Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Solidarité et cohésion sociale

 163 Rue des Pyrénées, 75020 PARIS

Une maison d'accueil de mineurs étrangers isolés

Budget Participatif 2017

L’idée… Devant l’urgence de la situation des migrants mineurs isolés, des familles parisiennes font le choix d’héberger temporairement ces adolescents. Ce geste solidaire et citoyen ne saurait être une solution à long terme, et une structure dédiée apparaît essentielle pour encourager et accompagner ces initiatives. Elle aura aussi pour mission d’offrir à ces jeunes un quotidien cohérent leur permettant de se construire une identité et un avenir dans ce pays qu’ils ont choisi. Le lieu… Au 163 rue des Pyrénées dans le 20ème arrondissement sur une parcelle appartenant à la commune de Paris. La Direction du Logement et de l’Habitat a transmis les informations techniques en sa possession afin de permettre le dépôt de ce projet au vote du budget participatif. Demain… Le lieu accueillera les mineurs adressés par des collectifs et associations pour des durées de 6 mois à 2 ans. Il mettra en lien les adolescents avec des familles d’accueil du quartier à temps plein ou partiel, assurera le suivi juridique de leurs dossiers, leur donnera une éducation scolaire par des professeurs spécialisés (FLE et matières générales) et citoyenne par des activités sportives et culturelles. Ce projet s’inscrit dans les objectifs de la mandature et procède d’un maillage entre acteurs territoriaux sur ses différents axes: - l’augmentation du nombre des structures d’accueil à Paris, - la dimension éducative de l’accompagnement des réfugiés, - l’écologie urbaine et l’architecture bioclimatique - l’agriculture urbaine - Economie sociale et solidaire Il conjugue 3 thèmes du budget participatif : - Solidarité et cohésion sociale - Education et jeunesse - Environnement

Solidarité et cohésion sociale

 Tout Paris

Maison de la Traduction

Budget Participatif 2017

Paris est une ville dynamique traversée de multiples nationalités et langues. Etudiants, Touristes ou migrants, ce melting pot de langues ne se retrouvent pas forcément dans les rues et les services administratifs présents dans la ville de Paris. De même, les textes, les livres, formulaires administratifs ou procédures ne sont pas toujours traduits ou sont payants. C'est pourquoi nous proposons la mise en place d'une maison de la traduction. Cette maison permettra surtout aux migrants, public le plus fragile parmi ceux cités, de traduire leurs documents administratifs gratuitement et ainsi faciliter ou accélérer leurs démarches administratives (demande d'asile, CAF, reprise d'études). La maison sera ainsi un lieu d'accueil où ils pourront trouver l'ensemble des documents nécessaires traduits ainsi que des traducteurs sur place qui pourront directement porter assistance à ceux pour qui la barrière de la langue est une entrave à l'accès aux droits. La maison de la traduction pourra aussi mettre à disposition des traducteurs à l'ensemble des associations et services en lien avec un public migrant ou étranger. Les difficultés de communication représentent souvent des barrières à l'accès des ressources associatives mais aussi à la relation envers les différents services de l'administration (Police, Mairie, Préfecture, CAF, Universités). La maison de la traduction se veut ainsi un lieu de centralisation des services pour une amélioration de ceux-ci à destination des plus fragiles.

Education et jeunesse

 47 Avenue d'Ivry, 75013 PARIS

Imagine ta cour d’école !

Budget Participatif 2017

1-Des cours dangereuses pour nos enfants Au fil des années, les cours des écoles du 47 Ivry A et B se sont dégradées …Nous ne comptons plus les interventions urgentes motivées par les trous et autres fissures béantes dans le bitume…(cf photos) Près de 500 enfants et leurs familles sont concernés. Les actions conjointes des personnels et des représentants de parents, ici remerciés, n’ont jamais abouties…malgré des années de mobilisation ! 2-Un projet collectif au service de l’enfance L’ensemble de la communauté scolaire (Ecoles et Centres de loisirs A et B soutenus par les représentants de parents) est mobilisée pour imaginer un projet adapté et construit avec et pour nos élèves. Au-delà de la réfection du sol, nous souhaitons nous orienter vers la végétalisation et le développement durable : - Rideaux de bambou derrière les grilles pour nous protéger de l’extérieur (plan Vigipirate) - Installation de carrés de jardin, composteurs, cabane à outils… pour le jardinage pédagogique. - Installation d’un éclairage pour nos cours et l’accès pompier ; d’un sol antidérapant à entre les grilles d’entrée et les écoles… - … Sans oublier certains impératifs : bancs pour les enfants; points d’eau (jardinage)... La réflexion de tous est déjà engagée : - Partage entre écoles et CDL (A et B), entre scolaire et périscolaire… (une cabane unique pour le jardinage entre les écoles A et B par exemple) - Projets artistiques (fresque, mosaïque, végétalisation) - Parcours pour vélos ; « cabane à jouer » ; marelles pérennes Elle suscitera un travail d’imagination et d’élaboration avec les enseignants et leurs élèves poursuivi par les animateurs sur les temps périscolaire et validé ensuite par l’ensemble de la communauté scolaire. C’est ainsi que le projet final sera adapté et porteur de sens. Il aura permis, au-delà des nécessités de la réfection (sécurité), de promouvoir et d’enseigner les valeurs de la citoyenneté (partage, égalité filles/garçons...)

Education et jeunesse

 Rue d'Avron, 75020 PARIS

Si tous les enfants du monde…

Budget Participatif 2017

L’objectif Si tous les enfants du monde… propose à des enfants de 5 à 7 ans du quartier et à leurs familles de se réunir autour des comptines de France et d’autres pays du monde, un samedi par mois pendant un an (hors vacances d’été) et d’inviter les habitants du XXe arrondissement à une fête musicale - spectacle avec participation de tous ceux qui aiment chanter- suivie d’un goûter en juin 2018. Aucune connaissance musicale n’étant requise, il s’agit d’un projet qui permet à de nombreux enfants, y compris de jeunes handicapés, de faire connaissance et de découvrir un patrimoine très riche dans une atmosphère de fête. Le déroulement Le projet est prévu sur neuf mois, d’octobre 2017 à juin 2018. Les rencontres auront lieu un samedi après-midi par mois. Les séances d’apprentissage de chansons et d’improvisations seront suivies à chaque fois par un moment de relaxation pour tous, si important et si rare (sophrologie avec des musiques très douces). Ce programme s’achèvera par deux prestations publiques, l’une le jour de la Fête de la Musique le 21 juin 2018, l’autre le samedi suivant avec l’organisation d’un concert - conte musical proposé par trois musiciennes professionnelles intégrant les chansons et musiques improvisées interprétées par les enfants. Ce spectacle offert à tous sera suivi d’un goûter offert aux habitants du XXe arrondissement et préparé par les familles participantes.

1 2 3