILITATION DES VOÛTES - CREATION D'UN ATELIER CERAMIQUE

Budget Participatif 2016

Je souhaite créer un espace céramique « ouvert à tous » sous les voûtes, actuellement murées, situées au bord du canal de l’Ourcq, à l’angle de la rue des Ardennes et du quai de la Marne (sur la petite ceinture ferroviaire). J'habite le quartier de l’Ourcq, dans le XIXe arrondissement de Paris, depuis une quinzaine d’années avec ma famille. Et il n'y existe aucun atelier céramique. A l’heure du commerce mondialisé et de la grande distribution, l’artisanat reconquiert plus que jamais ses lettres de noblesse. Le métier de céramiste – l’un des plus anciens du monde – et plus généralement les métiers d’art séduisent un public croissant. L'espace céramique que je désire ouvrir serait un lieu de création de pièces, sachant que je suis diplômée tourneur en céramique. Les voûtes offriraient un cadre idéal à cet espace accessible à tous, car elles vont border un jardin partagé (projet en cours de réalisation). Un lieu de création céramique enrichirait et ajouterait du sens à ce projet lié à « la terre ». Cet espace participerait à la dynamisation et au développement culturel du quartier car il s'agirait à la fois d'un lieu de création et de vente de pièces artisanales mais aussi d'un lieu de partage et de transmission : des cours y seraient dispensés, adultes et enfants pourraient s'initier à cette activité et des expositions y seraient organisées.

Environnement

 75017

Recyclerie Sportive

Budget Participatif 2017

La recyclerie sportive réemploi et recycle les équipements et matériels sportifs. Une boutique et des ateliers d’autoréparation et de transformation du matériel sportif permettraient aux parisiens de s’équiper mais également d’entretenir leurs matériels sportifs afin d’en prolonger la durée de vie. Inscrit dans une logique de développement durable, la recyclerie sportive milite pour une filière sport zéro déchet et favorise la pratique sportive pour tous en organisant notamment des animations sportives, événements, conférences, ateliers créatifs, café-répair, vélo-école... Il sera également possible de collecter en triporteur les équipements sportifs non utilisés afin de réduire la production de déchet grâce au ré-emploi et recyclage. Les parisiens pourront accéder à du matériel sportif de seconde main à moindre coût et trouver des objets transformés (mobiliers en ski, miroirs en raquette, et même des tours Eiffel en rayon de vélo…). Au cœur de l’économie circulaire, la Recyclerie sportive transmet ses savoirs pour un sport responsable et durable, dans le champ d’une économie sociale et solidaire. En tant qu'adhérant et parisien, je vous encourage à soutenir l'association pour qu'elle puisse aménager un local sport zéro déchet sur Paris, obtenir des outils et des triporteurs afin de contribuer au progrès social et à l'excellence environnementale.

Solidarité et cohésion sociale

 MAIRIE DU 16E ARRONDISSEMENT, 75116 PARIS

Docu Laïcité et Théâtre Forum : renforcer la citoyenneté

Budget Participatif 2016

Réalisation et diffusion d'un documentaire : LAÏCITÉ ET THÉÂTRE FORUM POUR RENFORCER LA CITOYENNETÉ… L’Association VIVRE, reconnue d'utilité publique et actrice depuis plus de 70 ans sur Paris pour l'inclusion sociale et professionnelle de personnes en situation de handicap, propose la réalisation puis la diffusion d’un film documentaire, pour renforcer la LAÏCITÉ et la CITOYENNETÉ, de façon active et concrète sur un territoire donné, le 16e arrondissement pour commencer, notamment auprès des acteurs et parties prenantes de l'action publique, garant des principes d'intérêt général et d'utilité sociale, et du socle de valeurs fondatrices de notre République : "Liberté, Egalité, Fraternité" et plus largement auprès des acteurs de la cohésion sociale du territoire choisi. En partenariat avec le Théâtre de l’Opprimé, producteur de théâtre forum, les comédiens, ainsi que le public, ont interprété de façon interactive, devant près de 200 personnes, lors de l'événement annuel de l’Association, le 4 décembre dernier, des scènes tirées de situations vécues au sein de leur vie professionnelle comme privée par les personnes accueillies et les professionnels de l’Association Vivre sur le thème de la Laïcité. Les saynètes ont ensuite alimenté la réflexion sur la Laïcité dans un cadre citoyen. Elles ont donné envie de poursuivre de façon plus large, ces représentations pour densifier le contenu vers un film documentaire afin de partager ces réflexions transversales et de lancer un cycle vertueux du "réfléchir et donner à réfléchir"... Ce documentaire permettra aux acteurs locaux, dans un cadre public, professionnel ou privé, de comprendre les enjeux de la Laïcité et de la citoyenneté, via des situations concrètes et un partage de paroles et de réflexions : Réfléchir et agir, pour mieux vivre ensemble. Ce projet est porté de façon transversale par les professionnels de l'Association Vivre, les personnes en situation de handicap accueillie et le théâtre de l'Opprimé.

Santé

 Tout Paris

réhabiliter lespanneaux "interdiction de cracher par terre"

Budget Participatif 2017

en vertu des décrets qui ont été édictées pour interdire les crachats par terre dans les lieux publics, je demande le réaffichage de cette interdiction dans la rue. Dans le temps sur les murs on pouvait trouver des petits panneaux en émail "interdiction de cracher" comme "gaz à tous les étages". Les trottoirs deviennent de véritables crachoirs à ciel ouvert, nids de profusion à microbes, je me suis même trouvée en faisant du vélo devient une personne qui crachait sur la rue au moment où je passais devant lui. je lui ai montré que je n'étais pas contente, mais il m'a répondu "et alors je crache où??? " Alors en voilà une bonne question. Il existait des crachoirs publics, qui ont disparu du mobilier urbain, mais cela permettait qu'on ne marche pas dedans, que les fauteuils roulants et autres poussettes et trottinettes ou chiens,ne roulent pas dedans et rapportent les germes à la maison. Au début c'était la tuberculose, maintenant il y a la grippe....mais la tuberculose revient en force L’article 80-2 du décret 730 du 22 mars 1942 prévoit une contravention passible d’une amende de quatrième classe. Cette loi date du gouvernement de Vichy et de Pétain. puis une remise à jour par: "non-respect d'un règlement sanitaire départemental", en vertu de l'article 7 du décret 2003-462 du 21 mai 2003.Les autorités sanitaires, depuis les travaux de Pasteur à la fin du XIXe siècle, ont accusé le crachat de véhiculer la tuberculose et d'autres maladies. Mais le début de sa disgrâce provient du décret pris par le gouvernement Vichy le 22 mars 1942. Ce décret a été modifié en 1992, et on peut lire dans l’alinéa 8 de l’article 74 qu’il est "interdit à toute personne de cracher ailleurs que dans des crachoirs disposés à cet effet ". Les crachoirs ont disparus du mobilier urbain, mais le décret est toujours en vigueur. Alors remettre des crachoirs publics? refaire de l'affichage, en présentant les problèmes sanitaires, ainsi que les amendes encourues.(dernières condamnations en 2016)

Education et jeunesse

 75012

Plus de numérique pour les écoles du 12e !

Budget Participatif 2018

L’utilisation d’outils numériques en classe permet de diversifier les supports et les pratiques pédagogiques et de travailler de nouvelles compétences, notamment en s'appuyant sur les portails de ressources de l’Éducation nationale. C'est un appui supplémentaire, indispensable dans le monde contemporain, pour éveiller et développer les connaissances des élèves de maternelle et d’élémentaire, favoriser l’autonomie, la créativité et l’entraide et les préparer à être les citoyens de demain. Ce projet vise à équiper de « kits numériques » toutes les écoles publiques maternelles et élémentaires du 12e arrondissement. Il leur sera proposé des outils mobiles (tablettes, caméras, ordinateur portable etc.) et/ou l'installation dans certaines salles de vidéoprojecteurs interactifs (VPI), accompagnés d'une prise réseau filaire avec accès à internet en fibre optique, d'un ordinateur dédié et de rideaux occultants. Cet équipement sera accompagné de logiciels et de formations adaptés. Ce projet ambitieux nécessite une concertation, en lien avec l’Éducation nationale, pour définir précisément les besoins des écoles publiques du 12e. Voici les établissements qui ont d’ores et déjà manifesté le souhait d’être équipé : - Maternelle 70 avenue Daumesnil - Élémentaire 52 rue Wattignies - Élémentaire et maternelle 20-28 rue de la Brèches aux Loups - Maternelle Hillairet - Maternelle Carnot - Maternelle Lachambeaudie - Élémentaire A et B Lamoricière - Collège Germaine Tillion

Culture et patrimoine

 Rue Dalayrac, 75002 PARIS

bouquiner, échanger par l'armoire à livre

Budget Participatif 2017

Une armoire à livre près du banc, en libre-service pour échanger, prendre et déposer des livres mis à disposition grâce à l'association Circul'Livre du 2ème arrondissement, la proximité du banc permet de le consulter un moment avant de l'emporter ou d'en choisir un autre, et ce à toute heure, sans attendre l'installation d'un stand. Le lieu est fréquenté surtout en semaine par les employés du quartier à l'heure du déjeuner, pour profiter d'une pause bouquins. Concrètement, un mobilier urbain de 2,50m de hauteur, large d'1,20m avec une ouverture côté banc et une ouverture côté passage piéton, fermées par des portes transparentes étanches à la pluie. A l'intérieur, des caissons de différentes tailles selon les livres. Les faces aveugles portent une signalétique (logos des associations participantes, mairie). Le choix des matériaux brut (acier corten, peinture intérieure epoxy) rend l'entretien de l'armoire inexistant. L'association Haie de Lionne-Choiseul s'occupe du fonctionnement. Ce projet de socialisation par la culture s'inscrit dans l'aménagement de la haie de Lionne-Choiseul, constituée de deux jardinières pleine-terre plantées d'espèces natives qui seront installées par la ville de Paris et la mairie du 2ème pour relier les arbres alignés de la rue Dalayrac, ainsi que d'un banc (face au 12-14 rue Dalayrac) à proximité du pied d'arbre aux plantes spontanées. Expertisé par la LPO, l'aménagement de la haie consacré à la biodiversité favorise la présence d'oiseaux. De plus, facilement accessible par la mobilité douce (présence d'arceaux à vélo), l'armoire permettrait également la diffusion de documents distribués sur l'avifaune, et complète sur le quartier un dispositif d'échange périodiquement présent rue Montorgueil le samedi.

1 2 3