Barre de recherche

Projets déposés

Recherche avancée

Liste des résultats de la recherche

Prévention et sécurité

 Place Mireille, 75001 PARIS

UNE RUE DE RICHELIEU SECURISEE ET REAMENAGEE

Budget Participatif 2016

La rue de Richelieu est un axe de circulation nord-sud à la fréquentation très dense et que les véhicules empruntent souvent à vitesse très élevée. La portion du 1er arrondissement, rejoignant la rue des Petits-champs à la Place André MALRAUX, se caractérise par des trottoirs très étroits, une voie de gauche voire de droite en fonction des tronçons de la rue souvent l'objet d'un stationnement de confort et un tracé droit sans rupture favorisant l’accélération des véhicules automobile jusqu'au feu de la jonction Montpensier - André Malraux. Les piétons s'y trouvent en insécurité, contraints d'emprunter la chaussée, les commerçants peu valorisés dans une rue totalement minérale où la vitesse est le maître-mot. Axe-barrière, la rue de Richelieu isole les jardins du Palais-Royal des entrelacs des rues où le piéton tente peu à peu de trouver sa place (Sainte-Anne, Thérèse, Villedo). Parce que les Parisiens du 1er arrondissement ont le droit à la sécurité piétonne dont bénéficient la plupart des autres Parisiens, nous proposons de profiter du Budget Participatif 2016 pour réaliser enfin le projet de requalification de la rue de Richelieu sur lequel les services de la Direction de la Voirie et des Déplacements (DVD) de la Ville de Paris ont déjà eu l'occasion de travailler, notamment en 2008, à savoir : : - d’élargir les trottoirs est et ouest sur toute la portion de la rue située dans le 1er arrondissement; - de rehausser la chaussée au niveau de l'angle Richelieu - Petits Champs et de la Place Mireille pour endiguer la vitesse des véhicules et créer le lien nécessaire entre deux quartiers ayant vocation à communiquer entre eux; - de végétaliser la rue.

Sport

 25 Avenue du Maréchal Franchet d'Espérey, 75016 PARIS

Construction d’une salle de boxe au stade Suchet

Budget Participatif 2017

Le stade Suchet dispose à son entrée d’une surface constructible de 400 m² laissée libre pour un aménagement futur et sur laquelle nous proposons de construire un petit équipement dédié aux sports de combat et au cross training/musculation. L'implantation d'une salle de boxe sur ce site présenterait en effet de nombreux avantages. En premier lieu, cela permettrait de répondre à la pénurie d'installations de ce type dans le 16ème arrondissement puisqu'à ce jour, il n'existe pas de tels salles et équipements dans ce quartier de Paris, et ce malgré une demande de plus en plus importante. Par ailleurs, le projet de la salle de boxe aurait pour ambition de finaliser la composition du site multi sport du stade Suchet. Cette construction serait conçue comme un pavillon supplémentaire sur le site. Il reprendrait les caractéristiques du bâtiment principal et participerait à qualifier la « rue intérieure » qui mène au stade depuis l’entrée principale. La salle de boxe serait située au rez-de-chaussée directement accessible depuis la « rue intérieure » ; son entrée ferait face à celle du gymnase. Ce pavillon reprendrait toutes les caractéristiques constructives des bâtiments existants sur le site. Points communs et déclinaisons feraient de ce projet l’ultime construction qui formerait ce centre sportif parisien. A l’étage de la salle de boxe se situeraient les vestiaires, les sanitaires et la salle de musculation/cross training. Evidemment cet équipement serait ouvert aux scolaires et éventuellement à d’autres associations. L’A.S. Passy est une association créée en 2002 regroupant plus de 400 adhérents. Il s’agit d'un des plus gros clubs de sports de combat en France. De nombreux cours sont proposés, en particulier des cours pour les 4/6 ans, pour les 7/9 ans, cours jeunes, cours adultes loisir et cours compétition. 40% de l’effectif est féminin. Nous souhaiterions la création d’une salle de boxe afin de répondre au mieux à la demande qui est considérable.

Education et jeunesse

 2 Place des Quarante-Quatre Enfants d'Izieu, 75013 PARIS

Aider chaque élève à maîtriser ses peurs de varappeur

Budget Participatif 2017

L'école dispose d'un gymnase dans lequel il est possible d'installer un mur d'escalade sur deux murs respectivement de 8 m et 18 m. Cette activité déterminante pour aider à construire des apprentissages moteurs mettant en œuvre la démarche d'essais erreurs, est également l'occasion de construire des compétences liées à la gestion de la sécurité en amenant les élèves à assurer leurs camarades qui s'aventurent sur le mur.. Notre école étant une école polyvalente, l'aménagement de la salle de jeux de la maternelle d'un matériel favorisant la "prise de risque" est déterminant pour une réelle sensibilisation à une pratique sportive prenant en compte la sécurité de chacun. Il est donc nécessaire d'équiper l'école maternelle de structures de type "Daillot" et l'école élémentaire de murs d'escalade et de matériel pour assurer les élèves: baudriers, cordes d'escalade, mousquetons, etc. L'assurage d'un élève grimpeur par un de ses camarades contribue à créer un climat de confiance et de sécurité entre tous les élèves. Ce matériel serait ainsi utilisé au maximum, sur le temps scolaire, par les enseignants de l’école et du collège Evariste Galois, ce qui créera une meilleure liaison entre les professeurs des deux structures. La structure sera également mise à disposition, sur le temps péri et hors scolaire en fonction des compétences des animateurs et éducateurs sportifs. Une utilisation de cette structure pourrait être ouverte aux enfants du quartier, en début de soirée, dans le cadre d'activités proposées par une association sportive locale, voire même l'association sportive de l'école, affiliée à l'USEP.

Prévention et sécurité

 Rue Mouton-Duvernet, 75014 PARIS

Sécuriser le passage entre les squares Brunot et Dunand

Budget Participatif 2016

De nombreux enfants et parents passent régulièrement du square Ferdinand-Brunot au square de l'aspirant Dunand et vice-versa. Le projet consisterait à faciliter ce passage. Actuellement, les entrées des deux squares sur la rue Mouton-Duvernet sont décalées et les passages piétons sont aux extrémités des jardins, aux angles des rues Saillard et Pierre Castagnou. Résultat : on traverse en plein milieu, de manière un peu anarchique et absolument non sécurisée. Pour sécuriser le passage, le projet consiste : 1/ à créer une traversée sécurisée par la création d'un plateau ralentisseur (dos d'ane allongé comme à l'entrée du quartier vert) de 8m de long entre les 2 squares; 2/ déplacer les entrées de ces deux jardins sur la rue Mouton-Duvernet pour qu'elles soient désormais face à face et à hauteur de ce ralentisseur Cette solution est préférée à la fusion des deux squares qui : * nécessiterait de détourner significativement le gros trafic piéton qui existe actuellement rue Mouton-Duvernet à toute heure en direction et en provenance du métro Mouton-Duvernet. * rendrait la circulation, les jours de marché, particulièrement difficile * fermerait le seul axe Ouest-Est de cette zone pour les véhicules, imposant de repenser l'ensemble du plan de circulation du quartier.

1 2 3