Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Solidarité et cohésion sociale

 Tout Paris

Outilthèque / Bricothèque dans les Bibliothèques

Budget Participatif 2017

J’ai du bricolage à faire, je m’interroge : investir dans une perceuse, une machine à coudre, une pompe à vélo ou un tournevis ? Ai-je le budget ? Vais-je m’en resservir souvent ? Saurais-je m’en servir correctement ? Où ranger ces outils parfois imposants dans l’appartement? … Et si nous mutualisions tous ces outils entre habitants ? C'est ce que je propose en équipant les bibliothèques de la Ville de Paris d'une collection d'outils pouvant être empruntés par les habitants pour réaliser leurs travaux : donnons à nos bibliothèques la casquette d'outilthèques (ou bricothèques) ! Elles permettront aux habitants d'accéder ponctuellement à des outils de qualité sans avoir à débourser de l'argent. En échange d'une éventuelle caution et du respect du contrat de location, l’adhérent pourra disposer du matériel pendant une semaine et renouveler cette location en fonction de ses besoins et de la disponibilité de l'outil. Lorsque la mise à disposition n’est pas suffisante, des vidéos explicatives seront disponibles pour apprendre les gestes du métier : rebouchage de mur, pose de papier peint, plomberie de base… Les 57 bibliothèques de Paris couvrent la surface de la ville et disposent de toutes les compétences pour permettre le prêt de livres, cd, DVD... En les équipant des outils courants (perceuse, scie sauteuse, shampouineuse à moquette, caisse à outils complète...) et en adaptant légèrement le site internet pour inclure ces outils, on pourrait aisément élargir l'offre et permettre aux parisiens d'emprunter facilement des outils. Ce projet répond à la fois à des besoins très concrets mais aussi à des enjeux plus large : consommer autrement et agir en faveur d’un développement durable et d’une économie circulaire (réemploi, récupération et mutualisation). Dans une logique de proximité, une outilthèque permet également de tisser des liens entre les personnes dans le quartier.

Environnement

 Avenue Sainte-Eugénie, 75015 PARIS

Végétaliser Avenue Sainte Eugénie

Budget Participatif 2017

Restituer son identité à L'avenue Sainte Eugénie. Avenue : Allée large, généralement rectiligne et plantée d'arbres, conduisant à une habitation, un bâtiment officiel, un lieu public. (le village Saint Michel). Végétaliser un quartier saturé d'habitations. Et des sols toujours plus imperméables. Mettre des plantes en 5 pots type jardinière (108€*5= 540€) résistantes au milieu urbain et anti-pollution : - Lierre plante grimpante (5€*10= 50€) L’entretien est facile pour le lierre qui s’adapte a tous type de sol et se plaît à peu près partout. Feuillage : Persistant - Lilas, arbuste de 2 à 3m (26€*5= 130€) Le lilas fleurît et parfume dès le début du printemps et ce qui en fait l’un des plus beaux arbustes à fleurs. - Sureau, arbuste de 2 à 8m. (6*10€= 60€) Le sureau est un arbre qui ne réclame quasi aucun entretien, tant il est facile de culture et robuste face à la plupart des maladies. Terreau; 50 L 20€*2= 40€ Pose de potelets en alternance avec les jardinières pour se protéger du stationnement. 5*65€= 325€ Pose de potelet boule amovibles pour accès pompier école élémentaire Dombasle. (Retour avenue Sainte Eugénie, le long de la crèche). 165€ Prix HT, source "Truffaut" et "Celona" mobilier urbain, hors main d'œuvre. Merci à vous de m'avoir lu et des suites et commentaires que vous pourriez apporter à ma proposition.

Education et jeunesse

 47 Avenue d'Ivry, 75013 PARIS

Imagine ta cour d’école !

Budget Participatif 2017

1-Des cours dangereuses pour nos enfants Au fil des années, les cours des écoles du 47 Ivry A et B se sont dégradées …Nous ne comptons plus les interventions urgentes motivées par les trous et autres fissures béantes dans le bitume…(cf photos) Près de 500 enfants et leurs familles sont concernés. Les actions conjointes des personnels et des représentants de parents, ici remerciés, n’ont jamais abouties…malgré des années de mobilisation ! 2-Un projet collectif au service de l’enfance L’ensemble de la communauté scolaire (Ecoles et Centres de loisirs A et B soutenus par les représentants de parents) est mobilisée pour imaginer un projet adapté et construit avec et pour nos élèves. Au-delà de la réfection du sol, nous souhaitons nous orienter vers la végétalisation et le développement durable : - Rideaux de bambou derrière les grilles pour nous protéger de l’extérieur (plan Vigipirate) - Installation de carrés de jardin, composteurs, cabane à outils… pour le jardinage pédagogique. - Installation d’un éclairage pour nos cours et l’accès pompier ; d’un sol antidérapant à entre les grilles d’entrée et les écoles… - … Sans oublier certains impératifs : bancs pour les enfants; points d’eau (jardinage)... La réflexion de tous est déjà engagée : - Partage entre écoles et CDL (A et B), entre scolaire et périscolaire… (une cabane unique pour le jardinage entre les écoles A et B par exemple) - Projets artistiques (fresque, mosaïque, végétalisation) - Parcours pour vélos ; « cabane à jouer » ; marelles pérennes Elle suscitera un travail d’imagination et d’élaboration avec les enseignants et leurs élèves poursuivi par les animateurs sur les temps périscolaire et validé ensuite par l’ensemble de la communauté scolaire. C’est ainsi que le projet final sera adapté et porteur de sens. Il aura permis, au-delà des nécessités de la réfection (sécurité), de promouvoir et d’enseigner les valeurs de la citoyenneté (partage, égalité filles/garçons...)

Cadre de vie

 Rue de la Fontaine au Roi, 75011 PARIS

Réenchantons la place Marek Edelman

Budget Participatif 2017

Réinvestir la Place Marek Edelman située face au gymnase de la Fontaine au Roi pour en faire un lieu d’échange, de rencontre et de convivialité. Ce lieu de passage donne une impression de vide, or il présente un fort potentiel du fait de la proximité du gymnase, d’une résidence étudiante, d’un foyer de travailleurs, d’une auberge de jeunesse, d’habitations collectives et d’équipements scolaires. Les agrès installés dans le cadre du Budget Participatif 2014 ont permis de redonner vie à l’espace de l’autre côté de la rue, et il serait intéressant d’utiliser, développer et optimiser l’espace encore vacant de l’autre côté de la rue dans le prolongement de l’auberge de jeunesse. Pour plus de convivialité, nous proposons un travail sur le sol (idéalement une mosaïque) ainsi qu’un aménagement avec des structures jouant sur les volumes et les courbes pour un espace qui invite à s’assoir. Il pourrait être intéressant d’intégrer une part de végétalisation par le biais de bacs ou pots de fleurs ou arbres pour adoucir la minéralité du lieu. Afin de créer de la fluidité et du lien entre les deux espaces de part et d’autre de la rue, nous aimerions suggérer la piétonisation de la rue sur certains créneaux horaire du week end. Enfin, compléter l’aménagement par une fontaine statue ou murale permettrait d’inscrire cette place dans l’histoire de la Fontaine au Roi.

Environnement

 1 Avenue de Saint-Ouen, 75017 PARIS

Réhabilitation de la sortie de métro La Fourche

Budget Participatif 2017

La sortie de la station du métro La Fourche, créée en 1911 dans l'esprit propre à la ligne Nord-Sud, ferronnerie Modern Style et grès Bigot, a été malencontreusement reconstruite en béton dans les années 1960 après avoir été endommagée lors d'un accident causé par un poids lourd. Nous proposons de la réaménager à l'identique (voir les photos avant après) ou au moins dans un style proche de l'original à l'image d'une des sorties de la station Brochant (photo). Ce projet s'inscrit dans la continuité de la rénovation de l'avenue de Clichy. La section comprise entre la place de Clichy et La Fourche a été livrée en 2013. La réfection du tronçon situé entre La Fourche et la porte de Clichy, tout comme celle de l'avenue de Saint Ouen, sont programmées pour 2019, avec la fin des travaux du Tramway T3 et de la ligne M14. Déclic 17/18 avait déjà soumis ce projet aux candidats lors des élections municipales de 2014. Toutes les têtes de liste s'y étaient déclarées favorables. Les porte parole de la RATP, interrogés à l'occasion de réunions publiques, avaient montré un intérêt certain mais ils s'interrogeaient sur la prise en charge du financement de cette opération. Soulignons qu'aujourd'hui le risque d'un nouvel accident de la circulation a beaucoup diminué à la suite de la limitation de la vitesse à 30 km/h sur les deux avenues.

Solidarité et cohésion sociale

 Tout Paris

Une appli citoyenne

Budget Participatif 2017

L’idée est de créer une application pour encourager les parisien-nes à « passer à l’acte citoyen » : entreprendre, s’engager, créer, donner, risquer, etc. Une telle application, qui utiliserait la géolocalisation, serait inspirée de l’application SAIP (Système d’Alerte et d’Information des Populations) du Gouvernement qui envoie des notifications d’alerte à l’usager en cas d’événements exceptionnels de sécurité civile (attentats, alerte nucléaire, produits dangereux, rupture d’ouvrage hydraulique). Mais avec l’appli citoyenne, ce serait au moment où l’usager passe à proximité d’une entreprise innovante, d’une exposition originale, d’un local pour donner ou s’engager que l’appli vibrerait et indiquerait ce qu’il est possible de faire ou de s’inspirer. Sans doute que le site "Paris s'engage" pourrait aider à l'élaboration de cette carte citoyenne. Exemple. Dans le sud du 20e / nord du 12e : l’accélérateur de start-up de la rue des Haies, la recyclerie de la porte de Montreuil gérée par Emmaüs, le centre de l’établissement français du sang de la rue Crozatier, le Cirfa (Centre d’information et de recrutement des forces armées) du boulevard Diderot, l''association "dessine-moi un mouton", située Métro Maraîchers, et qui est dédiée au soutien scolaire. A chaque fois que l’utilisateur passerait devant, son téléphone vibrerait et il pourrait être renvoyé à un site décrivant l’objet, les atouts, les raisons de pousser la porte de la structure concernée. Autant d’occasions de « faire un pas de côté », avant, peut-être, de « faire un pas en avant ».

Education et jeunesse

 Tout Paris

Modernisation des sanitaires des écoles dans les QPV

Budget Participatif 2017

Trop d'élèves renoncent à utiliser les sanitaires ou s'en plaignent, avec de nombreuses conséquences sur leur santé et leur bien-être : incontinence urinaire, constipation, douleurs abdominales, anxiété... Obtenons qu’un plan toilette digne de ce nom soit mis en œuvre dans les quartiers politiques de la ville! Voici ce qu'il faut offrir à tous les élèves de ces quartiers : - un nombre suffisant de toilettes rapporté au nombre d'élèves global - des blocs sanitaires filles/garçons séparés - l'ouverture de toilettes plus proches des salles de classes (dans les étages) - la mise à disposition de papier hygiénique avec un dévidoir par WC et du savon écologique à chaque point d'eau - l'installation de sèche-mains électriques, de poubelles et de balayettes - l'entretien des cuvettes, des abattants et des chasses d'eau - des équipements qui respectent l'intimité (cabines avec verrous « décondamnables », cloisons séparatives) - des patères pour les vêtements - des sols antidérapants - des murs et plafonds lessivables - un éclairage suffisant à détecteur et une ventilation performante - des fontaines et lavabos automatisés - la création de sanitaires pour les personnes handicapées - des éléments de décoration pour en faire des espaces agréables. Tous les établissements des quartiers politiques de la Ville devront être vérifiés et leur équipement rénové.

Transport et mobilité

 Tout Paris

Des emplacements réservées aux voitures électriques légères

Budget Participatif 2017

Paris, ville leader du C40 se doit de mener une politique ambitieuse en matière de mobilité durable. Durant les prochaines années les véhicules lourds (comme un 4x4 de près de deux tonnes avec une importante emprise au sol) devront laisser leur place à des véhicules légers et moins consommateur d’énergie. L’idée proposée par les adhérent.e.s du Centre Social Tanger est de favoriser l’émergence de petits véhicules électriques léger de moins de 500kg (aussi appelé quadricycles) de type Twizy, permettant de déplacer deux personnes sur une centaine de kilomètre en une recharge. L’emprise au sol de tel véhicule est très faible car ces véhicules accueillent deux personnes en tandem. L’idée est donc de modifier des places de stationnement habituel pour en créer plus, exclusivement réservé pour ce genre de véhicule électrique en tandem. Deux places habituelles pourraient par exemple accueillir 5 twizy. Deux dessins sont proposés en pièce jointe. Des véhicules d’autres marques sont bien sur acceptés sur ces places de stationnement, à partir du moment où ils font bien partis de la catégorie quadricycle électrique de moins de 500kg. Le service dédié à la Mairie sera le plus à même de proposer les places de stationnement les plus pertinentes pour être modifiées (des places un peu plus larges que la moyenne pourraient permettre de garer les Twizy perpendiculairement à la circulation). Ce dispositif pourrait permettre aux parisien.ne.s de limiter la pollution, le réchauffement climatique et la place de la voiture dans la ville (en circulation et en stationnement. En option : Il serait souhaitable que les places proposent un accès à des prises électriques simples (3h30 de recharge pour 100km). Une version plus détaillée de ce paragraphe est disponible en PDF dans la version de plus de 2000 caractères.

1 2 3