Barre de recherche

Projets déposés

Recherche avancée

Liste des résultats de la recherche

Ville intelligente et numérique

 75002

investissement informatique dans les écoles primaires

Budget Participatif 2016

Le deuxième arrondissement de Paris est fortement tourné vers les activités numériques. Plusieurs start ups du monde du numérique s'y sont installées. Les enfants des écoles du 2ème arrondissement doivent être à l'écoute de ce qui se vit dans leur quartier concernant des technologies qui bouleversent la vie quotidienne, le mode de développement économique, la manière de communiquer, de se distraire, de créer, de vivre la démocratie. Aujourd'hui nos écoles ne sont pas dotées de l'équipement informatique et des connexions internet qui leur permettraient de s'initier au monde du numérique. Les enseignants, les animateurs des centres de loisirs et des activités péri-scolaires ne sont pas incités à se former car ils ne disposent pas des outils adaptés à ces nouvelles manières d'apprendre ou de s'amuser, ou d'apprendre en s'amusant. Ce décallage entre un dynamisme économique et créatif, une volonté politique de faire de Paris une ville intelligente et numérique et la pauvreté de l'équipement de nos écoles primaires dans ce domaine est frappant. Il faut y remédier. Il existe un plan de développement de l'informatique dans les écoles de Paris mais ce plan ne prévoit pas d'investir dans les écoles du 2ème arrondissement. Ce sera peut être le cas dans un prochain plan, pour les années 2025. Mais les enfants d'aujourd'hui seront passés à coté d'une possibilité de s'investir dans un monde nouveau, un monde qui sera le leur lorsqu'ils entreront dans le monde du travail, en 2025. C'est dès aujourd'hui que les habitants du 2ème arrondissement, qu'ils aient des enfants d'âge scolaire ou non, doivent dire leur volonté d'inscrire la nouvelle génération dans son époque. Pour conforter l'image d'un arrondissement ouvert sur les nouvelles technologies, nous devons décider d'offrir aux enfants du 2ème arrondissement (et à leurs enseignants et animateurs) les moyens d'accéder à ces nouvelles technologies. Ainsi demain ils pourront devenir les créateurs dont notre pays a tant besoin.

Solidarité et cohésion sociale

 75002

Acceuillir et héberger des personnes sans domicile fixe

Budget Participatif 2016

Pour une meilleure prise en charge des familles sans domicile fixe Dans le deuxième arrondissement Au Moyen Age, c’est dans notre quartier que se trouvait la cour des miracles décrite par Victor Hugo dans Notre Dame de Paris. Au recensement de 1961 le deuxième arrondissement comptait 81 609 habitants, contre 21 000 aujourd’hui. Le deuxième arrondissement de Paris était il y a 50 ans encore un arrondissement très populaire. Le deuxième arrondissement s’embourgeoise. Nous devons être attentifs à garder une certaine mixité sociale. D’où la nécessité d’accroître le nombre de logements sociaux. Chaque jour nous voyons des hommes, des femmes, des enfants qui dorment sur le trottoir. Paris est pourtant la ville la plus riche de France. Les membres de la Ligue des Droits de l'Homme s'indignent de cette réalité. D’où notre demande de prévoir des logements pour les plus pauvres. Constatant l’accroissement du nombre de personnes qui dorment dans la rue dans nos quartiers, la section Paris centre de la Ligue des droits de l’Homme, souhaite que le nombre de structures d’accueil de personnes sans domicile fixe s’accroisse. Nous proposons en particulier que la ville de Paris investisse dans l’aménagement d’un accueil de jour dédié aux familles avec enfants et aux femmes enceintes et d’un centre d’hébergement dans le deuxième arrondissement Robert SIMON Pour la section Paris Centre de la Ligue des Droits de l’Homme 17 février 2016