Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Education et jeunesse

 ECOLE ÉLÉMENTAIRE 21 RUE DES TOURNELLES, 75004 PARIS

AMENAGEMENT DU GRENIER DE L'ECOLE TOURNELLES

Budget Participatif 2017

Le manque d’espace préjudicie à toutes les activités de l’école. Il s’agirait d’aménager le grenier en salle polyvalente afin que ce qui est actuellement mis en place étroitement, ne soit pas bridé par la petitesse des locaux. Cette salle serait à l’usage : - des professeurs de CP, CE1, CE2, CM1, CM2, du professeur de musique, du professeur d’art plastique, sur le temps scolaire, - des animateurs pour les ateliers du midi : 12h15-13h15, les ateliers des ARE : 15h-16h30, les ateliers du soir : 17h-18h sur le temps périscolaire. Un point d’eau (ou paillasse) serait aménagé autant pour les activités manuelles que scientifiques. Actuellement aucune salle ne dispose d’eau. Afin de rendre optimal l’utilisation des locaux, une cloison amovible permettrait de scinder la salle en deux espaces. Cette salle polyvalente serait contigüe à l’Espace Premier Livre (EPL) de l’école maternelle de la place des Vosges qui ne peut recevoir une classe entière par manque d’une deuxième porte (sortie de secours). L’EPL, ne peut actuellement accueillir que 19 élèves. La réouverture du passage entre les deux salles- actuellement muré permettrait la circulation (sortie de secours) entre les deux écoles, comme elle existe déjà au premier et deuxième étage. Cette nouvelle sortie de secours donnerait à la maternelle l’accès à 30 élèves au lieu de 19, de même pour l'école Tournelles

Environnement

 1 Boulevard de la Commanderie, 75019 PARIS

La Ressourcerie des Ressourceries (Hub du Réemploi)

Budget Participatif 2017

Paris produit chaque année 1,2 millions de tonnes de déchets dont 85|% sont brûlés ou enfouis sous terre. Au milieu de tous ces déchets, trop nombreux sont les objets et matériaux qui pourraient être réutilisés. Nous estimons que nous pouvons faire encore 10 fois mieux en termes de réemploi. Aujourd’hui Paris compte 8 ressourceries. Ces espaces associatifs collectent tout ce dont les gens ne veulent plus en les détournant de l’incinération et de l’enfouissement qui polluent air et sols. Triés, remis en état, nettoyés, réparés les objets sont redistribués à bas prix ou gratuitement. Les Ressourceries permettent aussi de trier les objets qui ne sont plus du tout réutilisables pour leur recyclage. Pour pallier tout ce gaspillage, il manque au minimum de 10 à 15 Ressourceries. Sauf qu'à Paris, la place manque cruellement et elle coûte cher. Les Ressourceries qui existent déjà et celles en projet se sont mises d'accord : Il leur manque un grand lieu commun qui permettrait de mutualiser leurs coûts et une partie de leurs espaces de travail pour: - Collecter plus (auprès des particuliers, mais aussi des professionnels) et de redistribuer mieux - D'améliorer les capacités de réparation dans des ateliers communs, trop petits en centre ville - De créer un espace dédié à la conception de machines et outils « open source » pour recycler localement certains matériaux Concrètement ce lieu accueillerait : - Des ateliers collectifs de réparation et de reconditionnement (bois, textile, informatique) - Une grande boutique solidaire dont une partie dévolue au matériel reconditionné pour que des associations et des petites entreprises pour s’équiper à moindre coût. - une quarantaine d’emplois non délocalisables. - un espace de recherche et développement pour lier ingénieurs, designers, récupérateurs autour du recyclage local. Si vous souhaitez plus de Ressourceries et donner une impulsion nouvelle à la récup’ à Paris, soutenez la Ressourcerie des ressourceries !

Prévention et sécurité

 Rue Andrieux, 75008 PARIS

LE BON SENS AU PROFIT DE LA SECURITE

Budget Participatif 2017

Après généralisation du stationnement payant, il restait, sur le Bd des Batignolles partie 8ème côté terre-plein central, complètement interdite au stationnement, la section entre Villiers et le carrefour Rome. Pour les voitures venant de la Place de Clichy, ou de la rue de Cheroy et souhaitant couper le Boulevard pour prendre la rue Andrieux, ayant emprunté le passage de liaison entre les deux côtés du Boulevard, la visibilité à droite était totale jusqu'à Villiers, et sans aucun risque d'accident. Pour lever la dangerosité de ce croisement, il y aurait au moins 2 solutions: La première consisterait à créer un passage pour piétons face au 51 du Boulevard, protégé par un feu clignotant, ce qui augmenterait la visibilité vers Villiers. La deuxième consisterait à déplacer 5 emplacements situés face au 51, en les mettant au niveau de la section interdite, avant le feu tricolore du carrefour Rome, face au lycée Chaptal. La section interdite a été crée, sans doute, pour permettre aux voitures qui tournent à gauche vers Cardinet, de s'y placer, laissant la voie libre pour celles qui vont tout droit ou vers la droite. En étudiant cette solution on découvre des contradictions dangereuses. En effet en allant de Villiers vers le carrefour Rome, et avant ce dernier, on voit successivement un poteau muni des 3 panneaux directionnels: tout droit-Place de Clichy, à droite-Gare St Lazare et à gauche-Porte d'Asnières, puis 3 panneaux ronds vous interdisant de tourner à gauche, quel gâchis ! La signalisation doit être claire, précise, utile et incontestable, ce qui n' est pas le cas en ce lieu. La nouvelle section interdite face au 51, servirait uniquement de parking à vélos ou à motos, améliorant ainsi la visibilité à droite vers Villiers.

Cadre de vie

 4 Avenue de Saint-Mandé, 75012 PARIS

Aménagement de l’av. de St-Mandé devant la future Université

Budget Participatif 2017

L’ouverture de la nouvelle université à la rentrée 2019 invite à un réaménagement de l’avenue de St-Mandé au droit de son entrée. Il est fait le constat qu’à ce niveau, la contre-allée a une largeur excessive (7m) au détriment du trottoir dont la largeur est d’environ 1m,75. De plus le terre-plein situé entre l’avenue principale et la contre-allée n’est pas revêtu ce qui favorise le dépôt d’excréments qui ne sont pas nettoyés par les services de la ville en raison de la nature terreuse et non engazonnée du sol. Une réflexion sur le réaménagement de cette partie s’impose, par exemple par la suppression de la contre-allée et son remplacement par un large trottoir à une largeur au moins identique à celle des parties qui l’encadrent en amont et en aval à savoir 3m,50 environ, complété par un élargissement du terre-plein sans accès possible des véhicules autres que de secours ou d’urgence. Le traitement du terre-plein planté d’arbres pourrait évoluer vers un type d’aménagement plus urbain. Alors qu’aucun parking pour voitures n’est prévu dans l’enceinte de l’université, la question du stationnement des 2 roues se pose même si des places pour vélos ont bien été prévues à l’intérieur de l’université : la station vélib située en vis-à-vis sera-t-elle suffisante et qu’en est-il pour les 2 roues motorisées ? En conséquence, le conseil de quartier souhaite être associé à une réflexion sur l’aménagement des abords de l’université en concertation avec les services techniques de la ville, sachant que l’aménagement sera à faire au cours du 1er semestre 2019 dernier délai.

Environnement

 75020

Remplacer les éclairages les plus polluants

Budget Participatif 2017

Les lanternes d'éclairage public en forme de sphère sont une grande source de pollution lumineuse : jusqu'à 50% de leur lumière est perdue dans le ciel. Ces modèles anciens sont aussi très énergivores et n'éclairent pas suffisamment le sol. Ce projet consiste à remplacer les lanternes sphériques utilisées pour l'éclairage des trottoirs par de nouvelles lanternes à LED, plus économes en énergie, qui éclairent mieux le sol. Dans le détail, voici la liste des rues concernées du 20ème arrondissement, avec le nombre de globes à remplacer pour chacune : • Parvis de la piscine Georges Vallerey (3 globes) • Rue du Borrégo, côté pair (5 globes) • Rue de Buzenval, entre les rues de la Plaine et Lagny (9 globes) • Rue Dulaure (7 globes) • Rue Sorbier (20 globes) • Rue de la Bidassoa, à l'angle de la rue Sorbier (2 globes) • Avenue du Père Lachaise (8 globes) • Rue Noël Ballay, autour du square (20 globes) • Rue Henri Duvernois (10 globes) • Rue Mendelssohn (11 globes) • Place Saint-Fargeau (6 globes) • Rue de la Mare, entre la rue des Pyrénées et la place Henri Krasucki (9 globes) Les lanternes sphériques sont également très utilisées dans les espaces verts et doivent être remplacées. Voici la liste des parcs et jardins concernés : • Parc de Belleville • Square Belleville - Télégraphe • Square Édouard Vaillant • Jardin de la Gare de Charonne • Jardin Samuel de Champlain • Square Sarah Bernhardt • Square Sergent Aurélie Salel • Square Séverine

Cadre de vie

 place Anne-Marie Carrière, 75018 PARIS

La place Anne-Marie Carrière Humanisée

Budget Participatif 2017

La place Anne-Marie carrière a été créée en 2014 en mémoire à la comédienne, chansonnière (Anne-Marie Carrière 1925-2006). La place, de forme triangulaire et de dimension restreinte, se trouve à la jonction des rues Lepic, Abbesses et Joseph de Maistre. Actuellement, cette place est sommairement meublée de quelques jardinières et de bancs et est utilisée comme lieu de stationnement pour les deux roues motorisées. Ce projet vise à faire de cet espace une réelle place conviviale au bénéfice des riverains et touristes pour favoriser les rencontres, aménager un lieu de repos pour les personnes âgées ou fatiguées, supprimer le stationnement des motos et ainsi conserver un espace de respiration dans le quartier. Il est proposé : - l’installation de sièges évitant le stationnement sauvage des deux roues ; - l’installation de pergolas permettant l’épanouissement d’une végétation attrayante et l’exposition de panneaux donnant à voir les vues peintes par Vincent Van Gogh depuis sa fenêtre située juste au-dessus de la place Anne-Marie Carrière lors de son séjour chez son frère Théo entre mars 1886 et février 1888 ; - le réaménagement de l'arrêt du Montmartrobus situé quelques mètres en amont de la place, au coin de la rue Tholozé Il serait bon de prévoir un véritable arrêt avec abribus et banc, moyennant peut-être un petit déplacement de la station un peu plus loin dans la rue Lepic.

Transport et mobilité

 Tout Paris

Création d'un nouveau statut pour les contre-allées

Budget Participatif 2017

Un nombre important d’axes parisiens sont dotés de contre-allées (avenues, boulevards…). Ces contre-allées ne sont pas des trottoirs mais plutôt des chaussées parallèles à la chaussée principale, généralement séparées par des bordures de trottoir et très souvent bordées de rangées d’arbres. Elles sont utilisées de façons très diverses mais ont actuellement comme défaut d’être des obstacles aux continuités cyclables : - allées piétonnes (avec parfois bordures infranchissables à vélo); - pistes cyclables (le plus souvent en sens unique) ; - zones 30 (le plus souvent sans double sens cycliste) ; - voies de desserte locale (le plus souvent en sens unique). Elles comprennent aussi, avec des accès le plus souvent en sens unique : - places de parking ; - places Autolib’ ; - stations de taxis ; - stations Vélib’ ; - parkings autocars ; - places de livraisons. Nous proposons une requalification réglementaire simple, avec relativement peu de modifications de voirie (panneaux et panonceaux de signalisation, marquages de peinture, abaissements de certaines bordures). L’objectif est que toutes les contre-allées de Paris soient classées en trois ou quatre catégories, chacune avec le double sens cycliste systématique comme principe (selon la définition du code de la route) : - aires piétonnes pour celles qui ont un usage principal piéton, sans stationnement automobile ; - voie cyclable pour celles qui ont un usage principal cycliste (pistes cyclables classiques ou réseau express vélo, avec trottoir piéton juste à côté) ; - zones de rencontre ou zones 30 pour celles qui ont un usage principal de stationnement ou d’utilité locale avec des véhicules en arrêt ou stationnement, de desserte des riverains ou de station de taxis. Mieux se Déplacer à Bicyclette est une association qui agit à Paris et en Île-de-France pour la promotion du vélo comme mode de déplacement. www.mdb-idf.org

1 2 3