Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Cadre de vie

 SQUARE DE LA BUTTE DU CHAPEAU ROUGE, 75019 PARIS

Parcours sportif producteur d’électricité (Butte Chapeau R.)

Budget Participatif 2017

L’idée est de mettre en place dans le parc de la Butte du Chapeau Rouge dans le 19ème arrondissement plusieurs machines de remise en forme qui permettent de recharger des petits appareils électroniques (téléphones portables, tablettes, etc). option minuterie civique Les habitants préconisent l’usage d’un minuterie “civique” pour que cela ne soit pas toujours les mêmes personnes qui chargent leurs appareils. Un panneau rappellera les règles d’utilisation et partage avec les autres utilisat.rise.eur.s. option panneau défi Un grand panneau affichant l’énergie produite par le dispositif pourrait être disposé à l’entrée du jardin. Ce dernier pourrait également afficher les émissions de CO2 évitées par ce système. Il pourrait également détailler l’énergie sur la dernière heure, sur le dernier mois, pour challenger les habitants à produire plus d’électricité. Idée supplémentaire : si cela est possible, placer l’un des appareils à l’extérieur du jardin afin de pousser les passants à rentrer pour utiliser le dispositif. Ce projet a été proposé par le groupe Jeune du Centre Social Tanger puis repris et amélioré par le groupe Adulte, avec l’accompagnement de l’association 4D et des Petits Débrouillards. Il peut être catégorisé dans de nombreuses rubriques : cadre de vie, santé, sport, smartcity, environnement, éducation à l’environnement, à l’énergie. La rubrique principale retenue est “cadre de vie”. Soumission au BP du 19ème arrondissement.

Transport et mobilité

 Tout Paris

Amélioration de la circulation des piétons sur les trottoirs

Budget Participatif 2017

Ce projet concerne les trottoirs de faibles largeurs et dans des rues où la présence des piétons est importante, notamment aux heures de pointe. Lorsque les trottoirs sont relativement peu larges, disons entre 80cm et 150cm, la zone réservée aux piétons est souvent réduite pas la présence de poteaux interdisant aux voitures de se garer sur ces trottoirs. Ces poteaux sont la plus part du temps implantés dans le bitume sur la zone de circulation des piétons. Tels qu’implantés, ces poteaux empêchent les piétons de se croiser facilement, d’autant plus lorsque les piétons sont pourvus d’une poussette ou d’un caddy. Nous n’oublierons pas les personnes handicapées qui ont beaucoup de difficulté, elles aussi à croiser les autres piétons. Initialement, la pose de ces poteaux a été pensée pour un bon stationnement et une bonne circulation des voitures sur la chaussée. Avec les évolutions culturelles actuelles, nous souhaitons améliorer prioritairement la circulation des piétons dans ces rues étroites où les trottoirs sont étriqués. Actuellement les faibles largeurs des trottoirs font que dans de nombreuses situations, certains piétons se trouvent obligés de descendre sur la chaussée pour croiser une personne venant en sens inverse, ou pour le doubler, encourant ainsi un risque grave sur la chaussée, que ce soit dans le même sens ou lors du croisement avec les véhicules. Schématiquement en partant de la chaussée vers le mur, on trouve, la chaussée, le caniveau, la margelle en pierre, puis la partie goudronnée ou bétonnée, laquelle supporte le poteau en acier (voir Schéma S1) L’idée consiste à faire maintenant implanter ces poteaux dans la margelle, permettant ainsi un accroissement significatif de la surface du trottoir pour les piétons (voir schéma S2)

Transport et mobilité

 Tout Paris

Vélib cargo versus location long durée+création stationement

Budget Participatif 2017

Après vélib’, autolib’, utilib’ et Cityscoot donnons une raison de plus aux parisiens de préférer l’alternative à la voiture personnelle avec la mise à disposition en libre-service de triporteurs. Ce projet a été proposé l’an dernier et plébiscité par de nombreux internautes, cependant il fut retoqué pour des raisons financières (cela existe à l’étranger). Peut-être que les arbitrages changeront cette année … d’autant que la location longue durée (solution alternative suggérée) ne répond pas au problème de stationnement la nuit qui fait justement du triporteur un mode marginal… A moins bien sure de créer des aires de stationnement dédiées ce qui, bien que plus modérée, implique aussi une lourdeur ... densité de stationnement et garantie de sécurité ou assurance contre le vol oblige. Car il est rarement possible de les garer dans les immeubles d’habitation parisiens. Et tout le monde ne possède pas un box ou une place de parking sécurisée et abritée. Outre ses avantages écologiques, le triporteur est ultra polyvalent (transport d’enfants ou d’objets volumineux), reste léger et maniable, silencieux, ultra flexible (dépose partout), et certains modèles peuvent être électriques. Il redonne une mobilité perdue aux parents et répond à une demande encore insatisfaite par les autres modes lib’ à savoir : la mise à disposition de sièges enfants intégrés au cargo évitant une logistique lourde aux parents. Avec lui les trajets quotidiens de courte et moyenne distance sont sans embouteillage donc de durée fiable. Qui pourrait résister à entrer dans l’ère des modes actifs et de l’hyper-mobilité?

1 2 3