Barre de recherche

Projets déposés

Recherche avancée

Liste des résultats de la recherche

Culture et patrimoine

 75010

Projet d'installation de statues le long de la promenade urbaine

Budget Participatif 2021

La promenade urbaine, sous la ligne 2 du métro aérien constitue un trait d'union entre 3 arrondissements, 10ème, 18ème et 19ème. Nous proposons un nouveau dispositif permettant de lui donner plus de vie : un projet d'installation artistique de statues, réparties le long de la promenade urbaine. Plusieurs emplacements ont été repérés sur le trajet de la promenade urbaine, en privilégiant des emplacements aux abords et non directement sous le métro. En effet, sur la base de notre expérience de riverains, il est primordial de laisser libre l'espace sous le métro afin d'éviter toute nouvelle nuisance et permettre la déambulation dans un champ visuel ouvert. En outre, cette option permet de ne pas cantonner la promenade urbaine au terre-plein central, mais de l'ouvrir sur ses espaces latéraux actuellement délaissés, tout en créant du lien de part et d'autre du Nord et du Sud de la promenade. Il est proposé d'utiliser les différentes oreillettes urbaines présentes sur le parcours de la promenade urbaine, certaines récemment créées sans usage précis mais qui présentent toutes un espace suffisant pour envisager la pose d'une statue : 1/ croisement rue de l'Aqueduc et boulevard de la Villette 2/ 21 boulevard de la Chapelle. NB: attention aux dégradations de voirie provoquées par les camions dans l'angle de l'oreillette 3/ place de la Chapelle, le long du square Louise de Marillac . Attention au passage pompiers et l'installation à venir d'un lieu de vente alimentaire ( voir aap DAE - espace de vente dans l'espace public ) 4/ devant le théâtre des Bouffes du Nord . Emplacement précis à déterminer : à la place des jardinières, le long du boulevard ? 5/ placette au croisement des rues de Chartres et boulevard de la Chapelle 6/ placette au croisement rue Caplat et boulevard de la Chapelle. Emplacement précis à déterminer : à la place des grands bacs végétalisés ? Divers éléments sont à prendre en compte : - le portage : certains espaces ne permettent pas l'installation d'une oeuvre trop massive - hauteur et largeur : important de garder de la visibilité (et de ne pas installer une œuvre trop haute, même si des oeuvres de grande taille (5m) semblent parfois insérables ; ou avec un socle trop large afin d'éviter un usage genré de la ville) et veiller à éviter que l'œuvre ne serve de recoin permettant les caches de vendeurs sauvette ou épanchements d'urine et impérativement éviter toutes assises. Afin de donner du sens et une unité à ce parcours artistique, il est important de prévoir une identité commune à ces œuvres : ces œuvres pourraient s'articuler autour des thèmes de l'industrie et de la ferronnerie en référence d'une part à l'ancien Institut de soudure (très beau bâtiment Art Déco à l'angle du 49 rue Philippe de Girard) , d'autre part aux structures métalliques de type Eiffel du métro aérien récemment refait. Les matériaux utilisés devraient donc privilégier l'usage du métal en cohérence avec les éléments développés ci-dessus. Enfin, en écho en travaux de mise en lumière en cours du viaduc (à compléter par les voûtes et les piles de pierre bientôt), nous proposons d'intégrer au projet la mise en place d'un éclairage artistique (à développer avec Dada Lumière en cohérence avec le reste du projet promenade urbaine) qui permettra de souligner la nuit ces différentes installations culturelles du 10e, 18e et 19e, qui se verraient de proche en proche ...

Environnement

 75010

Végétalisation du 10e : pour des corridors écologiques

Budget Participatif 2021

Végétaliser/Créer des corridors écologiques qui permettent l'accroissement de la biodiversité urbaine, la réduction des îlots de chaleur, l'amélioration de la qualité de l'air, l'apaisement du cadre de vie des habitant.e.s et pourraient servir de refuge pour la faune locale : x en végétalisant, au maximum en pleine terre, les axes secondaires, notamment les rues dans lesquelles se trouvent des écoles, avec la végétalisation des murs et façades de ces établissements ou d'autres bâtiments : - Façade de l'école Ecluses St Martin - Façade(s) de l'école Vicq d'Azir - Mur de la cour de l'école Boy Zelenski - Façade(s) de l'école Vellefaux - Façade de l'école Pierre Bullet (rue du Château d'Eau) - Façade de l'école Eugène Varlin - Mur du collège Louise Michel (rue Jean Poulmarc'h) et mur de l'école rue de Marseille dans la continuité rue Jean Poulmarch. - Mur du marché St Quentin (mur mitoyen du 12 rue de Chabrol) - Façade du centre d'animation Chateau Landon - Façade de l'immeuble du 79-81 rue du Faubourg St Denis - Mur et façade du Collège F Seligmann - Façades de la Poste Bonne Nouvelle (rue Mazagran & Impasse Bonne nouvelle) - Façade de la crèche Alban Satragne (105 rue du faubourg Saint Denis et square satragne) x en installant lorsque cela est possible des refuges pour la faune locale (nichoirs, radeaux végétalisés, hôtels à insectes, ruches..) x en reperméabilisant des plates-bandes sableuses sur les trottoirs les plus larges par la création de jardinières de pleine terre protégées (comme celles de la rue de Montyon/comme celles de la rue Louis Blanc entre la place du Colonel Fabien et le quai de Jemmapes) qui pourraient être entretenues par les écoles à proximité ainsi que par les riverains à l'aide de réservoirs de façades pour récupérer l'eau de pluie pour l'arrosage là où il est possible de le faire ou en installant un système d'arrosage automatique : - rue des écluses St-Martin - rue de la Grange-aux-Belles (tronçon haut de la place du Colonel Fabien jusqu'à l'angle de la rue des écluses St Martin Ces propositions de localisation peuvent être complétées et amendées en fonction de la faisabilité et des opportunités de transformation de quartiers, au regard aussi du montant des opérations.

1 2 3