Découvrez les nouveaux projets déposés cette année,
et associez-vous pour participer aux ateliers de co-construction !

> Recherche avancée   > Enlever les filtres

2517 projet(s) trouvé(s)
Solidarité et cohésion sociale
39t Boulevard de la Chapelle, 75010 PARIS

Un Forum Citoyen pour le 10e et le 18e

Le Forum Citoyen 10e et 18e propose un lieu convivial pour favoriser l’implication citoyenne de tous les habitants des quartiers situés autour des ponts Jessaint et Bd. La Chapelle reliant le quartier La Chapelle avec la Goutte d’Or et le nord de l’arrondissement 10ème. Le projet est basé sur un constat évident : les voies ferrées séparent nos quartiers et produisent des phénomènes d’enclavement. En plus, les espaces dédiés aux piétons sont rares et, souvent, ils sont occupés par des activités illicites. Cette situation produit des dysfonctionnements de la vie de quartier qui devrait mettre en valeur la richesse culturelle et sociale du quartier. Les pouvoirs publics et les organismes spécialisés essaient de résoudre ces problèmes avec leurs moyens, mais nous sommes convaincus qu’il s’agit aussi d’une question de société qui nous regarde tous, les habitants de ces quartiers, et c’est pour cette raison que nous proposons la réalisation d’un espace de rencontre, de cristallisation des énergies et des actions positives pour nos quartiers. En ce sens, le Forum Citoyen 10e et 18e devrait inclure un café associatif, un local technique (projections, sonorisation, etc.), des sanitaires, une terrasse ouverte sur l’espace public et une salle adaptables pour une diversité d’activités. Le Forum devrait relier plusieurs quartiers, par un lieu accessible et convivial, permettant aux habitants de proposer différents types d’activités : projections de films suivis de débats, ateliers pédagogiques pour enfants, marchés artisanaux, expositions, brocantes, concerts, ateliers archive wiki du quartier, etc. Le Forum Citoyen 10e et 18e sera réalisé sur des principes écologiques et avec des aménagements légers et adaptables. Il devrait être géré de manière collégiale par un collectif de plusieurs associations et riverains porteurs du projet, avec des horaires d’ouverture adaptés au temps libre des résidents et des écoles qui seront partenaires du projet.
Prévention et sécurité
Rue de la Cossonnerie, 75001 PARIS

Création de promenades urbaines et paysagés aux Halles

Le plateau piétonnier des Halles est l’un des plus fréquenté de Paris avec environ 300 000 personnes par jour. Sa rénovation est en partie prévue pour 2018-2019 mais le projet actuel se limite à la réfaction des chaussés. Ce quartier pourrait se voir offrir un projet urbain plus ambitieux : un projet dans lequel les larges voies piétonnes ne se transformaient pas en parking sauvage ou en itinéraire-bis des 2 roues, un projet dans lequel ces voies de transit deviendraient des promenades agréables, un projet qui transformerait ce quartier aux histoires sulfureuses en lieu « tendance », en laboratoire d’un aménagement moderne et d’un paysagisme très contemporain. Plus concrètement, ce projet propose : - Pour les rues les plus larges (rue de la Cossonnerie, rue Lescot, de part et d’autre de l’église Saint Leu...), de construire un nouvel espace public végétalisé dans lequel de nombreux bancs et méridiennes appelleraient à une pause. Pour inspiration esthétique, la High Line est devenue une des promenades préférées des new-yorkais. - Pour les rues les plus passantes ou nécessitant de nombreuses livraisons, un mobilier urbain moderne et des grands bacs d’arbustes permettraient de ralentir les camions de donner plus de charme à ce coin touristique de Paris.
Ville intelligente et numérique
75015

Un FabLab pour le design made in 15e

Après le made in France, le made in 15e. De nombreuses petites entreprises artisanales et startups spécialisées dans les métiers d’art et du design/textile se développent dans le 15e, mais aucun lieu n’est approprié pour les recevoir. Une enveloppe budgétaire de 300.000 € serait nécessaire pour ouvrir un local où les fablabers, entrepreneurs et coworkers useront de leur créativité, pour modéliser et concevoir différents vêtements et accessoires, grâce aux nouvelles technologies liées à l’industrie du textile et du design. Le FabLab organisera également des événements et des formations pour associer les plus novices à ces nouvelles pratiques. Plus qu’une vitrine pour Paris, ce tiers lieux sera un véritable soutien pour l’économie locale de l’arrondissement.
Cadre de vie
75019

Salle des fêtes communes

Bon nombre de parisiens vivent dans des espaces limités. De plus, les habitants des quartiers populaires n'ont pas de gros moyens. Rien que pour organiser un anniversaire d'enfants, ne pouvant nous permettre de louer des salles privées pour des sommes pharaoniques (en moyenne 15€ par tête), nous sommes contraints de : - limiter le nombre de convives à 3. - fêter en plein air dans les parcs, gênant ainsi les visiteurs en plus petit comité et craignant l'arrivée de la pluie. Comme n'importe quel village de province, les personnes de mon quartier souhaitent disposer d'une salle pour nous réunir en échange d'une somme modique. Cette salle devrait comporter des tables, des chaises et un réfrigérateur. Sa location serait gérée par la mairie via un planning. En terme de lieu, nous pensons à : - des espaces dans la Cité des Sciences, la Cité de la Musique ou certaines Folies du Parc de la Villette. - l'achat d'une péniche amarrée sur le canal de l'Ourcq , dans le bassin de la Villette ou sur la canal Saint Denis (vue sur leboncoin.fr à 120000€) ou bien la reconversion d'une péniche existante (ex : la Péniche de l'Eau).
Transport et mobilité
Rue Charles Bertheau, 75013 PARIS

Aménagements cyclables rue Bertheau-rue Baudricourt

Pour les cyclistes, il est actuellement malaisé de rallier rapidement le métro Maison Blanche au métro Olympiades. Je propose donc une série d'aménagements : - étendre sur l'ensemble de la rue Baudricourt le double sens cyclable (qui actuellement n'existe que sur la portion qui relie la rue de Tolbiac à l'avenue d'Ivry) - mettre en place un double sens cyclable rue de la Pointe d'Ivry - si les deux aménagements pré-cités s'avèrent impossibles, créer un espace cyclable rue Bertheau, matérialisé par un marquage au sol - installer un parking à vélos pour les usagers de la poste Olympiades
Culture et patrimoine
11 Rue Affre, 75018 PARIS

Éclairage de l'église Saint-Bernard de la Chapelle

L'église Saint-Bernard de la Chapelle est l'unique monument historique du quartier de la Goutte d'Or. Connue pour son occupation en faveur des Sans-papiers en 1996, elle abrita également le Club de la Révolution de Louise Michel pendant la Commune de Paris. Cette église néo-gothique de l'architecte Magne, bâtie de 1858 à 1861, est une fierté et un repère central pour tous les habitant-es du quartier, et de plus en plus de touristes et de Parisien-nes font un détour sur le chemin de Montmartre pour venir l'admirer. Cependant, cet édifice est plongé dans le noir une fois la nuit venue. L'idée d'un éclairage LED pour mettre en valeur sa flèche, ses arc-boutants et autres gargouilles permettrait de mieux apprécier ce monument la nuit venue, d’en faire un repère urbain nocturne et également de valoriser le quartier de la Goutte d'Or.
Culture et patrimoine
Rue du Docteur Potain, 75019 PARIS

PLUS DE MUSIQUE MOINS DE BRUIT (II)

Un espace de concert – quartier Place des fêtes et Algérie Objectifs : - répondre aux multiples besoins d’expression et de pratiques musicales et artistiques des habitants, des artistes interprètes et musiciens locaux - compléter les disponibilités d’espaces de représentation. Un axe pratiques amateurs Mettre en avant un espace permettant l’émergence de talents artistiques qui ont besoin de lieux de rencontre, d’échange, de pratique et de diffusion. Un axe professionnalisation Favoriser la professionnalisation des projets artistiques locaux. Bénéficiaires du projet : tous les jeunes artistes amateurs et jeunes talents du quartier et de l'est parisien. Partenaires du projet L’Assos pikante Les Jeunes en place La Fabrik à projets Djibs HIB Pizko Atelier Yukulélé La Fabrik à chansons Le collectif Karaoké Fatma, Chloe, Tigui, Awa … Compagnies : les acharnées de l’asphalte, les Dubz, Compagnie de l’ambre, Me too, La Coloc, Chino…
Cadre de vie
42 Rue de Sèvres, 75007 PARIS

LA SAUVEGARDE DE LA FONTAINE DU FELLAH SEVRES-VANEAU

Des milliers de Parisiens passent chaque jour devant elle en sortant de la station de Métro Vaneau, dans le 7ème arrondissement de Paris. Joyau de la rue de Sèvres, au n°42, proche de l’ancien Hôpital Laënnec, aujourd’hui pôle prestigieux de la mode de luxe ainsi que du Bon Marché, la fontaine du Fellah offre un spectacle pitoyable, indigne d’un quartier à la pointe de l’excellence : la fontaine est tarie, la vasque sert de poubelle publique, les armoires électriques, détériorées, servent d’affichage sauvage et les panneaux urbains n’indiquent plus depuis longtemps les directions souhaitées…Bref, un véritable spectacle de désolation : La fontaine du Fellah est un excellent témoignage de l’architecture « retour d’Egypte » qui suivit la campagne de Bonaparte. Ce monument a l’aspect d’un temple égyptien où l’aigle impérial, au fronton, a pris la place du Béhédety, le disque solaire ailé de l’Egypte antique. Sous le nom de « fontaine égyptienne », la fontaine du Fellah a fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques le 25 juillet 1977. Mais depuis 2005, la fontaine n'est plus en eaux à cause d'infiltrations constatées dans la station de métro Vaneau. Emus par cette situation, des riverains de la rue de Sèvres ont décidé de redonner vie à ce paysan égyptien en fondant l’Association de la Fontaine du Fellah-Sèvres-Vaneau dont l’objet est « la valorisation de la fontaine du Fellah », présidée par Monsieur Michel Rogé, par ailleurs référent propreté de la Commission Consultative de l’Ecole Militaire.. Son objectif est de mobiliser financièrement le maximun de parties prenantes autour de ce projet : la Mairie du 7ème, la Ville de Paris, la RATP, EDF, le groupe Carrefour, le groupe de luxe Kéring-Laënnec, le Bon Marché, les banques riveraines…etc…afin de rendre vie à ce magnifique joyau de l’architecture néo-égyptienne tout en valorisant la rue de Sèvres-Vaneau, partie intégrante de ce bel arrondissement qu’est le 7ème.
Transport et mobilité
Place de Rungis, 75013 PARIS

Amélioration de la desserte du quartier Rungis-Poterne

Le quartier de Rungis-Poterne des Peupliers est actuellement desservi par deux bus irréguliers et peu fréquents, le 57 et le 67, et par le T3, qui dessert les maréchaux mais n'a pas amélioré l'accès au centre de Paris. Il s'agirait donc d'inciter la RATP à - améliorer la fréquence des bus 57 et 67 (que l'on peut attendre jusqu'à 20 minutes en heure creuse ou le dimanche alors que nous sommes, dans le cas du 67, en tête de ligne) ; -ajouter des bus 57 "partiels" au départ de la Poterne des Peupliers afin d'éviter une attente trop longue ; -démarrer enfin la prolongation de la ligne 5 du métro entre Place d'Italie et Rungis/Poterne des Peupliers via la Place Verlaine, Bobillot-Tolbiac (correspondance avec le bus 62), Place de l'abbé Georges-Hénocque (correspondance avec la Traverse Bievre-Montsouris) et Rungis/Poterne des Peupliers (correspondance avec le T3). Cette prolongation de la ligne 5, promise depuis maintenant plus de dix ans est actuellement prévue pour 2035 alors que la population de ce quartier augmente d'année en année... La ligne pourrait ensuite, dans un second temps, être raccordée à la Petite Ceinture, permettant ainsi une seconde prolongation vers la Cité Universitaire (assurant ainsi une correspondance avec le RER B), via le carrefour Rungis/Amiral Mouchez (correspondance avec les bus 21, 216 et Orlybus). Cette prolongation permettrait donc à la fois une meilleure desserte du quartier et le désengorgement de la ligne B du RER, déjà saturée entre Cité Universitaire et Gare du Nord (station également desservie par le métro 5). Elle faciliterait enfin l'accès à plusieurs gares SNCF, en particulier celles d'Austerlitz, de Lyon et de l'Est !
Santé
Rue de Wattignies, 75012 PARIS

Un smoothie pour la récré

Il s'agit d'équiper en Cyclo Juice© ou vélo blender, une école du 12ème pour permettre aux élèves de pédaler à la récré et de produire un smoothie pour l'ensemble de leur classe et de la communauté scolaire, en développant chez les enfants le sens de la convivialité, l'estime de soi car tout le monde peut pédaler, couper des fruits ou élaborer une recette, et en œuvrant, de manière ludique et simple, pour une éducation à une alimentation saine, de saison, bio et locale dans l'esprit de la permaculture ainsi qu'une sensibilisation au respect de l'environnement. Cette action s'intègre dans l'esprit du Programme National Nutrition Santé et du programme national "un fruit pour la récré". Il s'agit également d'une éducation à la citoyenneté où les enfants apprennent à collaborer pour la collectivité en développant un esprit collaboratif, et le sentiment de sociabilité et du bien commun auquel chacun contribue et auquel chacun a accès. Par cette action, la promotion de l'activité physique récréative devient une réalité à la portée de tous les petits parisien-nes, en cohérence avec la déclaration de Shangaï adoptée lors de la 9ème conférence mondiale sur la santé qui réaffirme le lien indéfectible entre santé et développement durable. Cette action veut faire de l'école un environnement favorable à la santé de tous les acteurs de la communauté scolaire et un espace de développement des aptitudes individuelles interpersonnelles (ou sociales) et d'autorégulation (ou émotionnelles), en particulier pour les enfants. Les Cyclo Juice© sont faits par un artisan ferronnier et développés par deux amis passionnés d'alimentation saine et naturelle, et de saison via PermaJuice©. Cinq CycloJuice© nous paraissent suffisants pour une première installation.
Installation de barres sportives en plein air permettant de réaliser quasiment toutes les activités de musculations en plein air. Deux parcs sont identifiés pour l'arrondissement : le premier de la Villette et le second aux Buttes Chaumont. La demande de ce type d'équipements est forte à toute heure de la journée par les habitants du quartier. Les installations existantes à la Villette sont obsolètes et ne permettent pas de développer la totalité des muscles. Ce projet s'envisage est une vitrine de la candidature de la ville aux JO 2024. Détail : installation aire de street work out Sur la base du projet rue Laumière dans le 20eme arrondissement, il est prévu pour le parc de la Villette de concevoir une nouvelle aire permettant d'accueillir de nouvelles activités notamment traction. Pour chacun des parcs il est prévu : 3 Planches abdominales, 2 Echelles horizontale, 4 Barres parallèles, 7 Barres de traction de hauteur variable.
Ville intelligente et numérique
Tout Paris

Usage responsable du WiFi entre voisins

L'idée vient du fait que je capte 37 réseaux WiFi dans mon salon. Sans ouvrir un débat sur les effets potentiellement néfastes, je me dis qu'il est préférable de limiter l'exposition au WiFi, ce qui suppose une discipline collective afin que chacun coupe son WiFi quand il n'en a pas l'usage, notamment la nuit. Le projet consiste à mettre à disposition des habitants motivés par la question un kit d'animation afin de sensibiliser leurs voisins et d'initier un mouvement d'usage responsable du WiFi au sein de leur immeuble / îlot d'immeubles. C'est la création et la mise à disposition numérique, voire l'impression, de ce kit qui seraient financées par la Ville de Paris : affichette de communication, livret de présentation de la démarche, marque de l'engagement individuel, suivi des progrès réalisés... Une extension de ce projet serait de créer un site web recensant les modes opératoires pour couper le WiFi sur les différents modèles de "boxes" du marché, en partenariat avec les fournisseurs d'accès Internet.
Cadre de vie
Rue Charrière, 75011 PARIS

Valoriser la rue Charrière : un espace de vie convivial

La rue charrière est une petite rue à sens unique qui offre aujourd’hui accès à nombreux services pour les citoyens : la crèche Charrière, le boulodrome, le terrain de Basket, le Square Raul Nording, le Square Louis Majorelle. Dans le cadre du projet de la mairie de Paris Parisculteur la future Pépinière de Luciole viendra aussi animer ce lieu qui présente déjà une forte vocation de catalyseur de vie citoyenne. La Pépinière sera un site de production des plantes comestibles et ornementales inspiré des principes de la perma-culture, mais aussi un espace d’échanges , de formation et de partage au tour du monde végétale. Ce projet serait donc l’occasion de renforcer les dynamiques de voisinage et de rencontre entre les habitants déjà présentes dans le quartier en valorisant le côté « rue de voisins » de la rue Charrière. On constate que la rue de Charrière est en pavée seulement sur une portion de sa longueur. Nous proposons donc de paver l’entière emprise de la rue, d’éliminer les trottoirs qui rappellent une ambiance routière et qui sont de plus aujourd’hui très étroits. On pourrait créer un espace partagé piéton, voiture et vélo plus confortable de façon de renforcer sa vocation aux usages doux et d’encourager les habitant à reprendre possession de cet espace public. Là où cela est possible, les potelets pourrait être remplacés par du mobilier, plantations, bacs plantés toujours dans le but de rendre cette ruelle un lieu agréable à vivre. Cela encouragerait les habitants à traverser cet espace plus souvent et surtout à s’y arrêter. Nous pensons que des modifications simples et pas trop chères peuvent être apportées pour améliorer cet espace public et rendre plus confortable à la vie de quartier : un revêtement de sol qualitatif et perméable qui nous rappelle que nous sommes dans un espace à priorité piétonne, des plantations qui apaisent le regard et en fin du mobilier solide et confortable qui nous invite à la pause et à la convivialité.
Piétonisation de la rue Boinod et de ses perpendiculaires de 7h30 à 20 h00 La rue Boinod a la particularité de desservir un grand nombre d’équipements pour les enfants les adolescents …et les adultes aussi parfois. [Deux collèges (Gérard Philippe et Marie Curie), deux écoles maternelles (Amiraux et Simplon), la piscine des Amiraux, le Gymnase des Amiraux, le Patro , la cité Traëger , la Pmi de la rue du Nord , la crèche parentale et deux squares] ce qui induit beaucoup de circulations de jeunes piétons dans une rue et des transversales aux trottoirs extrêmement étroits. Piétonniser cet espace dans la journée (avec un accès par bip pour les riverains) permettrait de créer une zone de circulation douce dans notre quartier qui n’en dispose pas, de sécuriser les déplacements des enfants , d’utiliser l’espace public en journée pour des activités et manifestations associatives, de faciliter les nombreux déplacements de groupes scolaires (en direction de la piscine , du gymnase des amiraux ou d’une partie du trajet en direction de stade des Poissonniers). Cette piétonisation ne concerne, de plus, que des rues à faible densité de circulation ce qui améliorerait la qualité de vie du quartier sans porter préjudice à la circulation générale de cette partie de l’arrondissement.
Cadre de vie
BOIS DE VINCENNES, 75012 PARIS

Sentier dans les arbres

Le sentier dans les arbres propose aux citadins d'accéder à la cime des arbres et de bénéficier d'un panorama unique. L'idée est de proposer un cheminent piéton qui grimpe jusqu'à la canopée du bois de Vincennes par une structure discrète, avec un design mêlant acier et bois. Elle offrira une ballade étonnante et unique au milieu de la nature pour les habitants de la ville lumière et les touristes. Ce projet existe sur différents sites à travers la planète comme en Afrique du Sud : https://www.sanbi.org/gardens/kirstenbosch/tree-canopy-walkway http://futurecapetown.com/2014/06/gallery-kirstenbosch-treetop-walkway-boomslang-is-open/ L'impact au sol est très faible, et il suffit de rester dans l'empiétement d'un des nombreux chemins du bois de Vincennes pour minimiser les travaux. Par ailleurs c'est un projet évolutif : en effet, on peut imaginer pour des raisons budgétaires commencer par une petite section et la prolonger dans le temps tel un jeu de construction. De plus, encore plus loin, on peut imaginer financer en partie ce projet et son entretien par la construction de 4/5 cabanes accessible par ce sentier de la canopée.
Transport et mobilité
Rue Archereau, 75019 PARIS

Nouvelle piste cyclable

Création d'une nouvelle piste cyclable rue Archereau en contre-sens de la circulation automobile. Les cyclistes se rendant du secteur porte de la Villette vers Stalingrad doivent emprunter l'avenue de Flandres, très dangereuses et polluées car les rues Archereau / Cambrai sont en sens unique. Les avenues étant larges il serait possible de créer une piste cyclable en contre-sens.
Environnement
SQUARE HENRI CADIOU, 75013 PARIS

REHABILITATION DU SQUARE CADIOU

DIAGNOSTICS Le square Cadiou se situe sur le Boulevard Arago. Les arbustes et parties engazonnées sont dégradés OBJECTIFS Réhabilitation du square sur l’ensemble PRECONISATIONS - Remise en place des bordures grillagées sur l’ensemble des parcelles - Mur mitoyen du 71 Arago : descendre les tôles existantes sur le mur (Anti-intrusion) - Protection de la parcelle du magnolia et réfection du bosquet en bout de parcelle - Réfection du gazon et des bordures du massif de marronniers.
Education et jeunesse
ECOLE MATERNELLE 6 RUE RUISSEAU, 75018 PARIS

Insonorisation d’un réfectoire dans une école

Le projet vise à réduire le bruit dans le réfectoire de l’école du Ruisseau. Aujourd’hui, les élèves -et les adultes les encadrant- de cette école sont exposés à un niveau sonore particulièrement élevé pendant la pause du midi. Bruits de chaises, de couverts, échanges animés... Cette situation ajoute une fatigue supplémentaire et un stress pour de très jeunes enfants. Les travaux d’insonorisation amélioreront la qualité de vie et d’apprentissage des élèves.
Cadre de vie
Rue de l'Ermitage, 75020 PARIS

Paver les rues: de l'Ermitage, des Cascades, de la Mare

Je soumets l’idée de paver les rues de l’Ermitage, des Cascades et de la Mare à l’image de ce qui a déjà été fait dans le 20ème au niveau de l’îlot Saint Blaise (début de la rue Saint Blaise, rue Riblette, rue Galleron). Tout d’abord en atténuant la présence des trottoirs étroits des rues de l’Ermitage et des Cascades les piétons gagneraient avant tout une meilleure fluidité de circulation mais également une plus grande sécurité. Ensuite paver ces rues s’inscrit dans un projet cohérent et plus global puisqu’il serait alors créé un parcours semi-piétonnier. Ce parcours commencerait au niveau de la cité Leroy vers la villa de l’Ermitage, puis vers la rue de l’Ermitage, rue Fernand Raynaud, rue des Cascades, rue de Savies et enfin vers la rue de la Mare pour se terminer au niveau de la petite ceinture qui fait actuellement l’objet d’une concertation pour être prochainement ouverte au public.
Transport et mobilité
66 Rue de Tolbiac, 75013 PARIS

conseillers de paris tirés au sort

pendant 20 ans les transports RATP dans paris étaient gratuits.En 2014 c'était 40 euros pour tous et depuis 2015 380 à 410 pour des personnes seniors agées de + de 65 ans qui sont votre électorat c'est associal et vous perdez des voix alors que pour les squares, les rues, les jardins et paris 2024 là il y a de l'argent.(148 millions) Je réitère ma demande GRATUITE des transports à Paris sans conditions de ressources et pas sinon avec la ligne 14 mais le montant de l'impôt. Mon exemple je paie 311 euros d'impôts à l'année mais à la ligne 14 c'est 1266 euros c'est une honte de prendre en compte cette somme et finalement de payer avec une moindre retraite de payer comme si l'on travaillait puisque l'employeur rembourse 50 %.. Les seniors auparavant les élus de Paris ne voulaient pas qu'ils deviennent séniles et qu'ils meurent mais cette façon de faire les fait crever êtes-vous une tête de mort sans coeur pour être aussi peu sensible à la vie de vos pairs qui grace à eux vous exister.,
Education et jeunesse
ECOLE MATERNELLE 87 RUE BRILLAT-SAVARIN, 75013 PARIS

Des locaux agréables et sains pour des enfants épanouis

L’école Brillat Savarin a ouvert ses portes le 30 janvier 1978, il y a presque quarante ans. Il est grand temps de penser à sa rénovation. Comme elle n’a pas la chance d’être une « école Jules Ferry », elle ne fait pas l’objet de toutes les attentions, et devient désuette sans avoir plus de charme. Pour que les enfants s’y sentent bien et qu’ils bénéficient d’un environnement actuel favorisant les découvertes et apprentissages dans une ambiance saine, il faut refaire l’intérieur des salles de classes et des espaces collectifs. Les toilettes du haut ont été refaits, ils sont pimpants, c’est un bel effort qu’il faut poursuivre. But du projet : redonner un coup de peps et de neuf aux locaux de vie des enfants de maternelle en réalisant la rénovation des classes, parties communes, et bureaux, y compris la salle des maitres, bien fatiguée, hormis les sanitaires à l’étage et le dortoir qui sont dans un état satisfaisant. Le réfectoire fait quant-à-lui l’objet d’un projet spécifique déposé « des cantines plus agréables pour nos enfants », auquel nous nous associons. Cette rénovation concerne les revêtements de sols, les faux plafonds et les peintures murales, qu’il conviendra de faire précéder d’une opération de reprise des infiltrations présentes à plusieurs endroits dans les classes, ce qui n’est pas bon pour la santé des enfants, les moisissures étant facteurs d’allergies et de maladies respiratoires. Budget estimé (études et pose comprises) : 100 000€.