Barre de recherche

Projets déposés

Recherche avancée

Liste des résultats de la recherche

Cadre de vie

 Rue Oberkampf, 75011 PARIS

Piétonniser davantage de rues à Paris

Budget Participatif 2017

Des rues de Paris ont été piétonnisées, et c'est positif. L'effort doit être poursuivi et élargi à toutes les rues susceptibles d'accueillir des populations piétonnes (écoles, collèges, lycées, commerces, restaurants, bars) par intermittence ou de manière continue. Il y a plusieurs intérêts à cela: -augmenter la place du piéton dans la ville et réduire la place de la voiture (50% de la voirie pour 11% des déplacements) -dynamiser les commerces de proximité: installation de terrasses, kiosque et les études montrent que les piétons consomment davantage et plus localement que les automobilistes) -réduire la pollution sonore -apaiser les déplacements -renforcer la vie de quartier -renforcer la sûreté vis-à-vis de la malveillance terroriste: l'utilisation de véhicules facilite la commission d'actes malveillants (arrivée, progression et fuite plus rapide) Les rues Oberkampf et moufetard font déjà l'objet de propositions sur ce site. Plus largement, l'ensemble des 4 premiers arrondissements (mis à part certains axes structurants) pourraient faire l'objet d'une telle piétonnisation. De même que certaines places (Concorde notamment) Une fois ces décisions prises, il devient important de mener à bien ces projets en refondant la voirie pour la rendre totalement piétonne et en faire un aménagement pérenne pour les piétons. Cela n'est pas le cas dans les quartiers Montorgueil et Sentier.

Cadre de vie

 SQUARE JEAN XXIII, 75004 PARIS

Aménager durablement les parcs, squares et bois de Paris

Budget Participatif 2017

Même si Paris a de "nombreux" points verts de tous types, ceux-ci sont en général mal ou partiellement aménagés. La place des espaces verts pourrait être largement augmentée en végétalisant certains espaces de voirie, en réaménageant les allées et les places, en proposant des statues et fontaines. Par exemple, le square Jean XXIII et son petit frère le square d'Ile-de-France (qui fait l'objet d'un article spécifique sur le présent site) sont symptomatiques de la maigre place du végétal dans ces espaces: allée sablées, voie goudronnée, piétonnisation partielle, présence de trottoirs, etc. Le nombre d'allées pourrait être réduit, le niveau du sol égalisé, la végétalisation augmentée, la place des véhicules entre les deux parcs réduite au stricte minimum. Au square des Batignolles, les rues alentours pourraient être piétonnisées ou supprimées pour augmenter la taille de ce parc emblématique de la ville de Paris. De la même manière, les véhicules motorisés sont très (trop) présents dans les bois de Paris (Boulogne et Vincennes), alors même qu'ils ont été conçu comme étant les poumons de la ville. Or, la présence de places de parking, de voie de déplacement au sein de ces espaces verts pourrait être réduite pour augmenter la valeur naturelle de ces espaces et favoriser la présence de certaines espèces.