Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2587 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Propreté

 75010

RESTREINDRE LES DÉJECTIONS D'URINE SUR LA VOIE PUBLIQUE

Budget Participatif 2017

 Objectif de l'idée Remplacer les urinoirs mobiles saisonniers de rue par l’adjonction d’urinoirs sur l’un des côtés de la sanisette. Ce qui pourrait éviter à la municipalité la charge financière de l’installation, de la location et du nettoyage de ces urinoirs mobiles.  Descriptif de l'idée proposée Une grande partie des sanisettes sont en service 24 h sur 24 h. Néanmoins ces sanisettes ont une capacité d’accueil limitée par leur temps d’utilisation et de nettoyage. Le temps d’attente entre deux utilisateurs est au minimum de 5 mn, d’où un maximum de 10 à 12 utilisateurs par heure. Cette situation ne convient absolument pas aux sites touristiques ou aux endroits très fréquentés comme les abords du canal Saint-Martin. Cette situation « encourage» les déjections sauvages. L’idée est d’augmenter la capacité d’accueil de ces sanisettes en la multipliant par 3 ou 4 par l’adjonction de deux pissotières sur l’un des flancs de la sanisette (mini vespasiennes ouvertes). Pour l’hygiène, ces urinoirs seraient reliés à l'eau courante et aux E.V. de la sanisette. De plus, cette modification « privilège » la gente féminine par une presque exclusivité d’utilisation de la sanisette de base. Le coût de modification serait inférieur à la location répétitive des urinoirs mobiles ; De plus, ce coût pourrait être pris en charge par la société DECAUX, qui en échange s'approprierait l'idée et pourrait la diffuser sur d'autres villes.

Cadre de vie

 Rue Saint-Martin, 75003 PARIS

Renaissance du quartier Arts et Métiers

Budget Participatif 2017

Il s'agit de sortir la partie haute de la rue St Martin près de la porte St Martin et jusqu'à la rue Réaumur de la relative décrépitude où elle est tombée, de lui redonner de l'attrait en ralentissant les flux de circulation, en la végétalisant et la rendant plus agréable à vivre. Il convient d'envisager un programme de réhabilitation en deux temps. La réorganisation des flux de circulation permettra de sortir de la spirale du no man's land, à savoir un lieu qui n'incite pas à s'arrêter. D'autre part, favoriser les déplacements des habitants n'est pas suffisant, il faut leur proposer des activités transversales c'est-à-dire offrant des choix multiples propres à fidéliser leur passage dans nos rues. La présence des deux pôles artistique (théâtre de la Gaîté lyrique) et scientifique (le CNAM) permet d'envisager de restructurer les abords du square Emile Chautemps pour les rendre plus conviviaux et accessibles aux passants. Des activités culturelles sont à proposer qui pourront inciter les clients potentiels à visiter les galeries d'art voisines. Des activités festives (expositions, concerts, journées kermesse, journées à thèmes, etc..) sont également à multiplier aux alentours et dans le périmètre du square. Pour ce faire, il s'agit d'installer les infrastructures et modifier celles qui existent déjà pour les rendre plus conviviales. Enfin une action à plus long terme doit s'engager sur la partie de la rue St Martin proche de la porte du même nom, la SEMAEST remplacée par Vital'Quartier et maintenant par Paris Commerces se doit d'intervenir pour racheter les murs de locaux commerciaux vacants pour l'installation de commerces de proximité. Une fois ces opérations effectuées, il sera possible de configurer ces locaux afin de les rendre plus aptes à répondre aux impératifs de développement d'activités transversales propices au développement local.

Environnement

 Tout Paris

centre d'information sur le Developpement Durable

Budget Participatif 2017

le centre d'information sur le développement durable serait dans un bâtiment du type du pavillon de l'eau qui pourrait accueillir principalement 2 thématiques centrées sur les énergies renouvelables et la construction et l'entretien écologique d'un bâti. Ce bâtiment disposerait d'une salle d'exposition et d'un fab lab doté notamment d'une imprimante 3 D qui peut par exemple servir à fabriquer une éolienne... Il serait aussi équiper d'un projecteur pour diffuser des films , et notamment des documentaires sur les énergies renouvelables et les modalités de construction et d'entretien d'un bâti. Une salle d'exposition serait constituée notamment de maquettes explicatives sur les énergies renouvelables et d'un exemplaire de démonstration d 'un bâti BCC et à énergie positive. L'intention de ce projet est d'éduquer les citoyens au développement durable et de démontrer que l'on peut faire de substantielles économies sur sa facture énergétique. Le fonctionnement de ce projet pourrait se faire avec l'aide d'étudiants bénévoles spécialisées en développement durable et ou avec l'aide d'administrateurs bénévoles de la ville de Paris. Un partenariat avec la maison des acteurs du Paris durable pourrait se faire. Ce centre serait donc ouvert à tout public, y compris au public scolaire. Le fab lab pourrait fonctionner un peu comme celui de La Paillasse, et donc des expériences et des innovations en matière d'économies d'énergie ou d'eau pourraient être réalisées. Ce lieu serait un lieu interactif , explicatif et axé sur l'innovation. Une thématique sur la biodiversité en milieu urbain notamment pourrait être évoqué montrant les méfaits de la pollution , et notamment celle en provenance d un trop grand nombre d'automobiles en ville. La thématique de la biodiversité pourrait être illustrée et développée dans des salles du parc floral par exemple.

1 2 3