Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Cadre de vie

 rue Vercingétorix, 75014 PARIS

Prolongement de la coulée verte jusqu’au jardinet Brune-Vercingétorix

Budget Participatif 2017

La poursuite de l’aménagement de la coulée verte Vercingétorix, au sud du 14ème arrondissement, se déclinera en 3 axes. La végétalisation et les points d’eau, matérialisés par la présence de fontaines, constitueront le fil rouge de cette poursuite d’aménagement. • De la rue d’Alésia à la rue Maurice Rouvier : - une bande végétalisée avec des vivaces et des graminées sera aménagée pour dissocier l’espace piéton et l’espace vélo, remplaçant la haie existante. - le boulodrome fera l’objet d’un traitement végétalisé afin de rompre avec son aspect minéral. • De la rue Maurice Rouvier à la porte de Vanves : - Le mur longeant la rue Vercingétorix sera végétalisé (La RFF étant propriétaire de ce front bâti, sa végétalisation se fera à l’aide de supports installés en retrait du mur). - Au niveau de la rue Maurice Rouvier, le cheminement piéton basculera du coté impair de la rue Vercingétorix. Cet espace nécessitera donc un traitement particulier, à savoir un aménagement incitatif accompagné d’une signalétique claire engageant le piéton à traverser, peut-être l’établissement d’une zone de rencontre. - Le coté impair de la rue Vercingétorix fera l’objet d’une végétalisation • Jardinet brune Vercingétorix – Porte de Vanves : - Le jardinet brune Vercingétorix, appelé également « place du pigeonnier », sera valorisé en renforçant son caractère d’entrée de Ville. - L’aménagement permettra de diversifier les usages (usage récréatif, espace de détente…). La fontaine sera conservée et un travail de revalorisation, grâce notamment à la lumière, sera effectué afin de placer l’eau, à l’instar du végétal, comme élément central de la coulée verte Vercingétorix.

Santé

 Rue de Wattignies, 75012 PARIS

Un smoothie pour la récré

Budget Participatif 2017

Il s'agit d'équiper en Cyclo Juice© ou vélo blender, une école du 12ème pour permettre aux élèves de pédaler à la récré et de produire un smoothie pour l'ensemble de leur classe et de la communauté scolaire, en développant chez les enfants le sens de la convivialité, l'estime de soi car tout le monde peut pédaler, couper des fruits ou élaborer une recette, et en œuvrant, de manière ludique et simple, pour une éducation à une alimentation saine, de saison, bio et locale dans l'esprit de la permaculture ainsi qu'une sensibilisation au respect de l'environnement. Cette action s'intègre dans l'esprit du Programme National Nutrition Santé et du programme national "un fruit pour la récré". Il s'agit également d'une éducation à la citoyenneté où les enfants apprennent à collaborer pour la collectivité en développant un esprit collaboratif, et le sentiment de sociabilité et du bien commun auquel chacun contribue et auquel chacun a accès. Par cette action, la promotion de l'activité physique récréative devient une réalité à la portée de tous les petits parisien-nes, en cohérence avec la déclaration de Shangaï adoptée lors de la 9ème conférence mondiale sur la santé qui réaffirme le lien indéfectible entre santé et développement durable. Cette action veut faire de l'école un environnement favorable à la santé de tous les acteurs de la communauté scolaire et un espace de développement des aptitudes individuelles interpersonnelles (ou sociales) et d'autorégulation (ou émotionnelles), en particulier pour les enfants. Les Cyclo Juice© sont faits par un artisan ferronnier et développés par deux amis passionnés d'alimentation saine et naturelle, et de saison via PermaJuice©. Cinq CycloJuice© nous paraissent suffisants pour une première installation.

Environnement

 159 Rue de Charonne, 75011 PARIS

Un Keyhole au jardin Marcotte

Budget Participatif 2017

Culture(s) en Herbe(s) gère et anime un jardin solidaire (le Jardin Marcotte) dans le square Colbert rue de Charonne. Ce jardin est ouvert à tous et accessible gratuitement sans inscription préalable ou adhésion à l'association. Notre projet serait d'installer un Keyhole au jardin Marcotte. Un Keyhole Garden est un jardin circulaire en forme de trou de serrure, composé d'un trou central dans lequel on installe le compost et d'un espace de culture autour qui bénéficie en continu des apports nutritifs et de l’humidité du compost. Outre les cultures produites, le Keyhole serait aussi un support de sensibilisation à des techniques culturales innovantes (lasagne bed, compostage, sensibilisation à la vie des sols et au respect de la terre). Ce sera l’opportunité de mener une réflexion sur les potentialités offertes par une agriculture de proximité naturelle et pointue. Installer un Keyhole au sein du jardin Marcotte permettrait de toucher un public très large : nous accueillons un public très diversifié, des étudiants, des retraités, des habitants du quartier, des adultes en situation de précarité et de handicap. Les années précédentes, nous avons reçu environ 200 personnes sur une saison jardinière (de mi-mars à fin octobre). Le jardin est accessible aux horaires d’ouverture du Square Colbert, l'installation bénéficierait donc à tous les usagers du square. De plus, la présence d’un compost géré de manière collective aux pieds des immeubles pourrait permettre aux habitants du quartier Charonne de valoriser leurs déchets végétaux. Le projet d’installation du Keyhole débuterait par un chantier participatif pour assembler les différents éléments de la structure. Nous nous procurerons la structure métallique ainsi que des planches en bois et nous réaliserons l’habillage du Keyhole au jardin Marcotte lors d’un chantier ouvert tous.

Transport et mobilité

 

#MonBeauMétro

Budget Participatif 2017

Comment imaginer Paris sans son métro ? Souvent réduit à un rôle utilitaire, le vieux chemin de fer métropolitain est un morceau de la capitale, un lieu de vie, un lieu de rencontres. Pour la première fois, la RATP ouvre ses portes au Budget Participatif, portes que les Parisien.ne.s se sont empressés de franchir en déposant de nombreux projets pour un métro, un tramway plus beau. Il s’agit d’embellir les stations et leurs entrées. Celle de la station Malesherbes, sur la ligne 3, bénéficierait d’une mise en valeur qui lui fait aujourd’hui défaut : un projet artistique, à l’image de celui de la station Palais-Royal — Musée du Louvre, lui donnerait un caractère original et coloré. Les abords pourraient être dotés de chaises. L’enceinte de la station La Fourche, sur la ligne 13, est aujourd’hui bétonnée alors qu’elle arborait jadis d’élégantes ferrures. Ce projet propose de lui rendre son pittoresque d’origine. La station Mirabeau, dont la singulière configuration des quais offre un vaste mur vide, pourrait se voir gratifiée à cet endroit d’une fresque biographique retraçant notamment les événements de la vie du révolutionnaire. Autre hommage à la sortie de la station Convention, sur la ligne 12, à la mémoire de Geneviève de Gaulle-Anthonioz, déportée résistante, militante des droits de l’Homme et de la lutte contre la pauvreté. Des panneaux biographiques de la personnalité qui a donné son nom à la station de tramway pourraient être installés. Enfin, pour permettre aux artistes du métro de se produire dans des conditions optimales, dans les couloirs des stations les plus fréquentées, une scène amovible et démontable leur serait fournie.

Prévention et sécurité

 Tout Paris

APPLICATION SMARTPHONE POUR LES FEMMES VICTIMES DE VIOLENCES

Budget Participatif 2017

L’Association Avocats Femmes et Violences (Association d'avocats au sein du Barreau de Paris) envisage de créer une application de téléphonie mobile destinée aux femmes victimes de violences, dont leur lieu de vie est situé à Paris ou lorsque les faits de violences ont eu lieu à Paris. Cette application pourra être téléchargée sur tous les smartphones (android, IOS, windows phone…) Elle aura pour objectif de permettre aux femmes victimes de violences d’avoir accès à toutes les informations utiles. Elle comprendrait plusieurs rubriques dont notamment : - La définition de toutes les formes de violences faites aux femmes ; - La liste des commissariats de police et celle des brigades de gendarmerie de Paris avec les adresses et numéros de téléphone respectifs; - La liste des associations (dont celles situées à Paris) intervenant en matière de violences faites aux femmes avec mention des permanences téléphoniques ainsi que leurs coordonnées ; - La liste des hébergements d’accueil d’urgence situés à Paris ainsi que leurs coordonnées ; - Indication des premières démarches juridiques à effectuer ; - Adresse et coordonnées du Tribunal de Grande Instance de Paris ; - Adresse et coordonnées du Bureau d’aide juridictionnelle de Paris ; - Fonction permettant de localiser la victime afin de lui indiquer la gendarmerie ou le commissariat le plus proche de l’endroit où elle se situe / Et en cas de danger imminent, cette fonction permettra aux forces de l’ordre de localiser la victime et d'intervenir ainsi dans les plus brefs délais ; Bien évidemment cette application sera actualisée dès que cela sera nécessaire (en cas de changement de coordonnées des intervenants, en cas d’évolution législative sur les droits des femmes victimes de violences…). Des devis sont actuellement en cours de réalisation afin d’avoir une estimation chiffrée de ce projet.

Transport et mobilité

 Quai de la Marne, 75019 PARIS

Pompes et stations de réparation à vélos en libre service

Budget Participatif 2017

Véritable service aux citoyens, ces stations permettent aux cyclistes d'acquérir une plus grande autonomie pour pédaler dans Paris. Les villes sont de plus en plus nombreuses à mettre en place ce type de dispositif : Lisbonne (photo), Stockholm, Londres... Plus près de Paris, Rennes (photo) a mis plusieurs pompes à la disposition des citoyens suite à un projet retenu dans le cadre de son budget participatif et le dispositif connaît un vif succès! À Paris, l’association Paris en Selle a mis une pompe à la disposition des passants sur les berges de Seine cet automne. Autonome et robuste, la pompe était très utilisée et appréciée par les cyclistes. Ce projet propose de mettre des bornes de gonflage en libre service (modèle Altao Pump, Altinnova), dont un certain nombre pourrait être équipé d'outils de réparation (ex.: modèle Public Bike Repair Stand, Cyclehoop). En effet, pour un investissement d’environ 1000€ et pratiquement aucun frais de maintenance, l’arrondissement pourrait mettre en libre accès une station toute équipée (tournevis, levier pour changer un pneu, jeu de clés, pompe avec adaptateur multi-valves, etc.). En appuyant ce projet, vous participez à la démocratisation et au développement de la pratique du vélo dans la métropole. Un lieu fréquenté par les cyclistes petits et grands est le Parc de La Villettte : en se mettant à l'entrée Sud le long du canal, ces outils mettrait à profit un lieu peu utilisé, et créerait un nouveau lieu de rencontre des cyclistes. Ce projet est présenté par Paris en Selle, l’association qui promeut le vélo à Paris.

1 2 3