Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Économie, emploi et attractivité

 Tout Paris

Agir pour une économie plus humaine

Budget Participatif 2017

Agir pour une économie plus humaine: partage du travail et économie sociale et solidaire http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/04/16/sans-reduction-du-temps-de-travail-pas-decreation-d-emplois_1686311_3232.html http://france.attac.org/nos-publications/notes-et-rapports-37/article/alternativesmunicipales-vers-des (fiche 17) Encourager les entreprises locales à partager le travail afin de créer de nombreux emplois Encourager les entreprises locales à mettre en place une démarche de RSE (responsabilité sociétale des entreprises) et des actions en faveur de la solidarité http://www.fondationdefrance.org/Votre-espace/Entreprises/Des-entreprises-qui-sengagent-avec-la-Fondation-de-France/La-RSE-un-enjeu-majeur-et-incontournable http://www.microdon.org/don-sur-salaire/ Adhérer à une monnaie locale et complémentaire portée par des citoyens ou organiser des réunions publiques pour en comprendre les bénéfices http://monnaie-locale-complementaire.net/ http://www.transitioncitoyenne.org/wp-content/uploads/2015/03/fiche-mesure-11monnaie.pdf http://www.colibris-lemouvement.org/agir/guide-tnt/creer-une-monnaie-locale Recenser les acteurs locaux de l’économie sociale et solidaire (SIAE : structures d’insertion par l’activité économique ; SCOP : sociétés coopératives et participatives ; SCIC : sociétés coopératives d’intérêt collectif, coopératives, mutuelles, associations et fondations, entrepreneurs sociaux...) et en faire la promotion auprès de la population (organiser des rencontres, des foires, des conférences...) http://www.lelabo-ess.org/spip.php http://www.coops.fr/ Soutenir l’émergence et la structuration d'acteurs locaux de l’économie sociale et solidaire http://www.transitioncitoyenne.org/wp-content/uploads/2015/03/fiche-mesure-15relocalisation.pdf Proposer des microcrédits pour des microprojets économiques locaux http://www.adie.org/

Cadre de vie

 

Mise en valeur des espaces publics du quartier Saint-Bernard

Budget Participatif 2017

Il s’agit de repenser globalement les espaces publics du quartier Saint-Bernard. (rue Charrière, esplanade Renée Lebas, square Raoul Nordling et square Louis Majorelle. Ce projet part du constat que les espaces susmentionnés ne répondent plus à leurs usages : - Le square Louis Majorelle (2 700 m²), bien que deux fois plus grand que le square Raoul Nordling (1 255 m²), est beaucoup moins fréquenté que le second en raison de barrières infranchissables et d’entrées peu visibles depuis l’espace public. - Le square Raoul Nordling (1 255 m²) est très utilisé par les familles du quartier en raison de la présence de jeux pour enfants. - L’esplanade Renée Lebas, quoi que de qualité, est actuellement délaissée et ne fait pas le lien entre les deux espaces verts susmentionnés. Il est ainsi proposé de : - Requalifier la rue Charrière par une végétalisation et un traitement du sol de manière à créer une liaison avec l’esplanade René Lebas et les deux squares ; - Réaménager le square Raoul Nordling afin de permettre l’implantation d’une troisième aire de jeux pour enfants. - Réaménager le square Louis Majorelle en créant de nouveaux espaces de détente accessibles à tous et notamment aux seniors au centre du jardin (pelouses, circulations ouvertes, etc.), créer un jardin partagé et ajouter des assises. - Traitement qualitatif de l’esplanade Renée Lebas qui est devenue piétonne : végétalisation (plantation d’arbres, mur végétalisé), mobilier urbain, agrès, etc.

Transport et mobilité

 Rue des Halles, 75001 PARIS

Je veux sortir du métro !

Budget Participatif 2017

QUELQUES COMMENTAIRES DU PUBLIC "Je suis pressé ! Je veux sortir ! Quelle sortie dois-je prendre ?" "Quand je sors d'un métro à République ou Châtelet, je veux sortir au niveau de la rue pour m'orienter, mais je ne sais pas quelle sortie prendre !" OBJECTIF Ce projet a pour but de pouvoir se repérer plus facilement dans les stations de métro complexe, et d'INDIQUER QUELLE EST LA SORTIE LA PLUS PROCHE. SOLUTION Solution : la sortie la plus proche est mise en évidence, par exemple entourée en jaune. EXEMPLE Exemple : je suis à République. J'arrive avec le métro 9. Je veux sortir pour m'orienter, car je m'oriente plus facilement dehors. Je regarde les panneaux et je vois : Sorties 1, 2,3,4... et je me dis : "Mais... moi je veux juste sortir ???!" Grâce à ce projet, la sortie la plus proche est mise en évidence. J'ai ainsi un outil de communication visuel qui m'aide à sortir facilement et rapidement du métro, sans être obligé de réfléchir... ! LOCALISATION Dans toutes les stations de métro complexes. Typiquement Châtelet-Les Halles et République. Le projet pourrait être d'abord testé sur une station, puis prolongé si les utilisateurs donnent des retours positifs. DÉTAIL DU BUDGET : Main d'oeuvre (peindre les panneaux) : 5000 EUR Matières premières (peinture, scotch) : 1000 EUR Communication (panneaux d'affichage pour informer les consommateurs) : 1000 EUR TOTAL : 7000

Transport et mobilité

 Tout Paris

PLACES DE LIVRAISONS POUR RÉSIDENTS

Budget Participatif 2017

PLACES DE LIVRAISONS POUR RÉSIDENTS Pourquoi cette demande ? Que l’on ait un parking ou pas, que l’on utilise une voiture en libre service, il est très difficile de stationner brièvement (10 minutes) près de son domicile ou du domicile d'un tiers pour vider le coffre de son véhicule ou prendre en charge une personne à mobilité réduite (jambe cassée, ...). La plupart du temps les résidents sont obligés de laisser la voiture en stationnement interdit ou gênant pendant ce laps de temps. Liste non exhaustive des cas : Au retour des courses, denrées alimentaires ou ameublement, ….. Chargement des bagages à l’aller ou au retour de vacances Départ ou retour de l’hôpital d’une personne à mobilité réduite Amener ou ramener ses parents, grands parents ayant de la difficulté à se déplacer Déposer sa famille avec des enfants en bas age Petits déménagements .... Quels véhicules pourront utiliser ces places : Tous les véhicules ayant la carte résident de la mairie de Paris sans tenir compte des zones indiquées Toutes les Autolib ou assimilées Quelle durée de stationnement ? Un quart d’heure, contrôlé avec un disque posé sur la planche de bord Où créer ces places ? Dans toutes les rues où le stationnement est autorisée. Une place tous les 100m Matérialisation de ces places Aux couleurs de Paris rouge et bleu Ce projet a pour but de résoudre les problèmes des résidents dans des cas où ils sont obligés de perturber la circulation

Sport

 CENTRE SPORTIF EDOUARD PAILLERON, 75019 PARIS

En route pour 2019 Un pôle football Féminin dans le 19ème

Budget Participatif 2017

« En route pour 2019 » Un pôle football Féminin dans le 19ème avec le FC Solitaires Paris Est Le football féminin s’implante progressivement dans le 19ème arrondissement grâce à l’action menée depuis 4 ans par la section féminine du FC Solitaires…Avec la perspective de la coupe du monde de football féminin organisée en France en 2019, la création d’un véritable pôle féminin de football dans le nord est parisien marquerait une étape supplémentaire dans l’ancrage du sport féminin dans le 19ème arrondissement. Pour mener à bien ce projet, le FC Solitaires propose dans le cadre du budget participatif de procéder à la réfection du TEP Pailleron (22 rue Edouard Pailleron) avec la pose d’une pelouse synthétique aux normes en vigueur sur cette surface de 4000 m2 (40 x 100 mètres) Ce terrain ainsi transformé permettrait d’établir durablement une école de football féminin et engendrerait une pratique sportive pérenne. Avec l’expérience et le savoir-faire de ses dirigeants et formateurs depuis 1975, le FC Solitaires Paris-Est entend permettre aux pratiquantes du ballon rond d’exprimer le même potentiel que leurs homologues masculins….Mise en place de la pelouse synthétique homologuée par la Fédération Française de Football avec toutes les structures nécessaires

Solidarité et cohésion sociale

 39t Boulevard de la Chapelle, 75010 PARIS

Un Forum Citoyen pour le 10e et le 18e

Budget Participatif 2017

Le Forum Citoyen 10e et 18e propose un lieu convivial pour favoriser l’implication citoyenne de tous les habitants des quartiers situés autour des ponts Jessaint et Bd. La Chapelle reliant le quartier La Chapelle avec la Goutte d’Or et le nord de l’arrondissement 10ème. Le projet est basé sur un constat évident : les voies ferrées séparent nos quartiers et produisent des phénomènes d’enclavement. En plus, les espaces dédiés aux piétons sont rares et, souvent, ils sont occupés par des activités illicites. Cette situation produit des dysfonctionnements de la vie de quartier qui devrait mettre en valeur la richesse culturelle et sociale du quartier. Les pouvoirs publics et les organismes spécialisés essaient de résoudre ces problèmes avec leurs moyens, mais nous sommes convaincus qu’il s’agit aussi d’une question de société qui nous regarde tous, les habitants de ces quartiers, et c’est pour cette raison que nous proposons la réalisation d’un espace de rencontre, de cristallisation des énergies et des actions positives pour nos quartiers. En ce sens, le Forum Citoyen 10e et 18e devrait inclure un café associatif, un local technique (projections, sonorisation, etc.), des sanitaires, une terrasse ouverte sur l’espace public et une salle adaptables pour une diversité d’activités. Le Forum devrait relier plusieurs quartiers, par un lieu accessible et convivial, permettant aux habitants de proposer différents types d’activités : projections de films suivis de débats, ateliers pédagogiques pour enfants, marchés artisanaux, expositions, brocantes, concerts, ateliers archive wiki du quartier, etc. Le Forum Citoyen 10e et 18e sera réalisé sur des principes écologiques et avec des aménagements légers et adaptables. Il devrait être géré de manière collégiale par un collectif de plusieurs associations et riverains porteurs du projet, avec des horaires d’ouverture adaptés au temps libre des résidents et des écoles qui seront partenaires du projet.

Solidarité et cohésion sociale

 75020

Une Maison de la démocratie participative pour le XXe

Budget Participatif 2017

Les sept conseils de quartier du XXe arrondissement présentent un projet collectif de création d'une "Maison de la démocratie participative", espace de travail et de rencontre consacré à la participation citoyenne. A travers ces assemblées ouvertes au public, les habitants et les personnes travaillant sur le territoire participent à la vie locale, sont associés aux projets de la municipalité et font des propositions. Les conseils de quartier sont à l'initiative d'actions concernant l'aménagement du quartier, la vie du quartier ou l'amélioration du vivre ensemble. Ils peuvent également octroyer des contributions financières aux associations pour la réalisation de projets d'intérêt collectif. A l'heure actuelle, les membres bénévoles des conseils de quartier accomplissent leurs missions sans disposer de lieu propre, ni d'équipement spécifique. Les conseils de quartier jouissent ainsi d'une faible visibilité auprès du grand public. Le projet présenté a pour objectif de créer un véritable espace physique dédié aux activités des conseils de quartier, également lieu d'échanges avec la population, lieu d'expression citoyenne, laboratoire d'idées et d'initiatives. La Maison de la démocratie participative accueillerait par ailleurs des manifestations portées par les conseils de quartier ou les habitants, contribuant ainsi à la consolidation du lien social. L'investissement obtenu au titre du budget participatif permettrait d'aménager et d'équiper des locaux appartenant à la Ville, comportant : - un espace de travail avec plusieurs postes de travail, dotés de matériel bureautique et informatique ; - un espace permettant de recevoir le public, - un grand espace de réunion susceptible d'accueillir les réunions des conseils de quartier et des manifestations (débats, expositions...), - un espace en plein air pouvant accueillir des manifestations et des rencontres, - des panneaux d'affichage en intérieur et en extérieur pour la communication.

Culture et patrimoine

 Rue des Alouettes, 75019 PARIS

Transmettre l'aventure des Studios des Buttes-Chaumont 1/3

Budget Participatif 2017

Le projet est de transmettre aux habitants et visiteurs du quartier un pan de l'histoire cinématographique et audiovisuelle du 19e arrondissement auquel seul le nom de « Cours du 7e Art » fait aujourd’hui vaguement allusion. Rien d’autre ne fait référence à cette période légendaire du Plateau. L'îlot des Studios des Buttes-Chaumont, situé entre les rues ci-dessous, fut rayé de la carte et remplacé depuis par un ensemble résidentiel. Il s’agit également de renforcer la convivialité de l’espace dans une optique associant passé et présent. Le projet global consiste en trois types d’équipements formant un ensemble solidaire. Ce premier projet (1/3) consiste en l’installation de deux bornes-totems interactives (qui seront reliées entre elles par le projet 2/3), de type ISB (My Social Box) ou équivalent (voir photos) : 1) l’une de ces bornes, côté rue de la Villette, évoquera Léon Gaumont, qui vécut dans cette rue, et son aventure cinématographique. En 1914 ce lieu, la Cité Elgé, représentait le plus grand ensemble de studios de cinéma du monde. 2) l’autre, côté rue des Alouettes, où se rencontrait le tout-Paris lié à l'aventure télévisuelle, évoquera le Centre René Barthélémy, c'est à dire l'ensemble des studios des Buttes-Chaumont de l'ORTF/SFP. Une documentation approfondie et variée, élaborée en partenariat avec des acteurs culturels et associatifs déjà parties prenantes du projet (CHER19 - Conservatoire historique des études et recherches du 19e -, TRAJECTOIRES Mémoires et Cultures en particulier) alimentera le contenu de ces bornes. La visibilité étant une question majeure, ces bornes-totems « outdoor » signaleront de loin la présence de ces lieux mémoriels. Les deux projets associés (2/3 et 3/3) renforceront cet objectif.

Ville intelligente et numérique

 MAIRIE DU 1ER ARRONDISSEMENT, 75001 PARIS

Radars pédagogiques et parkings intelligents

Budget Participatif 2017

Aucune des zones 30 ne sont respectées par les automobilistes à Paris. La plupart sont de bonne foi et ne se rendent même pas compte qu'ils sont en zone 30. il n'y a presqu'aucun radar à Paris, et il n'y en a aucun en zone 30. Il aurait sans doute été plus simple et plus judicieux de faire de Paris une zone 30, mais on ne va pas refaire le monde, et ce n'est pas pour autant que les zones 30 ne doivent pas être respectées - ceci pour la pollution, la fluidité, la gêne sonore et la sécurité des piétons et des cyclistes. Installer des radars pédagogiques rappelant aux automobilistes qu'ils sont en infraction pourrait en inciter quelques uns à être plus vigilants, et convaincre les autres qu'il est absurde de klaxonner un cycliste à 29 lorsqu'on est en zone 30. d'autres dispositifs numériques de ce type pourraient être déployés: Les voitures qui se garent sur les trottoirs et les pistes cyclables pourraient également être repérées et sanctionnées par des caméras, ce qui éviterait à terme que trottoirs et pistes soient entravées comme c'est le cas actuellement. Il conviendrait en retour de proposer des places de parking, fussent-elles gratuites, sur un temps limité, comme ces places de parking intelligent qui "scannent" l'immatriculation et n'autorisent qu'un durée limitée (de 15 minutes à 3 heures) pour permettre à ceux qui en ont besoin de se garer et éviter les "places mortes" trustées par les épaves.

1 2 3