Barre de recherche

Projets déposés

Recherche avancée

Liste des résultats de la recherche

Solidarité et cohésion sociale

 43 Rue du Faubourg du Temple, 75010 PARIS

Une halle alimentaire pour le 10e

Budget Participatif 2016

Depuis 2008, le Conseil de Paris a approuvé à 4 reprises des vœux prévoyant d’aménager, dans les quartiers populaires, UN RÉSEAU DE STRUCTURES DE VENTE DIRECTE DES PRODUITS DE L’AGRICULTURE ÉCO-RESPONSABLE pour casser l’inégalité sociale de l’accès à l’alimentation et permettre à tous, notamment aux classes populaires et classes moyennes fragiles, d’accéder à une offre alimentaire de qualité. Circuits courts, rémunération juste des producteurs, transport à faible empreinte carbone, aménagement exemplaire des lieux et volet éducatif avec animation visant à faciliter l’accès à une alimentation saine pour les parties de la population jusque-là exclues du bio par manque d’habitude autant que par manque de moyens – les « halles alimentaires » s’intégreront à la « transition écologique » et seront des lieux de convivialité autant que des surfaces de vente. Un bonus : contribuer par la demande générée à la SAUVEGARDE D’UNE AGRICULTURE DIVERSIFIÉE et éco-responsable, en accord avec les objectifs du Plan Bio de la Région. Considérant les ENJEUX DE SANTÉ PUBLIC, le dernier vœu en date, approuvé en février 2015, prévoit qu’« une ou des expérimentations puissent être organisées rapidement ». C’est en ce sens, et en réponse à une demande forte des habitants, qu’un appel à projets a été lancé en mars 2015 pour implanter, dans le 10e arrondissement, une de ces expérimentations au rez-de-chaussée de l’immeuble Paris Habitat en construction au 43-45 rue du Faubourg du Temple / 1-9 rue Bichat. En octobre 2015, la candidature de Kelbongoo, jeune entreprise lauréate des Trophées de l’ESS 2015, a été approuvée pour porter ce projet. Donnons tout son sens social au budget participatif ! Soumettons au vote l’idée de financer la partie « investissement » de la réalisation de la « halle » : l’aménagement du local attribué et sa mise aux normes pour la vente de produits frais et l’activité d’animation qui assurera son rayonnement dans le quartier.

Transport et mobilité

 152 Avenue Parmentier, 75010 PARIS

Des escaliers mécaniques au métro Goncourt

Budget Participatif 2017

L’accès à hôpital Saint-Louis par le métro Goncourt est actuellement difficile pour beaucoup de ceux qui s’y rendent. La création d’un escalier mécanique sur le trottoir nord de l’avenue Parmentier, côté 10e, améliorerait notablement l’accès à la fois à l’hôpital et aux transports pour les personnes fragiles, âgées, malades, ou accompagnées de jeunes enfants. Elle est simple à réaliser. Il suffirait de remplacer l’escalier de l’actuelle sortie devant le 152 avenue Parmentier (sortie n° 1, « Hôpital Saint-Louis ») par un escalier mécanique. Il est à rappeler que la station Goncourt, comme la station Pyrénées, est l’une des stations les plus profondes de Paris, et que la RATP prévoit bien, dans le cadre de la modernisation de la ligne 11, un escalier mécanique à Pyrénées mais non pas à Goncourt – inégalité inexplicable de l’accès aux transports. Comme, d’autre part, la plupart des accidents se produisent, non pas à la montée mais à la descente des escaliers, nous proposons de doubler d’un escalier mécanique descendant l’escalier mécanique montant qui relie actuellement le premier palier souterrain de la station Goncourt à la salle des billets, aménagement tout à fait envisageable, vu la largeur de l’escalier existant. Ces deux mesures vont dans le sens d’un vœu adopté à l’unanimité, lors du conseil d’arrondissement du 16 janvier 2017, par les élus du 10e, réagissant à une initiative des habitants qui, à la réunion publique du 13 décembre 2016 sur les travaux de prolongement de la ligne 11, ont été très nombreux à exprimer le désir d’une amélioration de l’accessibilité de la station.

Cadre de vie

 75010

Place aux piétons dans le haut du Fbg du Temple

Budget Participatif 2017

La création d’une nouvelle sortie de la station de métro Belleville sur l’étroit trottoir de la rue du Faubourg du Temple, côté 10e, devant la Cour de la Grâce de Dieu (n° 129), promet de poser de réels problèmes pour la vie des habitants et usagers : flux piétons intenses canalisés par cette rue étroite de faubourg, bordée de commerces actifs (prêt-à-porter, cafés, etc.), qui irrigue l’un des quartiers les plus denses de Paris. Interpellée par les habitants, la RATP maintient qu’il serait techniquement impossible de réunir cette sortie (desservant le quai de la ligne 11 direction Châtelet) à celle prévue à l’angle de la rue de la Présentation, sur le trottoir large du côté 11e (desservant le quai direction Mairie des Lilas / Rosny-sous-Bois), avec création d’une galerie de liaison souterraine à l’instar de celle qui existe déjà sous le carrefour des boulevard de Belleville et de la Villette, à une dizaine de mètres de là. La RATP n’envisage pas non plus de placer la nouvelle sortie côté 10e dans l’impasse actuellement en cours de rénovation par le bailleur social les 3F. Comme cette nouvelle sortie, telle que prévue, ne servira pas en même temps d’entrée, elle accroîtra encore les flux sur ce trottoir exigu. Il y aurait donc un nouvel aménagement de l'espace public à inventer, depuis le carrefour avec les boulevards : - pour les usagers du métro, élargir la nouvelle sortie de 60 cm environ et la transformer en entrée-sortie pour une vraie qualité d’usage ; - pour les piétons, augmenter la largeur du trottoir côté 10e (en déplaçant la chaussée – où passera la nouvelle ligne de bus n° 20 ! – pour ne pas en faire un parcours d'obstacles) ; - pour les commerces, maintenir une largeur de passage entre la trémie et les façades ; - pour les livraisons, étudier au cas par cas avec les commerçants ; - pour les usagers de véhicules (2 et 4 roues), repenser un plan de stationnement dans toute la partie haute de la rue.