Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Solidarité et cohésion sociale

 75011

Equipements:rencontre, partage interculture/intergeneration.

Budget Participatif 2017

Nous sommes des animateurs de la Ville de Paris et membres d'une association d'animation socioculturelle dont le champs d'action se concentre dans la zone politique de la ville. Nous  proposons ce projet pour contribuer à la cohésion sociale dans le quartier. Misant sur les rapports humains, ce projet "l'Axe 11" permettra de réunir des habitants du quartier autour d'actions spécifiques par lesquelles ils se rencontrent pour partager leur savoir faire (échanges autour d'un "club tchatche"), convivialité autour de jeux de société, art plastiques, activités manuelles... toujours dans une démarche citoyenne et de bien être . Un espace de retrouvaille, de solidarité et d'épanouissement ouvert à tous publics dans le but de renforcer les rapports intergénérationnels et interculturels au niveau local (instaurer le dialogue, le contact autour d'actions communes); sortir les seniors de leur situation d'isolement et/ou d'inactivité, valoriser et donner vie aux espaces verts.  Réalisation: Nous mènerons nos actions dans les espaces verts, les squares: jardin Jules Verne, Square Gardette, square Jean Aicards, les locaux d'associations du quartier. Les animations seront gérées par les animateurs Bamavibe. L "axe 11" invitera aussi les habitants du quartier à partager leur connaissance, leur talant: spectacles, histoires, démonstration, échanges... Le coût: 2800 euros. Les dépenses de "l'axe 11" se limitent qu'aux frais d'équipement, qui nous sont nécessaires pour la réalisation du projet. Toutes les actions seront sans frais. Nous disposons déjà de quelques matériaux que nous enrichirons par des jeux de société, matériel (réutilisables). Les matériaux seront des matière de recyclage fournis par l'équipe et les participants... Restant souple et ouvert aux propositions et suggestions dans le but de faire aboutir ce projet! Nous serons disposés a vous fournir plus de détail. Cordialement

Education et jeunesse

 75005

Apposition de la devise républicaine au fronton des écoles

Budget Participatif 2017

Considérant que la devise de la République Française « Liberté, Égalité, Fraternité » devrait être inscrite aux frontons des édifices publics depuis la loi du 14 juillet 1880 ; Considérant que : - la liberté réside dans le fait que l’exercice des Droits de chaque citoyen n’a de limites que celles qui assurent à ses semblables la jouissance de ces mêmes Droits ; - l’égalité signifie que la Loi est la même pour tous, sans distinction de naissance ou de condition ; - la fraternité est une obligation pour chacun vis-à-vis d’autrui ; Considérant l’amendement du Gouvernement Jean-Marc Ayrault du 23 mai 2013 à la loi de refondation de l’école de la République proposant que la devise de la République soit apposée au fronton de toutes les écoles et de tous les établissements d’enseignement du second degré, qu’ils soient publics ou privés sous contrat ; Considérant le lien de notre République à son École et la transmission des valeurs de la République figurant parmi les missions du système éducatif. Ce projet vise à apposer la devise républicaine au fronton des écoles qui ne l'ont pas à savoir : - 15 bis Buffon - Cujas - Lyonnais - 29 Mouffetard - 97 Mouffetard - Poissy - Sommerard - Arbalète - 28 St Jacques - 250 bis Saint Jacques - Victor Cousin - 24 Cardinal Lemoine – enfants du spectacle

Solidarité et cohésion sociale

 75020

Une Maison de la démocratie participative pour le XXe

Budget Participatif 2017

Les sept conseils de quartier du XXe arrondissement présentent un projet collectif de création d'une "Maison de la démocratie participative", espace de travail et de rencontre consacré à la participation citoyenne. A travers ces assemblées ouvertes au public, les habitants et les personnes travaillant sur le territoire participent à la vie locale, sont associés aux projets de la municipalité et font des propositions. Les conseils de quartier sont à l'initiative d'actions concernant l'aménagement du quartier, la vie du quartier ou l'amélioration du vivre ensemble. Ils peuvent également octroyer des contributions financières aux associations pour la réalisation de projets d'intérêt collectif. A l'heure actuelle, les membres bénévoles des conseils de quartier accomplissent leurs missions sans disposer de lieu propre, ni d'équipement spécifique. Les conseils de quartier jouissent ainsi d'une faible visibilité auprès du grand public. Le projet présenté a pour objectif de créer un véritable espace physique dédié aux activités des conseils de quartier, également lieu d'échanges avec la population, lieu d'expression citoyenne, laboratoire d'idées et d'initiatives. La Maison de la démocratie participative accueillerait par ailleurs des manifestations portées par les conseils de quartier ou les habitants, contribuant ainsi à la consolidation du lien social. L'investissement obtenu au titre du budget participatif permettrait d'aménager et d'équiper des locaux appartenant à la Ville, comportant : - un espace de travail avec plusieurs postes de travail, dotés de matériel bureautique et informatique ; - un espace permettant de recevoir le public, - un grand espace de réunion susceptible d'accueillir les réunions des conseils de quartier et des manifestations (débats, expositions...), - un espace en plein air pouvant accueillir des manifestations et des rencontres, - des panneaux d'affichage en intérieur et en extérieur pour la communication.

Cadre de vie

 JARDIN D'EOLE, 75018 PARIS

Cani-Parc et Agrès de Fitness

Budget Participatif 2017

Notre projet s'appuie sur plusieurs constats et s'établit sur deux axes. 1-La place du chien en ville est de plus en plus réduite et trop souvent associée à une gêne. Les propriétaires de chiens vivent une forme de ségrégation et s'imposent souvent de sortir leur animal le matin entre 5h et 7h et le soir tard dans la nuit. Il manque cruellement d'espaces réservés dans cette partie du 18ème. Le chien est un vecteur de lien social, il doit avoir sa place dans la ville de demain. Notre projet est de créer un Cani-Parc protégé et clos sur la moitié de l'espace aujourd'hui interdit de la zone sud-est du Jardin Éole. 2-Beaucoup de riverains passent devant cet espace ou à travers le jardin Éole pour rejoindre le bord du Canal pour courir. Un espace agrès de fitness sur le modèle de celui créé au Parc de Bergère à Bobigny Le Mouv'Roc serait un point fort pour le quartier. Notre projet est de créer cet espace sur l'autre moitié jouxtant le Cani-Parc. Nous regrettons que cet espace soit resté non clos depuis tant d'années avec des tables et des bancs. Il aura été jusqu'à ce qu'il soit interdit d'accès, le lieu de consommation excessive d'alcool et de trafics et un contre-sens absolu en matière de sécurité et d'intégration. Mobilisons-nous fortement et avec détermination pour que cet espace devienne enfin un lieu convivial de vie utile et d'union pour les riverains à travers la présence de propriétaires d'animaux apaisés car en site protégé d'une part et de personnes voulant pratiquer une activité sportive d'autre part, tout au long de la journée et du soir.

Environnement

 Tout Paris

Développer la strate végétale basse dans les rues de Paris

Budget Participatif 2017

Il existe de multiples façons de végétaliser l'espace public pour amener la nature en ville : plantation d'arbres, murs végétaux, pelouses, massifs de fleurs, arbustes... On remarque toutefois que la strate végétale basse est trop rare : les trottoirs pleins de bitume dominent notre environnement minéral et gris. La plupart des opérations de végétalisation se résument à quelques pots de fleurs chétives. La biodiversité, indispensable à notre qualité de vie, doit reconquérir les sols. La déminéralisation des trottoirs est également nécessaire à l'écoulement des eaux de pluie et la réduction des îlots de chaleur. Pour toutes ces raisons, il faut recréer de grands espaces plantés sur la voirie ! Il y a plein de place dans le sol pour développer une flore riche et variée, avec des arbustes, des plantes mellifères, des graminées, des plantes vivaces et autres couvre-sol... (la liste est longue). Dégageons des bandes de bitume sur les trottoirs pour laisser jaillir la nature du sol. Au lieu de séparer les fosses d'arbres, relions-les par de grandes jardinières tout en longueur pour transformer les trottoirs en promenades plantées. Remplaçons les bandes de sable stabilisé qui longent les trottoirs par des plate-bandes florissantes avec des massifs. Verdissons nos rues avec du gazon le long des trottoirs. Laissons la végétation spontanée s'épanouir dans des espaces dédiés.

1 2 3