Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Cadre de vie

 Rue de Tanger, 75019 PARIS

Un parking fermé pour sécuriser les vélos (rue de Tanger)

Budget Participatif 2017

Contexte : Ce projet a été proposé par le groupe Jeune du Centre Social Tanger puis repris et amélioré par le groupe Adulte, avec l’accompagnement de l’association 4D et des Petits Débrouillards. Les habitants du quartier déclarent hésiter à utiliser des vélos personnels à cause de la forte probabilité de se les faire voler. Plusieurs participants aux ateliers déclarent également avoir envie de posséder un vélo-électrique mais ils les trouvent chers, ce qui renforce la volonté de sécurisation du vélo pour se prémunir d’éventuel vol. Les animateurs ont pu amener au Centre Social Tanger un vélo-cargo électrique que les habitants du quartier ont pu tester. La valeur de ce vélo spécial fait également réfléchir sur son stockage en toute sécurité. Idée : Une réponse à ce problème serait la mise en place de parkings fermés et sécurisés, avec accès par badge (badge sans contact ou encore utilisation de la carte citoyenne de Paris qui contient des codes barres). Les habitants sont conscients de l’initiative Vélobox prévue pour le second semestre 2018. L’idée ici présentée pourra se mettre en place potentiellement plus rapidement et donc servir d’expérimentation, dans un contexte de quartier prioritaire. Le projet concerne dans un premier temps un seul parking qui pourrait utiliser de l’espace public aujourd’hui utilisé par des places de stationnement pour automobile. Il pourrait également utiliser des conteneurs aménagés ou encore des boxs ou parkings détenus par des bailleurs sociaux du quartier proche de la rue de Tanger qu’il reste à identifier. Grâce à la baisse de motivation des habitants à posséder un véhicule, les parkings des bailleurs sociaux sont souvent loin d’être plein et pourraient accueillir sans grande difficulté cette initiative. Ce projet est bien uniquement de l’investissement, aucun frais de fonctionnement n’est nécessaire. Merci de consulter le document joint contenant plus de détail (limite 2000 caractères ici)

Education et jeunesse

 ECOLE MATERNELLE 22 RUE GRANDS CHAMPS, 75020 PARIS

Du tintamarre aux réfectoires

Budget Participatif 2017

Les espaces de restauration scolaire, les salles d’activités polyvalentes sont des lieux de vie, à portée éducative et socialisante, où se rompt le silence souvent exigé dans les classes pendant les heures de cours. Ils concentrent, à un moment donné, une population importante : le volume sonore s'accroît progressivement, un brouhaha s'installe, chacun tâchant de se faire entendre et haussant un peu plus la voix. Cette pollution sonore agit à la fois sur les enfants, sur l'encadrement et sur le personnel de service, entraînant nervosité, agitation et fatigue. Le groupe scolaire Plaine Grands champs partage un espace de restauration commun aux écoles élémentaires et à l’école maternelle. Plus de 600 enfants s’y côtoient chaque jour. Une étude réalisée en 2015 par une entreprise spécialisée a relevé un manque d’isolation phonique, un niveau sonore moyen au delà de 80dB, et des durées de résorption des sons au dessus des normes. Le projet technique consiste à améliorer l’acoustique de l'espace restauration et des salles polyvalentes (préau et salle de motricité) : - pour que le temps du repas puisse être vécu comme un moment convivial et de détente, - pour que les salles polyvalentes accueillent des moments récréatifs et éducatifs, et préservent la santé et le bien-être de tous Proposition de mise en œuvre du projet: - Constituer un comité de pilotage (COPIL) du projet composé des instances municipales, du personnel des écoles et de parents d’élèves - Construire un projet collaboratif « autour du bruit », porté par des solutions techniques, mais aussi par des outils pédagogiques - Mener une campagne de mesures sonométriques - Proposer au COPIL des solutions en adéquation avec l’usage des locaux et le fonctionnement des équipes - Mettre en oeuvre les solutions retenues Bénéfice escompté: Evoluer dans une ambiance sonore dont le niveau moyen est limité à 70dB, de manière à converser sans élever excessivement la voix.

Cadre de vie

 

Transformer le Passage Beslay

Budget Participatif 2017

Emprunté quotidiennement par plus de 400 élèves, leurs parents, les communautés éducatives des écoles, les habitants, les commerçants, les citoyens lors des élections, le passage Beslay reste sale, vétuste et peu convivial. Depuis de nombreuses années, habitants, parents, écoles et conseil de quartier se mobilisent pour embellir ce passage. Cette année, artistes, associations et commerçants ont rejoint le Collectif Passage Beslay, pour en faire un point de passage d’une trame verte et écologique, le Boulevard des Coccinelles. La partie basse piétonne, entre les deux écoles, est aujourd’hui investie par le Collectif Passage Beslay, les écoles, le jardin partagé Truillot et le Carillon, réseau de solidarité entre sans abris, commerçants et habitants, pour la création d’un jardin pédagogique, artistique et culturel. Nous proposons des aménagements complémentaires sur le passage Beslay : - Requalifier le passage Beslay et apaiser la circulation au croisement de la rue de la Folie Méricourt. - Sécuriser et rendre plus agréable la sortie de l’école Pihet à l’angle du passage Beslay et de la rue Pihet, par exemple en temporisant les passages de véhicules (hors taxis d’enfants) le temps de l’ouverture des portes de l’école, ou en réalisant des marquages au sol visibles. - Mettre en valeur le jardin Pihet-Beslay, le plus petit jardin de Paris, par la végétalisation des murs pignons appartenant à la Ville de Paris et par la création d’un jardin pédagogique sur certaines de ses parcelles à destination des élèves des écoles du secteur. - Revoir l’éclairage pour rendre toute sa lumière au passage sans couper les arbres. - Poursuivre et prolonger la démarche d'enjardinement peint et végétal engagé dans la partie piétonne en 2017 ; - Réaliser une fresque sur le mur au-dessus de l’entrée de l’école Beslay… https://www.facebook.com/Passage-Beslay-1507950969508176/

Education et jeunesse

 60 Rue des Vignoles, 75020 PARIS

La crèche des Apaches fait peau neuve!

Budget Participatif 2017

La crèche parentale Les Apaches des Vignoles est une association fortement ancrée dans le quartier populaire de la Réunion, dans le 20ème arrondissement. Elle accueille chaque année 16 enfants grâce au travail bénévole des parents et au travail de professionnelles de la petite enfance. Son identité s'est forgée autour de son projet pédagogique très particulier qui mêle différentes pédagogies actives, afin de guider l'enfant vers l'autonomie grâce au langage et la verbalisation. La crèche des Apaches est une association très active dans le quartier de la Réunion : nous avons su tisser au fil des ans de nombreux partenariats avec les commerçants, centres sociaux, institutions, et les autres crèches parentales. La crèche est installée dans un ancien local commercial du bailleur social SIEMP. Depuis son ouverture, aucuns travaux d'envergure n'ont été réalisés dans la crèche. Depuis 2013, les locaux de la crèche ont fait l’objet de plusieurs visites officielles (PMI, Mairie, Préfecture) qui ont donné lieu à des rapports établissant l’importance de procéder à un réaménagement de la crèche. Une phase complète de diagnostics des locaux de la crèche a été réalisée en 2014 et 2015, sous l’impulsion de la mairie (DFPE). Ces diagnostics ont révélé la nécessité d’une mise aux normes et de rénovations d’ordre général afin de garantir l'accueil des enfants dans de bonnes conditions. Grâce à un travail mené depuis 3 ans par les parents et les professionnelles, nous sommes maintenant prêts pour concrétiser notre projet ! Le budget participatif répond totalement à notre démarche collaborative, ouverte sur le quartier et guidée par l’intérêt commun pour le bien-être des enfants accueillis. Merci de soutenir les Apaches pour qu’ils fassent peau neuve ! Pour plus d’info, notre film : www.lesapachesdesvignoles.org N.B : Les pj étant trop lourdes, nous n'avons pas pu inclure tous les devis et diagnostics techniques. Nous sommes prêts à vous les communiquer par mail.

Santé

 Tout Paris

Prev'Truck : dispositif mobile prévention santé des jeunes

Budget Participatif 2017

Dispositif de prévention mobile permettant d’aller à la rencontre des jeunes sur leurs lieux de vie (espaces publics, établissements scolaires, espaces jeunes, espaces sportifs, maisons de quartiers...) dans les quartiers prioritaires. Chômage, bas revenus, concentration de bénéficiaires de minimas sociaux, les indicateurs témoignent de la présence d’une population très modeste. Parmi celle-ci, les moins de 25 ans représentent 32% des habitants et sont particulièrement exposés à la précarité. Le Prev'truck a pour objectif de sensibiliser les jeunes à l'accès aux droits et au système de santé d’une part et, d’autre part, de mettre en place des ateliers de prévention portant sur le bien-être (sommeil, gestion du stress, alimentation, activité physique, ...) et sur la vie affective et sexuelle (contraception, dépistage VIH/Sida, égalité femme/homme...). La rencontre des jeunes, grâce à la méthode de l’aller-vers permet d’établir un dialogue et une relation de confiance et de favoriser l’adoption de comportements favorables à la santé . Le « pair ressource » s’appuie sur des valeurs : anonymat, gratuité, non-jugement, non culpabilisation, sur une interactivité permanente et une approche positive. Ainsi, le jeune est toujours considéré comme acteur de sa santé. L’originalité et l’innovation de notre projet réside dans la mobilité de la structure, se donnant ainsi les capacités d’aller à la rencontre des jeunes sur les espace publics et les lieux de vies jeunes identifiés. Ce projet propose de se construire en partenariat avec des associations telles que le Planning familial, Aides, Crips et des acteurs locaux : Atelier Santé Ville, Programme Paris Santé Nutrition, Crous, CPAM, Centre René Capitant. En pratique, il s’agit de rassembler dans le même lieu : un espace d’information sur les questions de santé et d’accès aux droits sanitaires et sociaux, un espace de consultation et un espace de convivialité facilitant les échanges à travers des animations de prévention.

Education et jeunesse

 Tout Paris

Embellir les écoles dans les quartiers populaires

Budget Participatif 2017

L’école est un lieu dans lequel les enfants se construisent : bien sûr autour des apprentissages qu’ils reçoivent dans les salles de classes, mais aussi autour des divers moments qu’ils passent en dehors de la classe, durant les différents temps de la journée : petites et grandes récréations, interclasse du midi, temps périscolaires, centres de loisirs. L’école est donc bien un lieu de vie, un lieu d’apprentissage de la vie collective, dans lequel se construisent et doivent s’épanouir les individus. Ce lieu-école, il mérite d’être le plus agréable et le plus bienveillant possible dans tous ses aspects, tant visuels que fonctionnels. L’alliance du beau et du fonctionnel a un impact direct sur le climat scolaire, et au bout du compte sur la réussite éducative. Des lieux beaux et bien entretenus est une indication que perçoivent les enfants de la considération que la société leur porte. Les moyens qui y auront été consacrés sont bien un investissement d’avenir. Ainsi déjeuner dans un réfectoire insonorisé, jouer dans une cour disposant de jeux qui stimulent la créativité et l’imagination, en favorisant l’égale participation des filles et des garçons, ou disposer de toilettes propres, tous ces détails mis bout à bout contribuent à une école publique plus attractive, et ce particulièrement pour les publics des quartiers populaires. Ce projet propose donc de réaliser, dans les écoles des quartiers populaires, divers aménagements, qui devront être discutés avec les enfants et les adultes (enseignants, responsables éducatifs), qui pourront porter sur les cours de recréation (jeux, traçage au sol), les locaux (préaux, réfectoires), et les toilettes (amélioration des conditions d’hygiène).

1 2 3