Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Culture et patrimoine

 211 Avenue Jean Jaurès, 75019 PARIS

Un nouvelle jeunesse pour le Théâtre Paris-Villette

Budget Participatif 2017

Depuis près de 4 ans le Théâtre Paris-Villette renaît en tant que scène contemporaine jeunesse. Un lieu de création exigeant, ouvert aux équipes, aux formes nouvelles et aux spectateurs de tous âges. Chaque année se sont plus de 200 artistes qui s’y croisent, créent, cherchent et rencontrent un public toujours plus nombreux puisque vous étiez près de 25 000 spectateurs en 2016. Premier établissement culturel à s’implanter sur le site de la Villette en 1972 (alors que les abattoirs fonctionnent encore), le Théâtre Paris-Villette (ancien pavillon de la bourse) est un bâtiment unique, classé à l’inventaire des monuments historiques dont nous souhaitons proposer aujourd’hui un projet ambitieux de rénovation et de revalorisation qui permettra de : - Créer un nouveau gradin pour vous accueillir plus confortablement et plus nombreux (250 spectateurs contre 200 actuellement) ; - Réouvrir la façade Nord du bâtiment aujourd’hui murée afin de dégager ses arcades et environ 130m2 d'espace ouvert visuellement sur le parc ; - Envisager un réaménagement des 1000m2 de sous-sols inexploités pour créer de nouveaux espaces de création / répétition. Pour accueillir toujours mieux le public et les artistes et partager ensemble des expériences artistiques inédites pour tous les âges.

Économie, emploi et attractivité

 123 Rue de Tocqueville, 75017 PARIS

Espace Co-Working entreprises 17e

Budget Participatif 2017

Actuellement, l'immeuble du 123 de la rue Tocqueville est occupé par l'association La Métisse qui ne propose aucune activité ni lien social avec les habitants de la rue tocqueville ainsi que l'ensemble des habitants du quartier de la porte d'asnières. Mon idée est très simple : avec travaux d'aménagement opéré par un bailleur de la Ville de Paris (Paris Habitat, Elogie, RIVP etc) en partenariats avec de l'investissement public et privé (Banque publique d'investissement, chambre de commerce et d'industrie, mairie du 17e) : Installer une crèche au rez de chaussée de l'immeuble en restructurant complètement l'espace et mettant aux normes de sécurité le bâtiment (sortie de secours, dispositif anti incendies) et mettre sur les 2 étages supérieurs un espace de co working open space ouvert aux entreprises PME et Start Up du 17e arrondissement qui n'ont, pour le moment, pas la possibilité de louer des locaux professionnels à des prix modestes. Ce projet permettrait aux habitants du quartier d'avoir d'un côté un renforcement de l'offre de places disponibles dans l'accueil de la petite enfance (une demande récurrente des habitants du quartier, anciens et nouveaux) et de l'autre de voir l'arrivée de jeunes entreprises dynamiques du quartier qui, de part leur émulation collective, permettront de participer à la re-dynamisation du quartier de la Porte d'Asnières avec de nouveaux projets, et une nouvelle clientèle pour l'ensemble des commerces du quartier, parfois trop isolés pour être rentable sur le long terme. Les travaux nécessaires ne seront pas négligeables mais le quartier de la Porte d'Asnières et les habitant(e)s de la rue tocqueville verront d'un bon oeil l'arrivée d'une structure petite enfance et de nouveaux bureaux disponibles pour les PME/Start Up innovantes qui se développent de plus en plus dans ce bel arrondissement.

Solidarité et cohésion sociale

 Tout Paris

Centre de soins et d'échange entre Réfugiés et Parisiens

Budget Participatif 2017

Aujourd'hui, alors que les arrivées de réfugiés se poursuivent sur Paris, aucun nouveau lieu de soins psychiques n'a encore vu le jour. Il existe désormais des structures et des associations qui aident et accompagnent les réfugiés dans leurs démarches pour la demande d'asile, les aides, le logement, l'éducation. Mais la santé mentale semble demeurer le parent pauvre de cette prise en charge. En parallèle la prise en charge administrative, l'urgence de la prise en charge psychique n'est pas à minimiser et se doit d'être intégrée dans le programme d'accueil des réfugiés. Un lieu, plusieurs vocations Ce lieu est à destination des réfugiés mais il se devra aussi d'être à l'écoute des équipes soignantes et des bénévoles parisiens qui se retrouvent souvent désemparés et à bout de force. Ils doivent pouvoir trouver un lieu qui leur permette de s'exprimer et d'être en position d'accueillir au mieux sur le long terme. Mais le lieu est aussi à destination de la population parisienne. Les Parisiens pourront venir chercher des informations, y signaler une personne en détresse, participer à des événements d'échange culturel avec les réfugiés. Avec le soutien de l'équipe d'art thérapie, le lieu pourra aussi accueillir des expositions d'artistes réfugiés. Ce lieu doit être un trait d'union entre les réfugiés et les Parisiens. Une équipe pluridisciplinaire professionnelle Elle sera constituée de psychologues, de psychomotriciens, d'ostéopathes, d'art thérapeutes, d'un médecin généraliste, d'une sage femme et d' un psychomotricien, tous rémunérés. Les personnes réfugiées seront adressées dans ce lieu par les différents acteurs de la prise en charge des réfugiés sur Paris (bénévoles, associations, APHP, MSF…) et avec qui nous travaillons déjà depuis des mois. Qui sommes nous ? Marjorie Fauché, peintre et art thérapeute Aziliz Quillévéré, psychologue Margaux Riquet, psychologue Samra Seddik, sage femme (Association Un Petit Bagage d'Amour)

Cadre de vie

 Rue Pierre Haret, 75009 PARIS

Rue Verte

Budget Participatif 2017

Projet d’embellissement et de réaménagement de la Rue Pierre Haret dans le cadre du prolongement des travaux du square Berlioz et de la Rue de Bruxelles. Toutes les rues aboutissant à ce square doivent avoir leur part d'embellissement et de verdure afin de former un quartier homogène et un espace accueillant. Améliorer le cadre de vie ( hygiène) et de sécurité des habitants du quartier, favoriser les déplacements doux (piétons et vélos), donner une meilleure image du quartier aux nombreux touristes qui le fréquentent, en : • Offrant une " liaison verte" entre Le Square Berlioz aux abords réaménagés et le Bd de Clichy, transformant ainsi la rue en lieu de vie et un lieu récréatif plus agréable, aux nombreux élèves du collège et du Lycée Jules Ferry qui y transitent quotidiennement. • Supprimant le stationnement des véhicules dans cette rue et réduisant par la même fortement l'activité nocturne des dealers et de la prostitution, favorisée par la discrétion de la rue à proximité du Bd de Clichy (seules seraient conservées une place livraison, une place pour handicapé). Aménager des jardinières donnant une touche de verdure à la rue en utilisant les places libérées par le stationnement qui sont souvent occupées par des voitures de passage ou de touristes visitant Montmartre. Installation d’Urinoir (écologique ou autres), dont deux sur la Place Adolphe Max et quatre sur le terre-plein du Boulevard de Clichy à proximité des bars irlandais et du Moulin Rouge; comme solution efficace et pérenne pour lutter contre les épanchements d’urine dans cette rue et ses environs. Ce projet pourrait être étendu à l'avenir, en sa totalité ou partiellement, à d'autres rues traversant la Place Adolphe Max.

Transport et mobilité

 Avenue du Maine, 75014 PARIS

Des vélo-cargos électriques partagés dans le 14ème

Budget Participatif 2017

Suite à la ratification de l’Accord de Paris et aux démultiplications des pics de pollution, nous nous devons de réinventer promptement notre mobilité afin de la décarboner, notamment dans un contexte urbain dense comme celui de Paris. Le vélo-cargo, un vélo sur deux ou trois roues comportant un coffre permettant de transporter de lourdes charges, était très développé au début du XXème siècle avant de totalement disparaître de la circulation. Il doit aujourd’hui retrouver ses lettres de noblesse, aidé des technologies électriques modernes. Un vélo-cargo est utile dans bien des situations. Que ce soit dans une pratique quotidienne pour aller faire ses courses ou transporter ses enfants, ou bien dans un contexte ponctuel comme pour un déménagement ou l’organisation d’une balade à la journée. Enfin dans un contexte de voyage à très faible empreinte carbone et à budget maîtrisé durant plusieurs jours. Les vélo-cargos présentent un coût important d’acquisition, ce qui justifie la pertinence de partager leur usage entre plusieurs utilisateurs, et ainsi de maximiser leur utilisation. L’idée est que la Mairie de Paris investisse dans une flotte de un à cinq vélo-cargos à assistance électrique. Ces vélos seront gérés, stockés, assurés et entretenus par l’association olmo, qui favorise depuis plus d’un an l’émergence de voyages à très basse empreinte carbone et sensibilise le grand public aux questions de mobilité durable. Aucun frais de fonctionnement n’est ainsi à prévoir par la Mairie. Le stockage pourrait se faire dans un box à disposition de l’association olmo domiciliée dans le 14ème arrondissement de Paris. Vous trouverez en pièce jointe (PDF) le projet dans un format plus détaillé.

Transport et mobilité

 BOIS DE BOULOGNE, 75016 PARIS

Améliorer l'accès piéton au Bois de Boulogne

Budget Participatif 2017

L'accès au Bois de Boulogne à pieds est difficile à certains endroits à cause du manque de signalisation et de la présence de nombreux carrefours et du boulevard périphérique et autres grandes avenues très passantes qui sont périlleuses à traverser pour les piétons. Pourtant le Bois de Boulogne est un lieu de promenade, il est dommage de devoir prendre sa voiture pour y aller depuis Paris. Je propose donc d'améliorer les accès au Bois de Boulogne depuis les arrêts de métro et RER à proximité : Porte d'Auteuil, Porte Dauphine, Avenue Henri-Martin, Gare de Neuilly, Porte Maillot, Avenue Fosh, voire des arrêts de bus à proximité. Ces aménagements reposent sur : - plus de signalisation : indication sur les sorties à privilégier depuis les gares, plan d'accès à la sortie des gares avec des chemins piétons recommandés, panneaux directionnels pour piétons le long du trajet, signalisation au sol, distribution de plans avec les chemins de promenade aux guichets de la gare, etc. ; - un aménagement plus favorable et plus agréable pour les piétons : pouvoir traverser en sécurité ET se sentir en sécurité tout au long du chemin pour arriver dans le Bois de Boulogne depuis les transports en commun. Ces accès doivent être possibles avec des poussettes et pour les personnes en situation de handicap et doivent également être agréables d'un point de vue visuel (séparé de la route par de la végétation par exemple). Ces aménagements permettront à tous les parisiens d'accéder plus facilement à ce coin de nature en ville !

1 2 3