Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Environnement

 5b Avenue Sainte-Eugénie, 75015 PARIS

Partager et consommer local

Budget Participatif 2017

L’av Ste Eugénie dans le 15è vit une transformation profonde. Avec le projet « village St Michel », le quartier est devenu très diversifiée : des associations médico-sociales, crèche, écoles, FJT et aussi des logements sociaux et privés Le foyer Pierre Olivaint est un FJT qui accueille des jeunes de toutes origines géographiques, sociales et culturelles, entre 18-27 ans, salariées, apprenties, en formation, en recherche d’emploi ou étudiantes. Cette mixité sociale étant l’un des fondements de nos actions socio-éducatives. Nous accompagnons les résidentes sur le plan de leur insertion sociale, professionnelle et personnelle. Nos actions : favoriser l’échange, l’ouverture aux autres et un savoir vivre ensemble qui permettent à chacune des résidentes, de se découvrir, d’exprimer ses convictions, de prendre des responsabilités et d’expérimenter ses potentialités. C’est un accueil provisoire qui se veut comme un premier pas vers l’indépendance et conçu comme un tremplin vers l’autonomie et de plonger dans la vie active En 2016, c’est plus de 200 pers. accueillies Projets 1. Créer un grand potager 2. Créer un jardin de plantes aromatique a. Assainir et dépolluer le terrain après 3 ans de travaux de construction b. Mettre en place un récupérateur d’eau de pluie pour l’arrosage en autonomie c. Créer des liens entre voisins et un espace de partenariat possible Objectifs : Permettre aux jeunes d’être des éco- citoyen, sensibles à l’écologie et avoir le sens du développement durable à partir d’un projet concret et proche d’eux Rendre la culture bio accessible aux plus grand nombre Préserver durablement la biodiversité Les + Créer espace de vie à partir du partage et le sens du travail commun Gestion des eaux de pluie : l'infiltration, la solution de demain

Cadre de vie

 Avenue de la Porte des Ternes, 75017 PARIS

filet support de végétalisation, couverture du périphérique

Budget Participatif 2017

Le Projet POUMON VERT consiste à couvrir de verdure le périphérique parisien. Au moyen d’un filet ou d’une ossature légère. Pour déployer des espèces botaniques adaptées aux milieux urbains. Au départ, cet ouvrage pourra être présenté comme provisoire. Appelé à devenir définitif. A l’instar de la Tour Eiffel ou du panneau d’Hollywood. Ce POUMON VERT répondra à un défi urbanistique précis : marier Capitale et Métropole. Par une couverture de verdure installée sur 33 kms d’autoroute urbaine. Le site proposé, partie encaissée du périphérique, à la configuration nécessaire pour installer poteaux et tendeur et couvrir de façon simple. Sur une surface réduite de 1000 m2 environ borné par le Boulevard A de PALADINES, l’avenue de la PORTE DES TERNES et la rue G.CHARPENT. Avec ce POUMON VERT, Paris et les villes adjacentes offriront aux résidents et aux visiteurs une qualité de vie, ou de séjour, bien meilleure. En estompant la coupure capitale-banlieue. En valorisant les patrimoines fonciers et immobiliers jouxtant le boulevard périphérique actuel. Ainsi, les communes de la petite couronne bénéficieront, rapidement et fortement, de cette innovation verte. La pollution sera moindre.L’arrosage des plantes fixera la diffusion des gaz d'échapements Le paysage urbain sera embelli. Ainsi, le POUMON VERT bonifiera l'attractivité de Paris. Pour les résidents et les touristes. Enfin, le POUMON VERT répondra à une nécessité sociologique et psychologique : Réunir la Capitale et l’Ile-de-France. Au sein du Grand Paris. En atténuant, du même coup, les ségrégations spatiales pour faciliter la mixité sociale.

Ville intelligente et numérique

 Place des Fêtes, 75019 PARIS

Améliorer le signalement et la diffusion de l'information

Budget Participatif 2017

La signalétique Place des Fêtes est très défaillante, voire inexistante, il est très difficile de s'orienter, de faire le lien avec les quartiers alentour, de savoir ce qui s'y passe. Aucune information n'est facilement accessible pour identifier rapidement les établissements scolaires, les services administratifs et sociaux, la bibliothèque, le centre d'animation, la maison des associations, les commerces, le cheminement vers les parcs environnants. Par ailleurs, cette amélioration du signalement des sites et lieux identifiés pourrait s’accompagner d’un dispositif permettant de faire connaître les nombreux événements et manifestations ponctuelles proposées par les associations et organismes œuvrant sur ce quartier de 17 000 habitants, dont témoigne l’affichage sauvage. Le réaménagement de la Place des Fêtes est une excellente occasion d’améliorer l’identification et le repérage des ressources du quartier. Une ligne graphique spécifique marquerait et identifierait le quartier rénové. Le projet comporterait l’installation de tables (ou panneaux) numériques tactiles interactifs aux accès les plus fréquentés de la Place (sorties de métro). Ces panneaux diffuseraient d'une part des informations pratiques sur le quartier, des plans et des visions 3D pour s'orienter, des éléments historiques ... et d'autre part des informations alimentées par les associations et les "forces vives" du quartier, via un accès internet dédié. Ce projet permettrait aux passants, visiteurs ou riverains de consulter facilement les informations sur le quartier et d'en découvrir des aspects insoupçonnés. Ces équipements seraient complétés par un dispositif low-tech et plus « sauvage » où l'actualité du quartier, les réunions des associations, les spectacles, mais aussi les petites annonces seraient librement affichés, dans un "réseau social" de tous les acteurs de la Place des Fêtes. Quelque chose de physique, matérialisé, que l'on peut voir à tout moment, gratuitement, sans accès internet.

Transport et mobilité

 75013

Continuer l’amélioration de l’accessibilité du 13ème

Budget Participatif 2017

Au quotidien, des habitants du 13ème rencontrent des difficultés dans leurs déplacements sur l’espace public. Nous aimerions que les Services de la Mairie aient les moyens d’intervenir afin de rendre l'ensemble de l'espace public de notre arrondissement bien plus accessible à tous. Nous suggérons des aménagements de la voirie tels que l'abaissement des trottoirs, la réfection de certains revêtements de ces derniers, la remise à plat des rues bombées et des grilles d'arbres, etc. En effet, nous voulons que tous ces éléments qui constituent la voirie ne soient plus un obstacle, voire même un danger, pour les promeneurs du 13ème, parmi lesquelles des PMR. Un projet similaire a été déposé et voté sur le Budget Participatif 2016, il est actuellement en cours de réalisation. Les résultats sont plus qu’encourageants, mais hélas toutes les amélioration souhaitées ne peuvent pas forcément être prise en compte sur ce seul budget. De plus, la voirie est un espace mouvant dans le temps qui est amené à changer et se dégrader... Bref c’est un sujet sans fin. Voilà pourquoi nous réitérons notre demande, fort de notre expérience plus que positive sur les actions engagées avec les Services de la Mairie lors du précédent projet. Plusieurs facteurs peuvent diminuer l’aisance à circuler : la cécité, la surdité, la grossesse, l’accident, les difficultés de compréhension de la langue ou simplement l’encombrement par l’utilisation d’un caddie, d’un landau, de colis, de bagage... Ainsi, nous sommes tous à un moment de notre vie une Personne à Mobilité Réduite. De fait, une meilleure accessibilité de la voirie est bénéfique à tous, que ce soit pour le moment présent ou un futur plus ou moins proche. Comme pour l’année précédente, ce projet sera mené en concertation étroite avec les Services de la mairie du 13ème arrondissement, et le collectif Treize Accessible (les membres des Conseils de Quartier, l’APF et les associations concernées).

1 2 3