Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Ville intelligente et numérique

 Tout Paris

"Paris made in 3D" ou "Paris : ready for 3D !"

Budget Participatif 2017

Proposer à un large public 2 modélisations 3D dans un premier temps (l’une basse et l’autre haute résolutions) pour imprimer en 3D avec une large palette de hautes technologies d’impression, selon des hauteurs d’impression comprises entre quelques dizaines de centimètres jusqu’à hauteur d’Homme, des monuments parmi une sélection représentative de 10 principaux monuments parisiens (très différents les uns des autres en termes d’époque, d’architecture, localisés dans les nombreux arrondissements et quartiers de la capitale, uniques au monde) : - Tour Eiffel - Cathédrale Notre Dame de Paris - Grand Palais - Arc de Triomphe de l’Etoile - Basilique du Sacré Cœur de Montmartre - Panthéon - Hôtel des Invalides - Opéra Garnier - Centre Pompidou - Philharmonie de Paris, liste non exhaustive qui pourra faire l’objet de nombreuses extensions par la suite à la région Ile de France et à la métropole du Grand Paris. Une équipe a déjà été constituée en faisant appel aux compétences d’architectes spécialisés pour les monuments classés, de modélistes 3D, d’imprimeurs 3D et de différentes start-ups hyper-spécialisées. Un exemple de réalisation concrète (avec livrables attendus, délais et coûts précis) peut d’ores et déjà être présentée avec toutes les phases qui ont permis d’imprimer en 3D une Tour Eiffel d’une hauteur de 1 mètre fidèle à l’original construit pour l’occasion lors de l’Exposition Universelle de 1889. Ce projet vise, d’une manière originale et innovante, à renforcer l’attractivité de la candidature de Paris et de la France aux 2 événements phares de la prochaine décennie en mettant en valeur simultanément le Paris historique et le Paris numérique pour l’organisation : - des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 - de l’Exposition Universelle de 2025 et à accompagner dans leurs déplacements internationaux les délégations françaises lors de réceptions ou présentations plus formelles face à la compétition internationale.

Cadre de vie

 Boulevard du Temple, 75003 PARIS

ÉCLAIRAGE PUBLIC

Budget Participatif 2017

Mon projet concerne l’éclairage public du boulevard du Temple, à la fois dans le 11ème et le 3ème arrondissement. Mais, bien sûr, il peut s'étendre à tout l'axe République-Bastille pour l'esthétique et l'harmonisation. Le boulevard du Temple est équipé de grands lampadaires qui éclairent, à même hauteur, la chaussée et la partie piétonne. Ce qui a pour effet de laisser la partie piétonne dans l'obscurité, et, même, à certains endroits, dans le noir complet, car les lampadaires, de très hautes tailles, plantés le long de la chaussée, sont très espacés les uns des autres, et forcément des abords des immeubles, le boulevard étant très large. De ce fait, la déambulation, la nuit, n’est pas très sécurisante pour les habitants, d’autant moins que le boulevard du Temple ne possède, à ce jour, aucun commerce apportant un peu de luminosité, contrairement à ce qui se passe en avançant vers la Bastille. Or, la zone autour du Cirque d’Hiver, classé “monument historique”, mériterait d’être valorisée par un éclairage flamboyant. En effet, le boulevard du Temple, qui fût un des hauts lieux de la capitale, a perdu de sa superbe et semble vouloir coller, aujourd'hui, au surnom qu’on lui donna à partir de 1830 : “Le boulevard du crime”. Ce boulevard historique mérite sûrement mieux ! D’ailleurs, pour s’en persuader, il n’y a qu’à revoir “Les enfants du Paradis”, le chef-d’œuvre de Marcel Carné, dans lequel, le réalisateur a su recréer la poésie de cette rue unique dans l’histoire de Paris... Pour réduire le coût de l'intervention, s'il n'est pas possible de remplacer les lampadaires par des réverbères comme à l'époque, il suffirait de placer sur les mâts existants des lumières à hauteur d'homme, côté piétonnier. Je joins des photos des lampadaires du boulevard du Temple et, pour exemple de ce qui pourrait être fait, une photo des lampadaires qui bordent le boulevard des Italiens.

Cadre de vie

 75015

Bibliothèques libre-service adaptée aux enfants

Budget Participatif 2017

S’inspirant de l’approche « des bibliothèques de rue, libre-service» et de l’initiative des « Croque-livres » au Québec, le projet consiste à créer un réseau de boîtes de partage de livres destinées aux jeunes âgés de 0 à 12 ans dans le 15e arrondissement. L’initiative souhaite promouvoir la lecture et rassembler autour du plaisir de lire. Ces bibliothèques sont des points de chute qui offrent aux enfants et à leur famille un libre accès à des livres partagés. Il s’agit de concevoir une petite bibliothèque facilement déplaçable et accessible par des enfants (hauteur et ouverture facile), sa forme et sa couleur doivent également attirer les enfants. Cette dernière doit enfin résister à une installation extérieure. Chaque bibliothèque est « adoptée » et prise en charge par des organismes, des institutions. Ces bibliothèques seront exposées dans des lieux passants et éclairés (intérieur ou extérieur), accessibles aux publiques. Les associations spécialisées et les bibliothèques pourront fournir les petites bibliothèques en livres récupérés. Le coût du projet devra comprendre la conception et la production de cinq de ces petites bibliothèques ainsi que la création d’un guide des gestionnaires de ces bibliothèques. Les emplacements pourraient être : -La Mairie du 15e -La Médiathèque Yourcenar -La Maison des associations -La Régie de quartier -Le Centre de Développement Local Brancion

Education et jeunesse

 Tout Paris

Savoir-vivre (heureux) à l'école avec la malette de la vie

Budget Participatif 2017

L'écart se creuse entre les compétences acquises à l'école et les besoins du XXIe siècle (Perrenoud, 1999) et les enseignements scolaires semblent négliger certains aspects relatifs à la santé et au bien-être (Konu, 20002). Pour remédier à cela, les programmes "Life-skills" ou SEL (Social and Emotional Learnings) sont de plus en plus reconnus par la recherche internationale (Durlak, 2015). Ils proposent d'introduire dans les écoles les volets affectifs, émotionnels, relationnels, sociaux, cognitifs et méta-cognitifs. L'association "Vis-à-Vie" Education propose une malette éducative pour chacun des élèves du primaire ainsi qu'un bon de formation de deux heures pour chacune des classes du primaire (enseignants et élèves). Ce kit contient un jeu de cartes et un livret explicatif des compétences de la vie dont ils ont besoin pour réussir dans la vie de tous les jours. La formation complémentaire pour chacune des classes se déroule sur une plage horaire de deux heures et explique les neuf thèmes principaux du programme "Vis-à-Vie" Education et qui sont : (1) les différentes intelligences, (2) la communication (non-violente et non verbale), (3) le leadership (dans sa propre vie), (4) la connaissance de soi, (5) l'esprit critique, (6) les valeurs et la morale, (7) les développements technologiques, (8) l'écologie et le développement durable, et (9) la santé. La malette éducative "Vis-à-Vie" a pour but de lutter contre la violence, le harcèlement entre pairs, le décrochage scolaire et les inégalités sociales. Elle aide les élèves à améliorer leurs relations avec leurs camarades, leurs enseignants et leurs parents et rentre dans le cadre de la circulaire du 28/01/2016 du ministère de l'Education ; relative au Parcours Education de Santé (PES). La malette "Vis-à-Vie" permet aux élèves de développer des relations positives et un environnement favorable à leur santé et leur bien-être. Les élèves pourront emmener leur malette à la maison pour jouer en famille ou avec leurs amis.

Education et jeunesse

 75020

Un joli square champêtre pour les enfants

Budget Participatif 2017

Enjamber les barrières, sauter sur les bottes de foin, patauger dans l’étang, attraper les têtards, escalader les pierres… les vacances à la campagne offrent une palette de sensations et de mobilisations du corps stimulantes et vivifiantes. Et si c'était aussi possible en ville ?!! Le projet serait de réaliser un square où les enfants (de 6 à 14 ans environ) pourraient librement patouiller et jouer le long de minis cours d’eau, grimper sur des gros cailloux, descendre le long de toboggans géants, escalader des petits murets de pierre et des ponts de bois, avancer le long de pistes d’hébertisme, tout ça dans un environnement beau et verdoyant, aux matériaux naturels qui plairait aussi aux parents et nounous. A l’instar du Parc des Buttes Chaumont qui est un morceau de nature créé de toute pièce, il serait possible de recréer pareillement un paysage champêtre, vallonné, motivant dans un square de quartier. Le lieu idéal serait à définir avec la municipalité. Un square du type square Karcher (rue des Pyrénées), c’est-à-dire à très forte déclivité et aujourd’hui un peu délaissé, serait un bon emplacement. Dans les quartiers populaires où les enfants n’ont pas toujours la possibilité de sortir de Paris pour aller à la campagne et même, pour ceux qui le peuvent, qu’il ne soit pas toujours nécessaire de prendre la voiture pour « changer d’air », ce projet permettrait d’offrir de manière démocratique l’expérience de Nature à petits et grands. Cela renforcerait aussi l’attachement à son quartier et le plaisir de vivre en ville !

1 2 3