Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Sport

 Rue Edouard Lartet, 75012 PARIS

Lieu et Salle dédiée au BADMINTON à PARIS

Budget Participatif 2017

Au sein du stade Alain Mimoun (Paul Valéry) - 3 terrains de tennis extérieurs sont +/- abandonnés cet espace pourrait être repensé en la couvrant d'une structure semi-rigide et devenir la 1ère salle dédiée au badminton à Paris. Les parisiennes et parisiens sont friands de sports et affectionnent le badminton ouvert à tous publics de l'enfant aux seniors, sans oublier les handicapés. A Paris, la pratique de ce sports "Olympique" passe obligatoirement par la mise à disposition de gymnases de la ville soumis aux horaires décalés pour satisfaire à l'occupation de ces mêmes gymnases par les scolaires. Il semble possible avec ce projet d'obtenir un LIEU dédié au badminton, ouvert tôt, fermé tard. Si la Mairie à "moindre frais" pouvait construire "couvrir" ces terrains par un bâtiment semi rigide, structure solide pour le 1er pourtour, rehaussée d'une structure plus légère vers le haut (+/- 9m), elle pourrait s'adosser sur des associations reconnues, l'EBPS12, Ecole labellisée Fédération Française, deux autres associations agrées et organisatrices de stages départementaux, avec des professionnels diplômés en encadrant. paris ouvert aux sports, avec 2024 en Objectif, pourrait ouvrir un lieu dédié à un sport ludique, apprécié de tous, et en s'appuyant sur le savoir faire des associations porteuses de ce projet, donner au Parisiennes et Parisiens d'avoir la capacité de jouer toute l'année en 7/7 et de 7hoo à 23hoo L'écologie étant à prendre en compte, le bâtiment pourrait être alimenté en courant par capteur solaire, et nous pouvons imaginé un toit végétalisé. Le Budget ci dessous est une estimation selon le type de structure sélectionnée avec un variable qui devra être validé. L'hypothèse retenue en l'état : Couverture totale des terrains / sur un niveau - maçonnerie sans fondation profonde //rehaussement structure bois ou bulle support ALU. // à l'intérieur un club house pour accueil et contrôle // Réfection complète des sols + Traçage + éclairage Fluo leds

Cadre de vie

 6 Rue Maurice Bouchor, 75014 PARIS

Le kiosque Paradol

Budget Participatif 2017

Un kiosque animé pour la rue Paradol Située près de Porte de Vanves, la rue Paradol est une large rue piétonne qui offre un réservoir d'espace sans circulation motorisée. Depuis un an, le comité Paradol, composé d'associations et d'habitants, se réunit et propose une programmation d'évènements conviviaux sur cette place : "Faites de la soupe", "Un air de vacances souffle sur Paradol", "Plein feu sur Paradol....". A plus long terme, le comité Paradol souhaite réfléchir à l'aménagement et à l'embellissement de la rue Piétonne Paradol. L'implantation d'un kiosque en bois (12m² environ), contribuerait à cette jolie dynamique. La large ouverture de ses portes permettrait de créer des espaces modulaires, adaptables à des usages différents (façon "Pop-up"). Il serait équipé d'auvents et d'un mobilier léger (petites tables et chaises rangées dans des placards). Il permettrait aussi de stocker du matériel nécessaire pour les évènements : sono, écran pour des projections de cinéma en plein air... Il pourrait aussi être entouré de 4 tables-bancs fixées au sol pour que les habitants en profitent même lorsque le kiosque est fermé. Pour fonctionner correctement, le kiosque nécessiterait d'être équipé en électricité et en eau. Ainsi, le kiosque Paradol permettrait aux habitants de se retrouver autour d'activités portées par les associations, qui sont nombreuses et très actives dans le quartier, et de créer un espace de convivialité "ouvert". Il serait géré par les associations implantées dans les rues alentour. Enfin, le kiosque pourrait être une œuvre artistique en soi avec la participation d'artistes.

Cadre de vie

 

Mettre en valeur le square Marcel Rajman

Budget Participatif 2017

Ce projet vise à mettre en valeur le square Marcel Rajman et l’entrée de la salle Olympe de Gouges, en contrebas du square. L’environnement très minéral de ces espaces pourrait être réaménagé afin d’apaiser les usages du square et d’en accroître la végétalisation. Nous proposons ainsi de planter 20 rosiers dans le square, à la mémoire de Marcel Rajman, résistant pendant la Seconde Guerre mondiale dans le 11e arrondissement et à Paris exécuté à l’âge de 20 ans. Nous proposons également de végétaliser le square par l’implantation dans ses allées de pergolas sur lesquelles pourraient pousser des plantes grimpantes (chèvrefeuille, clématite…) ; l’entrée du centre pour personnes âgées pourrait ainsi être mise en valeur. Une partie des nouvelles plantations pourrait aussi faire l’objet d’un jardin partagé qui compterait parmi ses objectifs la promotion de la biodiversité. Le square dispose également d’un espace central aujourd’hui inutilisé : nous proposons donc d’y intégrer des espaces d’animation, tels qu’une estrade éventuellement couverte, afin de rendre le square plus vivant et attractif. Un nouvel aménagement des espaces cités devrait enfin permettre de rendre plus accessible la salle Olympe de Gouges aux personnes à mobilité réduite. Nous proposons que l’entrée de la salle et son parvis soient mis en valeur par des équipements de détente et de loisirs : assises, tables de ping-pong, jeux d’échecs, agrès…

Cadre de vie

 Rue du Rhin, 75019 PARIS

Embelissement de la Place Rhin et Danube

Budget Participatif 2017

Cette place est reliée aux Boulevards extérieurs, la rue Compans vers les Buttes Chaumont, la rue Mouzaïa et la rue Manin par 5 axes de voiture, et une allée piétonne, la Place Rhin et Danube se trouve à l'épicentre des quartiers Solidarité, Porte Brunet, Mouzaïa et Buttes Chaumont. Sur cette place figure la statue « En moisson », sculpture réalisée par Léon Deschamps (1860-1928) et installée sur celle-ci en 1933. C'est un lieu de passage de véhicules important (et parfois « trop rapide »), mais aussi de piétons : avec le Lycée Diderot, une crèche, la station (ligne 7bis) de métro Danube, l'Allée Francis Ponge avec les jardins partagés Hérold, le Café Parisien, le café Danube, le supermarché Carrefour City, la piscine à proximité et L' E.P.H.A.D. La place se trouve entre le tissu urbain résidentiel, au sud et à l'ouest et des logements de grande taille et des équipements, au nord et à l'est. Nous proposons de donner un simple coup d'éclat à la place pour permettre un regard nouveau par les passants, les riverains, et l'envie de l'investir : • Suppression du double trottoir de cette place au profit d’une marche légèrement plus haute ou d’un petit muret agrémenté autour de petites lumières type DIODE ou LED. • Sa mise en valeur par des éclairages type DIODE ou LED tout autour du parterre central rempli de fleurs, et rendre aussi plus lumineuse la statue et de ce fait sera plus visible de loin. • D’apprendre l’histoire et le rôle que cette place a joué dans le passé (en ajoutant un petit panneau expliquant l’histoire liée à cette place). ----Prévoir dans le budget de fonctionnement le nettoyage de la statue-----

Culture et patrimoine

 

Espace numérique vidéo/3D

Budget Participatif 2017

Ce projet prévoit la création d’un espace multimédia, dédié notamment au numérique, à la vidéo et au son, pour les novices comme les plus confirmés. Ce lieu sur deux niveaux favorisera la création, le lien social intergénérationnel, le partage des savoirs et pourra susciter des vocations : -Un espace numérique multi-usages équipé en 3D : 2 imprimantes 3D, 2 casques de réalité virtuelle, 5 ordinateurs, 1 imprimante classique et des tablettes graphiques. -Le plateau vidéo, réalisé grâce à un traitement phonique (plaques en mousse) et un système de ventilation, sera doté de 3 caméras avec pied, de micros (HF, micro-cravate et perche), de l’éclairage (sur rail et sur pied), des rails de fixation, un mélangeur, 1 table de mixage, 2 écrans plasma, un fond vert ignifugé, des câbles et du mobilier (table de maquillage, caissons pour le stockage du matériel audio et vidéo, modules conçus pour habiller le plateau, chaises et tabourets). Le local identifié est le Centre de Développement Local (un rez-de-chaussée donnant sur le boulevard Lefevbre et un sous-sol), où la grille sera renforcée et une alarme anti-intrusion sera installée. Les porteurs de projet identifiés sont les associations animant l’espace : Créatéo, Idéa Paris 15, etc. composés de bénévoles amateurs et professionnels de l’audiovisuel qui transmettront leurs savoirs et connaissances aux jeunes fréquentant l’espace.

Cadre de vie

 Tout Paris

Une passerelle sous le Pont Royal, côté Rive Gauche

Budget Participatif 2017

Tout d'abord un grand merci à toutes celles et tous ceux qui ont soutenu les projets que nous avons présenté en 2015 et 2016 Une passerelle sous le Pont Royal qui relie les berges de la Seine côté rive gauche entre le quai Voltaire et les berges aménagées au bas du musée d’Orsay. Parce que les mentalités ont pu évoluer, on persiste et signe en revenant sur une initiative proposée dans l’édition 2015 qui malgré un avis défavorable des responsables du Patrimoine continue à susciter l’intérêt et le soutien de nombreux parisiens ; en particulier des habitants du 7ème arrondissement nous ont demandé si une évolutions favorable y serait donnée. Il s’agirait de construire une passerelle sous le Pont Royal, entre l’arcade extrême côté rive gauche (qui du reste n’est jamais empruntée par un bateau) qui permettra aux promeneurs, sportifs et touristes d’éviter de remonter ou descendre sur les quai Voltaire (à l’hauteur de la rue de Beaune) et Orsay (à l’hauteur de la Caisse de Dépôts et Consignations). Ce projet peut aussi être accompagne d’une piste cyclable qui sera la continuation entre celle qui commence près de la Gare d’Austerlitz et les berges aménagées du côté du 7ème Arrondissement Il faut se rappeler que le gigantesque ouvrage, aujourd’hui emblème de Paris, proposé par l’ingénieur Eiffel sur le Champs de Mars dans le cadre de l’exposition universelle de 1889 a été critiqué, parmi d’autres, par un Guy de Maupassant, Alexandre Dumas fils ou Charles Garnier. Pareillement, tout comme cent ans plus tard, la Pyramide en verre du Louvre de l’architecte sino-américain Leoh Ming Pei a été critiquée et même devenue une controverse politique entre droite et gauche parisiennes. Dans notre cas, et en s’agissant du budget participatif nous voudrions avant tout que ce soient les électeurs qui puissent trancher et aient le dernier mot.

Culture et patrimoine

 Tout Paris

PARIS PLACES !

Budget Participatif 2017

Objectif de l'idée Manifestation culturelle et festive, créer un rdv culturel majeur supplémentaire, du niveau de la Nuit Blanche, Paris Plages etc., booster le tourisme Descriptif de l'idée proposée Chaque année -Paris Places !- invite les parisiens, parisiennes et touristes à redécouvrir les places de Paris. Petites ou grandes, connues mondialement ou seulement de quelques uns, les places de Paris sont à la fête pendant 3 jours et (re)deviennent le lieu de la convivialité, de la fête et du partage : animations culturelles, concerts de plein air, reconstitutions historiques, mise en lumière.... Chaque année un thème est mis à l'honneur, celui de la première édition 2017 serait mis aux votes des parisiens parmi: -à la mode de Paris-, -Paris romantique-, -Paris oublié-, -Les eaux de Paris-, -Parisiennes- L'agenda et le plan de la manifestation sera disponible en ligne et via une application -Paris PLACES !- Parisiens et parisiennes, commerçants, artistes...tous sont invités à participer et contribuer à Paris PLACES et à recenser en ligne les rdvs qu'ils organiseront à cette occasion: Pendant 3 jours, chaque année les places de Paris sont les arènes de la vie parisienne! Diagnostic / Inspiration / Exemples d'expérimentation passée Diagnostic: Beaucoup de contribution portent sur l'aménagement des places (pour les piétons, les vélos etc.) et un meilleur partage des places de Paris entre utilisateurs. Mais il serait intéressant au préalable de -donner à voir- les places de Paris autrement, d'expérimenter ponctuellement d'autres répartition des usages, d'autres regards et d'associer et rassembler l'ensemble des utilisateurs (riverains, commerçants, parisiens qui se déplacent, touristes etc.) plutôt que de souligner les conflits d'usages. La place est dans la ville avant tout le point de la rencontre: des personnes, des flux, des rues, des usages. Inspiration : Fête de la musique et Nuit Blanche bien sûr

1 2 3