Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Education et jeunesse

 75019

Initier les enfants au développement durable

Budget Participatif 2017

Nous vous proposons d’apprendre aux enfants (dès la 3ème section de crèche) les premiers gestes écologiques, de les aider à mieux comprendre l’importance et les enjeux liés au développement durable afin d’acquérir un certain nombre d’automatismes par le biais d’activités interactives. Des aménagements dans ce sens pourront être effectués dans les cours de récréation. Objectifs : - Prendre conscience de l’impact de nos modes de vie sur l’environnement, en les spatialisant de façon ludique, comprendre le principe de la biodiversité et les conséquences environnementales liées à nos modes de vie, comprendre le cycle de l’eau, apprendre à recycler ; - Apprendre à consommer malin (des produits de saisons, la notion d’équité par le biais de celle de commerce équitable) ; - Visualiser la différence de l’empreinte écologique suivant le mode de vie, l’origine sociale ou géographique ; - Rendre ces notions complexes accessibles et surtout créer des automatismes auprès des enfants qui sont les premiers concernés car ce sont les adultes de demain. Mise en œuvre : Dans le cadre des activités proposées au sein des crèches et des activités périscolaires pour les plus grands (maternelle et élémentaires), nous proposons des ateliers axés sur le développement durable : - dessiner le cycle du déchet (une fresque par équipe) et proposer un concours avec un petit gain ; - projeter des courts-métrages accès sur le développement durable expliqué aux enfants - les tris pourront être effectués par les enfants eux-mêmes à la cantine lors du rangement des plateaux repas. - En parallèle des activités, le circuit du déchet et le cycle de l’eau pourront être illustrés de manière interactive (posters, sous forme de jeux sportif), - des posters dans les différentes écoles (maternelles et élémentaires), - proposer des sorties sur le thème du développement durable (ce qui peut nécessiter des partenariats) - développer des coins jardinage également au sein des crèches, …

Environnement

 Tout Paris

Frayères artificielles dans la Seine

Budget Participatif 2017

Le projet initié par l'Union des Pêcheurs de Paris cette année et déjà réfléchi depuis plusieurs années et le suivant : Aujourd'hui la Seine dans Paris va mieux : - Moins de pollution - Clarté accrue Les poissons vont mieux : - Plus d'espèces représentées - Des reproductions ponctuelles observées - Le retour du brochet La végétation aquatique aussi : - De nombreuses espèces - Une présence importante l'été sauf crue tardive Il reste encore des améliorations à apporter notamment pour accompagner la reproduction des poissons dans Paris, car la Seine sur ce secteur est à assimiler à un grand couloir, et qui dit couloir dit eau courante et impossibilité pour les algues de s'installer durablement et pour les poissons de trouver des zones propices à leur reproduction en masse. Ce que souhaite l'association, c'est accompagner la reproduction par la mise en place de frayères artificielles qui permettront de reproduire le support de ponte idéale (des brosses en plastiques fixées par des bouées et reproduisant des "algues"). Ceci permettrait à la population piscicole de Paris d'augmenter et de favoriser la biodiversité, rééquilibrer les populations, favoriser la présence de poissons visibles pour les parisiens et pour les pêcheurs. Nous souhaitons investir pour cette première année dans 4 frayères artificielles d'une valeur de 612€ TTC le lot de 2 frayères de 2,5m² chacune. Celles-ci sont adaptées à plusieurs espèces et pourraient être mises en place rapidement avec des supports de communication et de la garderie pour éviter le risque de braconnage. Du matériel annexe sera nécessaire : supports de communication, lieu de stockage, waders pour l'installation, cadenas, cordes de fixation, etc Les zones éligibles sont en cours d'analyse de notre côté. Je vous remercie pour l'intérêt que vous porterez à ce projet.

Santé

 Tout Paris

Structure de consultation de psychanalyse pour tous

Budget Participatif 2017

Je propose un projet de consultation de psychanalyse pour un large public, enfants, adolescents et adultes parisiens. L’objectif de cette structure serait le suivant : accompagner des personnes qui souffrent de troubles ayant des conséquences pour leur vie privée, sociale, et professionnelle. Pour des raisons culturelles, et parfois économiques, ces personnes ne s'adressent ni à la psychiatrie privée, ni à la psychanalyse libérale, et encore moins au système public de soins. Cette structure offrirait la possibilité de cures "non payantes" à des patients qui, quels que soient leurs symptômes et leurs souffrances, souhaitent faire une psychanalyse. La relation thérapeutique dans un dispositif analytique permet un traitement de fond, qui évite l'hospitalisation. Par exemple : le suivi des consommateurs de drogue au-delà du sevrage ; entendre les effets traumatiques de l'exil ; accompagner le passage complexe de l'adolescence à l'âge adulte ; mais aussi bien les difficultés de la parentalité, ainsi que celles de l'enfance, auxquelles les psychanalystes ont toujours été attentifs, cette période étant déterminante pour l'avenir. Fonctionnement de la structure : en relation avec des associations de psychanalystes reconnues d'utilité publique, deux psychanalystes à temps partiel pourraient animer cette consultation, et il serait également possible de solliciter des bénévoles. Les deux personnes à temps partiel seraient responsables du suivi des patients et de la structure proposée, en relation avec une association. Notre demande actuelle au budget participatif ne concerne pas leur financement. Ce projet d’intérêt général suppose un investissement de la mairie de Paris, afin d’assurer un minimum de conditions matérielles, nécessaires à la bonne pratique de la psychanalyse pour un large public. Je suis membre de l'Association Lacanienne Internationale ( 25 rue de Lille, 75007 Paris ). Elle garantit la qualification et la formation des psychanalystes.

Cadre de vie

 Boulevard Mortier, 75020 PARIS

Panneaux d'infos de quartier aux arrêts du tramway T3b

Budget Participatif 2017

Lors des réunions de coordination des acteurs du quartier Fougères - Le Vau (cf. document ci-joint), nous avons constaté le besoin des résidents et professionnels d'être plus informés des animations et des services existants. Issu de cette coordination, un groupe s’est constitué avec l’objectif de travailler pour l’implantation de nouveaux supports d’information sur ce territoire. Le projet de panneaux d’information répond à ce besoin. En tant qu'acteurs de terrain, nous faisons le constat que la ligne du tram T3b est un axe structurant du territoire, et ses arrêts sont des espaces très fréquentés dans le quartier. Il nous semble donc pertinent d’installer ces supports d’information à cet endroit. De plus, cela permettra de dynamiser cet espace de passage et d'attente pour en faire un espace-ressource pour les habitants du quartier. Néanmoins, nous sommes conscients des contraintes techniques qui peuvent exister sur cet espace. C’est pour cela que ce même projet serait envisageable dans d’autres endroits du quartier. Le projet initial consiste en l’installation de 2 panneaux à chaque station du tram T3b qui se trouve sur notre territoire d’action (Porte de Bagnolet, Séverine, A. Bolland, Porte des Lilas), un pour chaque sens de circulation. L’emplacement pressenti est l’espace qui se trouve entre les deux auvents des stations (cf. image ci-jointe). Au total, 8 panneaux pour 4 stations. Nous imaginons des panneaux sur pied avec une surface d'affichage de 120x90cm. Les panneaux offriront une seule face, avec une porte transparente pour accéder à l'intérieur du cadre d'affichage. Cette porte sera sécurisée avec une clef, dont il existera des copies qui seront confiées - après signature d’une convention - à des personnes morales relais sur le territoire. Les panneaux seront facilement reconnaissables grâce à une charte graphique commune. Le collectif aura la charge du bon fonctionnement et de l'actualisation de l'affichage intérieur.

Culture et patrimoine

 Tout Paris

Simplifier et encourager l'accès a l'art et la culture

Budget Participatif 2017

Son premier objet est d’organiser et de produire des spectacles professionnels. Les objets et buts secondaires d’Art Massif est de faire coexister et de valoriser le travail des artistes des 7 arts, au sens large, à savoir. • Musique • Danse • Sculpture/Architecture ; • Dessin • Peinture • Littérature • Cinéma • Photographie À titre individuel ou collectif, qu'il s'agisse d’édition, de création artistique ou culturelle pure, de communication, d'aides aux tâches administratives et de gestion pécuniaire, de création et d'organisation d'évènements et de cours et d’ateliers dans le domaine du spectacle vivant et de l’art et la culture en général. Les valeurs de cette association sont l'entraide, la coopération, l'échange artistique et culturel entre toute personne prenant part aux activités décrites ci-dessous. Afin d’atteindre son objet, l’association pourra mettre en place différentes activités : 1) Concerts. 2) Spectacles de danse, de théâtre (arts de la scène / arts vivants). 3) Spectacle de rues. 4) Performances expérimentales. 5) Expositions. 6) Transformation et sublimation de l'espace urbain. 7) Écriture de scénarios, créations/réalisations de productions audiovisuelles. 8) Graphisme, pyrogravure, gravure sur bois, métal, tout autre support, lithographie. 9) Ateliers et cours regroupant toutes les disciplines artistiques précitées. Les droits d'auteurs seront strictement respectés et analysés au cas par cas afin qu'aucun artiste ou groupement d'artiste ne soit lésé administrativement ou financièrement par la diffusion et la vente de son ou de ses œuvres. L'idée est de créer un réseau d'entraide pour la diffusion des œuvres artistiques et la diffusion de ces œuvres au sein du réseau et auprès du grand public.

Environnement

 75020

Remplacer les éclairages les plus polluants

Budget Participatif 2017

Les lanternes d'éclairage public en forme de sphère sont une grande source de pollution lumineuse : jusqu'à 50% de leur lumière est perdue dans le ciel. Ces modèles anciens sont aussi très énergivores et n'éclairent pas suffisamment le sol. Ce projet consiste à remplacer les lanternes sphériques utilisées pour l'éclairage des trottoirs par de nouvelles lanternes à LED, plus économes en énergie, qui éclairent mieux le sol. Dans le détail, voici la liste des rues concernées du 20ème arrondissement, avec le nombre de globes à remplacer pour chacune : • Parvis de la piscine Georges Vallerey (3 globes) • Rue du Borrégo, côté pair (5 globes) • Rue de Buzenval, entre les rues de la Plaine et Lagny (9 globes) • Rue Dulaure (7 globes) • Rue Sorbier (20 globes) • Rue de la Bidassoa, à l'angle de la rue Sorbier (2 globes) • Avenue du Père Lachaise (8 globes) • Rue Noël Ballay, autour du square (20 globes) • Rue Henri Duvernois (10 globes) • Rue Mendelssohn (11 globes) • Place Saint-Fargeau (6 globes) • Rue de la Mare, entre la rue des Pyrénées et la place Henri Krasucki (9 globes) Les lanternes sphériques sont également très utilisées dans les espaces verts et doivent être remplacées. Voici la liste des parcs et jardins concernés : • Parc de Belleville • Square Belleville - Télégraphe • Square Édouard Vaillant • Jardin de la Gare de Charonne • Jardin Samuel de Champlain • Square Sarah Bernhardt • Square Sergent Aurélie Salel • Square Séverine

Cadre de vie

 Boulevard Garibaldi, 75015 PARIS

Un peu Vert bd Garibaldi

Budget Participatif 2017

Le bvd Garibaldi est une voie de circulation importante et un grand parking avec ses 6 rangées de stationnement ! Pourtant, cette avenue est aussi une voie de passage obligée pour les piétons et les cyclistes, et elle accueille des commerces attractifs. Afin de favoriser le cadre de vie des riverains, la circulation des piétons et des cyclistes et l'attractivité des commerces, il est proposé de remplacer environ 17 places de stationnement (côté immeuble) par des espaces verts (bacs de plantes, arbres, permis pour végétaliser...). Il est proposé, à titre d'exemple, de supprimer les places suivantes : Entre les n° 64/64bis et le n° 62 (3 places) ; Au niveau du n° 58 devant le café Zig-Zag (2 places). En option et pour remédier à la dangerosité de l'intersection Garibaldi/Jean Daudin soulignée par les riverains, il est possible d'agrandir les trottoirs pour contraindre les voitures à ralentir avant de s'engager rue Jean Daudin et de végétaliser ce nouvel espace piéton) ; Au niveau du n° 58 devant le traiteur L'Orchidée (3 places) ; Au niveau des n° 12 et 19 devant le restaurant Lakou et le commerce Bien être Spa (2 places); Entre les n° 27 et 29 (3 places) ; Au niveau des n° 42/43 devant le commerce Une mère/une fille (3 places) ; Au niveau du croisement Bd Garibaldi et Place de la République de Panama, sur le trottoir en face de la boulangerie Moulin de la Vierge avant le passage piéton (1 place de stationnement dangereuse car elle cache la vue des piétons qui traversent lorsqu'elle est occupée par un camion).

Cadre de vie

 75015

Réaménager le quartier Bargue/Falguière

Budget Participatif 2017

Ce projet issu des 5 propositions portées par le Conseil de quartier, l’association des parents d’élèves du conservatoire, 48 Bargue Association et les habitants, prévoit de réaménager le quartier Bargue/Falguière en : -Repensant l’accès au conservatoire et à la crèche : il s’agit de démolir la dalle enserrant le conservatoire, afin de créer un accès sur rue et des espaces verts aux alentours. La couverture des deux patios et la réorganisation des espaces intérieurs permettront d’augmenter sa superficie, de créer un espace d’accueil, d’attente et une salle de danse. Le parvis sera aménagé de manière harmonieuse avec de la végétation, du mobilier urbain et un éclairage renforcé. -Réaménageant la place Kandinsky en un lieu de vie agréable et intergénérationnel : il s’agit de sécuriser et améliorer l’accessibilité des espaces en démolissant la dalle, supprimer une des rampes de parking, déplacer le marché rue Falguière, végétaliser le lieu (jardin partagé, bacs fleuris…).Pour égayer le quotidien, une fresque murale est proposée par les habitants, à l’entrée du passage morne et maussade entre les rues Bargue et Procession qui sera rénové. -Restaurant la fontaine Aristide Maillol pour lui redonner un aspect agréable. -Créant un terrain de sport au sein du jardin Bargue-Platon afin de donner aux jeunes la possibilité de pratiquer dans un endroit adapté, revêtu d’un sol antibruit et d’un filet permettant de réduire considérablement les nuisances sonores. L’ampleur du projet nécessite de le réaliser en plusieurs phases. Le site a été découpé en deux îlots (Nord et Sud) selon les préconisations des services de la Ville et en respectant le souhait des porteurs de projets. Les travaux seront financés par le budget participatif, Paris Habitat et la Mairie du 15e.

Education et jeunesse

 Rue Pelée, 75011 PARIS

"BIEN DANS SON CORPS, BIEN DANS SA TETE ! "

Budget Participatif 2017

BIEN DANS SON CORPS, BIEN DANS SA TÊTE ! Plus d’espaces pour les activités physiques et la lecture dans les crèches du 11 ème Les enfants accueillis dans les crèches et haltes garderie ont entre 3 mois et 3 ans. Ils sont en pleine explosion psychomotrice. Ils ont besoin de mobiliser leur corps et leur esprit. A Paris, les logements sont souvent exigus, le climat et les modes de vie ne permettent pas toujours l’accès aux jardins publics. Le 11ème est le plus dense et les espaces pour ramper, courir, grimper, sauter en toute sécurité, ne sont pas nombreux. D’autre part, les enfants accueillis dans les crèches et les haltes garderies de l’arrondissement viennent de tous les milieux socio-culturels. Le livre est plus ou moins présent à leur domicile et l’accès aux bibliothèques n’est pas toujours aisé pour certaines familles. On sait pourtant que cet objet est un merveilleux outil pour accéder à ses émotions et à la culture. En conséquence, les directrices des crèches et leurs équipes souhaitent plus d’espaces et de matériel dédiés à la motricité et de bibliothèques au sein des établissements. Pour grimper, sauter, se hisser, glisser et faire plein d’expérience avec son corps - des structures motrices - des parcours moteurs, sensoriels - des tapis de réception , poufs, coussins - d’éléments pour sécuriser et délimiter les espaces : portillons, éléments en mousse, mobilier - du matériel d’aménagement des espaces dédiés à la motricité: miroirs, barres de maintien, chaises - des assises pour les professionnels qui sécurisent les enfants en se mettant à leur hauteur - du mobilier pour ranger le matériel de motricité : cabane de jardin pour les vélos, meubles Pour présenter les livres aux enfants - des bibliothèques , des bacs à livres - des tapis pour s'assoir - des fauteuils, des banquettes, des transats - des assises pour que les adultes soient à la hauteur des enfants - des moyens pour délimiter l’espace : barrières, structures mousse

Education et jeunesse

 2 Place des Quarante-Quatre Enfants d'Izieu, 75013 PARIS

Aider chaque élève à maîtriser ses peurs de varappeur

Budget Participatif 2017

L'école dispose d'un gymnase dans lequel il est possible d'installer un mur d'escalade sur deux murs respectivement de 8 m et 18 m. Cette activité déterminante pour aider à construire des apprentissages moteurs mettant en œuvre la démarche d'essais erreurs, est également l'occasion de construire des compétences liées à la gestion de la sécurité en amenant les élèves à assurer leurs camarades qui s'aventurent sur le mur.. Notre école étant une école polyvalente, l'aménagement de la salle de jeux de la maternelle d'un matériel favorisant la "prise de risque" est déterminant pour une réelle sensibilisation à une pratique sportive prenant en compte la sécurité de chacun. Il est donc nécessaire d'équiper l'école maternelle de structures de type "Daillot" et l'école élémentaire de murs d'escalade et de matériel pour assurer les élèves: baudriers, cordes d'escalade, mousquetons, etc. L'assurage d'un élève grimpeur par un de ses camarades contribue à créer un climat de confiance et de sécurité entre tous les élèves. Ce matériel serait ainsi utilisé au maximum, sur le temps scolaire, par les enseignants de l’école et du collège Evariste Galois, ce qui créera une meilleure liaison entre les professeurs des deux structures. La structure sera également mise à disposition, sur le temps péri et hors scolaire en fonction des compétences des animateurs et éducateurs sportifs. Une utilisation de cette structure pourrait être ouverte aux enfants du quartier, en début de soirée, dans le cadre d'activités proposées par une association sportive locale, voire même l'association sportive de l'école, affiliée à l'USEP.

Transport et mobilité

 Rue du Docteur Bourneville, 75013 PARIS

Le covoiturage facilité !

Budget Participatif 2017

Facilitons enfin le covoiturage à Paris ! La prise en charge au départ et la dépose à l'arrivée de passagers par les conducteurs n'est toujours évidente dans la capitale. Sans pour autant créer de grands parkings (comme il en existe en province), il serait bon dans un premier temps de prévoir 1 à 3 places de "dépose-minute" aux 7 points principaux, sur la ceinture de Paris (à la croisée des autoroutes A1, A14, A13, A6a, A6b, A4, A3, des tramways, métros, vélins, autolib et bus). Ce dispositif peu coûteux (peinture au sol, panneau signalétique… voire « abribus » couvert, selon le budget alloué, pour attente abritée lors des intempéries) permettrai d'avoir des lieux identifiés, sécurisés, qui faciliterai les connexions, limiterai la pollution (pas de temps perdu à chercher une place), permettrai de créer du lien, voire d'aider ceux qui n'ont pas les moyens d'avoir un véhicule, de pouvoir se rendre plus facilement en banlieue, pour trouver un emploi, ou pour se rendre au travail grâce au covoiturage, en cas de circulation régulée (lors des pics de pollution). Options possibles : - Le dispositif pourrait être ensuite étendu à toutes les Portes de Paris dans les années à venir… - Ajouter une page « covoiturage - Paris » sur le site Paris.fr avec les adresses des 7 stations - Création d’une application smartphone (adresses des stations, géolocalisation, itinéraires vers ou depuis les transports les plus proches…)

1 2 3