Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
101 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Transport et mobilité

 48 Rue du Faubourg Saint-Denis, 75010 PARIS

Rue du Fbg St-Denis sud piétonne

Budget Participatif 2017

La rue du Faubourg St-Denis est un lieu de vie et de commerce, d'une intensité formidable, où le piéton est censé y avoir la priorité sur tous les véhicules (zone de rencontre). Cependant, le trafic de voitures et scooters y est incessant et culmine avec des bouchons en fin de journée. Ce trafic de transit qui n'a rien à faire dans ces petites rues. De plus, places constamment occupées et barrières et potelets en tous points segmentent la rue et n'incitent pas les piétons à profiter de tout l'espace qui leur est dû : ils sont cantonnés sur les petits trottoirs. Ce projet propose de piétonniser la rue du Faubourg St-Denis entre la porte St-Denis et la rue du Château d'Eau, ainsi que la cour des Petites Écuries, la rue d'Enghien ouest, la rue de l'Échiquier entre St-Denis et la rue de Mazagran et enfin la rue de Metz. Le sens de la rue de Mazagran est inversé pour alimenter la rue de l'Échiquier. Les livraisons des commerces de ces rues seraient ainsi grandement facilitées puisque les livreurs ne seraient pas en concurrence avec des voitures particulières, et surtout, les piétons profiteraient d'espaces plus dégagés et confortables. La rue gagnerait en attractivité, au profit de tous. Qui plus est, des arbres pourraient sans doute être plantés au lieu de certaines places de stationnement actuelles. Enfin, les cyclistes profiteraient comme les riverains et les piétons d'une circulation apaisée dans tout le quartier, de rues plus sûres et plus agréables. Contenu du projet: Aménagement des entrées de la nouvelle zone piétonne Suppression du mobilier encombrant la zone piétonne et des marquages routiers Suppression du feu rouge Metz/St-Denis Plantation d'arbres Création d'arceaux vélo Pose de bancs ou d'assises individuelles Ce projet est issu d'une réflexion citoyenne animée par l'association Paris en Selle, qui met du vélo dans la ville (www.parisenselle.fr). Si vous souhaitez participer à ce projet ou aux autres déjà déposés, contactez-nous !

Cadre de vie

 Rue du Buisson Saint-Louis, 75010 PARIS

Réinventons le buisson saint maur: du vert et des vélos

Budget Participatif 2017

L’espace concerné : - La partie de la Rue St Maur située de l’avenue Claude Vellefaux à la rue du Faubourg du temple , - La rue Louvel Tessier et la rue du Buisson St Louis, de l’avenue Parmentier au Boulevard de la Villette Description du projet Autour de la rue St Maur et de la rue du Buisson St Louis, le projet veut donner de la vie et nourrir le lien social en imaginant un nouvel espace public végétalisé et en développant les circulations douces accessibles à tous. Ce projet volontairement participatif souhaite fédérer et impliquer les individus, les associations et les structures existantes autour d’un nouvel espace de vie. Dans le prolongement des initiatives pour la réhabilitation de la place du Buisson Saint Louis, il s’agit de donner envie à tous, jeunes, seniors, familles, personnes isolées, habitants, usagers et travailleurs du quartier, de se réapproprier l’espace du Buisson- St Maur. Le projet consiste en : • La création d’une piste cyclable protégée à contre-sens par la suppression des places de stationnement d’un côté de la rue pour la rue St Maur (de l'avenue Claude Vellefaux à la rue du Faubourg du Temple) et pour les rues Louvel Tessier et du Buisson St Louis (de l'avenue Parmentier au boulevard de la Villette); • La création de parkings pour les deux-roues (motorisées, ou non); • La sécurisation de l’espace de circulation piétonnier ; • La mise en place de jardinières de comestibles à partager (cf www.incroyablescomestibles.fr ) et d’autres plantes, réparties ainsi : deux jardinières pour agrémenter chaque parking pour les deux-roues ; une jardinière à l’angle des rues du Buisson Saint Louis et du Chalet ; et de deux jardinières sur la place du Buisson Saint Louis. Ce projet de végétalisation de l’espace pourra être complété ultérieurement par des initiatives s’inscrivant dans le permis de végétaliser de la Mairie de Paris.

Sport

 GYMNASE MARIE PARADIS, 75010 PARIS

Extension de la surface d'escalade intérieure et extérieure

Budget Participatif 2017

En 2013, le 1er mur d’escalade du 10ème s’érigeait à 6 m et 13 lignes dans notre populaire Gymnase Marie Paradis. Il a un temps permis aux initiés, débutants et enfants, de ne plus traverser Paris pour pratiquer ce sport qui concilie performance, confiance et aventure partagée. Face à son succès et après sondage des associations, clubs, fédérations et écoles qui en bénéficient, un constat s’impose. L’escalade est une discipline en plein développement en France, tout particulièrement dans le 10ème. En 2 ans, nous avons dépassé les limites d’accueil et faisons désormais face à un autre mur, celui de la surface disponible pour pouvoir accueillir, accompagner et satisfaire à la fois la diversité et le nombre de pratiquants locaux. Pourtant, cette surface ne manque pas à Paradis. Dans son patio, un mur de 10 m s’élève déjà en L, comme un nouveau défi pour l’escalade parisienne. Il représente un potentiel de 10-19 lignes supplémentaires, proches des conditions naturelles si rares à Paris. Son accès via le gymnase constitue déjà une précieuse sécurité. En nous appuyant sur l’expérience des membres du CPS10, de constructeurs et de partenaires, nous avons évalué les travaux nécessaires à 100-120 K€ pour atteindre un niveau de pratique optimisé. Seule une micro toiture sera envisagée afin de préserver le plaisir de la pratique extérieure. Une extension du mur intérieur est également estimée à 15K€, car complémentaire, mais elle restera limitée à 5 lignes maximum. Il s’agit donc ici d’un projet d’intérêt général extension intérieure et extérieure de la structure artificielle d’escalade du 10ème basé essentiellement sur un budget d’investissement et ne nécessitant pas l’emploi de ressource humaine supplémentaire. L’objectif est de multiplier par 2 la capacité d’accueil pour satisfaire les attentes. Vous pouvez consulter le document joint pour évaluer sa faisabilité. Nous restons à disposition, au service de la pratique de l’escalade pour tous à Paris.

Cadre de vie

 Rue Pierre Bullet, 75010 PARIS

LES PETITS MARAÎCHERS DE LA RUE DU CHÂTEAU D’EAU - PARIS 10

Budget Participatif 2017

Et si les murs de l’école maternelle Pierre Bullet s’embellissaient… … les murs extérieurs se transformeraient en sculptures aux multiples fragrances où pousseraient de nombreuses plantes aromatiques telle que la lavande, la menthe, la coriandre, le basilic, le romarin, le thym, etc. ... les enfants, les professeurs des écoles, les animateurs, les parents, les habitants et les commerçants se retrouveraient régulièrement pour des cueillettes savoureuses, des moments conviviaux, de partage et d’échanges entre riverains, petits et grands sur la place du Marché Saint Martin. ... dans la cour de l’école, vos enfants deviendraient de véritables petits maraîchers et reviendraient avec des légumes et des petits fruits. C’est ce beau rêve comestible aux parfums alléchants que propose de développer la communauté éducative de l’Ecole Maternelle Pierre Bullet. Ainsi nous proposons l’aménagement pérenne, pédagogique et artistique suivant : *Sur le mur extérieur, côté rue du Château d’Eau : Faire fabriquer par des artistes ferronniers parisiens des « gouttières-sculptures » : elles accueilleront des jardins suspendus de plantes aromatiques. Elles seront équipées d’un système innovant d’irrigation au goutte-à-goutte basé sur un dispositif de récupération d’eau de pluie. *Dans la cour de l'école : Créer des murs de maraîchage urbain avec les enfants : ils cultiveront des légumes et des petits fruits toute l'année en s'inspirant des techniques permaculturelles. Le fonctionnement de ces structures sera assuré par l’école ainsi il n’y aura pas de frais de maintenance. Ce projet embellira le quartier, sera un nouvel outil pédagogique pour sensibiliser les enfants à la nature et permettra aux riverains de créer un coin de campagne en resserrant le lien social et en renforçant le vivre ensemble. Nous espérons que ce projet aura une vocation d'exemplarité afin que d'autres projets alliant l'art, le collectif et le nourricier puissent émerger dans nos quartiers.

Santé

 4 Avenue Richerand, 75010 PARIS

Rénover le Centre de Santé Richerand

Budget Participatif 2017

Il s’agit de réaliser les travaux d’aménagement du centre de santé existant, pour transformer le Centre de santé Richerand en lieu multidisciplinaire et de partage, en « Maison des patients », offrant un accompagnement global, solidaire et accessible à tous, créateur de richesse par l’articulation native des soins de ville avec ceux de l’hôpital. Le centre de santé pourra ainsi offrir une maison médicale de garde, en soirée et les week-end, en tiers-payant, des consultations de médecine générale accessibles sans rendez-vous, des visites médicales et infirmières à domicile, des actions de prévention, des consultations et examens spécialisés sans dépassement tarifaire. Le centre de santé Richerand, actuellement géré par les Œuvres sociales des industries électriques et gazières (CCAS), est en cours de transformation en coopérative. Cette coopérative (une SCIC à but non lucratif inscrite dans l’économie sociale et solidaire, première initiative de ce type au plan national) sera gérée par ses usagers et ses professionnels associés aux hôpitaux partenaires et aux collectivités publiques. Dès à présent, le centre de santé Richerand accueille chaque année 38 000 patients, majoritairement parisiens et résidant dans le 10ème arrondissement. La rénovation permettra de créer une maison médicale de garde ouverte à tous, de créer des espaces de promotion de la santé et de prévention, d’améliorer les conditions d’accueil du public, notamment handicapé, et de mettre en place des services d’accompagnement médico-social et de droits sociaux. Elle s'inscrit en complémentarité au sein d'un projet de réaménagement global des locaux.

Cadre de vie

 Place Raoul Follereau, 75010 PARIS

Les arcades aux enfants

Budget Participatif 2017

Réappropriation des arcades de la place Raoul Follereau Notre projet à pour but de restituer l'espace public sous les arcades aux amoureux du canal Saint Martin et aux habitants du quartier, tout particulièrement aux enfants. Comme pour le projet « La rue aux enfants », nous voulons réouvrir cet espace aux enfants du quartier. Nous souhaitons : - créer des surfaces végétalisées sous les arcades pour accueillir entres autres des ateliers de jardinage ouvert aux enfants et adultes du quartier …. - créer des espaces d'accroche pour les vélos notoirement insuffisant dans le quartier - permettre embellissement des parois du porche grâce à un atelier pictural associant des enfants et un artiste - promouvoir des manifestations culturelles ou des expositions sous les arcades - continuer à accueillir les manifestations ponctuelles - installer un kiosque à livre, un kiosque à anniversaire L’espace situé sous les arcades de la place Raoul Follereau est un espace public : le sol appartient à la ville, les murs appartiennent aux deux copropriétés riveraines. Sa surface est d’environ 250 mètres carré. L'association « Les Amis de la Place Raoul Follereau » s'engage à prendre en charge le fonctionnement de ces différentes activités en coopération avec les associations du quartier. Nous visons à dynamiser la vie citoyenne et à résister à l'entre soi résidentiel. Le but de notre association « Les Amis de la Place Raoul Follereau » est : « se réapproprier les différents espaces de la place Raoul Follereau en élaborant notamment un projet d'occupation pérenne sous les arcades, susciter et soutenir des projets associatifs, artistiques, festifs ; rassembler les initiatives citoyennes à même de favoriser la vie de quartier dans une ambiance respectueuse, conviviale et chaleureuse » Si notre projet vous intéresse, contactez-nous pour y participer et pour l’enrichir de vos idées !

Propreté

 75010

RESTREINDRE LES DÉJECTIONS D'URINE SUR LA VOIE PUBLIQUE

Budget Participatif 2017

 Objectif de l'idée Remplacer les urinoirs mobiles saisonniers de rue par l’adjonction d’urinoirs sur l’un des côtés de la sanisette. Ce qui pourrait éviter à la municipalité la charge financière de l’installation, de la location et du nettoyage de ces urinoirs mobiles.  Descriptif de l'idée proposée Une grande partie des sanisettes sont en service 24 h sur 24 h. Néanmoins ces sanisettes ont une capacité d’accueil limitée par leur temps d’utilisation et de nettoyage. Le temps d’attente entre deux utilisateurs est au minimum de 5 mn, d’où un maximum de 10 à 12 utilisateurs par heure. Cette situation ne convient absolument pas aux sites touristiques ou aux endroits très fréquentés comme les abords du canal Saint-Martin. Cette situation « encourage» les déjections sauvages. L’idée est d’augmenter la capacité d’accueil de ces sanisettes en la multipliant par 3 ou 4 par l’adjonction de deux pissotières sur l’un des flancs de la sanisette (mini vespasiennes ouvertes). Pour l’hygiène, ces urinoirs seraient reliés à l'eau courante et aux E.V. de la sanisette. De plus, cette modification « privilège » la gente féminine par une presque exclusivité d’utilisation de la sanisette de base. Le coût de modification serait inférieur à la location répétitive des urinoirs mobiles ; De plus, ce coût pourrait être pris en charge par la société DECAUX, qui en échange s'approprierait l'idée et pourrait la diffuser sur d'autres villes.

Culture et patrimoine

 Rue des Ecluses Saint-Martin, 75010 PARIS

la rose de jericho

Budget Participatif 2017

Un oasis de biodiversité au sein de la ville. Une halte pour les espéces en transit. Une arche pour les végétaux locaux, de la plus petite mousse sciaphile au Buddleja davidii de nos friches; mais aussi pour toutes ces espèces horticoles qui désormais peuplent nos villes, du Thuya communis au Geranium bohemicum. Mais comment capturer cette «nouvelle biodiversité» ? Comment réunir les critères de sa récolte et garantir son épanouissement ? Et surtout, comment y associer les hommes, et les rendre acteur de cette sauvegarde? Comment allier espace public et préservation de la biodiversité ? Voila ce à quoi notre rose de «Jéricho urbaine» propose de répondre. Pour que notre structure soit appropriable par tous, nous le voulons constructible par tous. Il s’agit ainsi de convoquer une double échelle dans la constructibilité de notre projet : celle immédiate de la construction de l’édifice par nos soins pour l’exposition, et celle plus lointaine d’une reconstruction par des habitants, usagers, ou simples amoureux de la nature. Ces deux temporalités nous ont obligé à réfléchir à un «kit de construction», sorte de manuel simplifié pour guider ces éventuelles personnes à construire LEURS «Jérichos urbains». Se voulant constructible par tous et en tous lieux , notre structure se veut telle la rose de Jéricho : un espace public capteur de biodiversité, ouvert au vent et au soleil, et se déplaçant au gré de ses humeurs dans la ville...

1 2 3