Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Ville intelligente et numérique

 MAIRIE DU 3E ARRONDISSEMENT, 75003 PARIS

Une application pour le 3e arrondissement

Budget Participatif 2017

Habitante de 3e arrondissement, je me rends compte que de nombreux évènements sont quotidiennement organisés par la Mairie du 3e ou des équipements comme le Carreau du Temple. Des expositions, des concerts, des réunions publiques, des conseils de quartiers, des activités pour les enfants, des rencontres philosophiques, les programmes « lundis des arts » et « de la musique avant toutes choses », voilà la richesse des évènements proposés par la Mairie du 3e. Malheureusement, je trouve que les panneaux d’affichage, le site de la Mairie ou encore les newsletters ne permettent pas une diffusion optimale de chacun des évènements cités. Ma proposition de création d’une application pour Smartphone de la Mairie du 3e est pour que nous, habitants du 3e, ayons directement des alertes sur nos smartphones que nous avons à portée de main à chaque instant. Au lieu d’aller vers la Mairie, la Mairie viendrait à nous. Si le projet est voté en 2017, nous pourrions développer ces applications pour l’ensemble des arrondissements de Paris ou du centre de Paris. Ce projet s’inscrit donc dans le développement de nouvelles applications à Paris, tout comme les applications « Dans ma rue », « Paris Piscine », qui pourraient elles-mêmes être intégrées à cette nouvelle application pour faire de chaque arrondissement de Paris, un arrondissement intelligent et connecté !

Cadre de vie

 75011

SQUARE JEAN AICARD ; "le square fait vivre ! (ensemble)

Budget Participatif 2017

Le square Jean Aicard situé dans le XIeme arrondissement se trouve dans un quartier très dense en termes de bâti. Il est le seul « espace vert » dans un périmètre de plus de 400 m. Il occupe une surface de 1 800 m2 en s’étendant sur près de 190 m de long et 10 m de large, surface non négligeable dont pourtant quasiment un tiers est inutilisé, du fait de la segmentation des espaces. Nous, Collectif des habitants et acteurs du quartier EDL 11, Centre Paris Anim, le Théâtre du Chaudron, Bamavibe, avons relevé des disfonctionnements : 1. Perte de place liée à la segmentation des espaces. Près de 490 m2, soit l’équivalent de l’aire de jeux pour enfants, sont occupés par des « placettes » qui n’offrent aucun usage en l’état. 2. L’accès rue Oberkampf est condamné pour ne pas traverser le boulodrome : le square est difficilement accessible, son existence est parfois même ignorée des piétons. 3. Insuffisance d’équipement pour les adolescents. 4. La segmentation n’incite pas à l’échange mais à l’entre soi. 5. La végétation limitée aux arbres et aux bordures. 6. La salle polyvalente municipale à proximité du square, est dégradée et peu utilisée. Notre projet propose : 1. Unifier le square afin de rétablir une continuité et un cheminement sur sa longueur. 2. Rétablir l’accès rue Oberkampf, très fréquentée des piétons. 3. Conserver les usages actuels et les compléter d’équipements (pelouse, appareils de sport, kiosque multi-activités …) et d’espaces pour tous les publics et les associations du quartier (salle polyvalente, Centre Paris Anim, le Théâtre du Chaudron…) 4. Enrichir la palette végétale pour valoriser les entrées du square et favoriser les pratiques de jardin partagé. 5. La salle polyvalente pourrait faire l’objet d’une rénovation et s’articuler avec l’utilisation du square. Notre volonté est de faire du square Jean Aicard un îlot joyeux et convivial !

Cadre de vie

 Avenue des Champs Elysées, 75008 PARIS

Lutte contre le bruit automobile - quartier Champs Elysées

Budget Participatif 2017

Nuit et jour ce quartier est soumis à un niveau de bruit insupportable, qui a encore augmenté avec l'apparition de voitures de sport en location de courte durée (20 minutes) qui circulent en permanence dans les rues en faisant hurler leurs moteurs. Diverses mesures sont possibles pour lutter contre ce fléau. Elles contribueront aussi à diminuer la pollution de l'air : - adaptation de la mission des forces de l'ordre. Elles sont très présentes dans le secteur mais ne semblent pas utiliser de sonomètres, alors que les niveaux sonores de nombreux véhicules ne sont sûrement pas réglementaires (sans compter les concerts de klaxons à toute heure du jour et de la nuit) - spécifiquement, contrôle strict des conditions d'exercice de la location de courte durée de voitures de sport en ville : occupation de l'espace public, stationnement, assurance, financement, respect des normes de pollution et de bruit par les voitures... - généralisation de la limitation à 30, voire 20km/h, avec des radars et des ralentisseurs pour en garantir le respect - changement de revêtement, les pavés étant très bruyants Cela permettrait à "la plus belle avenue du monde" de devenir autre chose qu'une autoroute dangereuse, où l'air est irrespirable et où il faut crier pour tenir une conversation. Et de même pour les rues alentour, pour améliorer la qualité de vie des habitants bien sûr, mais aussi des touristes et des travailleurs du quartier.

Cadre de vie

 8 Rue de la Montagne d'Aulas, 75015 PARIS

Le Jardin Blanc des habitants

Budget Participatif 2017

Le jardin Blanc du parc André Citroën est un espace ouvert sur la ville, bordé par les rues Gutenberg et de la Montagne d’Aulas. Situé au cœur du quartier Citroën/Boucicaut, dans un secteur à forte densité de logements sociaux où le besoin de services publics et d’accompagnement social se fait de plus en plus sentir, il est bordé par des équipements très fréquentés par les habitants. Depuis plusieurs années, cependant, les regroupements tumultueux, les incursions de deux-roues motorisés et le trafic de drogue se sont développés dans des endroits normalement dédiés à l’agrément, aux jeux d’enfants ou aux circulations douces. Le conseil de quartier a de longue date identifié ces difficultés, résumées en 2015 dans un vœu visant à ce que le jardin Blanc puisse être fermé le soir, comme n’importe quel autre espace vert. Adopté en conseil d’arrondissement, ce vœu a toutefois été rejeté en conseil de Paris, l’exécutif municipal ayant considéré que la fermeture complète était irréalisable. Le Budget participatif 2017 pourrait être l’occasion d’améliorer la situation au profit de l’ensemble des habitants. Ainsi, l’installation de mobiliers ludiques, récréatifs, sportifs ou d’agrément pourrait favoriser une utilisation normale et conviviale du jardin Blanc tant par les familles que dans le cadre d’activités rythmant la vie du quartier, mais également à destination d’autres publics (seniors, associations). L’installation de tels mobiliers, en respectant un principe de réversibilité afin de ne pas porter atteinte au dessin du jardin, aurait lieu à l’issue d’une concertation avec les acteurs institutionnels et associatifs locaux afin que chacun s’approprie ce projet de quartier et en soit l’auteur. Cette concertation comprendrait un volet de mesures de prévention situationnelle destinées notamment à empêcher les incursions de deux-roues et à aménager les recoins favorisant les regroupements, pour un jardin Blanc apaisé où chacun se sente bien dans le respect des autres.

1 2 3