Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
39 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Cadre de vie

 Boulevard Garibaldi, 75015 PARIS

Aménagement des boul. Garibaldi et Grenelle en promenade

Budget Participatif 2017

Véritable lieu de fréquentation des Parisiens et des touristes internationaux, les boulevards Grenelle et Garibaldi offrent bien souvent une triste image du 15e arrondissement. Les conseillers de quartier souhaitent embellir et rendre plus propre le terre-plein central sous le métro aérien. De nouvelles fonctionnalités peuvent être imaginées pour rendre l’espace au piéton et agrémenter leur promenade. Il faut donc requalifier l’espace public en vue de rendre ces deux axes très empruntés plus agréables à leurs usagers (piétons, cyclistes, automobilistes, etc.), grâce à des couloirs pour les cyclistes mieux identifiés et protégés, un terre-plein central libéré et pacifié et une redistribution de l’espace au profit d’activités pour tous les âges. Des jeux de plein air (city-stade, marelle, baby-foot de rue) pourraient être installés de la station Sèvres-Lecourbe à la place Cambronne. Ce projet doit s’inscrire dans la continuité de l’opération de végétalisation des boulevards Vaugirard et Pasteur, un des projets lauréats au budget participatif 2016. Il s’agit également de profiter du viaduc de la ligne 6 pour renforcer l’éclairage avec des lampadaires supplémentaires améliorant aussi la sécurité des promeneurs. Le segment prioritaire qui a été identifié est situé entre le carrefour Motte-Picquet/Commerce/Grenelle et le carrefour Ségur/Garibaldi.

Cadre de vie

 8 Rue de la Montagne d'Aulas, 75015 PARIS

Le Jardin Blanc des habitants

Budget Participatif 2017

Le jardin Blanc du parc André Citroën est un espace ouvert sur la ville, bordé par les rues Gutenberg et de la Montagne d’Aulas. Situé au cœur du quartier Citroën/Boucicaut, dans un secteur à forte densité de logements sociaux où le besoin de services publics et d’accompagnement social se fait de plus en plus sentir, il est bordé par des équipements très fréquentés par les habitants. Depuis plusieurs années, cependant, les regroupements tumultueux, les incursions de deux-roues motorisés et le trafic de drogue se sont développés dans des endroits normalement dédiés à l’agrément, aux jeux d’enfants ou aux circulations douces. Le conseil de quartier a de longue date identifié ces difficultés, résumées en 2015 dans un vœu visant à ce que le jardin Blanc puisse être fermé le soir, comme n’importe quel autre espace vert. Adopté en conseil d’arrondissement, ce vœu a toutefois été rejeté en conseil de Paris, l’exécutif municipal ayant considéré que la fermeture complète était irréalisable. Le Budget participatif 2017 pourrait être l’occasion d’améliorer la situation au profit de l’ensemble des habitants. Ainsi, l’installation de mobiliers ludiques, récréatifs, sportifs ou d’agrément pourrait favoriser une utilisation normale et conviviale du jardin Blanc tant par les familles que dans le cadre d’activités rythmant la vie du quartier, mais également à destination d’autres publics (seniors, associations). L’installation de tels mobiliers, en respectant un principe de réversibilité afin de ne pas porter atteinte au dessin du jardin, aurait lieu à l’issue d’une concertation avec les acteurs institutionnels et associatifs locaux afin que chacun s’approprie ce projet de quartier et en soit l’auteur. Cette concertation comprendrait un volet de mesures de prévention situationnelle destinées notamment à empêcher les incursions de deux-roues et à aménager les recoins favorisant les regroupements, pour un jardin Blanc apaisé où chacun se sente bien dans le respect des autres.

1 2