Barre de recherche

Projets déposés

Recherche avancée

Liste des résultats de la recherche

Education et jeunesse

 ecole Élémentaire 61 rue Clignancourt, 75018 PARIS

Agrandissement de l’école par élévation du bâtiment

Budget Participatif 2021

L’école accueille chaque jour 220 élèves dans un espace restreint, 200 sur le temps méridien. Le réfectoire se situe au N-1 sans lumière naturelle. Suite à la réflexion menée sur l’avenir de la restauration scolaire dans le 18e, nous avons recherché comment l’école pourrait bénéficier d’un point de production et comment déplacer le réfectoire pour le rendre chaleureux et accueillant. En étudiant le bâti, on s’aperçoit qu’il y a une discontinuité entre l’école et le Collège attenant Roland Dorgelès. Ce dernier a été surélevé et a un étage de plus que l’école. Les deux bâtiments de même époque et en matériaux identiques, une élévation est possible sur l’école. Objectifs: agrandir l’école par la construction d’un N+3 du collège jusqu’à l’entrée de l’école avec: création de 4 à 5 salles de classe; dégagement du RDC où se trouvent actuellement des salles de classe et la BCD; montée du réfectoire du N-1 au RDC = lumière naturelle. Le N-1 aurait alors la superficie attendue pour accueillir l’espace de production nécessaire au changement et à l’amélioration de la restauration scolaire. Ce nouveau point de production bénéficierait à l’école mais aussi au collège dont la cantine est commune.

Sport

 75004

Créations d’espaces de glisses sur les berges de Seine

Budget Participatif 2021

Les Parisien.ne.s font de plus en plus d’activités en dehors des établissements sportifs dans les parcs ou dans la rue. Les pratiques évoluent et les besoins changent. Les berges de Seine étant déjà utilisées comme terrains de jeux par les pratiques urbaines (roller, skate, BMX, trottinette...), ce projet vise à placer plusieurs éléments très basiques et résistant aux crues de la seine pour offrir des espaces sportifs de glisses dans le cadre du réaménagement des berges de Seine. L’idée consiste à installer des barres de fer galvanisés et des bancs spécifiques à la glisse et de faire des berges de Seine un lieu pour les mobilités douces, favorisant le lien social et la mixité. Lieux: Les bords de la Seine semblent être un lieu parfait pour ce genre d’installation, le but étant de tirer avantage des petits espaces non exploités des quais, qui n’apporteront aucune nuisances sonores tout en optimisant l’espace, comme: • Les rampes d’accès aux quais comme celle du Quai des Célestins, Hôtel de ville, Mégisserie. Il est tout à fait possible de quand même laisser un passage nécessaire pour piétons/secours. • Les berges de Seine, l’installation de modules de glisse viendrait compléter l’offre d’équipement sportif Créer plusieurs espaces permettrait de toucher plus d’habitants du centre de Paris qui sont actuellement obligés de partir aux portes de Paris pour pratiquer, et évitant d’avoir des lieux trop surchargés. Types d’équipements: • Des barres en fer de différentes longueurs et hauteurs. • Ajout d’équerres en métal sur des bancs/trottoirs/murets existants. • Les éléments pouvant aussi être créés avec des artistes/architectes pour être beaux visuellement et bien se marier avec l’environnement. • Délimitation possible des zones par des marquages simples au sol, en comptant quelques mètres pour les prises d’élan / sécurité. Le projet se veut très flexible sur la localisation et peu très facilement s’associer à différents projets de légères améliorations des quais de Seine, tant que l’objectif d’augmenter le nombre de lieux de pratiques de sports de glisse est atteint.

1 2 3