Barre de recherche

Projets déposés

Recherche avancée

Liste des résultats de la recherche

Cadre de vie

 Rue Saint-Bernard, 75011 PARIS

Plus de vert et plus de sport pour le quartier Saint-Bernard

Budget Participatif 2017

Il s’agit de repenser globalement le quartier Saint-Bernad : l’esplanade Renée Lebas, le square Raoul Nordling et le square Louis Majorelle, et les terrains de sport le long de la rue Charrière. Ce projet part du constat que les espaces susmentionnés ne répondent plus à leurs usages : - Le square Louis Majorelle (2 700 m²), bien que deux fois plus grand que le square Raoul Nordling (1 255 m²), est beaucoup moins fréquenté que le second en raison de ces nombreux espaces fleuris inaccessibles aux habitants. - Le square Raoul Nordling (1 255 m²) est sur-utilisé par les familles du quartier en raison de la présence de jeux pour enfants. - L’esplanade Renée Lebas est actuellement délaissée et ne fait pas le lien entre les deux espaces verts susmentionnés. - Le terrain de basket est abîmé, les terrains de boules de la rue Charrière sous-utilisés, et les espaces grillagés intermédiaires délaissés. Il est ainsi proposé de : - Embellir l’esplanade Renée Lebas qui est devenue piétonne, en redessinant les jardinières en pied d’arbre et en y installant un nouveau mobilier urbain (convivialité, sports urbains, etc.) - Installer une troisième aire de jeux pour enfants dans l’espace libéré au sein du square Raoul Nordling. - Réaménager le square Louis Majorelle, en créant de nouveaux espaces de détente accessibles au centre du jardin (pelouses, circulations ouvertes, etc.) - Rénover le sol du terrain d’éducation physique Charrière ; - Transformer le terrain de boules attenant pour en faire un autre terrain de sport, et réaménager les espaces intermédiaires afin de créer une cohérence et une continuité entre eux.

Cadre de vie

 67 Boulevard de Ménilmontant, 75011 PARIS

Refaire le carrefour Père Lachaise

Budget Participatif 2017

Le carrefour "Père Lachaise", aussi appelé place Auguste Métivier, situé à cheval sur les 11e et 20e arrondissements, où se croisent le boulevard de Ménilmontant, les avenues Gambetta et République et la rue du Chemin vert, est à ce jour un dangereux un rond point automobile. Le terre plein central du boulevard du Ménilmontant y'est interrompu, obligeant piétions et promeneurs à une fastidieuse traversée. Le franchissement de ce carrefour à vélo est également inconfortable et dangereux. Enfin, ce carrefour laid, bruyant et pollué est la première chose que voient les innombrables touristes qui descendent au métro Père Lachaise (ligne 3) pour aller visiter le cimetière. Le projet vise à reconquérir une partie de l’espace dédié à la voiture pour les piétons, en prolongeant les terre-pleins et en dessinant un passage piéton afin de rétablir la continuité piétonne. Ce projet complète et prolonge le projet de parcours de santé sur le boulevard de Ménilmontant voté l'an dernier au budget participatif et actuellement en cour de mise en œuvre. Protégée par les terre-pleins, la circulation cycliste s'en verrait ainsi améliorée. La circulation de tous les axes de circulation de ce croisement se faisant sur une seule voix, le projet n'aura pour seul effet que de diminuer les espaces de stockages du carrefour et ne générait pas outre-mesure le flux automobile. Au contraire, en supprimant l'effet "de double entonnoir" de ce carrefour, le risque d'accident serait ainsi réduit. Enfin, en s'inspirant de la rénovation très réussie du croisement rue Oberkampf/boulevard de Ménilmontant, on pourrait requalifier cette espace et redonner du lustre à ce carrefour où se pressent chaque jour des dizaines de milliers d'habitants et de touristes. Ce projet constituerait un point fort dans le projet de requalification des boulevards de l’est parisien, qui fait l'objet de nombreuses propositions municipales et citoyennes via le budget participatif.