Découvrez les nouveaux projets déposés cette année,
et associez-vous pour participer aux ateliers de co-construction !

> Recherche avancée   > Enlever les filtres

2517 projet(s) trouvé(s)
Prévention et sécurité
Tout Paris

Sécuriser les abords des hôpitaux

Les hôpitaux parisiens sont souvent situés sur des grands axes routiers très passants : le boulevard de l'Hôpital pour la Pitié Salpêtrière, la rue du Faubourg St Antoine pour l'hôpital St Antoine, la rue du Faubourg St Jacques pour l'hôpital Cochin, la rue de Sèvres et bd du Montparnasse pour Necker, le bd Magenta pour Lariboisère, les bds des Maréchaux pour Bichat, etc... Ces axes sont dangereux pour les piétons, et encore plus pour des patients entrant ou sortant de l'hôpital et pouvant être atteints de problèmes de locomotion, de problèmes de vue, d'audition, de troubles cognitifs, psychiatriques, etc... Certaines de ces personnes sont particulièrement vulnérables aux accidents. De plus, la pollution automobile est responsable de 48000 / an en France et les patients des hôpitaux sont souvent plus fragiles que la population générale (problèmes respiratoires, enfants asthmatiques, insuffisants cardiaques, immunodéprimés, etc...) Enfin, la pollution sonore est souvent peu prise en compte mais impacte directement les patients fragiles qui ont pourtant un besoin accru de repos et de sommeil de qualité. Le projet serait de sécuriser rapidement les abords des hôpitaux : réduction de la vitesse à 30km/h voire création de zones de rencontre à 20km/h, feux plus longs pour permettre une traversée sans danger, réhaussement des passages piétons, création de dos d'âne, rétrécissement du nombre de voies, création de voies dédiées à des transports doux (vélo, trotinette), élargissement des trottoirs... Pour que les abords des hôpitaux deviennent des lieux apaisés et des lieux de vie !
En 2013, le 1er mur d’escalade du 10ème s’érigeait à 6 m et 13 lignes dans notre populaire Gymnase Marie Paradis. Il a un temps permis aux initiés, débutants et enfants, de ne plus traverser Paris pour pratiquer ce sport qui concilie performance, confiance et aventure partagée. Face à son succès et après sondage des associations, clubs, fédérations et écoles qui en bénéficient, un constat s’impose. L’escalade est une discipline en plein développement en France, tout particulièrement dans le 10ème. En 2 ans, nous avons dépassé les limites d’accueil et faisons désormais face à un autre mur, celui de la surface disponible pour pouvoir accueillir, accompagner et satisfaire à la fois la diversité et le nombre de pratiquants locaux. Pourtant, cette surface ne manque pas à Paradis. Dans son patio, un mur de 10 m s’élève déjà en L, comme un nouveau défi pour l’escalade parisienne. Il représente un potentiel de 10-19 lignes supplémentaires, proches des conditions naturelles si rares à Paris. Son accès via le gymnase constitue déjà une précieuse sécurité. En nous appuyant sur l’expérience des membres du CPS10, de constructeurs et de partenaires, nous avons évalué les travaux nécessaires à 100-120 K€ pour atteindre un niveau de pratique optimisé. Seule une micro toiture sera envisagée afin de préserver le plaisir de la pratique extérieure. Une extension du mur intérieur est également estimée à 15K€, car complémentaire, mais elle restera limitée à 5 lignes maximum. Il s’agit donc ici d’un projet d’intérêt général extension intérieure et extérieure de la structure artificielle d’escalade du 10ème basé essentiellement sur un budget d’investissement et ne nécessitant pas l’emploi de ressource humaine supplémentaire. L’objectif est de multiplier par 2 la capacité d’accueil pour satisfaire les attentes. Vous pouvez consulter le document joint pour évaluer sa faisabilité. Nous restons à disposition, au service de la pratique de l’escalade pour tous à Paris.
Transport et mobilité
Quai d'Austerlitz, 75013 PARIS

J'aimerai qu'il y ai beaucoup plus de bus dans la ligne 61

Le problème est que la ligne 61 de bus devrait arriver toutes les 7 minutes (informations sur le site RATP) mais qu'il arrive toutes les 11 ou 12 minutes en semaine et toutes les 30 minutes le week-end. Ce qui fait que j'arrive souvent en retard car ils ne sont pas fiables et arrivent en retard.
Cadre de vie
Rue Marx Dormoy, 75018 PARIS

APAISER LA CIRCULATION SUR L'AXE CHAPELLE / MARX DORMOY

Problèmes: - 1 - Circulation "dense et lourde" due à la grande quantité de véhicules lourds (gros camions, bus RATP, bus touristiques etc.) circulant dans les deux sens. - 2 - Circulation anarchique rue Marx Dormoy due à des voies de bus non respectées et utilisées comme parking ou voie normale. - 3 - Circulation "stressée" par le passage de quasiment 6 voies place de La Chapelle à à peine 4 voies au niveau de la rue du département. Propositions: - 1 - Passer à une circulation NORD / SUD ou SUD / NORD uniquement - 2 - Delimiter une voie de bus / ambulance / pompiers (limitant les bruits de sirènes pour La Riboisiere) par une démarcation non franchissable - 3 - Limiter la circulation des véhicules à deux voies maximum et trouver une solution pour garantir un traffic à moins de 50km/h Idée bonus: tester la creation d'une voie "rapide verte" où l'une des deux voies est réservée aux véhicules ayant la pastille crit'air Verte ou Violette (nv 1).
face à la pollution sonore et athmosphérique que nous subissons en permanence surtout en été le bruit est infernal avec les fenêtres ouvertes. Nous résidents de la rue des grands moulins souhaitons rendre piétonne et cyclable ce tronçon compris entre la rue cantagrel et l'avenue de France en une "RUE VERTE". Cette rue en double sens destinée à l'origine à une desserte locale est devenue un axe de transit entre la rue de Tolbiac et l'avenue de France. Par conséquent nous nous engageons à fleurir les pieds des arbres. Pour information nous organisons tous les ans des vides greniers sur cette petite rue d'environ 300m et qui mérite d'être fermée à la circulation pour la paix et le repos de tous. Nous espérons que notre requête aura un écho favorable. Sincères salutations Signé : Résidents de la rue des grands moulins face bulac.
Cadre de vie
ECOLE ÉLÉMENTAIRE 46 RUE BOULARD, 75014 PARIS

Vegetalisation du mur de l'école elementaire rue Boulard

Végétaliser le mur exterieur de l'école elementaire de la rue Boulard, en particulier la façade libre donnant sur la place Demy qui pourrait etre agrémentée de plantes grimpantes (de même que la portion de mur rue Boulard). Un projet identique à celui réalisé sur le mur de l'école de la rue Severo pourrait être proposé.
Culture et patrimoine
Rue Jean Leclaire, 75017 PARIS

Elargissement du Projet Bocapaname

Réalisation de fresques sur le profil de la façade du lycée d'enseignement commercial Maria Deraismes et de ses murs de protection. Élargissement et poursuite de l’embellissement de notre quartier dans le cadre d'un « Parcours artistique » fait avec la participation des habitants du quartier. BOCAPANAME est un projet d’embellissement de l’espace public, sur le quartier Porte Clichy / Porte Pouchet/ Porte Saint-Ouen. Les réalisations faites avec la participation des habitants et des associations locales sont : rue Camille Blaisot, Résidence Beauséjour donnant sur la Place du marché Navier, rue André Bréchet, rue Jacques Kellner, grilles du stade Max Roussié donnant sur le mail Bréchet et voté dans le cadre du Budget participatif 2016 le préau dit « la voute » du square Jean Leclaire (projet de réalisation été 2017). Ceci faisait suite à une marche exploratoire avec les habitants du quartier et des associations locales, des lieux ont été identifiés comme dysfonctionnant et ayant un potentiel d’embellissement. Ils ont été répertoriés et certains d’entre eux ont été embellis à l’occasion de chantiers participatifs.
Sport
SQUARE ALEXANDRE LUQUET, 75020 PARIS

Un vrai Skatepark International à Paris

Le Skateboard devient Olympique lors des JO de 2020 au JAPON, sur Paris nous avons des équipements multi disciplines (roller, skate, BMX, trot) mais il manque un équipement spécifiquement SKATEBOARD STREET pour permettre à nos jeunes d’avoir un niveau national et international. Lors d’une rencontre avec M. Jean-François MARTINS, il nous a proposé une réflexion en attente de l’accord de Mme Frédérique CALANDRA la maire du 20e arrondissement, sur le square Alexandre-LUQUET, 1000m2. Notre réflexion, vue la météo à Paris un Espace couvert et clos.
Environnement
Rue de Chantilly, 75009 PARIS

Végétalisation de la rue de Chantilly

suppression d'une file de stationnnement côté pair ou impair et végétalisation de la rue de Chantilly sur le modèle de la rue Manuel dans le 9e
On est de plus en plus nombreux à utiliser des petits véhicules électriques tels que vélo, trotinettes, skateboard, mono roues, etc... La ville encourage d'ailleurs l'achat des vélo à assistance électrique. Or la tarification des bornes de charges (Autolib, Belib,...) à été pensée pour des voitures et des scooter, qui consomment bien plus. Pour donner un exemple la batterie des petits véhicules est de l'ordre de 100Wh, une recharge coute environ 2 centimes en électricité. Mais les bornes Belib facturent un minium d'1 euro, et 1h indivisible. Je propose d'adapter ces points de charges pour mesurer le courant consommé et facturer au plus juste, ou alors de déployer un autre réseau de points de recharges pour ces petits véhicules. Il pourrait par exemple y avoir des prises accessibles par badge dans les parking vélos sur voirie.
Ce projet vise à rapprocher les citoyens parisiens et les sciences en créant un parcours de vulgarisation scientifique dans différents parcs parisiens. Concrètement, des panneaux pédagogiques seraient installés dans plusieurs parcs qui présenteraient chacun un fait scientifique de façon pédagogique et argumenté. Chaque panneau présenterait également une carte de Paris indiquant l'emplacement des autres panneaux pour créer une sorte de parcours (ou circuit) scientifique, un peu façon chasse au trésor. A titre d'exemple, on peut imaginer : - un panneau sur l'évolution dans le Jardin des plantes - un panneau sur le climat dans le Parc André Citroën - un panneau sur la géologie / pédologie (sols) au Parc des Buttes-Chaumont - etc. Un objectif d'installation de 20 panneaux, soit un par arrondissement, permettrait de former un circuit cohérent et suffisamment complet. Ce projet pourrait être réalisé en partenariat avec des instituts de recherche, comme le CNRS, et des associations de médiation scientifique.
Cadre de vie
Tout Paris

Agir pour une mutation de Paris

Soutenir et mettre en avant les démarches locales d'éco-village, d'éco-hameau, d'écolieu, de cité jardin ou de communauté de résilience http://biosphere.ouvaton.org/ http://www.citerre.org/ecovillagemct.htm Participer au mouvement des villes et villages en transition http://www.transitioncitoyenne.org/wp-content/uploads/2015/03/pacte-transition.pdf http://www.transitionfrance.fr/ http://alternatiba.eu/ Participer au mouvement des villes lentes http://cittaslow.fr/ Favoriser l'essor des transports doux et alternatifs au détriment de la voiture Soustraire les terres en friches situées en zones urbaines menacées par la spéculation et l’urbanisation Développer des ceintures maraîchères et des partenariats avec les Amap, les jardins de Cocagne, les réseaux de paniers bio situés à proximité Soutenir et développer des jardins et potagers biologiques collectifs citadins (jardins familiaux, ouvriers, partagés, d’insertions, communautaires...) Développer une agriculture biologique urbaine (potagers et serres sur les toits, agriculture verticale, agriculture hors-sol, mouvement des incroyables comestibles...) Développer des zones boisées, des parcs, des jardins, des friches, des étangs... Planter de nombreux arbres, arbustes, haies buissonnantes, plantes, fleurs variés Végétaliser l’urbain et soutenir le mouvement de la guérilla gardening (végétaliser les rues, trottoirs, murs et façades, le mobilier urbain, appuyer les initiatives locales, le fleurissement des cours d’immeubles, les composteurs d’immeubles….) Organiser des opérations participatives de nettoyages de quartiers, sensibiliser la population à la propreté et sanctionner les incivilités Recruter des «ambassadeurs de la propreté» http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/bouches-du-rhone/marseille/desjeunes-marseillais-ambassadeurs-de-la-proprete-779113.html
Transport et mobilité
Boulevard Pereire, 75017 PARIS

Mise en place d'une Piste Cyclable boulevard Pereire

Création d'une piste cyclable dans les deux sens boulevard Pereire
Prévention et sécurité
75014

Pouvoir vivre en paix

brigades de surveillance de jour et de nuit pour empecher le commerce de drogues
Sport
13 Passage Thiéré, 75011 PARIS

Couverture des TEP Thiéré, Ph. Auguste et Bullourde

Les TEP Thiéré (béton poreux), Ph Auguste (gazon synthétique usagé) et Bullourde ne sont pas couverts et donc inutilisables par temps de pluie, ce qui est fréquent à Paris, et donc réduit très notablement les possibilités d'utilisation de ces installations, notamment l'hiver. Il est proposé la construction de couverture par structure légère de ces installations (par exemple comme ce qui a été réalisé sur le tennis Poliveau à Paris 5ème. Bénéficiaires : tous les pratiquants du tennis du 11ème et des arrondissements limitrophes, également les groupes scolaires. Cout estimé : de l'ordre de 700 000 euros par terrain.
Education et jeunesse
Place Gambetta, 75020 PARIS

Maison d'AssistantesMaternelles

Mettre à notre disposition un appartement en rez-de-chaussée ou un local (contre un loyer) afin de pouvoir exercer notre métier pour accueillir des enfants de 0 à 3 ans. Nous sommes des assistantes maternelles agréées nous aimons beaucoup notre métier et cette Maison d'Assistantes Maternelles est notre avenir. Nous vous sollicitons avec une extrême ferveur vos services afin de nous apporter une aide pour la recherche d'un appartement auprès des bailleurs sociaux afin de concrétiser et finaliser l'ouverture de notre MAM. Nous attirons tout particulièrement sur le sérieux de notre demande et le professionnalisme de notre parcours. La création d'une MAM à Paris est aussi une demande et un désir des parents dans le cadre de la diversité des modes de garde nous vous prions d'en tenir compte. En espérant une réponse favorable veuillez agréer l'expression de notre considération.
Transport et mobilité
Place Denfert-Rochereau, 75014 PARIS

FACILITER LES MOBILITES PIETONNES PLACE DENFERT-ROCHEREAU

Le franchissement à pied de la place Denfert-Rochereau relève du parcours du combattant : les temps de traversée piétonne sont trop courts, les circuits piétons ne sont pas sont pas les plus les plus directs. Le plan de circulation de cette place privilégie clairement la circulation automobile, aux détriment des piétons. Pourtant des centaines de parisiens sont contraints de franchir cette place quotidiennement, contournant tant bien que mal les nombreux obstacles qui se présentent à eux. C'est le cas notamment des nombreuses classes de l'école élémentaire de l'école Arago qui doivent effectuer cette traversée chaque semaine pour se rendre à la piscine Aspirant Dunand. Le projet suivant (cf Schéma ci-joint) propose quelques interventions simples qui contribueront à faciliter les circulations piétonne. Mais de façon générale, toute intervention visant à privilégier les piétons sur cette place sera la bienvenue. 1/ Allonger le temps de traversée piétonne 2/ Sécuriser la traversée (les voitures peuvent traverser cette voie au vert piéton) 3/ Créer un bateau pour faciliter la traversée des personnes à mobilité réduite / poussettes 4/ Supprimer les barrières et créer un franchissement piéton 5/ Créer un franchissement piéton Zone hachurée en bleu (voie de circulation le long du square de l'Abbé Migne) : rendre cette voie piétonne - elle n'est pas d'une grande utilité dans le plan de circulation de la place et son franchissement est dangereux (pas de feu). La rendre piétonne permettrait également d'offrir un espace d'attente à la file des visiteurs des catacombes qui s'étend le long du trottoir et gêne le flux de circulation piétonne.
Education et jeunesse
75015

Théâtre Marionnettes

Ce projet de Théâtre de marionnette dans les parcs du 15e (Brassens, Citroën et Bartholomé) s'article sur une Durée de 6 mois à partir des beaux jours : L'idée est de réinvestir les parcs afin de créer de l'animation en direction des plus jeunes. Se ré approprier ces espaces et les rendre plus vivants. Axer ces temps interactifs en mettant l'accent sur un esprit d'Ouverture , vivre ces Animations comme étant une fenêtre ouverte sur l’éducation, réapprendre à échanger et à consolider notre socle de valeurs citoyennes.
Culture et patrimoine
Place de la Concorde, 75008 PARIS

Restaurer la place de la concorde

La place de la concorde, la plus grande et l'une des plus belle place parisienne présente un aspect fortement dégradé (sols défoncés, luminaires dégradés, statues encrassées...) Je propose de procéder à la restauration totale de la place mais également de procéder à des améliorations: - restaurer les statues des villes de France et leurs piédestal - restaurer l'ensemble des éclairages - mettre en place un éclairage harmonieux des façades de Gabriel (à l'heure actuelle seul un bâtiment est éclairé) - remettre en place les statues des généraux présents historiquement sur le pont de la concorde et toujours existantes et en dépot dans différents lieux d'ile de france
Education et jeunesse
Rue de la Jonquière, 75017 PARIS

Tri et collecte des biodéchets au collège Stéphane Mallarmé…

Mise en place du tri, de la collecte et de la valorisation des biodéchets du service restauration du collège Stéphane Mallarmé. Le service de restauration fonctionne quatre jours par semaine avec plus de 500 couverts journaliers plus une ouverture optionnelle le mercredi. Selon les estimations d'un prestataire de service, le service restauration produirait 12 tonnes environ de biodéchets par an. Cela permettrait de transformer les déchets alimentaires en matière première réutilisée par les agriculteurs locaux. Pour cela nous proposons de mettre en place le tri dans les cuisines et dans les réfectoires selon deux possibilités (voir document). OBJECTIFS DU PROJET : Sensibiliser les collégiens à l’impact du gaspillage sur l’environnement ; Amener à la réduction du gaspillage alimentaire ; Prise de conscience des solutions possibles ; Tout au long de l’année, les élèves demi pensionnaires seront acteurs de ce projet. En parallèle, les élèves élaboreront des actions au sein de l‘établissement afin de sensibiliser au gaspillage alimentaire l'ensemble des élèves. Le projet est réalisé dans son intégralité par les élèves, les personnels et la société prestataire de service
Je propose de me déplacer sur les places, les parcs et jardins avec un triporteur et de mettre à disposition des casse-têtes et des jeux en bois anciens tout au long de l'année. Fréquence : entre 50 et 100 demi-journées par an. Lieux : places, rues piétonnes, parcs et jardins, gares, etc. Mise à disposition : les casse-têtes et les jeux que je possède Achat : triporteur Budget de fonctionnement : 10 000 euros par an