Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Cadre de vie

 Rue Malte Brun, 75020 PARIS

Création d'une

Budget Participatif 2017

Il s'agirait de créer une voie piétonne et semi-piétonnes dans le quartier Gambetta dans les rue Malte Brun, Rondonneaux, Stendhal, et rue Florian. Ces SEMI piétonisation permettraient de pacifié la vie urbaine, embellir le quartier, créer une zone de rencontre, tisser du lien social dans un quartier ou le lien social est quasi inexistant, de limiter la vitesse des automobilistes et des deux roues, d'éviter les  accrochages, accidents (corporel,mortel et matériel), de réduire le non respect des priorité à droite et du code de la route. Ces rues représentent un parcours qui bordé par de nombreuses ecoles maternelles, crèche, collèges,et où la vitesse enregistré est toujours excessive (comportement dangereux non respect des sens interdit). -la rue Malte Brun dans sa première partie (où il y a une crèche et un grand théâtre)  serait transformé en RUE PIETONNE, pavé ou avec un dallage en granit qui serait végétalise via le permis de végétaliser avec des jardinières, des gros pot, bac à fleurs, cette voie étant considéré comme dangereuse source de nombreux accidents et accrochages dont le dernier date du 18/02/2017 . Dans sa deuxième partie (la rue étant coupé en 2 par l'avenue du Père-Lachaise) elle serait SEMI-PIETONNE et végétaliser via le permis de végétaliser. -les rue des Rondonneaux et stendhal seraient quand à elle semi-piétonne et la végétalisation et le réaménagement de ces 2 rues à déjà retenu au budget participatif de 2016. -et enfin la rue Florian serait SEMI-PIETONNE et végétaliser. La transformation en voie SEMI PIETONNE permettrait au piéton de sentir plus en sécurité dan leurs quartier et leur rues. La rue Florian étant une rue étroite et dont les trottoirs sont très étroits, il serait nécessaire de réaménager la rue en en pavant ou en utilisant un dallage en granit, en prenant pour exemple le réaménagement des rues Tourtille et du Pelllican. La rue Galleron qui est parrallèle à la rue Florian à déjà étté réaménagé.

Education et jeunesse

 COLLEGE Guillaume BUDE, 75019 PARIS

Le printemps de Budé

Budget Participatif 2017

Les élèves de 6èm1 et 5ème2 du Collège Guillaume Budé ont réfléchi ensemble aux changements qu’ils souhaitent pour leur cadre de vie quotidien. Ils ont exprimé l’envie très claire de changer l’image que leur collège renvoie vers l’extérieur. Ils veulent en être fiers, et donner l’envie de s’y inscrire. Cet objectif rejoint les travaux de deux associations voisines, l’association de riverains du 23 rue Potain et l’association Traverses, qui ont proposé d’être associés au projet. Les aménagements proposés pour améliorer le quotidien et l’image du collège concernent la cour du Collège, son entrée et la ruelle Jean Quarré. Dans la cour, le projet prévoit la construction de casiers protégés par un nouveau préau, des bancs, et le dessin au sol d’activités sportives et de loisirs. L’entrée, aujourd’hui peu pratique et peu appréciée par les élèves, serait refaite. Un projet artistique mené ensuite par le collège y installerait une fresque accueillante et valorisante, accompagnée d’un mur d’expression et d’un nouveau logo représentants sa diversité et son esprit d’ouverture. Une toiture serait installée et couvrirait un partie de la cour, l’entrée du collège et une partie de la ruelle Jean Quarré. Les grilles de la cour seraient végétalisées et aménagées pour permettre l’affichage d’expositions temporaires. La ruelle Jean Carré devrait être refaite, avec un nouveau revêtement, un éclairage sécurisant, un mobilier urbain et une arborisation adéquate. Le collège souhaite que le mobilier et l’aspect des aménagements de la cour, du la ruelle et de la future médiathèque soient assortis afin de former un tout cohérent et de créer du lien entre ces différents espaces. A l’heure de la rénovation de la Place des Fêtes et de l’installation prochaine d’une médiathèque, les élèves du collège ont imaginé un projet qui améliorerait leur quotidien et leur sécurité, tout en inscrivant l’établissement dans son quartier, créant un lien avec les riverains et les institutions voisines.

Education et jeunesse

 242 Rue Saint-Jacques, 75005 PARIS

Modernisation du réfectoire du groupe scolaire St Jacques

Budget Participatif 2017

Le groupe scolaire St Jacques dispose d’un bâtiment en fond de cour sur 3 niveaux à usage de restauration scolaire : S/SOL = cuisine, Rez de Chaussée = réfectoire école élémentaire et 1er étage = réfectoire école maternelle. Les rationnaires de l'école maternelle au nombre de 136 occupent une surface de 117 m2 alors que les rationnaires de l’école élémentaire au nombre de 250 occupent une surface de 66m2. Il convient de réorganiser l’espace dévolu à chaque établissement scolaire en fonction des rationnaires affectés à chacun d’eux.. Pour cela, les rationnaires de l’école maternelle se verraient attribuer le rez-de-chaussé avec adaptation des sanitaires, les rationnaire de l’école élémentaire occuperaient le 1er étage avec transfert du self actuel du rez-de-chaussé au 1er étage et adaptation des sanitaires. Cette solution permet : - D’éviter que les enfants de l’école maternelle ( 3 à 6ans) empruntent tous les jours un escalier de 21 marches. - De diminuer le temps de restauration des élèves de l’école élémentaire du fait de la mise à disposition d’une surface supérieure d’environ 1/3 par rapport à l’état actuel. - De séparer le circuit propre du circuit sale en créant au niveau rez-de-chaussé un local poubelles évitant ainsi le transit de celles-ci par le monte charge.

Cadre de vie

 

Réaménager le quartier Bargue/Falguière

Budget Participatif 2017

Ce projet issu des 5 propositions portées par le Conseil de quartier, l’association des parents d’élèves du conservatoire, 48 Bargue Association et les habitants, prévoit de réaménager le quartier Bargue/Falguière en : -Repensant l’accès au conservatoire et à la crèche : il s’agit de démolir la dalle enserrant le conservatoire, afin de créer un accès sur rue et des espaces verts aux alentours. La couverture des deux patios et la réorganisation des espaces intérieurs permettront d’augmenter sa superficie, de créer un espace d’accueil, d’attente et une salle de danse. Le parvis sera aménagé de manière harmonieuse avec de la végétation, du mobilier urbain et un éclairage renforcé. -Réaménageant la place Kandinsky en un lieu de vie agréable et intergénérationnel : il s’agit de sécuriser et améliorer l’accessibilité des espaces en démolissant la dalle, supprimer une des rampes de parking, déplacer le marché rue Falguière, végétaliser le lieu (jardin partagé, bacs fleuris…).Pour égayer le quotidien, une fresque murale est proposée par les habitants, à l’entrée du passage morne et maussade entre les rues Bargue et Procession qui sera rénové. -Restaurant la fontaine Aristide Maillol pour lui redonner un aspect agréable. -Créant un terrain de sport au sein du jardin Bargue-Platon afin de donner aux jeunes la possibilité de pratiquer dans un endroit adapté, revêtu d’un sol antibruit et d’un filet permettant de réduire considérablement les nuisances sonores. L’ampleur du projet nécessite de le réaliser en plusieurs phases. Le site a été découpé en deux îlots (Nord et Sud) selon les préconisations des services de la Ville et en respectant le souhait des porteurs de projets. Les travaux seront financés par le budget participatif, Paris Habitat et la Mairie du 15e.

Environnement

 COULEE VERTE RENE DUMONT - MAIL DE REUILLY - ALLEE VIVALDI, 75012 PARIS

Renforcer la végétalisation de la coulée verte René Dumont

Budget Participatif 2017

Certains secteurs de la promenade plantée, entre les rues Montgallet et Picpus, présentent une faible diversité végétale qui rompt avec la végétation dense du viaduc des Arts, et la flore plus sauvage dans les tranchées. Cette discontinuité paysagère touche principalement les abords du jardin de Reuilly, plus minéralisés que le reste du parcours. Il faut combler ce manque de verdure en replantant des arbustes, graminées, vivaces fleuries et autres plantes mellifères. afin de recréer une flore riche et variée. Entre la rue Montgallet et le cadran solaire, la coulée verte apparaît vide et bien trop minérale. Il faudra compléter la présence des arbres avec des plantations en pleine terre pour redessiner un chemin vert. Le passage entre la piscine Jean Boiteux et le gymnase de Reuilly sera métamorphosé. Les haies taillées en règle laisseront place à une végétation plus libre et abondante, encadrant une nouvelle pelouse autour de l'allée centrale. Sur l'allée Vivaldi, les haies de buissons latérales seront remplacées par des plate-bandes florissantes, deux fois plus larges, qui apporteront couleurs et variété pour égayer le paysage. Enfin, la placette entre la rue Brahms et le tunnel de Reuilly, trop grise et minérale, sera plantée d'arbustes, afin de marquer la continuité du parcours.

1 2 3