Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Education et jeunesse

 Tout Paris

Rénovons les salles de sciences dans les collèges

Budget Participatif 2017

L’expérimentation est au fondement de la démarche scientifique. Cette démarche, elle s’apprend dans le cadre d’un projet pédagogique qui nécessite un lieu spécialement adapté dans les collèges : la salle de sciences. La salle de sciences doit être un lieu disposant d’équipements modernes et performants, et répondant aux normes de sécurité en vigueur : elle doit être souple, modulable, adaptables à différents pédagogiques, connectée pour favoriser les échanges avec d’autres établissements, à Paris, en France et dans le monde. Mais la salle de sciences est plus que cela : elle est un lieu différent dans le cursus scolaire, un lieu où le rapport au savoir est bousculé, où le statut de l’erreur change, parce qu’on peut se tromper sans crainte de jugement, un lieu où le savoir se construit par tâtonnement, où les questions s’attisent, les hypothèses se discutent, avant d’être validées par l’expérience, ou pas. Ce sont dans les salles de sciences que naissent les vocations de chercheurs. Il est donc nécessaire que les collèges parisiens disposent de salles de sciences aux normes du XXIème siècle, dans la ville même où tant de découvertes scientifiques ont eu lieu depuis des siècles. Voilà pourquoi nous proposons la rénovation d’une vingtaine de salles de sciences dans des collèges situés en zone d'éducation prioritaires (quartiers populaires) pour un budget de 4 000 000 €. Le référentiel de ces salles serait établi en concertation avec l’Education nationale.

Ville intelligente et numérique

 46 Rue de la Mare, 75020 PARIS

MyTroc, le site où les parisiens peuvent tout s'échanger !

Budget Participatif 2017

Grâce aux nouvelles technologies, nous avons adapté le troc au monde d'aujourd'hui pour consommer plus responsable, plus économe et plus solidaire. Sur MyTroc tout peut s’échanger, biens, prêts, services, directement, ou avec des noisettes. La noisette est la monnaie collaborative du site, elle facilite les échanges. Il y a plus de 12 000 annonces en ligne, de la garde de chat, à de l'alimentation bio, d'un Ipad, à de l'aide en plomberie, d'un week-end à la campagne à des cours scolaires ou artistiques... Avec les 1 500 échanges réalisés en un an, nous pouvons déjà évaluer l'impact positif social, économique et écologique. Nous sommes 3 associés bénévoles à travailler sur ce projet depuis 2 ans. Aujourd'hui nous souhaitons renforcer et accélérer notre développement d'outils clairs, variés, et ergonomiques, permettant de faciliter la vie citoyenne dans la ville. Développer des fonctionnalités en plus, privilégiés et avantageuses pour les parisiens, et maximiser le collaboratif et l'intelligence numérique dans la capitale (récup dans la rue, recyclage, bons plans, lieu de partage, ville et citoyens connectés, sondages, boite à idées, échanges intergénérationnels ...) Nous souhaitons aussi intégrer d'autres structures, associations, fondations parisiennes, porteuse de projets ayant du sens.

Education et jeunesse

 75020

Renforcement et consolidation des espaces ludiques

Budget Participatif 2017

Les espaces ludiques en milieu scolaire sont des espaces dédiés au jeu, accueillant des petits groupes d’enfants. Le dispositif repose sur des combinaisons spécifiques de jouets (une soixantaine de jouets symboliques, d’imagination et de construction, jeux à règles) afin d’encourager la cohésion entre les enfants et l’épanouissement personnel de chacun d’eux dans le milieu scolaire. Le projet 2017 consiste à renforcer et consolider l'implantation de ces espaces dans les écoles du 20ème. En effet, un premier projet financé en 2016 a permis de doter une partie des écoles de l’arrondissement de ces lieux de jeux. Il s’agit donc de : 1. Renforcer l’implantation des espaces dans les écoles en permettant leur mise en place : - dans les TPS, toutes petites sections ; - dans les écoles non encore dotées et qui souhaitent en disposer. Pour cela : - financer l’achat des jouets pour les classes concernées , - financer l’achat d’armoires mobiles (écoles élémentaires) ou de coffres (écoles maternelles) où entreposer les jouets pour les écoles ne disposant pas de salle. 2. Consolider le développement en achetant des kits de réassort afin de renouveler les jeux pour les espaces déjà existants. Les bienfaits de ces espaces dans les écoles où ils existent ont été démontrés : apaisement des comportements, du climat scolaire, progrès dans l’autonomie, le respect des règles, la confiance en soi, l’intégration, stimulation des apprentissages, développement spontanée d’une mixité sociale et culturelle, amélioration du bien être de l’enfant... Ce dispositif est simple à mettre en œuvre, peu coûteux et peut également permettre de proposer une activité adaptée et un sas de décompression sur le temps périscolaire, l’encadrement de cet espace ne nécessitant pas de formation spécifique. Ainsi, un budget total de 60 000e serait nécessaire pour financer ce projet (22 000e de combinaisons de jouets, 15 000e pour les armoires ou malles, 23 000e pour 46 kits de réassort).

Transport et mobilité

 34 Rue Richer, 75009 PARIS

Le trait-d'union des 9e et 10e arrondissements

Budget Participatif 2017

À cheval sur les 9e et 10e arrondissements, délimité par les Grands Boulevards, la rue La Fayette, la rue du Faubourg Montmartre et le boulevard de Strasbourg, se trouve tout un quartier typique des faubourgs, très vivant et animé, un de ces fameux petits villages de Paris qui font son charme. Un ensemble de petites rues riches en commerces, formant un axe central qui le parcourt d’est en ouest, les rues Richer, des Petites Écuries et du Château d’Eau, constituent une véritable rue centrale de village pour ce quartier, avec ses épiceries, ses bars, ses salles de spectacles (on y trouve notamment les Folies Bergères). Loin de consacrer ce statut cependant, l’aménagement actuel représente l’héritage de l’époque voiturière avec circulation et stationnement qui ne laisse que de maigres miettes aux piétons sur des trottoirs petits et encombrés, et aux vélos, qui doivent croiser les voitures sur 50 cm de passages en évitant les nombreuses crevasses de la chaussée dégradée, source d'insécurité. Ce projet se propose donc de faire de ces rues un véritable aménagement de rue centrale, à l’image de celui réalisé pour la rue Cadet non loin, par des piétonnisations, élargissements des trottoirs, revêtements de qualité, ou toutes autres solutions qui consacreraient le caractère de centre de village. Contenu du projet: Piétonnisation de la rue Richer entre la rue du Fbg Montmartre et Geoffroy-Marie Zone de rencontre pour le reste de l'axe Suppression de 50% des places de stationnement. L'essentiel des places conservées est pour les livraisons et les handicapés Plantation d'arbres Création d'arceaux vélo Pose de bancs ou d'assises individuelles Élargissement des trottoirs aux endroits stratégiques Réfection du revêtement de la chaussée

1 2 3