Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Ville intelligente et numérique

 Tout Paris

App mobile meilleures boulangeries de Paris

Budget Participatif 2017

La gastronomie française contribue depuis des décennies au rayonnement de la culture française à travers le monde. La baguette et le croissant sont même devenus de véritables emblèmes de notre population et de notre culture à l’international. Paris est la ville du monde où la concentration en boulangerie est la plus importante du monde. Au quatre coins de la capitale, les artisans boulangers redoublent d’inventivité pour satisfaire les palais des gourmands venus de tous horizons. Nous proposons la création d’une application pour mettre en valeur ce patrimoine à la valeur inestimable. Que cela soit pour les habitants de Paris ou ses visiteurs, les utilisateurs de cette application seront invités à découvrir, près de chez eux ou à l’autre bout de la capitale, les joyaux de notre patrimoine culinaire. L’application comprendrait : - Le référencement des boulangeries de Paris (sur la base du volontariat), - Un vote participatif des meilleures boulangeries de Paris par produit : meilleure baguette, meilleur croissant, meilleur pain au chocolat, meilleur éclair au chocolat, meilleur milles feuilles, …, - Un classement des meilleures boulangeries par arrondissement, visualisable en liste ou sur un fond de carte, - Une fonction “meilleurs produits autour de moi”. L’appli des meilleures boulangeries de Paris permet de rassembler un public d’initiés et de néophytes autour d’une expérience numérique nouvelle alliant plaisir et tradition.

Culture et patrimoine

 75013

De l'Art en Barres

Budget Participatif 2017

Porté par l’association GANESH, De l’Art en Barres consiste à métamorphoser des espaces publics délaissés ou dégradés au pied de nos grands ensembles de vie du 13ème arrondissement. Il s’agit de proposer à la Mairie et aux bailleurs sociaux d’investir ces zones laides ou souvent dégradées en y installant des reproductions d’œuvres d’artistes vivants. L’objectif : Proposer d'investir les entrées, cages d’ascenseurs, cours intérieures, ou le mobilier technique (armoires électriques, gaines de chauffage…). Les œuvres d’artistes du 13ème pourront être choisies par les habitants via un vote fédérateur. Préserver ces espaces de dégradations ; pour les occupants mais aussi les bailleurs sociaux qui auront beaucoup moins de frais d’entretien. Valoriser l’environnement quotidien des habitants en le rendant attrayant, tout en donnant de la visibilité à des artistes du quartier. Nombre d’habitants concernés : 80 000* sur 171 533 habitants du 13ème recensés. * données de Paris Habitat 2016 Le Principe : De l’Art en Barres propose d'adapter la reproduction d’œuvres (exemples en annexe ultérieurement) au format de la zone, imprimée sur un film plastique résistant aux UV, garanti 5 ans et pouvant être nettoyé, pour une durée à déterminer. Les partenaires concernés : La Mairie car le 13ème est devenu le quartier « street art » de Paris à l’initiative de son Maire. C'est aussi un des quartiers de Paris qui favorisant et développant l’habitat social. Les deux artistes initiatrices du projet y vivent et y travaillent. Les bailleurs sociaux gérant un important parc dans le 13ème et donc beaucoup d’espaces publics partagés soumis à dégradation. L’association GANESH, prestataire pour la Mairie, gère la mise en œuvre. Total TTC: 41 K€ Soit 0,51 euro par habitant concerné

Solidarité et cohésion sociale

 Tout Paris

Nouveau modèle de résidences pour expats

Budget Participatif 2017

Je propose une nouvelle modalité d'habitation et de résidence, qui cible en premier les expats (étrangers) venant vivre à Paris pour raisons de travaille, mais qui pourrait etre une nouvelle modalité d'habitat pour tous, en vue de facilité l'échange, vaincre la solitude et permettre l'intégration parmi les gens. Le modèle auquel s'inspire cette proposition est la Cité Universitaire de Paris, une réalité où les jeunes venant étudier à Paris peuvent se rencontrer, se connaitre, mais surtout ne se sentir isolés lors de leurs arrivée dans notre ville. Dans cette contexte, les habitants de la Cité Universitaire peuvent trouver des solutions d'habitat que leurs conviennent pour vivre dans la ville de Paris, mais aussi ils peuvent trouver des espaces communs à partager qui sont la clé pour l'intégration et pour vaincre la solitude qu'on trouve normalement lors qu'on s'installe dans une nouvelle ville. Dans le monde d'aujourd'hui, on trouve de plus en plus de gens qui, meme dans une vie plus "adulte" que celle-là d'un étudiant, on quand-meme besoin de bouger et de s'installer dans une votre ville pour raison de travaille. Ca est particulièrement vrai pour les villes qui sont devenus "hub globaux" dans la mondialisation en cours; Paris est sans doute un de ces hubs, et on sait bien aussi la difficulté qu'elle presente pour trouver des logements pour les gens qui viennent y s'installer. Il est évident que la solitude peut concerné aussi les gens de Paris. Le modèle voudrait donc aussi se proposer comme un nouveau modèle d'habitat pour toutes les catégories de public et citoyens intéressés. Pour l'implémentation, les potentiels joueurs qui auraient les moyens (financiers, surtout) seraient des grands investisseurs dans l'immobilier, ou évidemment la ville de Paris si intéressée à mettre en place des politiques innovantes pour l'habitat. C'est facile d'imaginer les services (business) qui pourraient etre associés à cet nouveau type de solution pour l'habitat.

Sport

 GYMNASE LEON BIANCOTTO, 75017 PARIS

Etendre le mur d'escalade du gymnase Biancotto 75017

Budget Participatif 2017

Nous proposons d'étendre le mur et les équipements complémentaires (slackline et tyrolienne) du mur d'escalade du gymnase Biancotto. Le centre sportif Biancotto a été rénové par l'architecte Philippe Gazeau entre 1996 et 2000. Une petite salle d'escalade y existe avec un mur de 70 m2 (10m par 7m) dans une salle de 60 m2. Ce mur peut être agrandi pour créer de nouvelles voies d'escalade et ses équipements peuvent être complétés pour répondre aux souhaits de nouvelles pratiques (slackline et tyrolienne). Le mur est actuellement utilisé par une association affiliée à la fédération française de la montagne et de l'escalade (FFME), par les lycées et collèges du quartier via l'Union Nationale Sport Scolaire (UNSS) et les parisiens pendant les périodes de vacances scolaires. Il ne comporte que 10 voies d'escalade dont les niveaux peuvent difficilement être différenciés entre grands débutants et pratiquants avertis et ne permet pas de nouvelles pratiques comme la slackline ou la tyrolienne qui pourraient bénéficier des installations de sécurité (matelas) liées au mur. L'extension du mur permettrait d'accueillir plus de pratiquants de niveaux différents répartis sur plus de voies. En outre, il pourrait s'ouvrir à de nouveaux événements : fête du sport, téléthon, compétitions départementales... A la veille d'une profonde transformation du quartier de la Porte de Clichy (M14, TGI, nouveaux logements de Clichy-Batignolles), cet équipement du gymnase Biancotto mérite d'être rénové et étendu afin d'accueillir dignement de nouveaux pratiquants et de valoriser la pratique du sport dans le 17ème arrondissement. L'association FFME Lacaval se propose d'accompagner à la définition détaillée du projet en fonction des possibilités architecturales et financières offertes par la Mairie du 17ème dans le cadre des investissements du budget participatif. Le projet peut être plus ou moins ambitieux en fonction du budget alloué de 30.000 à 100.000 euros.

Transport et mobilité

 75010

Pompes et stations de réparation à vélos en libre service

Budget Participatif 2017

Véritable service aux citoyens, ces stations permettent aux cyclistes d'acquérir une plus grande autonomie pour pédaler dans Paris. Les villes sont de plus en plus nombreuses à mettre en place ce type de dispositif : Lisbonne (photo), Stockholm, Londres... Plus près de Paris, Rennes (photo) a mis plusieurs pompes à la disposition des citoyens suite à un projet retenu dans le cadre de son budget participatif et le dispositif connaît un vif succès! À Paris, l’association Paris en Selle a mis une pompe à la disposition des passants sur les berges de Seine (photo) cet automne. Autonome et robuste, la pompe était très utilisée et appréciée par les cyclistes. Ce projet propose de mettre une dizaine de bornes de gonflage en libre service (modèle Altao Pump, Altinnova), dont un certain nombre pourrait être équipé d'outils de réparation (ex.: modèle Public Bike Repair Stand, Cyclehoop). En effet, pour un investissement d’environ 1000€ et pratiquement aucun frais de maintenance, l’arrondissement pourrait mettre en libre accès une station toute équipée (tournevis, levier pour changer un pneu, jeu de clés, pompe avec adaptateur multi-valves, etc.). Les retours d'expérience de Rennes, Nantes, Bordeaux et Nancy sur ce type de pompe à vélo, montrent que sur plusieurs années le matériel ne nécessite quasiment pas d'entretien (voir pdf en pièce jointe). Il s'agit donc principalement d'une dépense d'investissement. En appuyant ce projet, vous participez à la démocratisation et au développement de la pratique du vélo dans la métropole.

1 2 3