Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Environnement

 75020

Respirons mieux dans le XXe

Budget Participatif 2017

Le XXe est un arrondissement particulièrement exposé à la pollution, notamment en raison de sa proximité du périphérique et de l'arrivée de l'autoroute A3 à la Porte de Bagnolet. Cette situation est d'autant plus préoccupante que les quartiers exposés comprennent des établissements scolaires et des équipements sportifs en extérieur. A travers le projet "Respirons mieux dans le XXe", les sept conseils de quartier de l'arrondissement souhaitent renforcer la participation citoyenne dans la lutte contre la pollution en : - affinant les mesures de la pollution dans l'arrondissement, - développant une information locale et personnalisée sur la qualité de l'air, - impliquant les habitants et usagers de l'arrondissement dans les processus d'observation de la qualité de l'air et, in fine, d’amélioration de celle-ci. Il comportera : 1) l'acquisition et l'installation d'une douzaine de mini-stations de suivi de la qualité de l’air, 2) l'acquisition d'une centaine de microcapteurs portatifs, qui seraient confiés à des bénévoles, afin d’évaluer la pollution atmosphérique sur les lieux de vie, de travail et les trajets, 3) la valorisation d'outils (application Airparif Itinér’air, plateforme de signalement...) et d’informations locales générées par Airparif (mises en avant sur du mobilier urbain par exemple), 4) la création d’une communauté impliquée dans le suivi et l’amélioration de la qualité de l’air. En généralisant cette approche citoyenne, locale et interactive, le projet permettrait de développer la contribution du citoyen à la surveillance de la qualité de l’air et à son amélioration. Les données des microcapteurs pourraient être mises à disposition pour une étude sanitaire, sous réserve des conclusions des travaux actuellement engagés sur la fiabilité de ces microcapteurs. Le projet est développé en partenariat avec AIRPARIF, qui s'engage à apporter son expertise et à rechercher les sources de financement nécessaires à son fonctionnement.

Solidarité et cohésion sociale

 Tout Paris

Lutte contre l'isolement des seniors avec un réseau social

Budget Participatif 2017

En France, 3 450 000 séniors de plus de 75 ans souffrent de leur isolement. Mon projet consiste à proposer aux séniors en EHPAD ou à domicile un réseau social très simple à utiliser pour lutter contre leur isolement. Ce réseau social serait accessible depuis un ordinateur / tablette / smartphone et permettrait à un sénior de partager des photos, vidéos ou textes avec leurs enfants et petits-enfants adeptes des nouvelles technologies. L'innovation résiderait dans la co-construction de ce réseau social avec les utilisateurs finaux (séniors et leurs proches) mais également avec des experts de l'accessibilité numérique, des ergothérapeutes, des psychologues, des aides soignants. Cela deviendrait le 1er réseau social géré par une ville, co-construit avec des séniors qui sont toujours oubliés et isolés, afin de favoriser le lien social et inter générationnel. Ce réseau social permettrait de : D'augmenter le bien être des séniors D'augmenter la satisfaction des résidents et de leurs proches vis à vis de l'EHPAD De diminuer l'anxiété des proches des résidents en EHPAD D'améliorer la relation et le partage des informations entre les résidents, ses proches et l'EHPAD On peut également imaginer que les séniors à domicile pourraient demander cette aide à la communication auprès des salariés de services à la personnes intervenant chez eux. Ou les services sociaux de la Ville de Paris. Les coûts serait diviser en plusieurs parties : 1/ Etudes et tests design-ergonomie (1 à 3 mois) : 30 000 € 2/ Développement du réseau social (web + Android + IOS) (6 à 9 mois) : 70 000 € 3/ Phases de tests et améliorations du réseau social (6 mois) : 50 000 € 4/ Dédommagement des experts aidant à la réalisation du projet : 20 000 € 5/ Marketing - communication : 30 000 € 6/ Partie RH : 100 000 €

Cadre de vie

 rue Vercingétorix, 75014 PARIS

Prolongement de la coulée verte jusqu’au jardinet Brune-Vercingétorix

Budget Participatif 2017

La poursuite de l’aménagement de la coulée verte Vercingétorix, au sud du 14ème arrondissement, se déclinera en 3 axes. La végétalisation et les points d’eau, matérialisés par la présence de fontaines, constitueront le fil rouge de cette poursuite d’aménagement. • De la rue d’Alésia à la rue Maurice Rouvier : - une bande végétalisée avec des vivaces et des graminées sera aménagée pour dissocier l’espace piéton et l’espace vélo, remplaçant la haie existante. - le boulodrome fera l’objet d’un traitement végétalisé afin de rompre avec son aspect minéral. • De la rue Maurice Rouvier à la porte de Vanves : - Le mur longeant la rue Vercingétorix sera végétalisé (La RFF étant propriétaire de ce front bâti, sa végétalisation se fera à l’aide de supports installés en retrait du mur). - Au niveau de la rue Maurice Rouvier, le cheminement piéton basculera du coté impair de la rue Vercingétorix. Cet espace nécessitera donc un traitement particulier, à savoir un aménagement incitatif accompagné d’une signalétique claire engageant le piéton à traverser, peut-être l’établissement d’une zone de rencontre. - Le coté impair de la rue Vercingétorix fera l’objet d’une végétalisation • Jardinet brune Vercingétorix – Porte de Vanves : - Le jardinet brune Vercingétorix, appelé également « place du pigeonnier », sera valorisé en renforçant son caractère d’entrée de Ville. - L’aménagement permettra de diversifier les usages (usage récréatif, espace de détente…). La fontaine sera conservée et un travail de revalorisation, grâce notamment à la lumière, sera effectué afin de placer l’eau, à l’instar du végétal, comme élément central de la coulée verte Vercingétorix.

Sport

 Tout Paris

SKATEPARK OLYMPIQUE : CENTRE CULTUREL ET SPORTIF ECOLOGIQUE

Budget Participatif 2017

En 1978 Paris avait un skatepark de 10000 m2 à la Villette, puis plus rien pendant 20 ans. Aujourd’hui nous avons deux skateparks mais aucun d’entre eux n’est en capacité de recevoir une compétition Internationale. Notre sport vient d’être sélectionné aux JO de Tokyo 2020 et ceux de 2024. Le skate est aujourd’hui reconnu par les plus hautes instances du sport et n’est plus considéré comme un jeu dangereux sur la voie publique. C’est pourquoi il est important de se préparer à ces échéances en pensant aux générations futures, à l’avenir de cette discipline ainsi qu’au rayonnement de Paris. La scène skate française est une des plus doués d’Europe. Construisons un véritable skatepark couvert digne de la Capitale et de sa jeunesse pour que ce sport devienne accessible au plus grand nombre. Le but n’est pas seulement de créer une élite mais que ce lieu de sport et de culture fasse partie de l’héritage laissé par les J.O. En effet un skatepark n’est pas seulement un lieu de performance mais aussi un lieu de convivialité et de création. Dans cet espace pourront éclore les talents de demain et s’épanouir ceux d’aujourd’hui. Nous souhaitons construire un lieu unique. Utiliser les techniques et les matériaux les plus efficaces à ce jour pour créer un bâtiment le plus écologique possible. En dehors des grands événements sportifs, ce lieu sera tourné vers la pratique pour tous. Nous souhaitons créer un lieu d’échange, d’apprentissage, de pratique sportive et artistique. Salle de soins et de rééducation, suivi des sportifs, sensibilisation à la nutrition. Hébergement pour accueillir des groupes de jeunes venant de l’étranger - stages haut niveau. Détection de nouveaux talents et suivi sport-étude. Il suffit de regarder la place de la République s’animer pour comprendre que ce véhicule écologique qu’est le skateboard n’est pas un effet de mode. C’est un mode de vie, une passion qui réunit plusieurs générations et dont la flamme n’est pas prête de s’éteindre…Rendez-vous aux J .O

1 2 3