Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Sport

 STADE DES FILLETTES, 75018 PARIS

Un terrain de basket pour le complexe des Fillettes

Budget Participatif 2017

L'offre pour pratiquer le basketball en extérieur est réduite vers la Porte de la Chapelle. Il existe des city-stade mais ceux-ci ont l'inconvénient d'être partagés entre plusieurs sports, freinant une pratique régulière. Le projet consiste à construire un terrain de basket extérieur au sein du complexe des Fillettes, sur le modèle des playgrounds New Yorkais (Rucker Park, Dyckman Park), ouvert à la pratique libre mais aussi propice à l'organisation de tournois. Il prendrait place sur les actuels TEP et terrain de basket (non praticables : buts démontés, paniers non fonctionnels), situés entre le stade de football à 5 et la halle de l'Espace Glisse Parisien. Concernant les aménagements et le terrain en lui-même : • un terrain couvert pour pratiquer malgré les intempéries : modèle de halle ouverte (avec idée d'un toit composé de panneaux solaires pour assurer un éclairage autonome ? ) • un revêtement adapté, à la fois dur pour permettre le rebond du ballon, et souple pour éviter les blessures et chocs traumatisants pour le corps • des paniers aux normes, en plexiglas, avec des filets aux arceaux • pourquoi pas une double tribune (qui serait installée sur l'actuel TEP), l'une avec vue sur le stade de football à 5 et l'autre avec vue sur le terrain de basket La localisation a également l'avantage de ne pas créer de nuisances pour le voisinage, le nouveau terrain s'insérant dans le complexe sportif, y ajoutant une nouvelle pratique.

Cadre de vie

 75014

Illuminer les passages sous les ponts entre le 15°et le 14°

Budget Participatif 2017

En sortant du métro Porte de Vanves et en se dirigeant vers le 15°, ou en venant du 14° vers le 15°, le passage à pied sous le pont ferroviaire est un moment désagréable et bruyant. C’est aussi le point de passage de très nombreux véhicules, de vélos (piste cyclable), et sur les voies du dessus, de passages de TGV, TER et trains divers. Plus près de Montparnasse, au croisement de la rue d’Alesia et de la rue Vercingétorix, c’est la même remarque pour le tunnel qui sépare le 14° du 15° à cette hauteur. Le projet est de travailler à une mise en peinture et lumière de ces deux tunnels, ensemble ou séparément mais si possible de manière cohérente. Les choix des couleurs de la mise en peinture feront écho aux choix des éclairages pour que de jour et de nuit, une continuité s’opère et que des repères de qualité créent une ambiance rassurante et apaisante. La conception pourra prendre en compte le rythme des passages des trains, la lumière pouvant réagir aux vibrations liées à leurs passages, afin de renforcer l’ambiance lumineuse et de créer une correspondance entre le bruit et les lumières déclenchées (plus douces et colorées par exemple). Les choix créatifs et techniques pourraient être accompagnés par différentes compétences, plasticienne, architecte, technicien de la lumière, et par des partenaires associatifs du quartier et un groupe constitué d’habitants volontaires. Plusieurs pistes d’inspiration seront proposées avec des exemples de réalisations pouvant nourrir l’imagination. Deux exemples de traitement de la lumière sont proposés à titre illustratif en pièce jointe. Une fois le concept d’embellissement défini et les enveloppes budgétaires estimées, le projet pourra prendre plus ou moins d’ampleur en fonction des investissements envisagés. Ce projet concerne plus largement les tunnels, portes et divers franchissements entre Paris et sa banlieue.

Santé

 75010

Structure de consultation de psychanalyse pour tous

Budget Participatif 2017

Je propose un projet de consultation de psychanalyse pour un large public, enfants, adolescents et adultes parisiens. L’objectif de cette structure serait le suivant : accompagner des personnes qui souffrent de troubles ayant des conséquences pour leur vie privée, sociale, et professionnelle. Pour des raisons culturelles, et parfois économiques, ces personnes ne s'adressent ni à la psychiatrie privée, ni à la psychanalyse libérale, et encore moins au système public de soins. Cette structure offrirait la possibilité de cures "non payantes" à des patients qui, quels que soient leurs symptômes et leurs souffrances, souhaitent faire une psychanalyse. La relation thérapeutique dans un dispositif analytique permet un traitement de fond, qui évite l'hospitalisation. Par exemple : le suivi des consommateurs de drogue au-delà du sevrage ; entendre les effets traumatiques de l'exil ; accompagner le passage complexe de l'adolescence à l'âge adulte ; mais aussi bien les difficultés de la parentalité, ainsi que celles de l'enfance, auxquelles les psychanalystes ont toujours été attentifs, cette période étant déterminante pour l'avenir. Fonctionnement de la structure : en relation avec des associations de psychanalystes reconnues d'utilité publique, deux psychanalystes à temps partiel pourraient animer cette consultation, et il serait également possible de solliciter des bénévoles. Les deux personnes à temps partiel seraient responsables du suivi des patients et de la structure proposée, en relation avec une association. Notre demande actuelle au budget participatif ne concerne pas leur financement. Ce projet d’intérêt général suppose un investissement de la mairie de Paris, afin d’assurer un minimum de conditions matérielles, nécessaires à la bonne pratique de la psychanalyse pour un large public. Je suis membre de l'Association Lacanienne Internationale ( 25 rue de Lille, 75007 Paris ). Elle garantit la qualification et la formation des psychanalystes.

1 2 3