Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Solidarité et cohésion sociale

 47 Rue Saint-Blaise, 75020 PARIS

Animations et événements socio-culturels rue Saint Blaise

Budget Participatif 2017

L'association 'Les amis de Kelbongoo' se propose d'investir dans du matériel permettant d'animer la rue Saint Blaise, au niveau des numéros 43-49, où le trottoir le permet (photo en PJ). Ces animations pourront prendre la forme d'ateliers, de rencontres, de projections, d'événements conviviaux, etc. ouverts à tous. L'idée est que ce matériel soit à disposition de toute personne, association, partenaire social, etc. ayant envie de proposer une activité pour faire vivre le quartier et animer la rue Saint Blaise. Voici quels pourraient être les premiers investissements : Investissement matériel : Tables de café/jardin pliantes Chaises de café/jardin pliantes Tables d'accueil (ex : pour organiser des ateliers cuisine, de découverte pour adultes et enfants) Barnums pour éviter les aléas climatiques Matériel d'organisation d'événements culinaires (type atelier cuisine) : soupière géante, matériel de cuisine, etc. Accessoires d'animation d'ateliers pour enfants Matériel réutilisable pour animer des ateliers : assiettes, verres, couverts, plateaux, etc. Matériel de sonorisation et projection pour événement type apéro, projection-débat, etc. Supports pédagogiques Frais de fonctionnement : Demande d'utilisation de l'espace public auprès des services de la voirie pour événements ponctuels. Le projet sera à disposition de tous les acteurs du quartier qui le souhaiteront. Faisons vivre les quartiers populaires de Paris !

Économie, emploi et attractivité

 123 Rue de Tocqueville, 75017 PARIS

Espace Co-Working entreprises 17e

Budget Participatif 2017

Actuellement, l'immeuble du 123 de la rue Tocqueville est occupé par l'association La Métisse qui ne propose aucune activité ni lien social avec les habitants de la rue tocqueville ainsi que l'ensemble des habitants du quartier de la porte d'asnières. Mon idée est très simple : avec travaux d'aménagement opéré par un bailleur de la Ville de Paris (Paris Habitat, Elogie, RIVP etc) en partenariats avec de l'investissement public et privé (Banque publique d'investissement, chambre de commerce et d'industrie, mairie du 17e) : Installer une crèche au rez de chaussée de l'immeuble en restructurant complètement l'espace et mettant aux normes de sécurité le bâtiment (sortie de secours, dispositif anti incendies) et mettre sur les 2 étages supérieurs un espace de co working open space ouvert aux entreprises PME et Start Up du 17e arrondissement qui n'ont, pour le moment, pas la possibilité de louer des locaux professionnels à des prix modestes. Ce projet permettrait aux habitants du quartier d'avoir d'un côté un renforcement de l'offre de places disponibles dans l'accueil de la petite enfance (une demande récurrente des habitants du quartier, anciens et nouveaux) et de l'autre de voir l'arrivée de jeunes entreprises dynamiques du quartier qui, de part leur émulation collective, permettront de participer à la re-dynamisation du quartier de la Porte d'Asnières avec de nouveaux projets, et une nouvelle clientèle pour l'ensemble des commerces du quartier, parfois trop isolés pour être rentable sur le long terme. Les travaux nécessaires ne seront pas négligeables mais le quartier de la Porte d'Asnières et les habitant(e)s de la rue tocqueville verront d'un bon oeil l'arrivée d'une structure petite enfance et de nouveaux bureaux disponibles pour les PME/Start Up innovantes qui se développent de plus en plus dans ce bel arrondissement.

Education et jeunesse

 ECOLE ÉLÉMENTAIRE 21 RUE DES TOURNELLES, 75004 PARIS

AMENAGEMENT DU GRENIER DE L'ECOLE TOURNELLES

Budget Participatif 2017

Le manque d’espace préjudicie à toutes les activités de l’école. Il s’agirait d’aménager le grenier en salle polyvalente afin que ce qui est actuellement mis en place étroitement, ne soit pas bridé par la petitesse des locaux. Cette salle serait à l’usage : - des professeurs de CP, CE1, CE2, CM1, CM2, du professeur de musique, du professeur d’art plastique, sur le temps scolaire, - des animateurs pour les ateliers du midi : 12h15-13h15, les ateliers des ARE : 15h-16h30, les ateliers du soir : 17h-18h sur le temps périscolaire. Un point d’eau (ou paillasse) serait aménagé autant pour les activités manuelles que scientifiques. Actuellement aucune salle ne dispose d’eau. Afin de rendre optimal l’utilisation des locaux, une cloison amovible permettrait de scinder la salle en deux espaces. Cette salle polyvalente serait contigüe à l’Espace Premier Livre (EPL) de l’école maternelle de la place des Vosges qui ne peut recevoir une classe entière par manque d’une deuxième porte (sortie de secours). L’EPL, ne peut actuellement accueillir que 19 élèves. La réouverture du passage entre les deux salles- actuellement muré permettrait la circulation (sortie de secours) entre les deux écoles, comme elle existe déjà au premier et deuxième étage. Cette nouvelle sortie de secours donnerait à la maternelle l’accès à 30 élèves au lieu de 19, de même pour l'école Tournelles

Solidarité et cohésion sociale

 163 Rue des Pyrénées, 75020 PARIS

Une maison d'accueil de mineurs étrangers isolés

Budget Participatif 2017

L’idée… Devant l’urgence de la situation des migrants mineurs isolés, des familles parisiennes font le choix d’héberger temporairement ces adolescents. Ce geste solidaire et citoyen ne saurait être une solution à long terme, et une structure dédiée apparaît essentielle pour encourager et accompagner ces initiatives. Elle aura aussi pour mission d’offrir à ces jeunes un quotidien cohérent leur permettant de se construire une identité et un avenir dans ce pays qu’ils ont choisi. Le lieu… Au 163 rue des Pyrénées dans le 20ème arrondissement sur une parcelle appartenant à la commune de Paris. La Direction du Logement et de l’Habitat a transmis les informations techniques en sa possession afin de permettre le dépôt de ce projet au vote du budget participatif. Demain… Le lieu accueillera les mineurs adressés par des collectifs et associations pour des durées de 6 mois à 2 ans. Il mettra en lien les adolescents avec des familles d’accueil du quartier à temps plein ou partiel, assurera le suivi juridique de leurs dossiers, leur donnera une éducation scolaire par des professeurs spécialisés (FLE et matières générales) et citoyenne par des activités sportives et culturelles. Ce projet s’inscrit dans les objectifs de la mandature et procède d’un maillage entre acteurs territoriaux sur ses différents axes: - l’augmentation du nombre des structures d’accueil à Paris, - la dimension éducative de l’accompagnement des réfugiés, - l’écologie urbaine et l’architecture bioclimatique - l’agriculture urbaine - Economie sociale et solidaire Il conjugue 3 thèmes du budget participatif : - Solidarité et cohésion sociale - Education et jeunesse - Environnement

Cadre de vie

 

Les arcades aux enfants

Budget Participatif 2017

Notre projet a pour but de restituer l'espace public sous les arcades aux amoureux du canal Saint Martin et aux habitants, tout particulièrement aux enfants. Cet espace est à distance de la circulation des voitures et à l’abri de la pluie. Sous ces arcades, nous proposons l'installation d'un cabanon servant à abriter des jeux (molkis, diabolos, ...), des kits de jardinage, une étagère à dons (type livres à échanger, …), des tables et un barnum pour les anniversaires ou d'autres événements conviviaux. On pourrait aussi y installer une table d'échec et/ou de dames. Nous proposons également de grandes surfaces végétalisées équipées d'un système d'arrosage automatique (qui pourraient éventuellement accueillir des ateliers de jardinage) et des arceaux à vélos qui sont notoirement insuffisant dans le quartier. Sur la place, nous proposons l'installation de jeux pour enfants sous forme de marquage au sol (type marelle ou circuit vélo). Une fontaine à boire sera également nécessaire. Le but de notre association « Les Amis de la Place Raoul Follereau » est de dynamiser la vie citoyenne et de résister à l'entre soi résidentiel. C'est pourquoi nous voulons réouvrir cet espace aux enfants du quartier, ce qui implique l’enlèvement des palissades (installées provisoirement en décembre 2015) et l'occupation du sol pour éviter de nouveaux campements.

1 2 3