Découvrez les nouveaux projets déposés cette année,
et associez-vous pour participer aux ateliers de co-construction !

> Recherche avancée   > Enlever les filtres

15 projet(s) trouvé(s)
Économie, emploi et attractivité
234 Boulevard de la Villette, 75019 PARIS

Oasis Sportive

Redonner une seconde vie au terrain de basket-ball sous le métro Stalingrad. L’un des terrains les plus emblématiques de la capitale, connu et reconnu des pratiquants de basket-ball en plein air : "La Mecque du Streetball" (Telerama.fr, 14 juin 2015). La genèse du projet implique la pratique du basket-ball, mais l’accès libre se fera dorénavant dans le cadre de plages horaires. Cet encadrement permettra d’une part d’éviter les désordres et d’autre part de réserver une partie de l’activité à la programmation culturelle. La volonté de donner un second souffle à ce terrain, se confronte à une décision d'arrêté préfectorale de fermeture en 2016, pour cause de trouble à l'ordre public. Malgré une forte volonté des équipes de la Ville, cet espace est aujourd'hui fermé sans date de réouverture prévue ni alternative de gestion. Notre objectif est de rendre aux parisiens ce terrain et d’en faire un espace sportif et culturel. Nous insufflerons une nouvelle dynamique qui va au-delà de la pratique du basket-ball : stages multisports, pratique du street workout, animations fitness, rencontres, échanges, projections et expositions seront les activités privilégiées de ce nouvel espace au carrefour de trois arrondissements. Les axes prioritaires sont la réhabilitation, l'embellissement et la sécurisation. Faisons de cet espace un lieu fédérateur et valorisant qui permettra aux riverains de se réapproprier l’espace urbain. La sécurisation intelligente de l’espace reste l'un des enjeux les plus importants et l'une des conditions essentielles à sa réouverture : - Renforcement de l’éclairage (projecteurs, spots avec détecteurs de présence) ; - Modification de l’entrée avec portes et serrures à 3 points ; - Pistolet d’arrosage avec fixation en hauteur sur les 4 angles (nettoyage du terrain) ; - Revêtement du sol écologique et esthétique adapté à l’entretien régulier ; - Sanitaires publics à proximité du terrain.
Sport
STADE RIGOULOT, 75015 PARIS

De la lumière pour le stade Rigoulot

Je propose que les ampoules défectueuses des projecteurs d'éclairage des terrains de football et de tennis du stade Rigoulot soient remplacées. La moitié des ampoules sont défectueuses. Un projecteur entier sur les 4 du terrain de football ne fonctionne pas. Un quart du terrain de football est dans l'obscurité à la nuit tombante. La visibilité sur le reste du terrain et sur les terrains de tennis est limitée.
Solidarité et cohésion sociale
Place des Vosges, 75004 PARIS

De la lumière sur les paradis fiscaux

Place des Vosges, installer un compteur rappelant et les montants supposés de la fraude et de l'évasion fiscale dans le monde, et la liste des paradis fiscaux établie par l'Union européenne (une telle liste doit être publiée fin 2017). Il s'agit de placer sous les projecteurs un phénomène qui prive les Etats et les peuples de ressources qui permettraient de financer des politiques de solidarité, les services publics, les transitions écologique et numérique, etc. L’ONG CCFD-Terre Solidaire estime ainsi que l’évitement fiscal priverait les pays en développement de 250 milliards d’euros de recettes fiscales chaque année, soit six fois le financement mondial requis pour lutter contre la faim. Face à cet incivisme fiscal qui mise la confiance dans la démocratie et trahit les contribuables honnêtes, la transparence serait inscrite au cœur de Paris, sur une place qui doit son nom à un département qui fut le premier à s'acquitter de l'impôt pendant la Révolution française. "Même si la main cache ce qu'elle a pris, là où elle a puisé, il manque quelque chose" - proverbe éthiopien
Propreté
10 Rue de Tolbiac, 75013 PARIS

Sauvons l'escalier Tolbiac- Chevaleret

L'escalier qui communique la Rue Tolbiac et la Rue Chevaleret (10 Rue Tolbiac/93 Rue Chevaleret) est devenu un vrai urinoir pour certaines des nos chers concitoyens. Nous devons monter ou descendre vite vite car la puanteur est terrible (surtout les jours où il fait chaud) et on est plusieurs a prier au dieu de la pluie pour venir au secours et la nettoyer de temps en temps. Mais la prière n'est pas la réponse et il faut faire quelque chose pour décourager nos amis avec la vessie pleine. Peut être installer un éclairage très puissant (projecteur lumière blanche?) que s'active au passage des gens peut décourager les pisseurs d'y rester se soulager? On est ouvert a des idées...
le centre d'information sur le développement durable serait dans un bâtiment du type du pavillon de l'eau qui pourrait accueillir principalement 2 thématiques centrées sur les énergies renouvelables et la construction et l'entretien écologique d'un bâti. Ce bâtiment disposerait d'une salle d'exposition et d'un fab lab doté notamment d'une imprimante 3 D qui peut par exemple servir à fabriquer une éolienne... Il serait aussi équiper d'un projecteur pour diffuser des films , et notamment des documentaires sur les énergies renouvelables et les modalités de construction et d'entretien d'un bâti. Une salle d'exposition serait constituée notamment de maquettes explicatives sur les énergies renouvelables et d'un exemplaire de démonstration d 'un bâti BCC et à énergie positive. L'intention de ce projet est d'éduquer les citoyens au développement durable et de démontrer que l'on peut faire de substantielles économies sur sa facture énergétique. Le fonctionnement de ce projet pourrait se faire avec l'aide d'étudiants bénévoles spécialisées en développement durable et ou avec l'aide d'administrateurs bénévoles de la ville de Paris. Un partenariat avec la maison des acteurs du Paris durable pourrait se faire. Ce centre serait donc ouvert à tout public, y compris au public scolaire. Le fab lab pourrait fonctionner un peu comme celui de La Paillasse, et donc des expériences et des innovations en matière d'économies d'énergie ou d'eau pourraient être réalisées. Ce lieu serait un lieu interactif , explicatif et axé sur l'innovation. Une thématique sur la biodiversité en milieu urbain notamment pourrait être évoqué montrant les méfaits de la pollution , et notamment celle en provenance d un trop grand nombre d'automobiles en ville. La thématique de la biodiversité pourrait être illustrée et développée dans des salles du parc floral par exemple.
Solidarité et cohésion sociale
Tout Paris

Des gardes mangers solidaires en pagaille

Multiplier l'expérience à l'image du 1er garde manger solidaire à disposition dans le 12e arrondissement (rue de Charenton) Plus d'info : https://co-city.fr/fr/projects/23-le-premier-garde-manger-solidaire-de-paris
L'espace public parisien est dévitalisé, c'est un lieu de défiance plus que d'échange. Cette situation contribue parfois au sentiment d'insécurité, ou au moins au sentiment d'indifférence et de manque de civisme entre les habitants. Pour changer cela il faut transformer l'espace public en lieu de vie. Nous proposons donc l'installation d'un rétroprojecteur de rue, fixe, associé à un site internet où il possible de réserver des créneaux afin de passer le contenu de son choix. Il s'agit d'une sorte de cinéma de rue, où chacun peut partager du contenu vidéo (film, match de foot, créations artistiques, etc.) avec ses amis, sa famille et les passants, dans la rue. Concrètement le dispositif est le suivant: - Un retroprojecteur fixe face à un mur. Protégé dans une boite fermée. - Un site internet où l'on réserve ses créneaux, Ex: mardi 20h30-22h. ET sur lequel on se connecte ensuite pour passer le contenu de son choix. - Un ensemble de bancs, fixes, face au mur de projection, pour accueillir les spectateurs.
Culture et patrimoine
59 Rue d'Avron, 75020 PARIS

Une fresque pour le mur aveugle du 59, rue d'Avron

Le mur du 59 rue d'Avron est couvert de tags. L'hybride aigle/homme de Zoo project est peu à peu noyé dans des tags informes. Serait-il possible d'y envisager la réalisation d'une fresque qui embellirait une rue par ailleurs triste - ou, si l'on veut conserver le tag de Zoo project, de le mettre en valeur en réalisant une fresque autour de sa silhouette?
Education et jeunesse
42 Rue Dussoubs, 75002 PARIS

Equipement numérique interactif pour l'école élém Dussoubs

Les professeurs des écoles se mobilisent afin d'équiper l'école élémentaire Dussoubs de tableaux interactifs et leurs accessoires permettant l'accès, pour les élèves, à l'enseignement dynamique numérique. Le projet concerne au moins 5 classes et s'appuie sur cet équipement : - Tableaux blancs numériques mixtes réglables en hauteur multi-utilisateurs - Vidéo-projecteurs à focale ultra courte - Ordinateurs portables - Logiciels utilitaires et pédagogiques - Enceintes amplifiées - Visualiseurs - Ardoises nomades sans fil connectées au TBI - Boitiers de vote - Accessoires (stylos, chargeurs... ) - Adaptation technique des classes pour la réception internet et sans fil
Transport et mobilité
Paris Domicile centre, 75005 PARIS

Créer une vraie signalétique Routiere pour vélo

En roulant souvent à vélo dans Paris, je me rends compte qu'il n'y aucune vraie signalétique routière dans tout Paris. On passe d'une piste cyclable à la route, de la route au trottoir, d'un feu à la route, bref je pense qu'actuellement les personnes en charges des pistes cyclables n'ont jamais fait de vélo. Je propose de créer une vrai signalétique routière pour informer tous les transportes et principalement les vélos de comment rouler. C'est un project d'envergure mais qui à mon avis faciliterait beaucoup la vie de tous les usagers et rendrait moins dangereux nos déplacements en vélo
Education et jeunesse
117b Rue Saint-Dominique, 75007 PARIS

Du matériel numérique et pédagogique pour l’école Maternelle…

En accord avec la directrice, les professeurs et les animateurs de l’école Saint Dominique, la maternelle aurait besoin d’outils numériques pour animer les cours, augmenter l’attractivité, permettre l’utilisation des nouveaux outils numériques pédagogiques (apprentissage des langues, animation au sein des classes et ateliers) et permettre un meilleur archivage du travail en classe et une meilleure communication : professeur/professeur, parent/professeurs et parent/animateur. Par le biais de 10 tablettes numériques et leurs protections, de stylets tactiles, trépieds, claviers, projecteurs. Les écoles primaires en sont déjà équipées pourquoi pas la maternelle?
Culture et patrimoine
Voie Georges Pompidou, 75007 PARIS

Le Mur des histoires d'amour

Je regrette la disparition de cet hymne à l’amour qu’étaient les collections de cadenas de la passerelle des arts et d’autres ponts parisien. Je comprends, d’un autre côté, leur démantèlement pour des raisons de sécurité. Alors, ma réflexion me pousse à imaginer un lieu qui ne présente aucun danger pour l’exposition de cette merveilleuse œuvre d’art vernaculaire constituée par cet amalgame de tant d’histoires d’amour venues du monde entier. Paris, capitale de l’amour, se doit de traiter l’hommage que lui a fait tant de couple d’amoureux autrement qu’en déposant toutes ces preuves d’amour dans une décharge publique. Paris, la ville lumière, était irisée par tout ces petits cadenas de cuivre qui reflétait les rayons du soleil hiver comme été. En détruisant cette œuvre spontanée, c’est aussi un magnifique scintillement qui s’est éteint à jamais. Je suggère la création d’un mémorial de l’amour. Il y a tant de monuments célébrant la guerre, les victimes et les périodes sombres de notre histoire. Il serait bon de se souvenir aussi des histoires d’amour. Maintenant que les berges de la Seine sont débarrassées des voitures, j’imagine que les ex-grilles de la passerelle des arts et autre ponts parisiens soient fixées sur les murs qui longent la voie sur berge rive droite. On constituerait ainsi un mur des histoires d’amour, un mémorial populaire. Ce musée vernaculaire en libre accès deviendrait un scintillement prodigieux, le jour lorsque le soleil l’illumine, ou dans les projecteurs des bateaux-mouches dès la nuit tombée. Techniquement, il suffit de fixer les anciennes rambardes des ponts sur les murs qui longent la Seine, sur deux ou trois rangées en hauteur, et d’en proposer de nouvelles qui accueilleraient les cadenas des couples en visite à Paris. Un monument permanent, à l’égal de ce que fut le pont neuf emballé par Christo.
Cadre de vie
Rue Prévost Paradol, 75014 PARIS

Un vélo producteur d'électricité pour la rue Paradol

Située près de Porte de Vanves, la rue Paradol est une large rue piétonne qui offre un réservoir d'espace sans circulation motorisée. Depuis un an, le comité Paradol, composé d'associations et d'habitants, se réunit et propose une programmation d'évènements conviviaux sur cette place : "Faites de la soupe", "Un air de vacances souffle sur Paradol", "Plein feu sur Paradol....". A plus long terme, le comité Paradol souhaite réfléchir à l'aménagement et à l'embellissement de la rue Piétonne Paradol, et a déposé un projet de kiosque au budget participatif 2017. Ce projet est complémentaire à l'espace de stockage : installer sur la rue Paradol un ou plusieurs vélos dotés de générateurs, qui permettraient d'alimenter la rue en électricité en pédalant, notamment pour les événéments (sono, éclairage, projecteur...)
Culture et patrimoine
Place des Fêtes, 75019 PARIS

Vidéo projecteur de rue, en libre accès: un cinémas de rue

L'espace public est dévitalisé à Paris, c'est un lieu de défiance plus que d'échange. Cela peut participer au sentiment d'insécurité. Pour changer cela il faut transformer cet espace en lieu de vie. Nous proposons donc l'installation d'un rétroprojecteur de rue, fixe, où il serait possible de réserver des créneaux sur internet afin de passer le contenu de son choix. Il s'agit d'une sorte de cinéma de rue, où chacun peut passer le contenu de son choi pour en faire profiter, amis, famille et étrangers, dans la rue. Concrètement le dispositif serait le suivant: - Un retroprojecteur fixe face à un mur. Protégé dans une boite fermée. - un site internet où l'on réserve sees créneaux, Ex: mardi 20h30-22h. ET sur lequel on se connecte ensuite pour passer le contenu de son choix. - Un ensemble de bancs, fixes, face au mur de projection, pour accueillir les spectateurs.
Prévention et sécurité
Tout Paris

LE PASSAGE

Le Passage est un lieu d'échanges et d'informations, autour de consommations (cannabis, alcool, autres substances psycho-actives), abus d'écrans (téléphone, jeux, réseaux sociaux, internet…) susceptibles d’entraîner des conduites à risques (déscolarisation, isolement, addiction, …) à destination des jeunes de 14 à 25 ans. L’accueil est anonyme et gratuit. Parce qu’il est souvent difficile pour un jeune de demander de l’aide, nous souhaitons que Le Passage soit une véritable passerelle vers les Consultations Jeunes Consommateurs. L’attractivité du lieu repose sur l'accueil des jeunes par deux professionnels du CSAPA La Corde Raide, sans rendez-vous, qui pourront écouter, informer, apporter des réponses adaptées à la demande des jeunes. La salle mise à disposition pour l'accueil nécessite d'un aménagement et outils pour les jeunes: un ordinateur avec meuble et imprimante en réseau des chaises et poufs colorés des grilles d'exposition pour nos supports de communication une table basse un vidéo projecteur