Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Education et jeunesse

 75012

Cantines rénovées et insonorisées dans les écoles du 12e !

Budget Participatif 2017

Le temps du repas en milieu scolaire participe pleinement au développement de l’enfant. La pause méridienne doit constituer un moment de détente et de convivialité. C’est pour cela que tous les élèves du 12e méritent de prendre leur repas dans des réfectoires adaptés, rénovés et embellis avec une lutte contre le bruit ! Insonoriser chaque réfectoire. La réfection des réfectoires existants pourra se faire par ajouts de revêtements acoustiques ("baffles acoustiques" suspendues au plafond, pose de panneaux acoustiques en partie haute des murs, pose de plaques de plâtre ou de panneaux en bois perforés afin d'absorber les sons). Si le réfectoire est de très grande dimension, on pourra installer des cloisonnettes de faible hauteur afin de partitionner l'espace sans affaiblir l'éclairement. Si le sol est à rénover, la pose de revêtement de sol souple adapté en terme de bruit d'impact et de qualité de nettoyage contribuera également au confort acoustique et au bien-être de tous les utilisateurs... Un nouveau mobilier adapté pourra aussi contribuer à réduire le bruit. Rendre plus agréables les réfectoires. Un effort pour améliorer l’éclairage naturel sera fait (salle à manger et locaux de préparation des repas). Il faudra envisager d’agrandir certains réfectoires pour respecter la surface nécessaire par personne : entre 1,3 m2 et 1,5 m2 par élève. Pour le confort, toute réfection rimera avec décoration (peintures de couleurs joyeuses, éclairage, fresques et plantes, mobilier, etc). Une refonte globale de l’aménagement (par petites tablées conviviales) et des circulations est à prévoir (flux entrants-sortants, accès aux lavabos et porte-manteaux). Dernier objectif majeur : améliorer l’accessibilité des réfectoires pour les enfants handicapés et faciliter leur circulation dans tous les espaces. Toutes les écoles du 12e doivent être diagnostiquées et les travaux nécessaires mis en œuvre, en privilégieant des critères d’éco conception.

Environnement

 75012

Une Ressourcerie dans le 12e !

Budget Participatif 2017

Les ressources naturelles de notre planète ne se renouvellent pas aussi vite que nous les utilisons. Nous produisons toujours plus de biens manufacturés et il faut bien les mettre quelque part une fois utilisés. Le recyclage ne peut être l'unique solution puisqu'il est coûteux, qu'ils pollue. On ne peut pas non plus empêcher les entreprises de produire toujours plus. Presque paradoxalement, on est de plus en plus à chiner pour une petite babiole ou un truc un peu ancien, « vintage » et du coup à la mode. D'un autre côté, depuis quelques années il y'a de plus en plus de personnes sans ressource qui peinent à se vêtir et vivre dignement. On vante les nouvelles technologies, on déplore la fracture numérique et on parle tout le temps d'innovation ! Mais on est à peine capable de parler à son voisin, de se sourire dans la rue ou même d'inviter un/une inconnu/ue à prendre un café. Sans apporter de solutions à ces problèmes, je vous propose de construire ensemble une alternative, à petite échelle, une ressourcerie. Elle n'entend pas résoudre toutes les problématiques de notre société d'un coup mais elle pourra être un levier local, à son niveau. Elle permettra la création d'un espace de solidarité, où chacun pourra échanger et se rencontrer tout en participant activement à la préservation de notre environnement. Elle peut créer des emplois mais aussi fonctionner complètement bénévolement. Gérée par les citoyens, elle a vocation à être un outil au service de son quartier et de ses habitants. Nous pourrons la construire ensembles, en s'entourant des expériences de ceux et celles qui en ont déjà réalisées autour de chez eux, partout en France. Habitante du 12e, je participerai, comme tous ceux qu'ils le souhaitent, à hauteur de mes moyens et de mon temps si toutefois vous tous, amis, collègues, citoyens et habitants du 12e vous êtes d'accord pour développer un projet de ce type.

Environnement

 Avenue des Terroirs de France, 75012 PARIS

Une promenade plantée dans l'avenue des Terroirs de France

Budget Participatif 2017

Dans ce secteur très minéralisé, où les lignes architecturales sont froides et dures, l'avenue des Terroirs de France est un espace grisonnant et dénué de vie humaine. Personne ne vient se promener dans cet environnement triste et austère. Seuls les pavillons de Bercy, qui abritent le musée des arts forains, confèrent un intérêt notoire à cet endroit. Afin de redonner aux habitants l'envie de se balader ici, il faut reverdir l'avenue des Terroirs de France pour égayer le paysage et répondre à un besoin "d'humanisation". Mon projet consiste à requalifier le terre-plein central, aujourd'hui inutilisé, pour en faire une promenade plantée de 200 mètres de longueur. Il s'agit d'introduire une strate végétale basse, avec des arbustes, plantes vivaces, graminées et autres couvre-sol, afin de former des plate-bandes bien touffues, qui relieront les arbres entre eux. Ces nombreuses espèces végétales apporteront une grande variété de formes et de couleurs, avec une forte présence florale pour favoriser les pollinisateurs. La chaussée de l'avenue sera réduite à une seule file de circulation dans chaque sens, afin d'élargir le terre-plein central de 3,50 mètres pour regagner de la surface à végétaliser. Afin de compléter ces aménagements, des bancs et une fontaine à boire seront mis à la disposition des promeneurs.

Transport et mobilité

 Tout Paris

Rendre les escaliers attractifs par l'art et la science

Budget Participatif 2017

L'objectif de ce projet est de favoriser la prise d’escaliers plutôt que les escalators ou les ascenseurs, pour laisser ces alternatives à ceux qui en ont besoin. Il s’agit de rendre les escaliers des infrastructures parisiennes plus attractifs en proposant à l'usager de se réapproprier son environnement. Pourquoi faire ? - REdonner la priorité aux usagers qui en ont besoin (mobilité réduite, charges lourdes…) - désengorger les escalators et lutter contre les incivilités civiles - favoriser une activité physique et lutter contre l'obésité - réduire les coûts énergétiques et les frais d’entretiens Comment ? De nombreuses études ont montré qu’une prise de décision est liée à une émotion. Ainsi, une expérience vécue comme positive peut faire changer un usager de comportement. C’est pourquoi, l’idée est de proposer, aux usagers des escalators, une nouvelle expérience avec l’escalier qui leur procure plus de plaisir que les autres modes d'accès. Il existe plusieurs manières différentes d’y arriver, de la moins coûteuse à la plus coûteuse : - Indiquer par des panneaux au début, au milieu et à la fin des escaliers des retours positifs sur l’effet positif de l’escalier : nombre marches, de calories dépensées, de personnes célèbres ayant montées ces marches… - Inclure plus de street-art, d’expositions artistiques et de projets éco-responsable autour des escaliers - Déclencher du son ou des leds lumineuses sur différentes marches - Projeter du contenu interactif sur les marches, ex : un poisson fuit lorsqu’un pied arrive sur lui Où ? Tous sites comportant de nombreuses marches et/ou proposant des alternatives, par exemple : - Gare Saint-Lazare - Rue de l’Alboni - Rue Paul Albert (Sacré Cœur) - Métro Lamarck

Culture et patrimoine

 Rue de Torcy, 75018 PARIS

Le Portail du Théâtre

Budget Participatif 2017

C'est l'histoire de 4 amis qui faisaient du théâtre amateur au sein de la compagnie, "Studio Tarento", et qui chaque année peinaient à trouver les bonnes informations pour monter leur spectacles, pour trouver une salle avec la bonne jauge, la bonne ouverture de scène, la bonne dimension de plateau, en co-production, en co-réalisation, juste en location ? Les informations existent, mais elles sont éparpillées sur différents sites, et il faut aussi beaucoup faire jouer le téléphone "arabe". Nous décidions de monter un site internet dédié, le premier réseaux social du théâtre, Le Portail du théâtre. Un site où les troupes (amateurs ou professionnelles) pourraient trouver toutes les informations sur les salles (jauge, taille de la scène, conditions d'accès), les salles des informations sur les troupes et leurs spectacles (par exemple pour pallier à des trous dans la programmation), des informations sur les professionnels qui travaillent dans le monde du théâtre, des informations pratiques, retours d'expériences pour avoir toujours un site à jour... et bien d'autres fonctions. ce site à vu le jour sur nos fonds propres, mais dès le départ son développement technique était dépassé, et nous n'avions plus les moyens de le faire évoluer. aujourd'hui seul à la barre, je constate que les problématiques sont toujours les mêmes, et que Paris se grandirait si elle m'aidait à re-développer ce site, qui rendrait de nombreux services au Monde du théâtre, et permettrait même à des troupes non parisiennes de se produire plus facilement au sein de la capitale. Le nouveau développement se baserait sur la base de données existantes, et le recueil des données auprès des sites comme le CNT, et des théâtres et salles de répètes de Paris; recueil exhaustif réalisé par l'administrateur du site (moi) d'une part, et par chaque utilisateur qui pourrait partager ses connaissances et enrichir du coup les informations. l'adresse du site est : http://leportaildutheatre.fr/

Education et jeunesse

 20 Villa Compoint, 75017 PARIS

Jeux et jardins àl'hôpital de jour des enfants de Compoint

Budget Participatif 2017

L’hôpital de jour pédopsychiatrique de Compoint est hébergé dans une partie des locaux d’une école de la Ville de Paris. Il accueille à la journée des enfants de 3 à 6 ans et de 6 à 12 ans atteints de troubles envahissants du développement. Les enfants, leurs familles et les professionnels souffrent de la vétusté des locaux, en particulier de la cour, particulièrement « décrépie » et qui constitue le seul espace extérieur. Les enfants vont y jouer 2 à 3 fois par jour. Nous proposons le projet "Jeux et jardins" pour investir la cour à travers trois axes : - Le jardin : la végétalisation de la cour constitue un axe d’aménagement prioritaire en raison de son caractère évolutif et de son potentiel de bien-être. La ressource du jardin pourra être explorée dans ses qualités ludiques, thérapeutiques et d’agrément, tout au long de l’année. - Le jeu : une réflexion approfondie sur le concept de jeux « adaptés », avec la mise en place d’équipements de jeux collectifs amovibles et l’expérimentation d’autres formes de jeux éphémères, conçus et testés avec les enfants dans le respect de la sécurité. - La mise en peinture de certains murs et sols : transformer les surfaces en espaces de création sur les thèmes du paysage et du jeu avec les enfants. Ces différents axes se déploieront dans un projet global cohérent et assez souple pour pouvoir évoluer dans le temps. Pour mettre à bien ce projet, nous avons besoin d'investir dans du matériel de jardinage (jardinières, terre et semis, outils de jardinage), de peinture (peinture, pinceaux et outils de peinture) et dans des jeux d’extérieur (filets, cages de foot, balles et petit matériel de conception de jeux éphémères). Pour assurer le stockage du matériel de jardinage et de jeux, nous aurons besoin d’un espace de stockage (type abri de jardin). Enfin, pour permettre aux enfants de jouer sous la pluie, nous proposons la mise en place de toiles tendues imperméables.

Cadre de vie

 75011

Végétalisons le quartier Belleville Saint-Maur !

Budget Participatif 2017

Notre quartier est le plus dense en logements d’Europe. La place des espaces verts y est notoirement insuffisante. Chacun est conscient de la nécessité de favoriser la biodiversité dans la lutte contre le réchauffement climatique. Le projet de la Commission Cadre de vie vise aussi à rendre notre quartier plus beau et plus agréable en favorisant la participation de tous. Des tomates et des abricots made in Belleville : développer un projet d’agriculture urbaine sur le toit du gymnase Berlemont, en lien avec les associations et des habitants du secteur de l’Orillon. L’installation d’une ruche pourrait être envisagée. La rue de Vaucouleurs, comme son nom de l'indique pas, manque de couleur et de gaité. Elle dispose toutefois d'un réel potentiel et notamment de trottoirs par endroit très larges qui pourraient accueillir de grands pots accueillant des plantes et des fleurs, à l'image de ceux installés Rue Lucien Sampaix dans le 10e arrondissement. Les potelets, devenus inutiles feraient l'objet d'un retrait. L’arche qui marque l’entrée de la rue à partir de la rue du Faubourg du temple, pourrait accueillir des plantes grimpantes persistantes. A défaut un portique végétalisé pourrait être installé pour agrémenter cette rue qui est très triste. La place Jean Ferrat à Ménilmontant pourrait accueillir encore au moins 3 arbres sans nuire à la circulation des piétons. Peu d’endroits permettent de planter de nouveau arbres. Nous disposons là d’une des toutes dernières occasions de planter des arbres et de créer ainsi un mini bois urbain ! Le jardin des Jeunes Pouces de Ménilmontant a été rasé, provoquant l’incompréhension générale et notamment de celle de ses jardiniers. Pour conserver la dynamique qui avait été lancée autour de ce projet, il est proposé de réserver une petite partie du terre-plein central du boulevard de Ménilmontant entre la rue Oberkampf et la rue du Chemin vert, à la création d’un jardin partagé.

Culture et patrimoine

 Place de l' Hotel de Ville - Esplanade de la Libération, 75004 PARIS

Musée (virtuel) du street-art de la Ville de Paris

Budget Participatif 2017

Ce projet propose la création du 18ème musée de la Ville de Paris : le musée du street-art de la Ville de Paris. Il s'agit d'un musée virtuel. Un site internet, conçu comme celui de tous les autres musées de la Ville, dédié au street-art. On y trouve une carte interactive répertoriant les œuvres dans les rues de la capitale. Cette carte évolue avec l’apparition et la disparition des œuvres. Une page spécifique est dédiée à chacun des artistes inventoriés. Avec ce projet, Paris saisit l’occasion d’anoblir la première, un genre qui s’est affirmé comme majeur. Ce faisant, Paris s’affirme comme l’une des capitales mondiales de l’art urbain. Paris a si souvent, si longtemps, été le berceau de nouveaux courants artistiques. Avec ce projet, elle renoue avec sa place, sa vocation. Le projet contribue à consolider la place incontournable que Paris tend naturellement à jouer sur la scène culturelle mondiale. Le street-art passionne principalement les jeunes. L’image de Paris auprès de la jeunesse du monde entier s’en trouve renforcée, vivifiée. Nous sommes certains que ce projet, aussi peu couteux que la réalisation d'un site internet, trouvera un écho considérable, auprès des Parisiens et au-delà. Nous espérons vous voir partager ce sentiment, et bien plus, notre enthousiasme. (ps : à défaut de pouvoir renseigner une adresse postale pour un site internet, la Place de la Libération a bien entendu été choisie arbitrairement)

1 2 3