Barre de recherche

Projets déposés

Recherche avancée

Liste des résultats de la recherche

Environnement

 75020

Respirons mieux dans le XXe

Budget Participatif 2017

Le XXe est un arrondissement particulièrement exposé à la pollution, notamment en raison de sa proximité du périphérique et de l'arrivée de l'autoroute A3 à la Porte de Bagnolet. Cette situation est d'autant plus préoccupante que les quartiers exposés comprennent des établissements scolaires et des équipements sportifs en extérieur. A travers le projet "Respirons mieux dans le XXe", les sept conseils de quartier de l'arrondissement souhaitent renforcer la participation citoyenne dans la lutte contre la pollution en : - affinant les mesures de la pollution dans l'arrondissement, - développant une information locale et personnalisée sur la qualité de l'air, - impliquant les habitants et usagers de l'arrondissement dans les processus d'observation de la qualité de l'air et, in fine, d’amélioration de celle-ci. Il comportera : 1) l'acquisition et l'installation d'une douzaine de mini-stations de suivi de la qualité de l’air, 2) l'acquisition d'une centaine de microcapteurs portatifs, qui seraient confiés à des bénévoles, afin d’évaluer la pollution atmosphérique sur les lieux de vie, de travail et les trajets, 3) la valorisation d'outils (application Airparif Itinér’air, plateforme de signalement...) et d’informations locales générées par Airparif (mises en avant sur du mobilier urbain par exemple), 4) la création d’une communauté impliquée dans le suivi et l’amélioration de la qualité de l’air. En généralisant cette approche citoyenne, locale et interactive, le projet permettrait de développer la contribution du citoyen à la surveillance de la qualité de l’air et à son amélioration. Les données des microcapteurs pourraient être mises à disposition pour une étude sanitaire, sous réserve des conclusions des travaux actuellement engagés sur la fiabilité de ces microcapteurs. Le projet est développé en partenariat avec AIRPARIF, qui s'engage à apporter son expertise et à rechercher les sources de financement nécessaires à son fonctionnement.

Solidarité et cohésion sociale

 163 Rue des Pyrénées, 75020 PARIS

Une maison d'accueil de mineurs étrangers isolés

Budget Participatif 2017

L’idée… Devant l’urgence de la situation des migrants mineurs isolés, des familles parisiennes font le choix d’héberger temporairement ces adolescents. Ce geste solidaire et citoyen ne saurait être une solution à long terme, et une structure dédiée apparaît essentielle pour encourager et accompagner ces initiatives. Elle aura aussi pour mission d’offrir à ces jeunes un quotidien cohérent leur permettant de se construire une identité et un avenir dans ce pays qu’ils ont choisi. Le lieu… Au 163 rue des Pyrénées dans le 20ème arrondissement sur une parcelle appartenant à la commune de Paris. La Direction du Logement et de l’Habitat a transmis les informations techniques en sa possession afin de permettre le dépôt de ce projet au vote du budget participatif. Demain… Le lieu accueillera les mineurs adressés par des collectifs et associations pour des durées de 6 mois à 2 ans. Il mettra en lien les adolescents avec des familles d’accueil du quartier à temps plein ou partiel, assurera le suivi juridique de leurs dossiers, leur donnera une éducation scolaire par des professeurs spécialisés (FLE et matières générales) et citoyenne par des activités sportives et culturelles. Ce projet s’inscrit dans les objectifs de la mandature et procède d’un maillage entre acteurs territoriaux sur ses différents axes: - l’augmentation du nombre des structures d’accueil à Paris, - la dimension éducative de l’accompagnement des réfugiés, - l’écologie urbaine et l’architecture bioclimatique - l’agriculture urbaine - Economie sociale et solidaire Il conjugue 3 thèmes du budget participatif : - Solidarité et cohésion sociale - Education et jeunesse - Environnement

Culture et patrimoine

 75012

Application numérique "Découvrir le 12e autrement"

Budget Participatif 2017

Le Théâtre de l’Opprimé souhaite s’associer à un développeur (Kubik Fabrik par exemple que nous connaissons) pour créer une application permettant de découvrir le 12e arrondissement de manière originale, vivante et intimiste à partir de récits des habitants. Ces histoires seront scénarisées, mises en voix et enregistrées par les comédiens façon radio-théâtre. Au-delà des circuits touristiques, nous souhaitons amener les passants à découvrir des quartiers peu connus, valoriser la vie quotidienne et les histoires cachées, mettre l’innovation numérique au service de la mémoire de l’arrondissement dans un contexte de profonde mutation urbaine notamment la rénovation des places de la Nation et de la Bastille. Autour du projet, nous souhaitons créer un réseau d’habitants, matérialisé au Théâtre par un mur des habitants avec photos et anecdotes. Le Théâtre se chargera de la mise en œuvre, en association avec Kubik Fabrik pour le développement de l’application qui permettra par géolocalisation d’accéder aux enregistrements et sera gratuite. Nous organiserons des temps de rencontre avec les habitants qui relateront leurs souvenirs liés au quartier en nous appuyant sur nos partenaires pour toucher tout l’arrondissement : CLAJE, Centre d’animation Maurice Ravel, bibliothèques... Kubik Fabrik, notre partenaire dans le cadre d’un projet financé par l’Agence Erasmus +, a initié en 2014 le projet Storywalker à Madrid qui nous a inspiré : une application mobile qui propose des émissions radio géo-localisées, écrites à partir d’histoires et légendes du quartier. http://lazonakubik.com/ http://storywalker.es/ Si nous pensons a priori travailler avec Kubik Fabrik, nous sommes également disposés à nous associer à un acteur local compétent. A terme, avec nos partenaires anglais et espagnols, cette application pourrait être développée dans d’autres villes, créant une cartographie touristique inédite (le Budget participatif ne viserait qu’à financer l’application parisienne).

Cadre de vie

 Rue Saint-Martin, 75003 PARIS

Renaissance du quartier Arts et Métiers

Budget Participatif 2017

Il s'agit de sortir la partie haute de la rue St Martin près de la porte St Martin et jusqu'à la rue Réaumur de la relative décrépitude où elle est tombée, de lui redonner de l'attrait en ralentissant les flux de circulation, en la végétalisant et la rendant plus agréable à vivre. Il convient d'envisager un programme de réhabilitation en deux temps. La réorganisation des flux de circulation permettra de sortir de la spirale du no man's land, à savoir un lieu qui n'incite pas à s'arrêter. D'autre part, favoriser les déplacements des habitants n'est pas suffisant, il faut leur proposer des activités transversales c'est-à-dire offrant des choix multiples propres à fidéliser leur passage dans nos rues. La présence des deux pôles artistique (théâtre de la Gaîté lyrique) et scientifique (le CNAM) permet d'envisager de restructurer les abords du square Emile Chautemps pour les rendre plus conviviaux et accessibles aux passants. Des activités culturelles sont à proposer qui pourront inciter les clients potentiels à visiter les galeries d'art voisines. Des activités festives (expositions, concerts, journées kermesse, journées à thèmes, etc..) sont également à multiplier aux alentours et dans le périmètre du square. Pour ce faire, il s'agit d'installer les infrastructures et modifier celles qui existent déjà pour les rendre plus conviviales. Enfin une action à plus long terme doit s'engager sur la partie de la rue St Martin proche de la porte du même nom, la SEMAEST remplacée par Vital'Quartier et maintenant par Paris Commerces se doit d'intervenir pour racheter les murs de locaux commerciaux vacants pour l'installation de commerces de proximité. Une fois ces opérations effectuées, il sera possible de configurer ces locaux afin de les rendre plus aptes à répondre aux impératifs de développement d'activités transversales propices au développement local.

Environnement

 Boulevard Raspail, 75006 PARIS

Raspail revit suite

Budget Participatif 2017

Le projet consiste à aménager et verdir le terre plein central du boulevard Raspail dans sa partie comprise entre le boulevard du Montparnasse et la rue de Sèvres. Ce quartier compte plusieurs écoles, lycées et établissements culturels renommés, ainsi qu’un marché très apprécié par les riverains. Lors de la conception du boulevard Raspail au 19e siècle, l’usage de promenade avait été privilégié et les espaces piétons étaient plus importants qu’aujourd’hui. Le terre-plein central était en particulier dessiné à l’origine avec la même largeur jusqu’à la rue de Sèvres. C’est cette intention originale de promenade sur le terre-plein que nous souhaitons retrouver. Les deux objectifs principaux de ce réaménagement sont (1) la réalisation d’une continuité piétonne sur le terre-plein central, de bout en bout et (2) un renforcement notable de la végétalisation des espaces du boulevard. La première tranche de cet aménagement sera réalisée été 2017, grâce à la sélection du projet Raspail revit en tant que lauréat de la campagne 2015. En présentant Raspail revit suite, l’Association Oh! Les beaux jours propose de garder une continuité technique et esthétique avec ce qui est planifié pour les travaux de la première tranche entre le bd Montparnasse et la rue ND des Champs, ainsi que l’éventuelle déconcentration du marché au delà de ces limites actuels et l’optimisation de l’accès latéral aux terre-pleins centraux des boulevards.

Solidarité et cohésion sociale

 56 Boulevard de la Chapelle, 75018 PARIS

Un Forum Citoyen pour le 10e et le 18e

Budget Participatif 2017

Le Forum Citoyen 10e et 18e propose un lieu convivial pour favoriser l’implication citoyenne de tous les habitants des quartiers situés autour des ponts Jessaint et Bd. La Chapelle reliant le quartier La Chapelle avec la Goutte d’Or et le nord de l’arrondissement 10ème. Le projet est basé sur un constat évident : les voies ferrées séparent nos quartiers et produisent des phénomènes d’enclavement. En plus, les espaces dédiés aux piétons sont rares et, souvent, ils sont occupés par des activités illicites. Cette situation produit des dysfonctionnements de la vie de quartier qui devrait mettre en valeur la richesse culturelle et sociale du quartier.   Les pouvoirs publics et les organismes spécialisés essaient de résoudre ces problèmes avec leurs moyens, mais nous sommes convaincus qu’il s’agit aussi d’une question de société qui nous regarde tous, les habitants de ces quartiers, et c’est pour cette raison que nous proposons la réalisation d’un espace de rencontre, de cristallisation des énergies et des actions positives pour nos quartiers. En ce sens, le Forum Citoyen 10e et 18e devrait inclure un café associatif, un local technique (projections, sonorisation, etc.), des sanitaires, une terrasse ouverte sur l’espace public et une salle adaptables pour une diversité d’activités. Le Forum devrait relier plusieurs quartiers, par un lieu accessible et convivial, permettant aux habitants de proposer différentes types d’activités : projections de films suivis de débats, ateliers pédagogiques pour enfants, marchés artisanaux, expositions, brocantes, concerts, ateliers archive wiki du quartier, etc. Le Forum Citoyen 10e et 18e sera réalisé sur des principes écologiques et avec des aménagements légers et adaptables. Il devrait être géré de manière collégiale par un collectif de plusieurs associations et riverains porteurs du projet, avec des horaires d’ouverture adaptés au temps libre des résidents et des écoles qui seront partenaires du projet.

1 2 3