Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Économie, emploi et attractivité

 12 Rue de la Solidarité, 75019 PARIS

CAFE CULTUREL ASSOCIATIF "BOUILLON D'CULTURES"

Budget Participatif 2017

Notre association Le Danube Palace propose d’ouvrir un café culturel associatif, « Bouillon d’Cultures » au sein du quartier populaire Danube où nous sommes implantés pour créer du lien social, insérer professionnellement des femmes en situation précaire et redynamiser ce quartier qui souffre d’un manque de commerces et compte 39% de familles en situation de monoparentalité, (12,5% en moyenne à Paris), notamment des femmes. Le lieu, 140m2 vétuste nécessite des travaux d’aménagement : isolation, plomberie, électricité, murs, plafonds, devanture à refaire. Il attend qu’on lui refasse une beauté pour se montrer sous ses plus beaux atours avec 1 bar, 1 point vente petite restauration à emporter, 1 salon de thé, 2 bureaux et 1 salle d’activités pour les habitants du quartier. Imaginez un lieu de vie, de proximité et de solidarité composé de plusieurs espaces où les habitants du quartier et du 19ème pourraient se retrouver et partager un moment convivial et pourraient gratuitement ou pour un prix modique : Avoir le luxe de choisir son thé bio ou son café de terroir pour 1 euro. Déjeuner sur place ou à emporter une cuisine goûteuse, équilibrée en lien avec l’agriculture raisonnée de proximité et pour le volet développement durable, grâce à un partenariat avec différents marchés et commerces de quartier, récupérer les invendus pour les redistribuer gratuitement aux habitants. Ecouter de la musique, lire un livre ou visionner un film Surfer sur internet Participer à des ateliers socioculturels intergénérationnels Imaginez un lieu où la mauvaise humeur, n’y aurait pas sa place, où le sourire, l’humour, la bonne humeur seraient ROIS. Imaginez un café décoré avec amour pour qu’on s’y sente bien, comme à la maison. Imaginez un lieu de rencontres impromptues, un lieu d’information de la vie locale du quartier. Un lieu où les initiatives citoyennes seraient encouragées et accompagnées dans leur réalisation. Coût estimé des travaux du local : 120 000 €

Cadre de vie

 Tout Paris

BIO Truck

Budget Participatif 2017

Faire progresser le BIO auprès de la population de quartiers de Paris où se côtoient : administrations, écoles et lycées, seniors, etc. Le Bio vient aux parisiens dans la vie de tous les jours. Bio-Truck : - Est une antenne volante pour voir et expliquer, - Fait toucher du doigt les aliments cuisinés par des producteurs locaux franciliens. - Organise la livraison du dernier kilomètre par vélo cargo avec une personne en réinsertion (partenariat avec une régie de quartier). Objectif : Inciter les parisiens à : - Prendre son alimentation en main et celle de sa famille, - Comprendre qu’on peut équilibrer sans frustration et sans exploser son portefeuille, - Connaître les astuces, savoir quels ingrédients utiliser et comment, - Manger sain c’est : Prévenir le risque cancer, renforcer son système immunitaire, améliorer la santé future de ses enfants, protéger l'environnement. Cuisiner Bio : - Permet des économies, - Pas ennuyeux, - Rime avec saveur, créativité, attractivité, équilibre et convivialité. Comment manger autrement en bio ? Le BIO Truck apprend aux parisiens en allant vers eux une nouvelle façon de manger, plus saine, plus savoureuse, moins chère : - Découverte de produits nouveaux de nouvelles saveurs, que l'on ne sait pas utiliser, en fonction des saisons et des envies, - Respecte l'équilibre alimentaire : une nourriture idéale pour la santé et l'environnement, - Des repas moins chers et de haute qualité, - Apprentissage pas à pas d'une nouvelle façon de cuisiner et de se nourrir. Le Bio-Truck intervient comme coach pour apprendre, être guidé, se familiariser si nécessaire avec internet. Le BIO Truck s’arrête pour faire des démonstrations par des producteurs locaux, permettre de commander sur des sites de circuits courts alimentaires. Lieux : Chaque semaine visite de lieux connus à l’avance rencontrer du BIO Truck et son équipe. - Ecoles, lycées - Administrations - Espaces verts - Marchés.

Solidarité et cohésion sociale

 Tout Paris

Informer les sans-abri et réfugiés grâce au numérique

Budget Participatif 2017

En France, on dénombre 141 500 SDF, et de plus en plus de réfugiés. Pour leur venir en aide, de nombreuses aides cohabitent, à la fois étatiques et associatives. Pourtant, seuls 40% des SDF bénéficient des aides de l’Etat, il y a donc un grave problème d’accès aux droits. Pourquoi ? Ils sont mal-informés : souvent, ils pensent ne pas être éligibles ou ne comprennent pas les démarches. Sur le terrain, on retrouve de très nombreux lieux d'aides aux sans-abris et réfugiés, mais il manque un moyen de tous les réunir et les filtrer, en temps réel, afin que les bénéficiaires puissent y accéder. Dans la rue, on constate que cela les place en situation d'attente, ce qui a un impact psychologique très négatif. Notre solution : une boite à outil numérique participative, multi-plateforme et multilingue, qui regroupe toutes ces informations sous la forme de cartes interactives et de conseils - Accueil de jour - Bagagerie - Conseiller - Centre de soin - Magasin solidaire - Bain-douche - Sanisette - Bibliothèque - Formation - Activités gratuite - Réinsertion professionnelle - Points d'accès wifi - Prise - Laverie - Calendrier des événements à venir - Conseils administratifs simplifiés Afin d'atteindre au mieux les bénéficiaires, le système sera décliné sur plusieurs supports : - Un site internet participatif regroupant les données en OpenData - Une application mobile permettant aux bénéficiaires d'avoir un accès direct à ces informations, et de pouvoir les filtrer en fonction de leur profil (âge, sexe, origine, etc.) ainsi que d'avoir un accès hors ligne à leurs favoris - Les écrans tactiles déjà présents dans la ville, tels que les abribus connectés - Des bornes interactives disposées directement dans la rue au points les plus utiles, afin de garantir aux sans-abris et aux réfugiés un accès 100% gratuit, libre, 24h/24 et sans condition d'équipement Le but : donner aux sans-abris et aux réfugiés toutes les clés pour se réinsérer de façon autonome.

Education et jeunesse

 75012

Cantines rénovées et insonorisées dans les écoles du 12e !

Budget Participatif 2017

Le temps du repas en milieu scolaire participe pleinement au développement de l’enfant. La pause méridienne doit constituer un moment de détente et de convivialité. C’est pour cela que tous les élèves du 12e méritent de prendre leur repas dans des réfectoires adaptés, rénovés et embellis avec une lutte contre le bruit ! Insonoriser chaque réfectoire. La réfection des réfectoires existants pourra se faire par ajouts de revêtements acoustiques ("baffles acoustiques" suspendues au plafond, pose de panneaux acoustiques en partie haute des murs, pose de plaques de plâtre ou de panneaux en bois perforés afin d'absorber les sons). Si le réfectoire est de très grande dimension, on pourra installer des cloisonnettes de faible hauteur afin de partitionner l'espace sans affaiblir l'éclairement. Si le sol est à rénover, la pose de revêtement de sol souple adapté en terme de bruit d'impact et de qualité de nettoyage contribuera également au confort acoustique et au bien-être de tous les utilisateurs... Un nouveau mobilier adapté pourra aussi contribuer à réduire le bruit. Rendre plus agréables les réfectoires. Un effort pour améliorer l’éclairage naturel sera fait (salle à manger et locaux de préparation des repas). Il faudra envisager d’agrandir certains réfectoires pour respecter la surface nécessaire par personne : entre 1,3 m2 et 1,5 m2 par élève. Pour le confort, toute réfection rimera avec décoration (peintures de couleurs joyeuses, éclairage, fresques et plantes, mobilier, etc). Une refonte globale de l’aménagement (par petites tablées conviviales) et des circulations est à prévoir (flux entrants-sortants, accès aux lavabos et porte-manteaux). Dernier objectif majeur : améliorer l’accessibilité des réfectoires pour les enfants handicapés et faciliter leur circulation dans tous les espaces. Toutes les écoles du 12e doivent être diagnostiquées et les travaux nécessaires mis en œuvre, en privilégieant des critères d’éco conception.

1 2 3