Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Transport et mobilité

 Place du Carrousel, 75001 PARIS

Téléphérique urbain et touristique - Paris vue des toits !

Budget Participatif 2017

Moyen de transport moderne et écologique, le téléphérique urbain sera un atout touristique majeur pour prendre de la hauteur et découvrir la plus belle ville du monde au dessus des toits ! Après New-York, Londres, Rio de Janeiro, Barcelone, Alger et même Grenoble, Brest et Toulouse, le téléphérique urbain à Paris consolidera durablement l'attrait touristique de la capitale. Ce projet propose la création d'un premier tronçon entre 2 hauts lieux du tourisme : La tour Eiffel et le Musée du Louvre. Sur un trajet relativement linéaire le long de la Seine, le téléphérique surplombera de somptueux quartiers de Paris et permettra d'apercevoir la Tour Eiffel, les jardins du Trocadéro, le Grand Palais, les Champs-Elysées, l'Arc de Triomphe au loin, la place de la Concorde, le Palais Bourbon, l'Eglise de la Madeleine, le jardin des Tuileries... pour finalement redescendre doucement aux pieds du Louvre. Dans un futur plus lointain, des extensions seront possibles à partir du Louvre : - Vers la butte Montmartre au Nord - Vers Bastille à l'Est - Vers la gare Montparnasse au Sud Cela donnera au Louvre une position de centre culturel de la capitale, à la croisée des 4 directions. Ce projet ne propose que le premier tronçon Tour Eiffel - Musée du Louvre, sur le modèle des villes citées plus haut (notamment Londres) pour un coût d'environ 25 M€. La RATP étant partenaire du Budget Participatif, elle peut bien entendu avoir un rôle important dans le projet.

Education et jeunesse

 Tout Paris

Projet soutien scolaire

Budget Participatif 2017

nous constatons que les gens brûlent les voitures dans les quartiers difficiles . nous tenterons de leur expliquer que les premières victimes se sont les gens issus des quartiers difficiles .Nous souhaitons venir en aide aux élèves issus des quartiers difficiles qui souhaitent bénéficier de soutien scolaire (de la 6e à la terminale - quelque soit la spécialisation). Nous chercherons des bénévoles avec un niveau minimum de bac +2 , et pouvant accorder 2 heures par semaine (ou par mois) de leur temps pour donner gratuitement des cours à ces élèves motivés . Nous allons essayer de les aider dans l'insertion sociale. Nous allons les aider à la rédaction des cv, à la prospection sur internet. Nous nous mettrons en contact avec les entreprises désireuses de nouer des liens avec nous, pour favoriser la promotion sociale nous les aideront à rédiger les devoirs , dans les recherches d'emploi Nos besoins réels Salles de réunions = loyer à payer (800 par mois ) pour se réunir même dans la semaine et faire un programme pour les jeunes , pour donner des cours aux jeunes Achats ordinateurs ( 250 euros pour trois petits ordinateurs ) Achats véhicules de transports pour mener les activités avec les Jeunes (neufs 10000 euros ) frais de personnel éducatif (50 euros par mois ) pour un bénévole (10 bénévoles ) Achats de livres pour enfants de 8 à 16 ans ( 40 euros par mois )(pour 250 Jeunes enfants) Achats de fournitures scolaires (sacs, calculatrices , trousses ) 100 euros par enfants aidés nous pouvons déja agir sur 250 enfants entre 10 ans et 16 ans en île de France Achats de fournitures consommables (bouteilles d'eaux , boissons , sandwich)(30 euros par semaine )lors de nos réunions éducatifs Frais de transport (100 euros par mois ) Frais d'assurance (150 euros par mois) Electricité (20 euros par mois)

Cadre de vie

 Rue des Plantes, 75014 PARIS

Mise en sécurité de la Rue des Plantes

Budget Participatif 2017

Ce projet a été rejeté l'année dernière sous prétexte que la Rue des Plantes allait faire partie d'une zone 30 future. Il n'en est visiblement rien sur les nombreuses communications qui ont pu être faites par la Mairie de Paris. Ce projet a donc encore plus toute sa place cette année !!! La rue des Plantes, notamment entre la rue d'Alésia et le Boulevard des Maréchaux distribue une maison de retraite, un hôtel, plusieurs bars et restaurants, un hôpital, un EPHAD récemment agrandi et accueillant donc encore plus de personnes âgées à mobilité réduite, plusieurs résidences familiales et deux rues avec écoles primaires (rue Antoine Chantin et rue de l'abbé Carton) ou espaces de jeux, et peut être un jour un espace vert accessible à tous en lieu et place de l'actuelle Petite Ceinture abandonnée. La rue des Plantes est constituée d'un tronçon rectiligne à deux voies, incitant les très nombreux automobilistes qui "quittent" Paris à rouler à grande vitesse, et ce malgré l'environnement décrit ci-dessus (danger pour les enfants, les piétons, les personnes âgées, les touristes, environnement bruyant proche d'un hôpital, etc.) Il pourrait être intéressant de réfléchir à un adoucissement de la circulation (abaissement de la vitesse, élargissement des trottoirs au bénéfice des terrasses des restaurants ou à l'articulation future avec l'aménagement de la Petite Ceinture, chicanes avec places de parking deux-roues, voitures ou Autolib, voie réservée bus 58 et taxis, piste cyclable (on quitte aussi Paris à Vélo), ralentisseurs, radars à feux-rouges ou de vitesse, mise en sens inverse sur un tronçon, etc), les solutions sont nombreuses pour un environnement plus calme, plus sain et moins dangereux.

Culture et patrimoine

 75019

Achat d'oeuvres d'art de la jeune création contemporaine

Budget Participatif 2017

L'Artothèque Fanatikart est un support de valorisation et de diffusion de la jeune création artistique. Son approche innovante, basée sur le prêt d’œuvres pour un coût modeste, permet à des publics éloignés de la création contemporaine d’accéder simplement et facilement à l’univers des artistes. Ces derniers, détectés pour la qualité de leur travail, ont tous moins de 35 ans et l’Artothèque constitue pour eux un vecteur de diffusion particulièrement apprécié. Pour compléter son catalogue, composé aujourd’hui de 150 œuvres, et mieux soutenir financièrement les jeunes artistes, l’association Fanatikart souhaite amorcer la création d’une collection grâce à un budget d'acquisition spécifique. La création de cette collection se fera dans le cadre d'une commission annuelle composée d'un jury de professionnels afin de déterminer les oeuvres d'art sélectionnées chaque année. Le passage à une stratégie d’acquisition correspond par ailleurs à un palier important mais nécessaire pour impulser, à l’échelle des quartiers de l’est parisien, une réelle dynamique : l’acquisition d’œuvres (ne dépassant pas 500 € par pièce) créé une émulation entre artistes d’une part (création d’un vecteur de diffusion de proximité et rémunérateur) et irrigue d’autre part tout le tissu artistique et culturel d’un quartier (un catalogue plus étoffé permet de couvrir plus de lieux et de toucher plus de publics variés). Cette collection aura deux objectifs: - soutien à la jeune création - diffusion élargie des oeuvres à de nouveaux quartiers et de nouveaux publics de l’est parisien : expositions itinérantes dans les lieux structurants du territoire (centres sociaux, bibliothèques municipales, écoles, collèges, structures associatives) et particuliers.

1 2 3