Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Transport et mobilité

 75019

Le périph aux piétons, La Voie est Libre !

Budget Participatif 2017

Nous proposons de réaliser les aménagements pour fermer un tronçon du périph et permettre l'accueil des piétons et autres modes de déplacement doux un dimanche en 2018. Quel tronçon? De la porte des Lilas à la porte d'Aubervilliers, un premier bout du périph avant de l'occuper en entier ! Le coût d'investissement ? - La sécurisation du tronçon du périph pour accueillir des piétons (protection des bornes de secours, radars, câbles électriques; sécurisation du site et de ses abords;construction de passerelles mobiles permettant le passage des deux côtés du périph) - Des campagnes d'information et des dispositifs signalétiques pour guider les voitures et accueillir les piétons Le but ? - Occuper le périph permet d'effacer la frontière urbaine, physique et symbolique qu'il représente - Se réapproprier un espace dévolu aux voitures, c'est une façon d'y projeter de nouveaux usages et modes de déplacement - Créer du lien entre parisiens et banlieusards - Réunir la population et la sensibiliser aux nuisances d'une autoroute urbaine En parallèle de ce projet, notre association propose d'organiser, La Voie est Libre, l'écofestival citoyen. Née à Montreuil en 2009, à l'initiative d'habitants du quartier des Murs-à-Pêches, cet événement gratuit et bénévole a occupé, un dimanche par an, 2 km de l'A186 (35 000 visiteurs en 2015). Chaque édition est l'aboutissement d'un an de mobilisation citoyenne, pour offrir une occupation éphémère, poétique et écologique. Via un appel à projet pour réaliser des animations bénévoles sur l'autoroute, La Voie est Libre propose une programmation atypique grâce à l'implication des habitants, des associations, des artistes, ... de nos territoires. Cela permet d'organiser une véritable fête populaire, où chaque participant devient acteur, et non pas consommateur. Toutes nos infos sur www.lavoieestlibre.org Pour nous contacter, lavoieestlibre.copil@gmail.com

Environnement

 75012

Création de jardins ouvriers dans le bois de Vincennes.

Budget Participatif 2017

L’urbanisme de Paris crée un environnement pour les humains où la terre a disparu. Les corps humains sont placés dans un volume vide délimité par les bâtiments et l’asphalte. Leurs mouvements ne sont que des déplacements, leurs perceptions des réactions à des signaux. Leur temps, découpé en séquences linéaires de déplacement, travail, repos et loisir, s’emboîte dans les temps mécaniques et répétitifs des véhicules et des horaires, comme les corps s’emboîtent dans l’espace vide. Or, la vie humaine est rapport du corps humain à l’extérieur. Plus ce rapport est déterminé par les choses extérieures, et plus sa vie lui est dictée de l’extérieur. Si le corps humain ne rend pas le dehors non humain plus habitable, le dehors impose au corps humain ses règles inhumaines. Cette terre recouverte à Paris est justement un dehors sur quoi les mouvements du corps humain pourraient agir, un temps matériel de maturation et de cycles qui agirait sur les mouvements du corps humain, son temps et ses perceptions. Nous avons la chance d’avoir à nos portes, au-delà de la porte et toujours à Paris, cette étendue de verdure qu’est le bois de Vincennes. Consacrons quelques hectares à des jardins potagers, bêchons ces terrains, installons-y de petites remises pour les outils et appuyons-y un bac pour la récupération des eaux de pluie. Attribuons les parcelles à ceux qui en feront la demande (aux premiers inscrits ou par tirage au sort ?), et exigeons un loyer à ceux qui en ont les moyens, ce sera des revenus supplémentaires pour la municipalité. J’estime la taille des parcelles à un quart d’hectare, soit 2500 m2, le coût des abris de jardin, des délimitations et des aménagements éventuels à 2000 € par parcelle. 10 parcelles pour commencer. La Réglementation générale des jardins et bois appartenant à la Ville de Paris ne semble pas l’interdire, même si elle considère ces espaces comme publics et pas encore comme communs.

Solidarité et cohésion sociale

 Quai de la Seine, 75019 PARIS

PARCOURS D'INTEGRATION INDIVIDUALISE POUR LES MIGRANTS

Budget Participatif 2017

Contexte: Suite au démantèlement de la jungle de Calais j'ai pu avoir une expérience dans les Côtes d'Armor durant un mois en tant que bénévole professeur de français auprès de 60 migrants. L'exemple d'intégration des migrants dans cette région a été extrêmement positif. En effet, par petits groupes de 3-4 avec la mise en place de cours de français chaque jour animés par des bénévoles, les migrants ont eu la possibilité d'apprendre rapidement la langue. Par ailleurs, l'accueil de la région et la création d'un "collectif des gens heureux d'accueillir les migrants a permis de regrouper plus de 1500 personnes et d'organiser régulièrement des sorties et des évènements pour intégrer les migrants. C'est ainsi que dans un environnement plus propice à la prise en compte de l'individualité de chaque migrant, l'intégration est réussie. Les migrants sont accompagnés, apprennent rapidement la langue et comprennent plus rapidement la culture de notre pays. Par la suite ils sont parés pour leur demande d'asile et prêts pour une intégration réussie en tant que réfugié. Etape 1: Apprentissage de la langue française et de la culture aux migrants: Au sein d'un local, permettre d'offrir aux migrants des cours de français tous les jours, le matin et l'après-midi à des heures fixes. Faire appel à des bénévoles pour créer de petits groupes de travail par tables. Etape 2: Opération de parrainage: chaque migrant aura son parrain et sera suivi tout au long de ses étapes, de l'arrivée à la demande d'asile notamment. A ce titre, des ateliers de présentation des métiers seront organisés afin d'accompagner les personnes dans la détermination de leur projet de vie. Objectif: présentation du projet de vie lors de l'entretien de demande d'asile. Etape 3: Créer une interface avec des employeurs susceptibles de recruter des réfugiés, une fois leurs différentes compétences identifiées.

Cadre de vie

 Tout Paris

Agir pour une mutation de Paris

Budget Participatif 2017

Soutenir et mettre en avant les démarches locales d'éco-village, d'éco-hameau, d'écolieu, de cité jardin ou de communauté de résilience http://biosphere.ouvaton.org/ http://www.citerre.org/ecovillagemct.htm Participer au mouvement des villes et villages en transition http://www.transitioncitoyenne.org/wp-content/uploads/2015/03/pacte-transition.pdf http://www.transitionfrance.fr/ http://alternatiba.eu/ Participer au mouvement des villes lentes http://cittaslow.fr/ Favoriser l'essor des transports doux et alternatifs au détriment de la voiture Soustraire les terres en friches situées en zones urbaines menacées par la spéculation et l’urbanisation Développer des ceintures maraîchères et des partenariats avec les Amap, les jardins de Cocagne, les réseaux de paniers bio situés à proximité Soutenir et développer des jardins et potagers biologiques collectifs citadins (jardins familiaux, ouvriers, partagés, d’insertions, communautaires...) Développer une agriculture biologique urbaine (potagers et serres sur les toits, agriculture verticale, agriculture hors-sol, mouvement des incroyables comestibles...) Développer des zones boisées, des parcs, des jardins, des friches, des étangs... Planter de nombreux arbres, arbustes, haies buissonnantes, plantes, fleurs variés Végétaliser l’urbain et soutenir le mouvement de la guérilla gardening (végétaliser les rues, trottoirs, murs et façades, le mobilier urbain, appuyer les initiatives locales, le fleurissement des cours d’immeubles, les composteurs d’immeubles….) Organiser des opérations participatives de nettoyages de quartiers, sensibiliser la population à la propreté et sanctionner les incivilités Recruter des «ambassadeurs de la propreté» http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/bouches-du-rhone/marseille/desjeunes-marseillais-ambassadeurs-de-la-proprete-779113.html

Environnement

 BIBLIOTHEQUE MARGUERITE AUDOUX, 75003 PARIS

création d'un observatoire scientifique des oiseaux du 75003

Budget Participatif 2017

Nos amis les oiseaux vivent dans l’espace public et contribuent à notre qualité de vie en animant l’espace visuel et sonore par leur présence et leurs chants. Il n’y a pas que les pigeons à Paris, il y a une foultitude de passereaux migrateurs ou non, mésanges, moineaux,… Vivre en milieu urbain ne doit pas nous déconnecter de la nature et plus particulièrement du contact avec les oiseaux. La création d’un observatoire des oiseaux parisiens du 3ème arrondissement de Paris nous permettra de mieux les connaître pour mieux les protéger. - Création d’un CENTRE DE RESSOURCES via un site web dédié et interactif, en collaboration avec la Bibliothèque Marguerite Audoux - Recueil des données : - Localiser, identifier, observer, enregistrer les images et les sons, répertorier les espèces, les habitats, l’éco-système, dans l’espace public du 3ème arrondissement. - Répertorier les représentations des oiseaux dans l’imaginaire (peinture, poésie, littérature, cinéma, musique, cultures, mythes et légendes Analyse des données (Implication de scientifiques, ornithologues, anthropologues, sociologues…) Restitution des données - Création de la FETE ANNUELLE DES OISEAUX, pendant une semaine au printemps (événements, animations, conférences, exposition, projection de films, concert musique…). Partenariats à rechercher avec : - Parcs et Jardins - Ecoles (primaires, de musique, pour personnes en situation de handicap visuel, …) - Bibliothèques -LPO -CORIF - Scientifiques - Plan bio-diversité de Paris 2011-2015 - Maison Paris-Nature à Vincennes

1 2 3