Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Propreté

 Rue du Moulin Joly, 75011 PARIS

Rue du Moulin Joly plus propre : stop aux dépôts sauvages.

Budget Participatif 2017

Pour une Rue du Moulin Joly plus propre : stop aux dépôts sauvages + installation de poubelles publiques (zero à ce jour) Deux axes pour rendre notre rue plus propre : ..Lutter contre le dépot d'ordure sauvages à l'angle du 11 et du 3, lieux où sont déposé en continu des ordures, encombrants non signalés, déchets de chantiers etc... Installation régulière des panneaux rappelant la contravention pour sensibiliser, passage quotidien des camions de ramassage afin d'éviter la moindre accumulation propice à encourager des dépots supplémentaires. Si rien n'y fait, installation de caméra pour identifier les contrevenants. A long terme, installation de container dissimulé dans des abris, particulièrement à l'angle du 11 où les dépôts sont les plus fréquents et où l'espace le permettrait, afin que la rue ne soit pas un dépotoire permanent même lorsqu'il s'agit d'encombrants signalés. ..Lutter contre les dépôts de petites ordures : la présences des tas de déchets de chantier et autres encombrants non signalés à un très mauvais effet sur certains habitants du quartiers qui déposent du coup leurs ordures ménagères sur les tas de déchets. Cet effet pervers doit être enrayé par la première partie de la stratégie vue plus haut, mais peut, en parallèle être, attaqué par l'installation de poubelles publiques. A ce jour ZERO poubelle sur la rue du Moulin Joly... les seules présentes sont sur rue de la Fontaine au Roi et rue de l'Orillon aux croisements avec la rue du Moulin Joly. Les lieux stratégiques pour l'implantation de poubelles sont à l'évidence au 3 et au 11 pour s'attaquer au problème central, mais également tout au long de la rue comme la mairie le promet : à paris 1 poubelle tous les 100 m.

Environnement

 Tout Paris

NOS BOUCHONS DE LIEGE SONT TROP PRECIEUX, RECYCLONS-LES

Budget Participatif 2017

Les forêts de chênes-liège sont importantes pour la préservation de la biodiversité (classement Natura 2000); on y trouve des espèces protégées comme le lynx ibérique, l'aigle impérial...Ces milieux jouent également un rôle dans la régulation du cycle hydrologique, la protection des sols et la séquestration du carbone."(Wikipedia) Or, le démasclage (tout premier écorçage) et le déliégeage sont "des interventions sylvicoles traumatisantes".(INRA) Un chêne-liège exploité l'est toute sa vie, il subit en moyenne 16 écorçages tous les 9 ans, après le démasclage qui s'effectue à l'âge de 25-30 ans. Ce qui lui donne une espérance de vie de 170 ans. Un arbre non exploité peut vivre jusqu'à 800 ans. Le recyclage reviendrait à sauver des milliers d'arbres ou à éviter de les affaiblir démesurément. Nous souhaitons donc mettre en place des récupérateurs de bouchons, idéalement à côté des récupérateurs de verre, également dans des lieux publics comme les mairies, les bibliothèques. Les bouchons seront récupérés et triés par l'association Les P'tits bouchons en partenariat avec Mytroc, entreprise de l'économie sociale et solidaire, favorisant le partage de services, le recyclage. La collecte des bouchons 100% naturels et 100% recyclables et leur valorisation contribue à diminuer le volume des déchets.
Le liège est l'isolant thermique et phonique idéal. La production de cet isolant ne nécessite pas l'apport des HCFC toxiques et consomme peu d'énergie.
 Ce recyclage crée des emplois. 
La mise en réseau des nombreux points de collecte permet contacts et échanges entre les intervenants. Il peut également être recyclé en revêtements de sols, semelles de chaussures, etc. La société Amorim se chargera du recyclage. Amorim travaille avec plusieurs associations dans toute la France, dont "Agir Cancer" et travaille avec de nombreux pays... L'argent récupéré sera redistribué à des associations de protection de l'environnement, de l'enfance.

Cadre de vie

 Tout Paris

Agir pour une mutation de Paris

Budget Participatif 2017

Soutenir et mettre en avant les démarches locales d'éco-village, d'éco-hameau, d'écolieu, de cité jardin ou de communauté de résilience http://biosphere.ouvaton.org/ http://www.citerre.org/ecovillagemct.htm Participer au mouvement des villes et villages en transition http://www.transitioncitoyenne.org/wp-content/uploads/2015/03/pacte-transition.pdf http://www.transitionfrance.fr/ http://alternatiba.eu/ Participer au mouvement des villes lentes http://cittaslow.fr/ Favoriser l'essor des transports doux et alternatifs au détriment de la voiture Soustraire les terres en friches situées en zones urbaines menacées par la spéculation et l’urbanisation Développer des ceintures maraîchères et des partenariats avec les Amap, les jardins de Cocagne, les réseaux de paniers bio situés à proximité Soutenir et développer des jardins et potagers biologiques collectifs citadins (jardins familiaux, ouvriers, partagés, d’insertions, communautaires...) Développer une agriculture biologique urbaine (potagers et serres sur les toits, agriculture verticale, agriculture hors-sol, mouvement des incroyables comestibles...) Développer des zones boisées, des parcs, des jardins, des friches, des étangs... Planter de nombreux arbres, arbustes, haies buissonnantes, plantes, fleurs variés Végétaliser l’urbain et soutenir le mouvement de la guérilla gardening (végétaliser les rues, trottoirs, murs et façades, le mobilier urbain, appuyer les initiatives locales, le fleurissement des cours d’immeubles, les composteurs d’immeubles….) Organiser des opérations participatives de nettoyages de quartiers, sensibiliser la population à la propreté et sanctionner les incivilités Recruter des «ambassadeurs de la propreté» http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/bouches-du-rhone/marseille/desjeunes-marseillais-ambassadeurs-de-la-proprete-779113.html

Cadre de vie

 Avenue de la Porte des Ternes, 75017 PARIS

filet support de végétalisation, couverture du périphérique

Budget Participatif 2017

Le Projet POUMON VERT consiste à couvrir de verdure le périphérique parisien. Au moyen d’un filet ou d’une ossature légère. Pour déployer des espèces botaniques adaptées aux milieux urbains. Au départ, cet ouvrage pourra être présenté comme provisoire. Appelé à devenir définitif. A l’instar de la Tour Eiffel ou du panneau d’Hollywood. Ce POUMON VERT répondra à un défi urbanistique précis : marier Capitale et Métropole. Par une couverture de verdure installée sur 33 kms d’autoroute urbaine. Le site proposé, partie encaissée du périphérique, à la configuration nécessaire pour installer poteaux et tendeur et couvrir de façon simple. Sur une surface réduite de 1000 m2 environ borné par le Boulevard A de PALADINES, l’avenue de la PORTE DES TERNES et la rue G.CHARPENT. Avec ce POUMON VERT, Paris et les villes adjacentes offriront aux résidents et aux visiteurs une qualité de vie, ou de séjour, bien meilleure. En estompant la coupure capitale-banlieue. En valorisant les patrimoines fonciers et immobiliers jouxtant le boulevard périphérique actuel. Ainsi, les communes de la petite couronne bénéficieront, rapidement et fortement, de cette innovation verte. La pollution sera moindre.L’arrosage des plantes fixera la diffusion des gaz d'échapements Le paysage urbain sera embelli. Ainsi, le POUMON VERT bonifiera l'attractivité de Paris. Pour les résidents et les touristes. Enfin, le POUMON VERT répondra à une nécessité sociologique et psychologique : Réunir la Capitale et l’Ile-de-France. Au sein du Grand Paris. En atténuant, du même coup, les ségrégations spatiales pour faciliter la mixité sociale.

Solidarité et cohésion sociale

 75015

Maison des associations solidaires et éco-responsables

Budget Participatif 2017

L'idée serait de mettre à disposition d'associations proposant des actions éco-responsables et/ou solidaires un local permanent et clairement identifié par la population, associé à un espace de détente type café. Nombreuses associations existantes proposent des actions intéressantes et populaires sur de thème du don, du prêt, du troc ou de la réparation d'objets, de l'échange de services, de la formation, etc. Ces associations, sélectionnées par la mairie, pourraient s'inscrire pour occuper les lieux de façon exceptionnelle ou régulière. Par exemple, un espace pourrait être dédié au dépôt de jouets, de livres ou de vêtements un après-midi par semaine ; des cours de couture, un atelier de réparation d'objets électroniques pourraient être programmés une fois par mois ; des AMAP d'Ile-de-France pourraient vendre leurs produits, etc. Les enjeux d'un tel projet sont nombreux : créer un lieu de convivialité, d'échanges et de solidarité intergénérationnelle, lutter contre la baisse du pouvoir d'achat et l'isolement, dynamiser l'arrondissement, faire découvrir des initiatives éco-responsables à la population, lutter contre l'obsolescence programmée des objets, etc. Si ces initiatives sont assez courantes dans le nord et l'est de Paris, elles sont trop peu nombreuses dans l'ouest, et notamment dans le 15e arrondissement.

Cadre de vie

 Quai des Célestins, 75004 PARIS

Kiosque à Musique du quartier Morland

Budget Participatif 2017

Kiosque à musique dans le quartier Morland (Association du Quartier Morland) : Paris gère un grand projet avec différents kiosques à musique pour la capitale. Il serait souhaitable que le IVe arrondissement puisse y participer plus largement. La présence, dans le quartier Morland, de la Garde Républicaine et de sa célèbre harmonie ouverte aux initiatives, a conduit l’Association du Quartier Morland à les approcher pour proposer un kiosque à musique dans le quartier. Ce projet de kiosque à musique, alors que le lieu est bruyant des voitures qui passent et se croisent (croisement du quai des Célestins, du boulevard Henri IV, du quai Henri IV), et que l’espace du square Galli est trop petit, est à imaginer dans le futur aménagement qui devra être conçu avec la nouvelle mise en valeur des berges nord de la Seine et les aménagements à venir du square Galli. Dans la lignée des expériences dansantes mises en place lors des différents « Paris Plage », le projet pourrait favoriser le son et l’audition, en construisant ce kiosque proche des berges de façon à ce que la musique puisse être écoutée à la fois des berges nord mais aussi des îles en face. Ce kiosque à musique serait accompagné d’un programme musical spécifique sur l’année, qui sera bâti en tenant compte des autres programmations du « Paris des kiosques », mais en apportant une réelle spécificité, géographique et locale. Cette touche musicale s’inscrit, avec sa spécificité, dans la lignée des autres évolutions en cours dans le quartier : Immeuble Mixité Capitale (ex Préfecture), Place Teilhard de Chardin avec la mise en valeur de l’enceinte de Charles V, berges nord de la Seine…, pour donner plus de vie citoyenne aux habitants et aux passants.

Environnement

 Tout Paris

Développer la strate végétale basse dans les rues de Paris

Budget Participatif 2017

Il existe de multiples façons de végétaliser l'espace public pour amener la nature en ville : plantation d'arbres, murs végétaux, pelouses, massifs de fleurs, arbustes... On remarque toutefois que la strate végétale basse est trop rare : les trottoirs pleins de bitume dominent notre environnement minéral et gris. La plupart des opérations de végétalisation se résument à quelques pots de fleurs chétives. La biodiversité, indispensable à notre qualité de vie, doit reconquérir les sols. La déminéralisation des trottoirs est également nécessaire à l'écoulement des eaux de pluie et la réduction des îlots de chaleur. Pour toutes ces raisons, il faut recréer de grands espaces plantés sur la voirie ! Il y a plein de place dans le sol pour développer une flore riche et variée, avec des arbustes, des plantes mellifères, des graminées, des plantes vivaces et autres couvre-sol... (la liste est longue). Dégageons des bandes de bitume sur les trottoirs pour laisser jaillir la nature du sol. Au lieu de séparer les fosses d'arbres, relions-les par de grandes jardinières tout en longueur pour transformer les trottoirs en promenades plantées. Remplaçons les bandes de sable stabilisé qui longent les trottoirs par des plate-bandes florissantes avec des massifs. Verdissons nos rues avec du gazon le long des trottoirs. Laissons la végétation spontanée s'épanouir dans des espaces dédiés.

1 2 3