Barre de recherche

Projets déposés

Recherche avancée

Liste des résultats de la recherche

Solidarité et cohésion sociale

 Tout Paris

Des casiers solidaires pour les sans-abris

Budget Participatif 2017

Parmi la myriade de difficultés rencontrées par les personnes sans-abris, l’une des principales reste pour eux de parvenir à conserver,malgré un environnement hostile,ses affaires du quotidien ou ses souvenirs d’une vie passée.Comment se déplacer lorsqu’on doit charrier avec soi vêtements, objets, nourriture ?Comment se rendre à un entretien d’embauche, réaliser des démarches administratives ou sociales, quand on ne peut pas laisser derrière soi le peu qu’on a?Comment fermer l’œil, dans des conditions déjà extrêmes, quand on n’a pas d’autre choix que de le garder ouvert pour veiller sur son sac à dos ? Au Portugal,à Lisbonne, la Mairie a mis en place dans la rue des casiers accessibles 24h sur 24 pour les personnes sans-abris contre la promesse que les lieux soient tenus propres.Ainsi, 800 personnes ont accès pendant un an à un casier d’1m80 de haut pour 50cm de large, fermé à clé.En plus de pouvoir y stocker leurs biens, les casiers lisboètes designés par un architecte servent également de boites aux lettres.Une douzaine de casiers coûte11700 euros.Pour ceux qui vivent dans l’espace public, avoir un endroit privé est souvent un premier pas vers la réinsertion. A Paris, des consignes et des domiciliations administratives existent mais pas en continu. Selon le site de la Mairie Paris.fr, les consignes ne sont ouvertes que quelques heures par semaine et seulement dans certains arrondissements. Je proposeainsi que la Mairie de Paris finance des casiers accessibles 24/24h, fermés par code ou par clé, pouvant servir de boites aux lettres, avec une prise électrique pour pouvoir recharger un téléphone ou un rasoir. Ces casiers seraient répartis équitablement dans chaque arrondissement, près des grands axes de transports en commun et designés par les étudiants des Beaux-Arts ou par appel d'offre.