Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2587 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Cadre de vie

 75010

Quartier paisible

Budget Participatif 2017

La mise en place d’un quartier tranquille à la circulation restreinte, compris entre le boulevard Magenta et le quai de Valmy et comprenant : - La rue des vinaigriers (du Bd Magenta à la rue de Lancry) ; - La place Bonsergent ; - Le passage des Marais ; - La rue Legouvé ; - La rue de Lancry ‘(de la rue René Boulanger au quai de Valmy) ; - La rue René Boulanger depuis Magenta jusqu’aux Bd Saint-Martin ; - La rue Albert Thomas ; - La rue de Marseille ; - La rue Yves Toudic jusqu’à la rue Dieu ; - La rue Beaurepaire jusqu’à la rue Yves Toudic. Le transfert de la circulation s’effectuera par : - Nord-sud depuis le quai de Valmy vers Magenta se faisant par la rue Lucien Sampaix. - Sud Nord se faisant depuis le début du Boulevard Magenta par la rue Beaurepaire jusqu’à la rue Albert Thomas (ouverture partiel du terre plein au coin Magenta/Beaurepaire). Cette circulation montante emprunte la rue Dieu, le Pont et la rue Alibert et rejoint la jonction Claude Vellefaux et Parmentier. - Depuis la place du Colonel Fabien vers le quai de Valmy, la circulation emprunterait descendante emprunterait la rue de la Grange aux Belles et le pont de Lancry : Ces aménagements de circulation permettraient de créer une zone semi piétonne importante et d’y installer 2 fois par semaine deux marchés de rue (place Bonsergent et sur la Pointe Poulmarc’h) séparés par une rue commerçante (Lancry). Une grande partie du cœur de ce futur quartier est déjà en situation de circulation apaisée depuis l’inversion de la rue Beaurepaire. Ce quartier pourrait avec l’aide d’organismes comme la SEMAEST voir sa revitalisation commerciale se développer dans le changement de ses anciennes activités (Tapis et articles de peausserie) et devenir un cœur d’activité marchande. Cette modification de circulation serait « bénéfique » à la RATP en simplifiant le parcours tortueux des bus (notamment du 75).

Santé

 Tout Paris

Interdiction de fumer- sensibilisation

Budget Participatif 2017

Pour rendre la ville plus écologique je propose d'endurcir les restrictions de fumer. On se retrouve souvent prisonniers des bouffés de la fumée dégagée par les fumeurs des cigarettes, cigarettes électroniques, chicha ou encore de la fumée de la drogue. Les fumeurs prennent pas conscience que leur cigarette se trouve juste au niveau du nez de l'enfant qui est dans la poussette et que souvent nous n'avons pas la possibilité de s'éloigner. Surtout quand on est entouré de plusieurs fumeurs au même temps. On se retrouve souvent dans la même situation sur les arrêts de bus, sur des trottoirs., sur des terrasses des cafés, etc. Les fumeurs font de nous des fumeurs passifs plusieurs fois par jour sans se rendre compte. Ma proposition: - Interdire de fumer dans les parcs publiques sauf les endroits prévus. - Prévoir des espaces non fumeurs sur les terrasses des cafés. - Interdire de fumer dans les espaces publics- trottoirs, arrêts de bus, de tramway... - interdire de fumer a l'entrée des bâtiments tels qu'écoles, crèches, bureaux, musées, mairies, bâtiments du service public. Le budget participatif sera utilisé pour - la promotion et la communication du nouveau décret( affiches, presse..) - verbalisation des fumeurs et des restaurants qui ne respectent pas - aux affichettes montrants la présence de la cigarette barrée ou non. Comme exemple, au Japon il existe des marques aux sols pour les personnes qui marchent en fumant; en Russie il est interdit de fumer dans les endroits publics.Au Kazakhstan on ne peut fumer que chez soit, aux Emirats il est interdit de fumer partout et en présence des enfants de - de 12 ans sous peine de prison. Ainsi Paris soit plus propre et que ces décrets seront dissuasives pour fumeurs, il aura moins de mégots par terre, moins à nettoyer.

Education et jeunesse

 75005

Apposition de la devise républicaine au fronton des écoles

Budget Participatif 2017

Considérant que la devise de la République Française « Liberté, Égalité, Fraternité » devrait être inscrite aux frontons des édifices publics depuis la loi du 14 juillet 1880 ; Considérant que : - la liberté réside dans le fait que l’exercice des Droits de chaque citoyen n’a de limites que celles qui assurent à ses semblables la jouissance de ces mêmes Droits ; - l’égalité signifie que la Loi est la même pour tous, sans distinction de naissance ou de condition ; - la fraternité est une obligation pour chacun vis-à-vis d’autrui ; Considérant l’amendement du Gouvernement Jean-Marc Ayrault du 23 mai 2013 à la loi de refondation de l’école de la République proposant que la devise de la République soit apposée au fronton de toutes les écoles et de tous les établissements d’enseignement du second degré, qu’ils soient publics ou privés sous contrat ; Considérant le lien de notre République à son École et la transmission des valeurs de la République figurant parmi les missions du système éducatif. Ce projet vise à apposer la devise républicaine au fronton des écoles qui ne l'ont pas à savoir : - 15 bis Buffon - Cujas - Lyonnais - 29 Mouffetard - 97 Mouffetard - Poissy - Sommerard - Arbalète - 28 St Jacques - 250 bis Saint Jacques - Victor Cousin - 24 Cardinal Lemoine – enfants du spectacle

Environnement

 Tout Paris

Paris, ville piétonne et verte

Budget Participatif 2017

Le 17 février dernier, la Commission européenne adressait un dernier avertissement à la France pour ne pas agir assez fortement contre la pollution de l’air. Je rêve d'un Paris majoritairement piéton, cependant, il faut pour cela réduire réellement le nombre de voitures; et bloquer leurs itinéraires n'a visiblement d'effet que de faire contourner le problème aux automobilistes et aux scooters. La fermeture des voies sur berges, dont je félicite la mairie, n'a pas eu d'impact sur le nombre de voitures et semble avoir uniquement déplacé les embouteillages. Cet effort de piétonisation doit impérativement s'accompagner de deux mesures: des parkings gratuits et des transports publics accessibles à tous. Je propose de créer des parkings aux abords de la ville pour éviter que les automobilistes ne rentrent dans Paris. Ces parkings devront être gratuits ou peu chers afin que tous puissent en profiter sans distinction de revenus. Rien n'empêche les pouvoirs publics d'utiliser, comme à Londres, une sorte "péage urbain" qui permettrait de financer les transports en communs des citoyens qui eux, décident d'être responsables et de ne pas polluer. Par ailleurs, afin que les habitants d'île-de-France n'utilisent plus leur scooter ou leur voiture, les transports en communs devraient être gratuits. Imaginez que ceux-ci soient payés par 1, le "péage urbain" qui ferait payer les automobilistes/scooters peu scrupuleux de l'environnement pour les autres; 2, les impôts locaux, afin que chaque citoyen d'île-de-france paye le même prix et ait accès au réseau urbain.

Économie, emploi et attractivité

 Rue du Rendez-Vous, 75012 PARIS

La rue du Rendez-vous attirante pour les piétons clients

Budget Participatif 2017

La rue du Rendez-vous a la réputation d’être l’une des plus commerçantes du 12e. Pourtant, alors que 79% des déplacements pour achats à Paris se font à pied (contre 4% en voiture), on ne peut pas dire qu’elle fasse la part belle aux piétons : • Malgré une largeur de 15,65 mètres, ses trottoirs n’offrent qu’à peine plus de 2 mètres aux chalands, sans compter certains étalages autorisés. • Elle est continuellement empruntée par une circulation de transit qui va de l’avenue de Saint-Mandé à la Nation. • La largeur de sa chaussée permet le stationnement en double file qui est source de nuisances • Le double sens cyclable est le plus souvent rendu impossible car encombré par des voiures en double file • Aucun passage piéton entre celui de l’avenue de Saint-Mandé et celui de la rue Marsoulan ne permet au chaland de passer d’un trottoir à l’autre. • Un seul parking 2 roues et une place PMR sur cette section Le conseil de Paris va approuver le plan Paris Piéton [2017 DVD 5] présenté par l’exécutif. Toutes les enquêtes prouvent que les piétons (et les cyclistes) sont de meilleurs clients du commerce de proximité que les automobilistes. Ce projet propose d’adapter la section de la rue du Rendez-vous comprise entre l’avenue de Saint-Mandé et la rue Marsoulan afin d’augmenter son attrait pour les piétons et par conséquent son activité commerciale. Nous proposons : • D’élargir les trottoirs en conservant la largeur chaussée autorisant une file de circulation et la voie cyclable inverse, mais rendant impossible le stationnement en double file. • De déclarer cette section "Zone de rencontre" afin de permetttre aux piétons (prioritaires sur les voitures) de traverser à leur guise en tout point. • De renforcer l’équipement en Zones de livraison, P2R/P2RM et parkings PMR • D’envisager des points de végétalisation à la place d’une partie du stationnement (sur l’exemple de ce qui a été fait rue d’Avron). • D'accorder des droits d'étalage aux demandeurs

1 2 3