Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Solidarité et cohésion sociale

 Tout Paris

Bobines du monde (images sans frontière)

Budget Participatif 2017

« Les bobines du monde » a pour but d'accompagner des personnes (notamment des réfugiés) à réaliser leurs projets cinématographiques ou vidéos en mettant à leur disposition du matériel, des conseils et/ou en leur proposant de co-réaliser des films. Le but est de permettre à ces personnes de s'exprimer en leur nom par un média vidéo et de diffuser et faire connaître leurs projets. Plus largement, l'association a pour objectif de faire connaître des écritures cinématographiques différentes (portant d'une manière large sur la thématiques des réfugiés ou des projets des personnes réfugiées en France). Dans ce cadre, nous souhaiterions accompagner au mieux un de nos porteurs de projet afghan qui désire réaliser un film-documentaire suivant le parcours d'un demandeur d'asile en France (les démarches, ses rencontres...). Ce film sera destiné en premier lieu aux demandeurs d'asile (pour leur montrer les démarches à entreprendre) mais également au grand public (leur exposer les difficultés rencontrées par les personnes réfugiées). Nous aimerions obtenir des financements afin de pouvoir acheter du matériel cinématographique (caméras, trépieds, logiciels...). Partage, inter-culturalité, passion du cinéma, diversité, défense des droits de l'Homme sont les maitres mots de ce super projet!!! Alors n'attendez plus, votez pour Bobines du monde (images sans frontière)!!! Voir aussi notre page facebook : https://www.facebook.com/ImagesSansFrontieres/ Contactez nous par : bobinesdumonde.asso@gmail.com

Education et jeunesse

 Tout Paris

Embellir les écoles dans les quartiers populaires

Budget Participatif 2017

L’école est un lieu dans lequel les enfants se construisent : bien sûr autour des apprentissages qu’ils reçoivent dans les salles de classes, mais aussi autour des divers moments qu’ils passent en dehors de la classe, durant les différents temps de la journée : petites et grandes récréations, interclasse du midi, temps périscolaires, centres de loisirs. L’école est donc bien un lieu de vie, un lieu d’apprentissage de la vie collective, dans lequel se construisent et doivent s’épanouir les individus. Ce lieu-école, il mérite d’être le plus agréable et le plus bienveillant possible dans tous ses aspects, tant visuels que fonctionnels. L’alliance du beau et du fonctionnel a un impact direct sur le climat scolaire, et au bout du compte sur la réussite éducative. Des lieux beaux et bien entretenus est une indication que perçoivent les enfants de la considération que la société leur porte. Les moyens qui y auront été consacrés sont bien un investissement d’avenir. Ainsi déjeuner dans un réfectoire insonorisé, jouer dans une cour disposant de jeux qui stimulent la créativité et l’imagination, en favorisant l’égale participation des filles et des garçons, ou disposer de toilettes propres, tous ces détails mis bout à bout contribuent à une école publique plus attractive, et ce particulièrement pour les publics des quartiers populaires. Ce projet propose donc de réaliser, dans les écoles des quartiers populaires, divers aménagements, qui devront être discutés avec les enfants et les adultes (enseignants, responsables éducatifs), qui pourront porter sur les cours de recréation (jeux, traçage au sol), les locaux (préaux, réfectoires), et les toilettes (amélioration des conditions d’hygiène).

Environnement

 Passage des Lingères, 75001 PARIS

Renov. d'un axe majeur entre la Canopée et la rue des Halles

Budget Participatif 2017

Rendre le passage des Lingères en adéquation avec la future place Marguerite de Navarre et le projet architectural de la Canopée, sachant que celui-ci sera un axe majeur entre ces dieux restructurés et rénovés. Par la végétalisation d'une partie de ce passage serait un message très fort de l'humanisation et de la quiétude de l'espace urbain qui nous entoure et qui reflétera le Paris de demain auprès des touristes et des franciliens permettant de véhiculer une image positive du centre de Paris à leur entourage. Cette demande de rénovation est un projet global qui s'articule de la manière suivantes : - la réfection totale de la voirie par le changement des dalles de sol dans la même matière que celles qui seront mises sur l'ensemble du site permettant ainsi de donner un caractère de continuité des espaces sans rupture ainsi que le remplacement des diverses grilles d'aération au sol, - l'aménagement d'un passage central clair invitant le passant à rester sur un chemin défini, - la mise en place d'une végétation guidant le passant du début de la rue Berger vers la place Marguerite de Navarre par des petits arbres qui réduisent l'échelle trop imposante des façades environnante et permettant le développement de biodiversité. Le passage des Lingères est aujourd'hui le parent pauvre de cette importante rénovation et doit on rappeler que ce passage reflète le mécontentement et la peur des touristes et des habitants du quartier par un aspect sombre et peu rassurant, par une chaussée en très mauvais état et dangereuse, par un passage très sale et malodorant (cf. les photos jointes au dossier) La Société Hôtelière Paris les Halles et l'Association pour la Defense des Riverains et l'Animation du Quartier des Halles (ADRAQH), ont besoin de votre aide pour faire de ce passage insalubre un endroit convivial . Aidez nous pour que cela change .....

Environnement

 Tout Paris

En direct du nid

Budget Participatif 2017

Objectif : Diffuser en direct dans des lieux publics et sur Internet les images issues de caméras installées dans des nids d'oiseaux Descriptif : Des caméras pourraient être installées au niveau de nichoirs accueillant des espèces d'oiseaux variées à Paris, allant du Martinet noir au Faucon pélerin, en passant par les moineaux ou les perruches à collier (selon la sensibilité de l'espèce). Certaines sont d'ailleurs sûrement déjà en place dans plusieurs nichoirs. Toutes ces images pourraient être diffusées en direct et en continu dans des lieux publics sur de petits écrans (ex : halls de bibliothèque), de préférence dans des lieux situés à proximité des oiseaux filmés, tandis que l'on pourrait également suivre en direct la vie du nid via Internet. Cela constituerait une fabuleuse porte d'entrée pour sensibiliser au monde fascinant des oiseaux en ville, et cela participerait à faire prendre conscience aux parisiens de l'existence d'une riche biodiversité souvent insoupçonnée à Paris. Cela constituerait également un support pédagogique très intéressant pour le milieu scolaire. Diagnostic / Inspiration / Exemples d'expérimentation passée : On peut citer l'exemple de Bruxelles qui retransmet les images d'un couple de faucons nichant sur la Cathédrale de Bruxelles, ou encore les actions du CORIF et de la LPO consistant à filmer la vie au nid pour une utilisation à visée pédagogique.

Culture et patrimoine

 75018

Une maison de la sagesse

Budget Participatif 2017

La Maison de la sagesse est un projet qui prend sens dans la lignée de l'exposition "Après Babel,traduire" (déc 2016-mars 2017, Mucem de Marseille) et des différents travaux de ses initiatrices : Barbara Cassin et Danièle Wozny. Pour contribuer à éviter le repli sur soi, l’enfermement dans sa langue et dans sa communauté, conjurer la peur de l’autre, il faut que les habitants, jeunes et moins jeunes, se vivent comme acteurs de la cité. En d’autres termes il faut inscrire dans « la vraie vie », celle de tous les jours, des occasions de contacts et de partages: travaux en commun, débats sur des sujets citoyens, créations artistiques, scientifiques, entrepreneuriales. Le projet s’organise autour des axes suivants : a) Les ateliers de traduction, passage de langues et savoir-faire avec les différences : Ces ateliers s’attacheront essentiellement aux textes de pratiques quotidiennes (formulaires, textes-clés dans tous les domaines de l’éducation, de la santé, de la citoyenneté).Ils ont pour objectif de traduire, avec les personnes concernées, du français en arabe, en pachtou, en persan, en bambara, en lingala, en wolof, des formulaires ou textes d’ administrations françaises (Sécurité Sociale, OFPRA, Allocations familiales, etc. Les mots traduits lors de l’atelier feront l’objet d’un Glossaire de la bureaucratie française. b)La réalisation d'un Dictionnaire des intraduisibles des trois monothéismes, à partir d’une réflexion, tant historique que conceptuelle et langagière, sur la traduction des textes sacrés. c) Une banque de récits et d’objets à fonction muséale, co-organisée avec les prêteurs sur le modèle des banques culturelles d’Afrique de l’Ouest et, en particulier, liée à une activité de micro-crédit. Des objets et des histoires s'échangent contre des prêts. A la banque-musée est attachée une pépinière–incubateur de petites entreprises." Le projet aura lieu sur trois ans : il s'agit donc, intégralement, de dépenses d'investissement sans coûts futurs.

Sport

 STADE EMILE ANTHOINE, 75015 PARIS

Développer des activités ouvertes à des publics diversifiés

Budget Participatif 2017

Objectif : développer une activité sportive polyvalente au cœur de Paris sur le site E. Anthoine par des aménagements simples sur le site actuel, ouverte à des publics diversifiés. - Amener un nouveau public au stade (personnes souhaitant reprendre une une pratique sportive, personnes en surpoids, débutants, jeunes et enfants d'une zone hors quartiers prioritaires mais sensible à proximité, rue des 4 frères Peignot), par la possibilité de faire du vélo en toute sécurité sur un site fréquenté par de nombreux sportifs, grâce à des vélos et/ou vélos elliptiques d’extérieur fixés, et la présence d'un abris à vélo pour les jeunes des clubs. Faciliter la pratique des sports de disciplines enchaînées, particulièrement par les enfants. - Pour proposer des animations innovantes tout public et permettre à des athlètes de s’entraîner à la pratique du laser run (alternance de séquences de courses et de tir au pistolet laser) en mettant en place une structure légère et à faible coût permettant l’installation rapide et la protection des cibles Installations à financer : 1) Structure "stand de tir au pistolet Laser" • Installation d’une bâche verticale le long du grillage du terrain de basket • Installation d’une casquette (plastique ou aluminium) destinée à protéger les cibles • Installation d’un portique mobile ou ancré sol (90 cm de haut) avec double plateau de (5m de long et 40cm de profondeur)en bois, plastique résistant ou aluminium) – cf schéma joint Coût total estimé : 2 883€ 2) structure abris des vélos • Abris vélo en acier galvanisé : 8 éléments à 828€ = 6624€ • Range vélo au sol 5 places : 8 éléments à 240€ = 1920€ • Panneau bois persienné pour clôture 21 élements à 80 = 1680 • Porte bois 100€ total 10324€ + montage 4130€ = total 14454 € Coût total du projet de développement d'activités multisports = 17337€ RMA Paris a évalué son projet à 17337 €

Environnement

 Impasse Truillot, 75011 PARIS

Compost de quartier de l'espace Truillot

Budget Participatif 2017

Selon l’ADEME notre production annuel d'ordures ménagères serait de 354 kg. La densité de population correspond au niveau de déchets. Selon l’INSEE de 2007, le 11e arrondissement est le plus densément peuplé de Paris avec 41 341 habitants au km carré. Le compost valorise 30% de nos déchets, réduisant ainsi la quantité et la facture du traitement. Les objectifs fixés lors du Grenelle situe à 45% les déchets organiques à composter. L’appétence des habitants du 11e à ce mode de gestion collectif est avérée. C'est le plus efficace, en termes de rapport à l’espace et d’engagement citoyen. Sur Paris, seuls 5 composts collectifs sont recensés, tous sur des zones périphériques moins densément peuplés que le 11e. Pour atteindre ces objectifs : renforcer la vie citoyenne, la conscience et l’action écologique, le développement d’un compost de quartier est un enjeu de société. La contrainte du 11e est justement cette densité. Alors quand une ouverture d’espace se fait, l’opportunité du compost est d’autant plus vive. Projet inclusif qui ne doit se faire à l’écart des lieux de vie. Un compost bien géré s’insère dans l’espace collectif ! C’est pourquoi le nouvel espace Truillot est idéal. L’objectif à moyen terme : 250 foyers et 8 commerces alimentaires. C'est un objectif humble par rapport à la population résidente, qui sera à affiner suite au sondage mené. Pour 3 personnes par foyer, 750 personnes compostereaient. Cela équivaut à 27 960 litres sur 4 trimestres, donc 6 990 litres/trimestre : 6 bacs de 1 000 litres dans un 1er temps. C'est un évitement substantiel de traitement par combustion et permet de valoriser un niveau d’humus particulièrement bon pour les jardiniers locaux. On ajoutera 18 bacs de maturation à 400 litres et 6 bacs pour les déchets secs. Une clôture esthétique florale de l’espace de compost pourra être réalisée avec des plantes vivaces locales, en partenariat avec un botaniste local.

1 2 3