Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Education et jeunesse

 12 Rue d'Alésia, 75014 PARIS

Transformation d'ancien bain douche en salle audio-visuelle

Budget Participatif 2017

En rez-de-jardin de l'école 12-14 Alésia (14ème) si situe un ancien bain-douche. L'idée est de transformer cette pièce de 100 m2 en une salle audio-visuelle qui pourrait bénéficier : - d'une part aux enfants du groupe scolaire (77 Tombe Issoire et 12-14 Alésia), soit 650 élèves environ. - mais aussi avoir un intérêt général en étant ouverte aux associations du quartier (Ex : FCPE, jardin de l'Aqueduc, Cinéclub le 32 pour leurs projections mensuelles, conseil de quartier, autres écoles... ) pour projections, expositions, soirées débats... En effet en dehors de la petite salle du Saint Gothard, il n'y a pas de salle municipale dans le quartier Montsouris. Cet équipement d'une capacité de 100 personnes environ resterait inclus dans l'école : prétable à l'extérieur, ce ne serait pas un ERP à part entière (+simple pour le permis de construite). Il n'est pas indiqué ni classé au Plan Local d'Urbanisme. La Commission du vieux Paris aura tout de même sont mot à dire pour la démolition de ce souvenir en état remarquable. A ce propos on pourrait envisager de conserver une douche comme cabine/colonne de projection. Travaux nécessaires : - Il faudra ouvrir une des 2 entrées sur rue (condamnée) pour la sécurité (obligatoire pour plus de 19 personnes). - Il faudra aussi anticiper l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Ceci peut être envisagé dans le cadre plus large de l'école qui comme tout bâtiment recevant du public doit être repensée à l'horizon 2023. Bien qu'une pente dans la cour soit envisageable, on peut craindre qu'elle prenne une trop grande emprise sur la cour de récréation, un ascenseur serait alors à privilégier. NB : Ce projet de salle audio-visuelle a été proposé en visite d'architecture à la mairie de longue date par le directeur de l'école. Cependant le budget école du 14ème ne peut le prendre à son entière charge dans l'immédiat. Le budget participatif est l'occasion de reconnaître son intérêt général et de lui attribuer un budget à ce titre.

Transport et mobilité

 1 Rue des Lombards, 75004 PARIS

Rue des Lombards et rue Verrerie accessibles pour tous !!

Budget Participatif 2017

Objectif : rendre accessible à tous la rue de la Verrerie et la rue des Lombards, entre la rue du Renard et le Boulevard Sébastopol. En effet, la rue étant intégralement pavée, emprunter cet axe qui relie le Marias aux Halles est extrêmement inconfortable voir problématique pour les personnes qui ont des difficultés pour se déplacer. Les publics concernés : nous tous !! En situation de handicap, en fauteuil roulant, avec une poussette, un petit caddie, un déambulateur, une canne, des talons, un pied dans le plâtre, des béquilles etc. Ce projet nous concerne tous, à tous moments de notre vie nous pouvons être une personne à mobilité réduite et nous rendre compte des difficultés à traverser cette voie (les trous entre les pavés, les pavés bougeant, et ces petits pavés en général sont une épreuve pour les personnes à mobilité réduite). Concrètement le projet serait de créer un cheminement central dallé en granit, tout en gardant autour de ce cheminement central les pavés caractéristiques de cette rue et de Paris. Cela permettrait de rendre accessible à tous cette rue passante, fortement fréquentée. De plus, l'attrait de ce revêtement permettrait de diminuer les nuisances sonores des divers chariots, valises, caddie à toute heure de la journée. Pour un 4e arrondissement plus accessible, le dallage d'un cheminement sur cette chaussée serait un bon début. Un exemple de ce dallage est visible rue Saint-Martin et rue Aubry le Boucher devant le Centre Pompidou. La zone concernée s'étend sur 250m : depuis le croisement rue de la Verrerie et rue du Renard jusqu'au croisement rue des Lombards et boulevard Sébastopol. Ce projet s’inscrit dans le cadre du travail engagé à l’initiative du Conseil de quartier Saint-Merri, en étroite collaboration avec la Mairie du 4e et les Ambassadeurs de l’accessibilité, pour améliorer l'accessibilité de l’espace public dans le 4e arrondissement.

Cadre de vie

 Boulevard Garibaldi, 75015 PARIS

Un peu Vert bd Garibaldi

Budget Participatif 2017

Le bvd Garibaldi est une voie de circulation importante et un grand parking avec ses 6 rangées de stationnement ! Pourtant, cette avenue est aussi une voie de passage obligée pour les piétons et les cyclistes, et elle accueille des commerces attractifs. Afin de favoriser le cadre de vie des riverains, la circulation des piétons et des cyclistes et l'attractivité des commerces, il est proposé de remplacer environ 17 places de stationnement (côté immeuble) par des espaces verts (bacs de plantes, arbres, permis pour végétaliser...). Il est proposé, à titre d'exemple, de supprimer les places suivantes : Entre les n° 64/64bis et le n° 62 (3 places) ; Au niveau du n° 58 devant le café Zig-Zag (2 places). En option et pour remédier à la dangerosité de l'intersection Garibaldi/Jean Daudin soulignée par les riverains, il est possible d'agrandir les trottoirs pour contraindre les voitures à ralentir avant de s'engager rue Jean Daudin et de végétaliser ce nouvel espace piéton) ; Au niveau du n° 58 devant le traiteur L'Orchidée (3 places) ; Au niveau des n° 12 et 19 devant le restaurant Lakou et le commerce Bien être Spa (2 places); Entre les n° 27 et 29 (3 places) ; Au niveau des n° 42/43 devant le commerce Une mère/une fille (3 places) ; Au niveau du croisement Bd Garibaldi et Place de la République de Panama, sur le trottoir en face de la boulangerie Moulin de la Vierge avant le passage piéton (1 place de stationnement dangereuse car elle cache la vue des piétons qui traversent lorsqu'elle est occupée par un camion).

Environnement

 Place de Vénétie, 75013 PARIS

Valoriser la biodiversité locale

Budget Participatif 2017

Cette idée est proposée par les jeunes du quartier Masséna qui participent au projet pilote « + de biodiversité pour mon quartier », projet porté par l’association GDIE (pour en savoir plus sur le projet et les partenariats : http://www.gdie-asso.org/172+de-biodiversite-pour-mon-quartier-saison-2016-2017.html). Il s'agit de créer des stations pédagogiques permettant de sensibiliser les habitants à la faune et à la flore locale. Sur le plan pédagogique, les animaux et les plantes seraient les médiateurs faisant découvrir la nature urbaine aux passants. Le quartier, bien que très minéral, est très intéressant en ce qui concerne la biodiversité (ex: plusieurs petits espaces verts de styles différents tout autour du centre commercial, diversité des espèces d'arbres, faucons crécerelle sur les tours Masséna, passage de la Petite Ceinture (=hot spot de biodiversité à Paris), jardin partagé de Villa d'Este créé et géré par l'association LES PARQUES situé en plus à côté de la tour "Abeille"...). Nous avons identifié les lieux suivants, mais le principe est modulable avec d'autres lieux : - Station 1 ( Jardin de la Dalle d'Ivry) : Nous proposons d'y mettre en place des panneaux de sensibilisation (ou bien un écran tactile). - Station 2 (à proximité du jardin partagé de la villa d'Este géré par l'association LES PARQUES) Nous proposons de mettre en place des panneaux de sensibilisation (ou bien un écran tactile) à proximité direct du jardin, en faisant bien attention à ne pas gêner les usagers du jardin. - Station 3 (Villa d'Este /Place de Vénétie) Des panneaux (ou bien des écrans tactiles) pourraient être fixés au niveau des espaces verts de Villa d'Este ou bien de ceux (post-rénovation) de la Place de Vénétie, qui sont très passants.

Culture et patrimoine

 Rue des Ecluses Saint-Martin, 75010 PARIS

la rose de jericho

Budget Participatif 2017

Un oasis de biodiversité au sein de la ville. Une halte pour les espéces en transit. Une arche pour les végétaux locaux, de la plus petite mousse sciaphile au Buddleja davidii de nos friches; mais aussi pour toutes ces espèces horticoles qui désormais peuplent nos villes, du Thuya communis au Geranium bohemicum. Mais comment capturer cette «nouvelle biodiversité» ? Comment réunir les critères de sa récolte et garantir son épanouissement ? Et surtout, comment y associer les hommes, et les rendre acteur de cette sauvegarde? Comment allier espace public et préservation de la biodiversité ? Voila ce à quoi notre rose de «Jéricho urbaine» propose de répondre. Pour que notre structure soit appropriable par tous, nous le voulons constructible par tous. Il s’agit ainsi de convoquer une double échelle dans la constructibilité de notre projet : celle immédiate de la construction de l’édifice par nos soins pour l’exposition, et celle plus lointaine d’une reconstruction par des habitants, usagers, ou simples amoureux de la nature. Ces deux temporalités nous ont obligé à réfléchir à un «kit de construction», sorte de manuel simplifié pour guider ces éventuelles personnes à construire LEURS «Jérichos urbains». Se voulant constructible par tous et en tous lieux , notre structure se veut telle la rose de Jéricho : un espace public capteur de biodiversité, ouvert au vent et au soleil, et se déplaçant au gré de ses humeurs dans la ville...

Environnement

 TENNIS CANDIE, 75011 PARIS

MA VILLE VERTE

Budget Participatif 2017

Le projet "MA VILLE VERTE" répond aux besoins de tous les parisiens habitant des quartiers où la pierre trop présente rend l'arbre trop absent... Il s'agit en toute modestie de joindre l'utile à l'agréable dans un quartier saturé de véhicules et de pollution. Le projet s'appuie sur un modèle de réussite, celui du Passage Thiéré 75011, non loin de là. "L'habillage" de la clôture du court de tennis le long du trottoir recentre les joueurs sur l'espace de jeu les mettant à l’abri des regards derrière un rideau de verdure. La réalisation en est simple, l'exécution rapide, l'investissement peu coûteux à l'aide de bacs rectangulaires au sol, dans lesquels se développent les graines des plantes grimpantes les plus appropriées. C’est aussi rompre avec une architecture à l’esthétique "carcérale" moitié béton moitié grillage du Passage Saint-Bernard 75011. Le but est de créer un havre de paix pour ceux qui pratiquent un sport d'extérieur, par le biais d'un aérien coussin de verdure feutrant les bruits, protégeant les locataires des immeubles en bordure des puissants HMI des courts de tennis qui inondent de leur lumière violente l'intérieur de leur habitacle. Il s'agit aussi de créer une bulle de fraîcheur, un espace où l'oeil s'aventure pudiquement à travers un poétique mur de verdure pour harmoniser entre elles des activités telles que tennis et déambulation mitoyenne.

1 2 3