Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Cadre de vie

 Place de la Montagne du Goulet, 75015 PARIS

Rénovation de Place Montagne du Goulet et rues avoisinantes

Budget Participatif 2017

La Place de la Montagne du Goulet et les rues Clément Myonnet et Piet Mondrian qui y débouchent sont dans un état pitoyable: chaussée défoncée, dalles rehaussées et non jointives, passage glauque sous la rue Piet Mondrian (tôles rouillées qui se déchaussent, fers à bétons sortis,....le long d'un bâtiment social), déjections canines y compris devant le crèche municipale de la rue Clément Myonnet, fontaine de la Place rouillée et décrépie, rodéos de 2 roues mettant en péril la vie des enfants et parents...L'immeuble original Place de la Montagne du Goulet, de belle facture, a été bâti en 1986 par l'architecte Zublena (qui a aussi participé à la construction du Stade de France et de l'Hopital Pompidou). Cet ensemble, qui constitue un lieu de passage pour les parisiens et étrangers qui se rendent au Parc André Citroën et au ballon Air Parif, et pour ceux qui vont aux studios audiovisuels (ex Canal Plus), et les nombreux étrangers qui flanent au marché Saint-Charles, donne une vision difficile d'un quartier qui attire de plus en plus de monde. Les travaux à réaliser devraient faire l'objet d'un étalement pour correspondre à l'enveloppe budgétaire 2017 allouée au XVème. Ils pourraient notamment constituer en le remplacement des tôles rouillées de la rue pirt Mondrina par un joli mur peint (en concordance avec le nom de la rue!) ainsi que le long de la rue Clément Myonnet (qui accueille la crèche), la pose de panneaux incitatifs contre les incivilités, le remplacement de la fontaine par une oeuvre d'art, des panneaux d'expositions temporaires (à l'identique de ceux qui sont le long des grilles de l'ex Imprimerie Nationale) ou autre fontaine et, à terme, la rénovation de la chaussée de cet ensemble (Cout du projet difficilement estimable à ce jour, notamment en raison du street art qui sera choisi. A faire valider, et à répartir éventuellement sur plusieurs tranches budgétaires).

Solidarité et cohésion sociale

 75015

Maison des associations solidaires et éco-responsables

Budget Participatif 2017

L'idée serait de mettre à disposition d'associations proposant des actions éco-responsables et/ou solidaires un local permanent et clairement identifié par la population, associé à un espace de détente type café. Nombreuses associations existantes proposent des actions intéressantes et populaires sur de thème du don, du prêt, du troc ou de la réparation d'objets, de l'échange de services, de la formation, etc. Ces associations, sélectionnées par la mairie, pourraient s'inscrire pour occuper les lieux de façon exceptionnelle ou régulière. Par exemple, un espace pourrait être dédié au dépôt de jouets, de livres ou de vêtements un après-midi par semaine ; des cours de couture, un atelier de réparation d'objets électroniques pourraient être programmés une fois par mois ; des AMAP d'Ile-de-France pourraient vendre leurs produits, etc. Les enjeux d'un tel projet sont nombreux : créer un lieu de convivialité, d'échanges et de solidarité intergénérationnelle, lutter contre la baisse du pouvoir d'achat et l'isolement, dynamiser l'arrondissement, faire découvrir des initiatives éco-responsables à la population, lutter contre l'obsolescence programmée des objets, etc. Si ces initiatives sont assez courantes dans le nord et l'est de Paris, elles sont trop peu nombreuses dans l'ouest, et notamment dans le 15e arrondissement.

Sport

 GYMNASE MARIE PARADIS, 75010 PARIS

Extension de la surface d'escalade intérieure et extérieure

Budget Participatif 2017

En 2013, le 1er mur d’escalade du 10ème s’érigeait à 6 m et 13 lignes dans notre populaire Gymnase Marie Paradis. Il a un temps permis aux initiés, débutants et enfants, de ne plus traverser Paris pour pratiquer ce sport qui concilie performance, confiance et aventure partagée. Face à son succès et après sondage des associations, clubs, fédérations et écoles qui en bénéficient, un constat s’impose. L’escalade est une discipline en plein développement en France, tout particulièrement dans le 10ème. En 2 ans, nous avons dépassé les limites d’accueil et faisons désormais face à un autre mur, celui de la surface disponible pour pouvoir accueillir, accompagner et satisfaire à la fois la diversité et le nombre de pratiquants locaux. Pourtant, cette surface ne manque pas à Paradis. Dans son patio, un mur de 10 m s’élève déjà en L, comme un nouveau défi pour l’escalade parisienne. Il représente un potentiel de 10-19 lignes supplémentaires, proches des conditions naturelles si rares à Paris. Son accès via le gymnase constitue déjà une précieuse sécurité. En nous appuyant sur l’expérience des membres du CPS10, de constructeurs et de partenaires, nous avons évalué les travaux nécessaires à 100-120 K€ pour atteindre un niveau de pratique optimisé. Seule une micro toiture sera envisagée afin de préserver le plaisir de la pratique extérieure. Une extension du mur intérieur est également estimée à 15K€, car complémentaire, mais elle restera limitée à 5 lignes maximum. Il s’agit donc ici d’un projet d’intérêt général extension intérieure et extérieure de la structure artificielle d’escalade du 10ème basé essentiellement sur un budget d’investissement et ne nécessitant pas l’emploi de ressource humaine supplémentaire. L’objectif est de multiplier par 2 la capacité d’accueil pour satisfaire les attentes. Vous pouvez consulter le document joint pour évaluer sa faisabilité. Nous restons à disposition, au service de la pratique de l’escalade pour tous à Paris.

Culture et patrimoine

 Tout Paris

Lire au jardin

Budget Participatif 2017

Les jardins publics sont des lieux de vie et de rencontre, ouverts à tous. Amener la lecture dans ces endroits permet de toucher un large public, potentiellement peu habitué des bibliothèques et librairies. L'objectif est également de créer du lien autour d'un des objets qui s'y prêtent le plus. Enfin, quel plaisir de lire au jardin même si on a oublié son livre à la maison ! Le projet est d'installer des boites à livres dans les jardins publics : en libre consultation, et en libre échange. Des partenariats pourront être organisés avec les bibliothèques municipales qui le souhaitent, afin de créer d'amener de nouveaux publics vers la lecture et les bibliothèques. L'investissement porte sur : - le dessin des boites à livres par un paysagiste ou architecte en respectant les directives de la direction des espaces verts pour l'esthétique des boîtes, qui sera ensuite versé dans le domaine public : 1000 euros ; - la construction des boites à livres : elle sera commandée aux ateliers Emmaüs : 1000 euros chacune ; - l'achat d'un fonds minimum de 10 livres d'occasion par boites (l'objectif est bien que chacun puisse apporter de nouveaux livres, et en prendre en échange) : 50 euros par boite à livres. En entretien, une association sera créée Lire au jardin pour animer un réseau de bénévoles. Ces bénévoles passeront au moins une fois par semaine voir chaque boite à livres, et son contenu ; ils pourront également organiser des petits évènements (lectures, ...) lors des fêtes au jardin. Dans un premier temps, l'objectif est d'installer 10 boites à livres (en commençant par le square du Clos-Feuquières et le parc Georges Brassens dans le 15ème). Le budget estimé s'élève donc à 11 500 euros.

Education et jeunesse

 ECOLE MATERNELLE 40 RUE JACQUES HILLAIRET, 75012 PARIS

Les Contes s'invitent à l'Ecole

Budget Participatif 2017

En 2016, un auvent a été construit à l'école maternelle Jacques Hillairet pour permettre aux enfants d'être en extérieur malgré les aléas météorologiques. Cependant, en pratique ce lieu ne peut pas être utilisé de façon optimale par les enfants du fait de l’absence d’aménagement valorisant cet espace. L'équipe pédagogique ainsi que des parents proposent de mettre en place un environnement ludique permettant aux enfants de s'approprier davantage cet auvent et la cour de l’école. Ce projet s’inscrit dans la continuité du parcours littéraire de l’école avec le souhait des aménagements pédagogiques suivants : - construction de trois cabanes L'idée est de construire des cabanes qui seront des lieux consacrés à la thématique de trois contes : Le petit chaperon rouge, Boucle d'or et Les trois petits cochons. Ces cabanes deviendraient des nouveaux lieux de jeux pendant les récréations, les temps d'apprentissages et les moments périscolaires. Un revêtement adapté du sol serait également à prévoir. - réalisation d’une fresque dans la cour Cette fresque, en plus de rendre l'esthétique de la cour plus attrayant, susciterait la curiosité chez les enfants. Des indices provenant de contes seraient répartis le long de la fresque. Les thématiques des contes, qui font partie du parcours littéraire et du projet pédagogique de l'école, permettront de poursuivre un objectif double : encourager le développement du langage en relatant ces contes et s'en inspirer pour imaginer de nouvelles histoires.

1 2 3