Barre de recherche

Projets déposés

Recherche avancée

Liste des résultats de la recherche

Cadre de vie

 75010

REINVENTONS LE BUISSON ST MAUR : DU VERT ET DES VELOS !

Budget Participatif 2016

L’espace concerné : - La partie de la Rue st Maur située de l’avenue Claude Vellefaux à la rue du Faubourg du Temple , - La rue Louvel Tessier et la rue du Buisson St Louis, de l’avenue Parmentier au Boulevard de la Villette Description du projet Autour de la rue St Maur et du Buisson St Louis, le projet veut donner de la vie et nourrir le lien social en imaginant un nouvel espace public végétalisé et en développant les circulations douces accessibles à tous. Ce projet volontairement participatif souhaite fédérer et impliquer les individus, les associations et les structures existantes autour d’un nouvel espace de vie. Dans le prolongement des initiatives pour la réhabilitation de la place du Buisson Saint Louis, il s’agit de donner envie à tous, jeunes, seniors, familles, personnes isolées, habitants, usagers et travailleurs du quartier, de se réapproprier l’espace du Buisson- St Maur. Le projet consiste en : • La création d’une piste cyclable protégée à contre-sens par la suppression des places de stationnement d’un côté de la rue pour la rue St Maur (de l'avenue Claude Vellefaux à la rue du Faubourg du Temple) et pour les rues Louvel Tessier et du Buisson St Louis (de l'avenue Parmentier au boulevard de la Villette); • La création de parkings pour les deux-roues (motorisées, ou non); • La sécurisation de l’espace de circulation piétonnier ; • La mise en place de jardinières de comestibles à partager (cf www.incroyablescomestibles.fr ) et d’autres plantes, réparties ainsi : deux jardinières pour agrémenter chaque parking pour les deux-roues ; une jardinière à l’angle des rues du Buisson Saint Louis et du Chalet devant le Chinatown ; deux jardinières sur le trottoir des numéros pairs de la rue du Buisson Saint Louis entre la rue Civiale et la rue Saint Maur, et de deux jardinières sur la place du Buisson Saint Louis. Ce projet de végétalisation de l’espace pourra être complété ultérieurement par des initiatives s’inscrivant dans le permis de végétaliser de la Mairie de Paris. Coûts détaillés : 35 000€ pour les pistes cyclables, 7 000€ pour les parkings deux-roues et 16 000€ pour la végétalisation

Transport et mobilité

 31 Rue du Pont Neuf, 75001 PARIS

HANDIMOOV MOBILITES ELECTRIQUES Pers situation de handicap.

Budget Participatif 2016

Le projet favorise la mobilité en autonomie des personnes en situation de handicap ou des personnes âgées. Une personne en fauteuil manuel ne peut se déplacer seule qu’à la force de ses bras ou d’une personne poussant son fauteuil. Elle est donc limitée dans son autonomie par sa condition physique ou par la disponibilité de cet accompagnateur ! Loin de l’autonomie prônée par les associations du monde du handicap ? Notre association répond à ce besoin en mettant à disposition les matériels peu connus. Démocratisons l’utilisation de ce matériel par une solution simple: La mise à disposition aisée de ces matériels à ces personnes. L’expérimentation du concept a été faite et le service a été apporté et apprécié par plus de 300 pers et près de 1500 jours de mise à disposition. la Ville de Paris peut favoriser ce projet en fournissant 20 scooters PMR mis à disposition pour un cout aussi faible qu’un vélib. La pérennité du projet notamment entretenir et renouveler le parc sera apporté par les ressources de la location. 1€ de l’heure. Les personnes s’occupant de la mise en place et de la préparation des matériels seront issus de bénévolat, de jeunes en service civique ou salariés . Le local est fourni par l'association et ne nécessite pas de budget de fonctionnement. Pourquoi multiplier les solutions de transport alternatifs (autolib, velib, minivelib, utilib, scootlib…) pour ceux qui ont déjà un large choix de transport et ne pas apporter de la mobilité à des personnes en situation de handicap qui n’ont pas accès à ces solutions. ? Est ce une injustice ? Le projet sera géré par une association existante prenant en charge les mobilités des personnes âgées ou en situation de handicap Le projet est simple ne nécessite aucune infrastructure technique et peut être mis en place en quelques semaines pour le matériel Le sujet concerne plus de 100 000 personnes à Paris.

Cadre de vie

 Rue Georges et Maï Politzer, 75012 PARIS

Métamorphoser la place en terrain de pétanque fleuri !

Budget Participatif 2016

Métamorphoser la place Georges et Maï Politzer en terrain de pétanque fleuri ! Le projet consiste à réaménager cette place, triste et délaissée, qui est située juste en face du Jardin du 12 et de l’ESAT pour mieux l’investir (Sécurité) en développant une zone verte (Biodiversité) et en ajoutant un terrain de pétanque (Loisirs) afin de créer un lieu de vie et de «reliance» (intergénérationnel) en synergie avec le Jardin Solidaire du 12 (Arfog-Lafayette), l’ESAT (Ateliers de Jemmapes), les habitants du quartier et toutes les structures de proximité qui souhaiteront s’y associer ! PRE-PROJET TECHNIQUE : 1°) PIEDS D’ARBRES A VEGETALISER 10 Arbres Prunus SP à fleurir avec des plantes mellifères - Surface à végétaliser : 20 m2 - BORDURES DE PIEDS D’ARBRE (voir plan) Diamètre : 2 M pour un arbre Circonférence pour chaque arbre : 6M30 10 arbres x 6M30 = 63M Proposition : mettre des 1/2 rondins en bordure pour délimiter et protéger les cultures Rondin : ½ Rondin de 7CM de diamètre et 40CM de hauteur - TERREAU DE PLANTATION : 5M3 OU 5000L 2°) JARDINIERES EN BOIS A METTRE EN PLACE PRES DES REVERBERES Une jardinière pourrait être fournie par la Mairie du 12ème : Dimension : 120LX60LX48H (voir plan) pour servir de modèle et en prévision d’ateliers participatifs de fabrication de 2 à 4 jardinières supplémentaires en collaboration avec des participants au jardin du 12, des salariés de l’ESAT et autres partenariats 3°) TERRAIN DE BOULES A CREER AU MILIEU DE LA PLACE Dimension : 15M LONGUEUR X 4M LARGE (voir plan) 4°) MISE EN PLACE de 2 ARCHES METALLIQUES FACE AU JARDIN ET A L’ESAT Pour y faire grimper des plantes fleuries 5°) POINTS A PRECISER - Définir le ou les lieux de stockage du matériel - Un jardinier de la Mairie du 12ème peut-il être partie prenante dans la mise en œuvre du projet ? - La place peut-elle être surélevée par le service de la voierie pour une question de sécurité ?

Sport

 STADE MAX ROUSIÉ, 75017 PARIS

Couvertures des courts de tennis du stade Max Rousié

Budget Participatif 2016

Si nous voulons démocratiser le tennis, le rendre populaire, de proximité et accessible à tous il semble important d’avoir une disponibilité des courts tout au long de l’année sans crainte des intempéries. L’un des moyens serait de disposer de courts couvets permettant ainsi : - Une meilleure organisation des créneaux puisque l’on peut faire une meilleure répartition entre les cours, les loisirs et les compétitions. - Organiser des compétitions, des rencontres multi générationnelles sans craindre le : mauvais temps - Proposer des horaires plus en phase avec la vie des adultes notamment avec des créneaux en fin de journée-soirée pour pratiquer ce sport en semaine et non uniquement le samedi. - Eviter que les meilleurs jeunes (espoirs) partent ailleurs dans d’autres clubs Le quartier de la Porte Pouchet est en pleine mutation et rénovation. Dans ce cadre le stade Max Rousié semble approprié et a déjà fait l’objet de rénovations pour les autres pratiques sportives. Continuer avec des tennis couverts permettrait d’en faire un complexe complet et favoriser la rencontre entre jeunes, adultes, séniors, filles et garçons, entre les différentes cultures et milieux sociaux. Le tennis ne demande pas de dons particuliers ni d’efforts financiers important mais plutôt de disposer d’un emplacement agréable et accessible. Par ailleurs les lieux où des travaux de couvertures ont été menés ont donné des résultats très positifs concernant la satisfaction des adhérents et le développement des clubs. Nous pouvons citer le stade des Lilas-Paris 20ème

Education et jeunesse

 127 Boulevard Lefebvre, 75015 PARIS

UN ESPACE D’APPRENTISSAGE DU VELO AU TEP PERICHAUX

Budget Participatif 2016

« En piste, encore plus d’aménagements cyclables » est le projet parisien qui est arrivé en tête lors l’édition du budget participatif 2015. Naturellement, l’apprentissage du vélo est un enjeu crucial qui accompagnera l’extension du réseau cyclable. La Ville de Paris déploie également un plan vélo 2015-2020 ambitieux qui entend développer la culture du vélo auprès de tous les usagers de l’espace public. Le TEP Périchaux, situé 127 boulevard Lefebvre dans le 15e arrondissement, de part sa conception et les locaux disponibles, est un espace adapté pour l’implantation d’une école de vélo. Le terrain sportif est sécurisé et non circulé, des créneaux d’utilisation sont vacants et des espaces de stockage sont libres pour accueillir le matériel nécessaire à l’apprentissage du vélo. La vélo-école sera ouverte tant pour les scolaires et le jeune public que pour les adultes qui souhaitent acquérir de l’aisance avant de sillonner les rues de la Capitale. Les formations dispensées permettront d’apprendre à manier un vélo, mais également à se déplacer en ville tout en respectant à la fois les règles de sécurité routière mais également à cohabiter avec tous les autres usagers. Le vélo est un moyen de se déplacer en ville à moindre frais. De nombreux usagers ne se sentent pas suffisamment à l’aise pour sillonner les rues de la Capitale en toute sécurité. Une vélo-école, hébergée à la Maison Vélo de Paris, rencontre un franc succès. En 2015, elle a formé 800 jeunes à la pratique sécurisée du vélo en ville.

Solidarité et cohésion sociale

 Allée Adrienne Lecouvreur, 75007 PARIS

CREATION AIRE DE PETANQUE ET BANCS ECOLOGIQUES

Budget Participatif 2016

AIRE DE JEUX POUR ADULTES : un "mieux vivre-ensemble" ! 1* SITUATION ACTUELLE du Champs de Mars - des bancs espacés autour d'aires de jeux pour les enfants, - terre glissante et boueuse dès qu'il pleut (problème de drainage) 2* BUT DU PROJET - lutte contre l'isolement - dialogue entre les générations par une activité commune - respect mutuel pour un "mieux vivre-ensemble" - promotion des métiers manuels, des artisans - lutte contre le chômage 3* DESCRIPTIF DU PROJET A/ Création d'une aire de pétanque sous les arbres - 4 terrains bordés de rondins en bois naturels écologiques fixés au sol B/ Création de bancs fixés au sol en demi-cercles proches les uns des autres, autour des terrains et d'une poubelle écologique à tri sélectif - Choix des bancs sélectionnés sur concours des artisans spécialistes en la matière. - Concours qui aura lieu au Champs de Mars - Le but de ce concours : faire découvrir les métiers manuels au grand public ; une autre manière de réduire le chômage par l'encouragement aux métiers manuels. 4* BESOINS TECHNOLOGIQUES - drainage du sol (terrains et autour des bancs et de la poubelle) - rondins à fixer au sol autour des terrains de jeux - terre battue et damée - matériau pour la fabrication des bancs - implantation des bancs au sol - poubelles écologique à proximité fixée au sol

Solidarité et cohésion sociale

 Place Pierre Mac Orlan, 75018 PARIS

Du matériel pour la bonne tambouille et autres animations

Budget Participatif 2016

Dans un quartier enclavé du nord du 18ème autour de la place Mac Orlan, la Bonne Tambouille organise un samedi/mois (10h-14h) depuis décembre des animations festives et pédagogiques. Nos objectifs : Revitaliser le quartier par une démarche collective d’animation de l’espace public Rendre accessible à tous des produits locaux de qualité en favorisant la vente directe Soutenir les petits producteurs proches, en agriculture bio et/ou raisonnée Sensibiliser les habitants à une autre alimentation Inciter aux pratiques sportives et autres favorisant le bien être psychique et corporel Valoriser les actions des associations du quartier Encourager les initiatives et la rencontre entre les habitants Le collectif est composé d'associations, de commerçants, d’amicales de locataires et d'habitants Pour assurer le bon déroulement des animations, nous avons besoin de barnums, bancs, tables, lestes, gros matériel de cuisine qui pourront être mis à disposition pour d’autres évènements du quartier. Animations ayant eu lieu: 5 décembre « Zumba Soupe » Un atelier guirlandes avec des matériaux naturels Atelier chorégraphique Vente de confection textile par des demandeurs d’asile Stand de pâtisseries pour les fêtes Vente de fruits et légumes issus de l’agriculture raisonnée Démonstration de capoiera Stand du journal associatif du 18ème du mois Un atelier soupe de légumes bio suivi d’une distribution Le tout animé par des séquences Zumba 6 février 2015 « La bonne tambouille accueille Mam’Ayoka" Stand budget participatif Vente de fruits et légumes issus de l’agriculture raisonnée Vente de crêpes Permanence chorégraphique Atelier semis et bombes a graines Atelier soupe de légumes bio suivi d’une distribution Point info "la bonne tambouille" Stand journal associatif du 18ème du mois Inauguration de Mam’Ayoka avec dégustation de plats du monde tout le long de la matinée Prochains RDV: 12 mars, 9 avril, mai, 11 juin

Transport et mobilité

 Rue Faidherbe, 75011 PARIS

Réaménagement de l’intersection Faidherbe / Charonne

Budget Participatif 2016

L’intersection des rues Charonne et Faidherbe est un espace complexe. D'une part, il a toujours été, pour l’ensemble des usagers (cyclistes, automobilistes, piétons…), particulièrement difficile à naviguer.Plusieurs pratiques en témoignent : traversée des piétons hors des passages indiqués, les klaxons, les cyclistes incertains, etc. D'autre part, et depuis les attentats du 13 Novembre 2016, cette intersection est devenue un lieu de recueillement, émotionnellement significatif et chargé. Nous proposons ici une modification de l'intersection qui prend en compte ces deux perspectives et propose une solution permettant à la fois l'amélioration pratique de la circulation et l'installation d'un espace dédié à la mémoire des victimes. Propositions : A) Élargir les saillies de trottoir et supprimer l’ilot central En supprimant l’îlot central, il sera possible d’élargir les saillies de trottoir des côtés Est et Ouest sans gêner la giration des bus. L’élargissement de ces saillies permettra une diminution du temps de traversée pour les piétons (très important pour les PMR), un meilleur contact visuel, une valorisation du patrimoine bâti et des commerces, etc. Cet élargissement côté Ouest permettra également la création d'une installation commémorative dont la nature sera à décider ultérieurement. B) Marquer au sol des sas à vélo aux intersections C) Réaménager le stationnement 2 roues côté Est Face au Palais des femmes, il y a un stationnement deux roues qui impose au piéton un détour pour traverser la rue. Par conséquent, plusieurs piétons traversent hors du passage indiqué. De plus, parce que cet espace est monopolisé par les 2 roues motorisées, les cyclistes attachent leurs vélos sur la barrière, encombrant davantage l'étroit trottoir de la rue Charonne. D) Élargir et désencombrer les trottoirs rue Charonne Les potelets et les barrières encombrent le trottoir inutilement et gênent la circulation des piétons.

1 2 3