Barre de recherche

Projets déposés

Recherche avancée

Liste des résultats de la recherche

Transport et mobilité

 Rue Froidevaux, 75014 PARIS

Sécurisation du croisement des rues Froidevaux et Gassendi

Budget Participatif 2016

Le carrefour Froidevaux Gassendi est très dangereux (accidents graves). Sont en cause: - la vitesse des voitures rue Froidevaux (pour enchainer les feux) - le non respect des feux juste passés au rouge - les véhicules provenant de Denfert Rochereau voulant tourner à gauche dans la rue Gassendi doivent attendre, dans un flux important, au milieu du carrefour, l’absence de voitures en face. Ils se précipitent donc sans vérifier si des piétons pour lesquels le feu est vert traversent la rue Gassendi - cela est aggravé pour les 2-roues qui démarrent à fond au vert coupant le virage sans vérifier la présence de piétons. Les piétons côté impair de la rue Gassendi traversent au rouge avec une meilleure visibilité sur les véhicules qui arrivent de la rue Emile Richard alors que véhicules qui tournent sont dans leur dos. Ce carrefour est emprunté par les enfants qui se rendent au collège rue Huygens. Les modifications de circulation rue Daguerre risquent d’occasionner un report du trafic rue Froidevaux. La rue Froidevaux accueillera une piste cyclable, ce carrefour représente un danger important pour les vélos. Pour un partage de la voie publique, il est proposé de: - s’assurer du respect des limitations de vitesse et des feux - intégrer une vraie piste cyclable double sens sécurisée empiétant sur la route côté habitation où se trouve la station vélib rue Froidevaux (ce projet s’associe au projet actuel de piste cyclable) - interdire de tourner à gauche dans la rue Gassendi quand on vient de Denfert Rochereau. Il n’y a pas de limitation du trafic automobile venant de Denfert Rochereau puisqu’il faut prendre le bld Raspail pour arriver rue Gassendi par la rue Emile Richard (qui traverse le cimetière) en allant tout droit au lieu de prendre la rue Froidevaux et de tourner à gauche. Il améliorerait le cadre de vie, éliminant l’accumulation de voitures attendant de tourner rue Froidevaux, elles attendraient au feu de la rue Emile Richard, éloigné des habitations.

Cadre de vie

 Rue Daguerre, 75014 PARIS

Accompagnement de la rénovation de la rue Daguerre

Budget Participatif 2016

D’ici la fin de l’année 2016, les travaux de rénovation de la rue Daguerre doivent commencer. Le réaménagement de la partie non piétonne doit permettre à chacun de trouver une place dans l’espace public: piétons, cyclistes et voitures. Cette aménagement est l’occasion de restaurer une vie de quartier autour de la rue Daguerre, souvent mise à mal par une circulation dense et trop rapide, en donnant un peu de place aux piétons et aux cyclistes dans les rues environnant la rue Daguerre. En effet, ce quartier est familial et commerçant. Toutefois le trafic automobiles des rues perpendiculaires à la rue Daguerre est important notamment dans les rues Boulard et Gassendi où pourtant se trouvent des écoles. Il est proposé que l’ensemble de la zone “Paris respire” des dimanches et des jours fériés soit transformé le reste de la semaine en zone 30 avec une vitesse limitée à 30km/h. Ainsi, tous les abords de la rue Daguerre profiteraient de la rénovation rendant l’accès piéton aux commerces plus agréable. Cela favoriserait également l’usage du vélo car la rue Daguerre serait directement relié à la rue Froidevaux qui lui est parallèle et où une piste cyclable doit être aménagée dans le cadre du plan vélo 2015-2020 par des rues limitées à 30km/h, le problème des cyclistes à Paris étant souvent de grandes zones sans espace aménagé entre 2 zones accueillantes pour les vélos. Il est également proposé l’ajout d’un 3ème panneau jaune bloquant la circulation les dimanches et jours fériés dans la rue Gassendi pour l’opération “Paris respire”. C’est en effet, le principal point d’entrée des véhicules qui contournent l’interdiction et utilisent la zone de stationnement livraison à l’entrée de la rue Gassendi pour entrer dans la zone “Paris respire” sans encombre et sans restriction.