Barre de recherche

Projets déposés

Recherche avancée

Liste des résultats de la recherche

Culture et patrimoine

 Boulevard Morland, 75004 PARIS

Rétablissement paysager du petit bras de la Seine

Budget Participatif 2016

Pour rejoindre les berges Nord de la Seine au canal de l’Arsenal, une continuité de rivages consisterait à rétablir le cours du petit bras de la Seine qui coulait le long de l’actuel boulevard Morland. Un cours d’eau dans le tracé du boulevard Morland correspond au XXIe siècle, d’abord à un effort d’esthétique et de bien-être et ne demande pas aujourd’hui de profondeur d’eau. La faisabilité est à analyser, mais les solutions techniques pour un cours d’eau bien régulé sont aujourd’hui réalisable et on n’a pas constaté, depuis son comblement au milieu du XIXe, d’autre ajout qu’une traversée du métro, qui resterait en dessous de l’écoulement ; de plus, malgré la multiplication de l’usage de la voiture, aucune sortie de garage ne l’interdit. Topographiquement, l’eau partirait juste en aval de l’écluse du pont Morland, passerait sous les artères de circulations automobiles actuelles (Bourdon, Mazas) sans les modifier, longerait le boulevard Morland sur la largeur d’une file de voitures jusqu’au boulevard Henri IV où , là encore, elle passerait sous les axes de circulations actuels, eux aussi inchangés, pour rejoindre le cours de la Seine. Cette renaissance artificielle de l’île Louviers s’intégrera, avec les autres évolutions du quartier (Bastille, berges de Seine, Place Teilhard de Chardin…) au schéma à venir de circulation des voitures, bus, taxis… qui résultera de l’analyse globale prévue, en proposant un environnement bien amélioré pour les habitants et les passants. Les récentes découvertes des ruines de l’enceinte de Charles V qui doivent être mises en valeur au niveau de la place Teilhard de Chardin renforcent cette idée de restituer ce paysage historique avec son cours d’eau, permettant de mieux illustrer cette construction de défense maritime. Un tel projet, fondé sur une histoire indéniable, touchant aux îles de la capitale, serait sans nul doute très porteur d’image pour le IVe arrondissement et sur sa capacité à innover malgré ses contraintes nombreuses

Culture et patrimoine

 SQUARE HENRI GALLI, 75004 PARIS

Kiosque musical dans le IVe arrondissemnt

Budget Participatif 2016

Paris gère un grand projet avec différents kiosques à musique pour la capitale. Il serait souhaitable que le IVe arrondissement puisse y participer. La présence, dans le quartier Morland, de la Garde Républicaine et sa célèbre harmonie permettent de penser qu’une valorisation grand public est concevable. Ce projet de kiosque à musique pourrait s’installer dans le square Galli, qui héberge les pierres historiques de la Bastille, mais qui doit être repensé avec l’aboutissement des berges Nord de la Seine, permettant d’isoler un peu plus les enfants qui y jouent des trafics routiers (croisement du quai des Célestins, du boulevard Henri IV, du quai Henri IV), ce qui va bien dans le sens d’une possibilité de bonne écoute musicale. Cette idée doit être intégrée dans le projet global parisien, mais présente une réelle spécificité géographique et culturelle locale. Cela permet de positionner ce projet local avec une certaine originalité dans le Paris des kiosques à musique. Notre Association du Quartier Morland est partante pour travailler sur ce projet… en accord avec la mairie pour faciliter la bonne introduction de cette approche dans les instances les mieux à même d’y répondre dans le détail, et avec qui nous pourrons collaborer bien volontiers plus directement ensuite.

Cadre de vie

 Boulevard Morland, 75004 PARIS

Rétablissement du Cours Grammont

Budget Participatif 2017

Accompagnement à l‘étude de Faisabilité du rétablissement du petit bras de la Seine (Association du Quartier Morland) : Pour rejoindre les berges Nord de la Seine au canal de l’Arsenal, une continuité de rivages consisterait à rétablir le cours du petit bras de la Seine qui coulait le long de l’actuel boulevard Morland. Ce projet correspondrait aujourd’hui d’abord à un effort d’esthétique et de bien-être et ne demande pas aujourd’hui de profondeur d’eau. La faisabilité est en cours, et les solutions techniques sont aujourd’hui réalisables : depuis son comblement au milieu du XIXe, pas d’autre ajout qu’une traversée du métro, qui resterait en dessous de l’écoulement et aucune sortie de garage ne l’interdit. Topographiquement, l’eau partirait juste en aval de l’écluse du pont Morland, passerait sous les artères de circulations automobiles actuelles (Bourdon, Mazas) sans les modifier, longerait le boulevard Morland sur la largeur d’une file de voitures jusqu’au boulevard Henri IV où , là encore, elle passerait sous les axes de circulations actuels, eux aussi inchangés. Cette renaissance artificielle de l’île Louviers s’intégrera, avec les autres évolutions du quartier (Immeuble Mixité Capitale (ex Préfecture), Place Teilhard de Chardin avec la mise en valeur de l’enceinte de Charles V, Place de la Bastille, berges de la Seine…), au schéma à venir de circulation des bus, vélos, voitures…, en proposant un environnement amélioré pour les habitants et les passants. Un tel projet, fondé sur une histoire indéniable, serait sans nul doute très porteur d’image pour le IVe arrondissement et sur sa capacité à innover malgré ses contraintes nombreuses. Dans le cadre du Budget Participatif 2017, la demande porte sur l’accompagnement de l’Association du Quartier Morland dans son étude de faisabilité permettant de synthétiser les différentes options de ce projet.

Environnement

 Rue de l'Arsenal, 75004 PARIS

Jardin de l'Arsenal

Budget Participatif 2017

Création du Jardin de l’Arsenal (Association du Quartier Morland) : Suite à l’initiative « Main Verte » pour végétaliser Paris avec les parisiens, un groupe d’habitants du quartier Morland s’est organisé pour planter les carrés mis à disposition et pour proposer certaines évolutions comme la création d’un compost dans le square Galli. Ce groupe « Vert Morland », au sein de l’Association du Quartier Morland, propose dans le cadre du budget particiatif 2017, la création d’un jardin dans la rue de l’Arsenal, le long du mur de la Garde Républicaine, dans le triangle des rues de l’Arsenal et rue Crillon, face à l’arrière de l’immeuble de la RATP. Ce jardin, déjà imaginé dans le passé, pourrait être composé d’arbres fruitiers endogènes, pommiers, poiriers… et permettrait de donner une nouvelle vie à ce triangle encore désert, dans la continuité du passage de la rue de Sully en pelouse décidée lors du budget participatif 2016. Ce point de jardinage permettrait aussi d’imaginer un lieu de rassemblement des outils nécessaires aux jardiniers-habitants avec la construction d’un petit appentis comme c’est courant dans Paris, et ce peut être, avec les habitants motivés, une occasion d’implanter un deuxième compost pour les ordures ménagères de ce quartier pas encore pourvu. Un tel projet, dans le prolongement de la végétalisation actuelle de la capitale, apporterait à ce quartier encore peu animé, une nouvelle source de liens entre les habitants.

Cadre de vie

 Quai des Célestins, 75004 PARIS

Kiosque à Musique du quartier Morland

Budget Participatif 2017

Kiosque à musique dans le quartier Morland (Association du Quartier Morland) : Paris gère un grand projet avec différents kiosques à musique pour la capitale. Il serait souhaitable que le IVe arrondissement puisse y participer plus largement. La présence, dans le quartier Morland, de la Garde Républicaine et de sa célèbre harmonie ouverte aux initiatives, a conduit l’Association du Quartier Morland à les approcher pour proposer un kiosque à musique dans le quartier. Ce projet de kiosque à musique, alors que le lieu est bruyant des voitures qui passent et se croisent (croisement du quai des Célestins, du boulevard Henri IV, du quai Henri IV), et que l’espace du square Galli est trop petit, est à imaginer dans le futur aménagement qui devra être conçu avec la nouvelle mise en valeur des berges nord de la Seine et les aménagements à venir du square Galli. Dans la lignée des expériences dansantes mises en place lors des différents « Paris Plage », le projet pourrait favoriser le son et l’audition, en construisant ce kiosque proche des berges de façon à ce que la musique puisse être écoutée à la fois des berges nord mais aussi des îles en face. Ce kiosque à musique serait accompagné d’un programme musical spécifique sur l’année, qui sera bâti en tenant compte des autres programmations du « Paris des kiosques », mais en apportant une réelle spécificité, géographique et locale. Cette touche musicale s’inscrit, avec sa spécificité, dans la lignée des autres évolutions en cours dans le quartier : Immeuble Mixité Capitale (ex Préfecture), Place Teilhard de Chardin avec la mise en valeur de l’enceinte de Charles V, berges nord de la Seine…, pour donner plus de vie citoyenne aux habitants et aux passants.