Barre de recherche

Projets déposés

Recherche avancée

Liste des résultats de la recherche

Environnement

 75010

Végétalisation du 10e : pour des corridors écologiques

Budget Participatif 2021

Végétaliser/Créer des corridors écologiques qui permettent l'accroissement de la biodiversité urbaine, la réduction des îlots de chaleur, l'amélioration de la qualité de l'air, l'apaisement du cadre de vie des habitant.e.s et pourraient servir de refuge pour la faune locale : x en végétalisant, au maximum en pleine terre, les axes secondaires, notamment les rues dans lesquelles se trouvent des écoles, avec la végétalisation des murs et façades de ces établissements ou d'autres bâtiments : - Façade de l'école Ecluses St Martin - Façade(s) de l'école Vicq d'Azir - Mur de la cour de l'école Boy Zelenski - Façade(s) de l'école Vellefaux - Façade de l'école Pierre Bullet (rue du Château d'Eau) - Façade de l'école Eugène Varlin - Mur du collège Louise Michel (rue Jean Poulmarc'h) et mur de l'école rue de Marseille dans la continuité rue Jean Poulmarch. - Mur du marché St Quentin (mur mitoyen du 12 rue de Chabrol) - Façade du centre d'animation Chateau Landon - Façade de l'immeuble du 79-81 rue du Faubourg St Denis - Mur et façade du Collège F Seligmann - Façades de la Poste Bonne Nouvelle (rue Mazagran & Impasse Bonne nouvelle) - Façade de la crèche Alban Satragne (105 rue du faubourg Saint Denis et square satragne) x en installant lorsque cela est possible des refuges pour la faune locale (nichoirs, radeaux végétalisés, hôtels à insectes, ruches..) x en reperméabilisant des plates-bandes sableuses sur les trottoirs les plus larges par la création de jardinières de pleine terre protégées (comme celles de la rue de Montyon/comme celles de la rue Louis Blanc entre la place du Colonel Fabien et le quai de Jemmapes) qui pourraient être entretenues par les écoles à proximité ainsi que par les riverains à l'aide de réservoirs de façades pour récupérer l'eau de pluie pour l'arrosage là où il est possible de le faire ou en installant un système d'arrosage automatique : - rue des écluses St-Martin - rue de la Grange-aux-Belles (tronçon haut de la place du Colonel Fabien jusqu'à l'angle de la rue des écluses St Martin Ces propositions de localisation peuvent être complétées et amendées en fonction de la faisabilité et des opportunités de transformation de quartiers, au regard aussi du montant des opérations.

Education et jeunesse

 130 avenue Daumesnil, 75012 PARIS

Des cours d’écoles et espaces de jeux plus inclusifs et interactifs

Budget Participatif 2021

Ce projet vise à réaménager 4 cours d’écoles et un jardin pour favoriser le partage des pratiques ludiques entre les filles et garçons, améliorer le cadre de vie des élèves et des équipes pédagogiques et créer la première aire de jeu adaptée aux enfants en situation de handicap du 12e dans le jardin Ilan Halimi, au 54 rue de Fécamp. Il propose de réaménager les cours d’école du quartier Lamoricière/Carnot (écoles 8 et 10 av Lamoricière et 16 bd Carnot) : changer les usages de la cour et tendre vers un espace respectant mieux l'égalité fille garçon, acquérir du nouveau matériel de jeu, proposition de végétaliser le long des murs qui bordent les 3 écoles. Ce projet vise aussi la cour de l'école Reuilly pour la réalisation des travaux dans la cour de récréation afin de permettre l’évacuation de l’eau de pluie avec un nouveau revêtement et de réaliser des travaux d’embellissement et de végétalisation. Cela sera possible sous réserve de vérification des ouvrages souterrains et de l’éventuelle pollution des sols. L’objectif est de réaliser plusieurs rénovations, d’équiper les salles avec du matériel nécessaire à la vidéo projection. Cela sera possible en fonction des équipements électriques.

Sport

 gymnase Didot, 75014 PARIS

Rénovation et amélioration de l'accueil au Gymnase Didot

Budget Participatif 2021

Paris XIV Futsal Club et Basket Paris 14 proposent ensemble un projet d'amélioration de l'accueil et de la sécurité des usagers au Gymnase Didot. Pour cela, les deux clubs proposent que soient aménagés des vestiaires adaptés aux exigences fédérales pour les compétitions en salle ; ainsi que répondre aux besoins des pratiquants, et doter les tribunes de sièges afin de garantir la sécurité de toutes et tous. Action n°1 : Réaménager les vestiaires sous la tribune. Soit en fusionnant plusieurs vestiaires, soit en reprenant l'ensemble de la disposition des vestiaires. Le but est de pouvoir aménager à minima un vestiaire de grande taille capable d'accueillir les compétitions fédérales, avec un confort adapté, notamment grâce à une assise individuelle. Un élément indispensable pour accueillir l'ensemble des effectifs les jours de match. Action n°2 : Installer des sièges individuels en tribune (400) pour garantir la sécurité des spectateurs. Avec une fréquentation fortement à la hausse et un soutien populaire constant autour des clubs résidents du Basket Paris 14 et le Paris XIV Futsal Club, le gymnase Didot est l'un des lieux les plus fréquentés de l'arrondissement, avec des affluences de plusieurs centaines de personnes les soirs de matchs. La modernisation de l'équipement, âgé de 50 ans, doit pouvoir se poursuivre avec l'amélioration des conditions d'accueil du public.

Solidarité et cohésion sociale

 75018

Des lieux d’alimentation solidaires, durables et de convivialité pour le 18eme arrondissement

Budget Participatif 2021

Habitants et habitantes du 18e arrondissement, nous souhaitons pouvoir créer des lieux de convivialité pour toutes et tous. Forte de leurs expériences par des actions de solidarité, nos projets, ici réunis, consistent à créer des lieux d’alimentation et de vente solidaires, conviviaux et durables pour réduire les inégalités et favoriser les intégrations multiculturelles des habitants et habitantes du 18e. Dans ces lieux, différentes actions seraient mises en œuvre : - Proposer des colis alimentaires avec des invendus des partenaires locaux. - Proposer des repas, cuisinés sur place, à base de produits frais pour une alimentation durable et plus saine à destination des familles en difficultés. Les plats seront cuisinés avec des produits abîmés ou en fin de vie. - Proposer la vente de vêtements à prix très concurrentiels, permettant aux personnes les plus précaires de s’habiller tout en le permettant de participer, même de manière symbolique, aux achats qu'ils feront. - Un service traiteur à un tarif réduit à base de produits frais pour une alimentation durable et plus saine à destination des familles en difficultés et en alternative à la cuisine industrielle. Les plats seront cuisinés avec des produits abîmés ou en fin de vie. - Une épicerie solidaire ouverte à tous avec une double tarification pour accompagner les familles en difficulté vers une alimentation saine et variée - Proposer des ateliers de cuisine (habitants et professionnels) pour créer un lien social interculturel et intergénérationnel.) - Un lieu de convivialité pour les femmes avec un accueil plus renforcé destiné aux femmes en difficulté et isolées. - Un lieu de convivialité pour des formations orienté vers l’insertion professionnelle du métier de la bouche des personnes éloignées de l’emploi. Trois lieux pourraient voir le jour grâce au financement : - De travaux d’aménagement et d’autres solutions immobilières pour ces lieux - D’équipements de ces locaux (achat de rayonnage, d’ameublement, d’électro-ménager, d’équipement de cuisine et de vente…) Les 3 projets fonctionneront indépendamment avec chacun leur particularité en plus de la partie épicerie et cuisine : Les Mères Solidaires, La Table Ouverte, Cœur Ouvert Food Solidaire/ 197Tabliers. Les partenaires permettant de recevoir les invendus, les vêtements… sont déjà identifiés, ainsi que certains locaux libres dans le 18e arrondissement qui pourraient accueillir ces projets.

Culture et patrimoine

 75017

PARIeS-TU POUR 20M3 DE CULTURE ITINÉRANTE ?

Budget Participatif 2021

Imaginer l'arrondissement de demain pour savoir quoi faire avec 10 m2 en bas de chez toi… ART ON ROAD emmène la culture partout sillonnant les rues de Paris 17ème ; 20m3 d’espace d’exposition, structure vitrée, diaphane, fonctionnelle et modulable pour tout type d’art y compris les arts du spectacle. Le principe : un « container-remorque » vitré ou ouvert, monté sur un châssis sur roues, qui puisse circuler dans tous les quartiers et stationner dans la rue, sur des parvis ou sur des places, etc… pour des expositions ou des représentations. Quelques idées pour la structure : châssis tractable, structure en aluminium avec vitrage coulissant, volets de protection, plancher chauffant avec pose, kit solaire, autres accessoires ... Les vitres seraient coulissantes. ART ON ROAD permet ainsi de partager des œuvres d’artistes, des travaux d’écoliers ou des habitants, d’écouter un concert, de profiter du théâtre, pour repartir ensuite chez nos voisins des rues environnantes. Inter-quartier, fédérateur, ART ON ROAD démocratise la culture à l’air libre et est un outil de diffusion et de partage pour une culture « préventive » qui voudrait continuer à circuler même avec du « mauvais temps sanitaire ». Ce projet est porté par l'association et n'entrainera pas de coût de fonctionnement pour la Ville de Paris.

1 2 3