Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Environnement

 Tout Paris

Tous pour la récup’ : plus de lieux pour ne plus gaspiller

Budget Participatif 2017

Parce que nous produisons 1,2 million de tonnes de déchets par an à Paris, que 85% sont enfouis ou brûlés. Parce que ce que nous jetons peut encore servir. Parce que 35000 tonnes d’aliments encore consommables gonflent nos poubelles, parce que d’autres en ont besoin. Pour donner une seconde vie à nos objets et pour lutter contre le gaspillage alimentaire : Créons de nouveaux espaces dans Paris pour la récup', le réemploi, et la réparation. Des lieux où chacun puisse donner, échanger, s’équiper, apprendre à réparer, et consommer autrement en luttant au quotidien et à son échelle contre gaspillage, la pollution, l’épuisement des ressources naturelles ! Ce projet propose de doubler le nombre de magasins écologiques, appelés « recycleries » ou « ressourceries », qui permettent de donner et collecter tout type d’objets voués à être jetés, pour les remettre en état et les redistribuer à petits prix ou gratuitement. Ces lieux associatifs sont aussi des lieux qui font la promotion de la récup’ en général. Ils accueillent d’autres types de projets associatifs, comme la lutte contre le gaspillage alimentaire en recevant et redistribuant des collectes d’invendus alimentaires par exemple, ou encore en organisant des ateliers de réparation (repair cafés). Aujourd’hui Paris ne compte qu’une ressourcerie pour 200 000 habitants. Les points de collecte sont souvent trop éloignés de chez nous. L’installation de 10 nouvelles ressourceries permettra à chacun de s’engager près de chez soi contre le gaspillage et dans une démarche solidaire. Pour doubler le nombre de ces ressourceries ou magasins malins écologiques et solidaires, il faudrait environ 8 Million d'Euros d'investissement (achat de locaux et/ou travaux d'installation). Quand on sait que la Ville dépense plus de 450 Millions d'Euros par an pour collecter et traiter les déchets selon les méthodes anciennes, c'est un investissement gagnant !

Environnement

 Tout Paris

Faire de Paris une ville zéro déchet

Budget Participatif 2017

-Prévenir et réduire la quantité de déchets produite à la source (mettre en place la redevance incitative sur les ordures ménagères, instaurer la consigne des emballages , mobiliser et responsabiliser les habitants par la mise en place d'un plan de sensibilisation sur l'éco-consommation et sur la gestion domestique des résidus, lutter contre le gaspillage alimentaire, sensibiliser les scolaires au tri et au recyclage des déchets, mobiliser et responsabiliser les entreprises par des actions de sensibilisation à l'éco-conception et sur la gestion de leurs déchets, sensibiliser les habitants à l'échange, au partage et au don d'objets, prendre un arrêté municipale interdisant la distribution des sacs de caisse pour l'ensemble des commerces du territoire …) -Augmenter et faciliter le recyclage des déchets valorisables et le réemploi (créer des recycleries et ressourceries, créer des «cabanes à dons», créer des ateliers vélos, créer des ateliers de réparation d'objets pour les populations, valoriser les déchets de chantier, faciliter la récupération des déchets valorisables et des matériaux naturels employés par les acteurs du recyclage, optimiser les outils de collectes et les étapes de collecte sélective, la sensibilisation des usagers, l'homogénéisation des conditions d'apports, développer l'adhésion au tri et au respect des consignes de tri…) -Collecter et valoriser les déchets verts et organiques (identifier les gisements de déchets verts et organiques et les valoriser en développant des débouchées en circuit-court comme la production de biogaz, d'engrais naturel ou de broyats de rameaux de bois BRF, installer des composteurs communaux dans des lieux publics, appuyer les initiatives de compostage individuelles et collectives, organiser la collecte séparée des déchets verts et organiques…) https://www.zerowastefrance.org/fr/agir-collectivites http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/05/28/comment-san-francisco-s-approche-du-zero-dechet_4421676_3244.html

Sport

 GYMNASE DE LA CROIX-NIVERT, 75015 PARIS

Reconstruction mur d’escalade du Gymnase Croix Nivert

Budget Participatif 2017

Le mur actuel du Gymnase de la Croix Nivert a été construit en 1999. Il y a 3 voies par couloir ce qui représente 57 voies sur 160m². Il s'agit d'un mur simple de 2° génération avec très peu de profils différents (5 au total). La structure peut accueillir au maximum 36 personnes simultanément, de niveau différents : 18 débutants et 18 confirmés. C'est un mur qui est occupé toute la journée par les écoles puis par les clubs en soirée. L'escalade en tête est possible avec les dégaines en place et l’escalade en moulinette également en utilisant les relais. Point fort du mur : L’accessibilité aux débutants (mur d’initiation). Points faibles : Son ancienneté, (échardes, plaques endommagées, prises bloquées…), sa vétusté, son manque d'intérêt pour le public expert, l’obsolescence programmée de la conception et de sa sécurité. Nous proposons un mur de 4° génération constitué d’une zone de bloc et une zone de voies intégrées sur la même structure. Dans son ensemble, il mesurera environ 200m² : composé de 73 voies. Une zone de mur de 155m² pour 48 voies sur 16 lignes de cordes avec 80 dégaines et Une zone bloc de 52m² pour 25 voies avec tapis de réception de 56m². Il s'agit d'un mur de 4ème génération dit "Mozaik", à multi-facettes, présentant de nombreux volumes différents. Il permettra deux types d'escalade : sur cordes et de blocs. Cette structure proposera une richesse de voies et de blocs très importante. Caractéristiques pédagogiques : Cette nouvelle structure offrira 2 zones pédagogiques distinctes. La zone « Mur » pourra accueillir 32 personnes dont 20 débutants et 12 confirmés. La zone « Blocs » accueillera quant à elle 10 personnes de tout niveau, du débutant à l'expert. Cette pratique de l'escalade dont les grimpeurs sont de plus en plus friands, et qui par sa facilité d'accès en fait une pratique incontournable pour le débutant et les écoles. Cette nouvelle structure aura au total une capacité d'accueil maximum d'environ 45 grimpeurs.

1 2 3