Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Cadre de vie

 JARDIN PIERRE SEGHERS, 75020 PARIS

Remise en valeur du jardin Pierre Seghers

Budget Participatif 2017

Le jardin Pierre Seghers est un petit square peu fréquenté de la rue Hélène Jakubowicz, dans un secteur pourtant pauvre en espaces verts. Les riverains lui préfèrent le square des Saint-Simoniens, plus grand et mieux entretenu, pour sa diversité paysagère et ses nombreux espaces de loisirs (Terrain de sport, tables d'échecs, ping-pong, jeux d'enfants). Alors que le square des Saint-Simoniens connaît une forte affluence, le jardin Pierre Seghers, à moins de 100 mètres de distance, est laissé à l'abandon. En effet, ce dernier ne propose aucune activité particulière. L'aire de jeux des tout-petits, souvent vide et trop vétuste, est désormais supprimée. De nombreux végétaux ont été arrachés du jardin et jamais replantés, notamment la cloison d'osmanthe. La pelouse mal entretenue se dessèche pendant l'été, faute d'arrosage suffisant. La situation du square Seghers en cœur d'îlot résidentiel, à l'écart des lieux de vie du quartier, en fait un jardin méconnu des riverains. Il faut requalifier le jardin Pierre Seghers pour en faire un espace vert plus attrayant, convivial, ouvert à de nouveaux usages, et réintégré à la vie de quartier. Les principales activités proposées aux Saint-Simoniens s'adressant à un jeune public, il manque des aires de sport adaptées aux seniors. Ce projet prévoit donc la création d'un boulodrome et l'installation d'agrès sportifs dans le square Seghers. La palette végétale sera renouvelée avec des plantes mellifères, arbustes et graminées, des plantes grimpantes sur la clôture et de nouveaux arbres sur la pelouse. Un arrosage automatique devra être installé pour éviter la sécheresse estivale. Afin d'attirer le public au jardin Pierre Seghers et améliorer sa visibilité, la rue Hélène Jakubowickz deviendra une voie semi-piétonne végétalisée, avec des arbres (ou des arbustes) et des installations artistiques. Ce nouvel espace de vie favorisera les échanges entre le square Seghers et les Saint-Simoniens.

Transport et mobilité

 75011

Pompes et stations de réparation à vélos en libre service

Budget Participatif 2017

Véritable service aux citoyens, ces stations permettent aux cyclistes d'acquérir une plus grande autonomie pour pédaler dans Paris. Les villes sont de plus en plus nombreuses à mettre en place ce type de dispositif : Lisbonne (photo), Stockholm, Londres... Plus près de Paris, Rennes (photo) a mis plusieurs pompes à la disposition des citoyens suite à un projet retenu dans le cadre de son budget participatif et le dispositif connaît un vif succès! À Paris, l’association Paris en Selle a mis une pompe à la disposition des passants sur les berges de Seine (photo) cet automne. Autonome et robuste, la pompe était très utilisée et appréciée par les cyclistes. Ce projet propose de mettre des bornes de gonflage en libre service (modèle Altao Pump, Altinnova), dont un certain nombre pourrait être équipé d'outils de réparation (ex.: modèle Public Bike Repair Stand, Cyclehoop). En effet, pour un investissement d’environ 1000€ et pratiquement aucun frais de maintenance, l’arrondissement pourrait mettre en libre accès une station toute équipée (tournevis, levier pour changer un pneu, jeu de clés, pompe avec adaptateur multi-valves, etc.). En appuyant ce projet, vous participez à la démocratisation et au développement de la pratique du vélo dans la métropole. Ce projet est présenté par Paris en Selle, l’association qui promeut le vélo à Paris.

Sport

 Tout Paris

Développer l'offre de murs, de salles d'escalade à Paris

Budget Participatif 2017

Aujourd'hui assez peu de murs, de salles d'escalade sont proposés au grimpeurs parisiens. Or c'est une activité qui ne demande que très peu de m² au sol, contrairement à la plupart des autres activités sportives, et qui est donc assez peu couteuse. Les salles, murs actuels sont saturés, les demandes des clubs et des scolaires ne sont pas satisfaites ou les conditions de pratiques ne sont pas satisfaisantes, même si quelques murs ont été ouverts ses dernières années. Dans ce projet, il s'agit d'équiper, quand cela est possible, les murs des gymnases anciens et anticiper lors des créations d'équipements sportifs pour permettre la pratique de cette activité. Cela pourrait également être possible dans d'autres bâtiments municipaux, lieux publics. Il serait beaucoup plus rentable d'ouvrir des structures artificielles d'escalade (SAE) en intérieur car le froid et la pluie limiteraient considérablement le nombre de jours d'utilisation annuelle. Le coût dépendra du nombre de SAE ouvert. La FSGT et la FFME sont deux fédérations qui peuvent aider à la mise en œuvre du projet, à son chiffrement, entre 100 000 et 150 000 par SAE, en fonction de la surface et des options techniques. Le coût total dépend du nombre de structures réalisées. Les clubs parisiens pourraient gérer ces SAE, comme ils le font aujourd'hui, sans augmentions significatives des budgets de fonctionnement. Marc Roc 14 a évalué son projet à 1 500 000 €

Education et jeunesse

 COLLEGE FLORA TRISTAN, 75020 PARIS

Exploitation agricole pédagogique sur le toit du collège FT

Budget Participatif 2017

Le toit du collège a été conçu pour accueillir des élèves. Cour de récréation jusqu'en 2008, cet espace d'environ 2000m2 est idéal pour réaliser avec l'association Veni Verdi, les élèves et les parents d'élèves, une exploitation agricole pédagogique à vocation nourricière. Nous commencerions par un jardin en terre alimenté par les substrats de la ville, pour développer progressivement un démonstrateur de l'agriculture urbaine à vocation nourricière. A travers ce projet, nous voulons: • Fédérer les élèves autour d'un projet et d'activités valorisantes donnant du sens aux apprentissages et lutter contre le décrochage scolaire, permettre aux jeunes d'apprendre par le faire et le faire faire et de s'épanouir. • Faire du toit du collège un lieu de partage de rencontre au sein du quartier où parents et enfants (du collège et des écoles) pourraient se retrouver, avoir du plaisir ensemble au collège. • Inscrire le collège dans une dynamique de territoire en tant qu'acteur et partenaire. • Partager et promouvoir l'écocitoyenneté au sein du collège et dans le quartier en sensibilisant à l'alimentation, à la gestion des déchets… • Faire découvrir par la pratique les métiers de l'agriculture et de l'environnement. Faire germer des plantes et des idées au dessus de nos têtes, nourrir de savoirs et de légumes sains, amener les enfants en quête de racines à revenir à la terre…

Solidarité et cohésion sociale

 Tout Paris

Atelier de créativité

Budget Participatif 2017

L’atelier est une plateforme où la créativité et les expressions culturelles sont développées. Nous utilisons la création artistique comme outil pédagogique car nous croyons que le processus créatif est transformateur. Nos objectifs, sont / l'intégration des Sdf, réfugiés, et toutes personnes en situation d'exclusion par une action communautaire et solidaire le développement des potentiels créatifs des artisans, enseignants, étudiants et artistes. la protection des paysages naturels et urbains, la diffusion des arts populaires et contemporains. Nous avons l'appui de la commission National Française pour L’UNESCO pour l’Atelier de protection et d’expansion des savoirs traditionnels chez les artisans réfugiés depuis novembre 2016. La Méthodologie Coala ? Mettre en valeur le savoir artisanal traditionnel Pour lutter contre la disparition des savoirs artisanaux traditionnels chez les réfugiés et dans un soucis d’insertion, nous utilisons le processus artistique comme outil pour développer des solutions d’économie créative. La Méthodologie Coala propose sous forme d’ateliers participatifs des solutions pour favoriser la transmission des savoirs et renforcer le lien social qui unit l’artisan à son espace de vie. Il s’agit également d’accompagner l’artisan pour qu’il puisse reprendre le chemin de la création. De par sa fragilité économique et sociale il est essentiel pour un artisan traditionnel réfugié de pouvoir transmettre un savoir et ainsi retrouver une confiance en soi. Ses aptitudes créatives appliquées à un domaine radicalement nouveau, et, en collaboration avec d’autres professionnels avec lesquels il n’a pas l’habitude d’interagir, vont l’amener à produire de nouvelles idées et développer de nouveaux produits.

Environnement

 75013

Créer un Espace Info Nature

Budget Participatif 2017

Objectif : Créer un lieu dédié à la sensibilisation à la nature en ville et à sa valorisation, particulièrement ouvert sur l'arrondissement et ses habitants. Descriptif : Il s'agit de créer un petit espace de ressources et de sensibilisation à la nature en ville dans le 13ème arrondissement. Ce lieu pilote pourrait s'appeler "Espace Info Nature" et permettrait notamment de faciliter le déploiement des démarches locales favorisant le retour de la nature en ville et il serait particulièrement ouvert sur l'arrondissement et ses habitants. Il aura donc une vocation pédagogique (ateliers, expos, outils pédagogiques...) et une vocation d'accompagnement des démarches portées par les habitants de l'arrondissement (conseils pour démarches de végétalisation citoyenne, agriculture urbaine...). Les animateurs de l'Espace Info Nature rayonneront dans tout l'arrondissement afin de sensibiliser les habitants à la biodiversité urbaine et de recueillir leurs éventuels idées et projets (ils pourront circuler grâce à des "Pies-porteuses" (http://mjcidf.org/la-pie-porteuse/), vélo-triporteurs pour éduquer à la biodiversité urbaine leur permettant de se déplacer avec leur matériel pédagogique, de tenir des stands d'animation dans l'espace public, et d'être bien identifiés par les habitants). Diagnostic : Ce lieu pilote serait un peu à l'interface d'un Espace Info Energie (appliqué à la Nature) et d'une Maison de la Nature. Mais il serait plus ancré localement, à l'échelle 'un quartier ou d'un arrondissement, que ne l'étaient les Espaces Info Energie parisiens, puisqu'en plus du conseil/accompagnement et des activités pédagogiques sur place, ils seraient le point de départ d'activités de découverte de la nature dans l'arrondissement et il aurait pour mission importante de permettre d'aller à la rencontre des habitants, notamment grâce à la sensibilisation avec les "Pie-porteuses".

Education et jeunesse

 12 Rue d'Alésia, 75014 PARIS

Transformation d'ancien bain douche en salle audio-visuelle

Budget Participatif 2017

En rez-de-jardin de l'école 12-14 Alésia (14ème) si situe un ancien bain-douche. L'idée est de transformer cette pièce de 100 m2 en une salle audio-visuelle qui pourrait bénéficier : - d'une part aux enfants du groupe scolaire (77 Tombe Issoire et 12-14 Alésia), soit 650 élèves environ. - mais aussi avoir un intérêt général en étant ouverte aux associations du quartier (Ex : FCPE, jardin de l'Aqueduc, Cinéclub le 32 pour leurs projections mensuelles, conseil de quartier, autres écoles... ) pour projections, expositions, soirées débats... En effet en dehors de la petite salle du Saint Gothard, il n'y a pas de salle municipale dans le quartier Montsouris. Cet équipement d'une capacité de 100 personnes environ resterait inclus dans l'école : prétable à l'extérieur, ce ne serait pas un ERP à part entière (+simple pour le permis de construite). Il n'est pas indiqué ni classé au Plan Local d'Urbanisme. La Commission du vieux Paris aura tout de même sont mot à dire pour la démolition de ce souvenir en état remarquable. A ce propos on pourrait envisager de conserver une douche comme cabine/colonne de projection. Travaux nécessaires : - Il faudra ouvrir une des 2 entrées sur rue (condamnée) pour la sécurité (obligatoire pour plus de 19 personnes). - Il faudra aussi anticiper l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Ceci peut être envisagé dans le cadre plus large de l'école qui comme tout bâtiment recevant du public doit être repensée à l'horizon 2023. Bien qu'une pente dans la cour soit envisageable, on peut craindre qu'elle prenne une trop grande emprise sur la cour de récréation, un ascenseur serait alors à privilégier. NB : Ce projet de salle audio-visuelle a été proposé en visite d'architecture à la mairie de longue date par le directeur de l'école. Cependant le budget école du 14ème ne peut le prendre à son entière charge dans l'immédiat. Le budget participatif est l'occasion de reconnaître son intérêt général et de lui attribuer un budget à ce titre.

1 2 3