Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Education et jeunesse

 Tout Paris

Savoir-vivre (heureux) à l'école avec la malette de la vie

Budget Participatif 2017

L'écart se creuse entre les compétences acquises à l'école et les besoins du XXIe siècle (Perrenoud, 1999) et les enseignements scolaires semblent négliger certains aspects relatifs à la santé et au bien-être (Konu, 20002). Pour remédier à cela, les programmes "Life-skills" ou SEL (Social and Emotional Learnings) sont de plus en plus reconnus par la recherche internationale (Durlak, 2015). Ils proposent d'introduire dans les écoles les volets affectifs, émotionnels, relationnels, sociaux, cognitifs et méta-cognitifs. L'association "Vis-à-Vie" Education propose une malette éducative pour chacun des élèves du primaire ainsi qu'un bon de formation de deux heures pour chacune des classes du primaire (enseignants et élèves). Ce kit contient un jeu de cartes et un livret explicatif des compétences de la vie dont ils ont besoin pour réussir dans la vie de tous les jours. La formation complémentaire pour chacune des classes se déroule sur une plage horaire de deux heures et explique les neuf thèmes principaux du programme "Vis-à-Vie" Education et qui sont : (1) les différentes intelligences, (2) la communication (non-violente et non verbale), (3) le leadership (dans sa propre vie), (4) la connaissance de soi, (5) l'esprit critique, (6) les valeurs et la morale, (7) les développements technologiques, (8) l'écologie et le développement durable, et (9) la santé. La malette éducative "Vis-à-Vie" a pour but de lutter contre la violence, le harcèlement entre pairs, le décrochage scolaire et les inégalités sociales. Elle aide les élèves à améliorer leurs relations avec leurs camarades, leurs enseignants et leurs parents et rentre dans le cadre de la circulaire du 28/01/2016 du ministère de l'Education ; relative au Parcours Education de Santé (PES). La malette "Vis-à-Vie" permet aux élèves de développer des relations positives et un environnement favorable à leur santé et leur bien-être. Les élèves pourront emmener leur malette à la maison pour jouer en famille ou avec leurs amis.

Cadre de vie

 Tout Paris

Réaménagement de l’esplanade devant le péristyle du Louvre

Budget Participatif 2017

Tout d'abord un grand merci pour toutes celles et tous ceux qui on soutenu les projets que nous avons présenté en 2015 et 2016 Un espace dans l’esplanade devant le péristyle du Louvre, côté rue de l’Amiral de Coligny, entre la rue de Rivoli et le quai F. Mitterrand. Il s’agit d’uns des espaces les plus sous-utilisées de la capitale. Même les passants, et surtout les passantes le contournent à cause du sable et des cailloux, (et de la boue en cas de pluie). Dans l’idée d’une « priorité ..au réaménagement des places parisiennes pour 2017 entreprise par la Mairie de Paris, cet espace pourrait y faire partie, entre autres servir d’aire de jeux, avec des fleurs et arbustes (comme jusqu’à les années 70 et avant que A. Malraux réaménage les fossés entourant le Louvre tel que le projetait Perrault), des bancs, d’une ludothèque, et pourquoi pas, dans le cadre de la promotion de notre ville pour les jeux olympiques 2024, un espace pour la pratique du roller et du skate (comme dans la rue León Cladel 2ème Arrondissement) , puisque ce dernière sport, comme l’est déjà le premier, a été accepté comme un sport olympique. Ajoutons que le Conseil de Paris vient de voter la « stratégie piéton ». Et cet espace bien pourrait y être inclus dans cette démarche. De même cet espace bien pourrait y être inclus dans cette démarche. Également, des expositions itinérantes (photos, sculptures, land-art, etc) pourraient y être exposées dans cette esplanade.

Solidarité et cohésion sociale

 Tout Paris

Outilthèque / Bricothèque dans les Bibliothèques

Budget Participatif 2017

J’ai du bricolage à faire, je m’interroge : investir dans une perceuse, une machine à coudre, une pompe à vélo ou un tournevis ? Ai-je le budget ? Vais-je m’en resservir souvent ? Saurais-je m’en servir correctement ? Où ranger ces outils parfois imposants dans l’appartement? … Et si nous mutualisions tous ces outils entre habitants ? C'est ce que je propose en équipant les bibliothèques de la Ville de Paris d'une collection d'outils pouvant être empruntés par les habitants pour réaliser leurs travaux : donnons à nos bibliothèques la casquette d'outilthèques (ou bricothèques) ! Elles permettront aux habitants d'accéder ponctuellement à des outils de qualité sans avoir à débourser de l'argent. En échange d'une éventuelle caution et du respect du contrat de location, l’adhérent pourra disposer du matériel pendant une semaine et renouveler cette location en fonction de ses besoins et de la disponibilité de l'outil. Lorsque la mise à disposition n’est pas suffisante, des vidéos explicatives seront disponibles pour apprendre les gestes du métier : rebouchage de mur, pose de papier peint, plomberie de base… Les 57 bibliothèques de Paris couvrent la surface de la ville et disposent de toutes les compétences pour permettre le prêt de livres, cd, DVD... En les équipant des outils courants (perceuse, scie sauteuse, shampouineuse à moquette, caisse à outils complète...) et en adaptant légèrement le site internet pour inclure ces outils, on pourrait aisément élargir l'offre et permettre aux parisiens d'emprunter facilement des outils. Ce projet répond à la fois à des besoins très concrets mais aussi à des enjeux plus large : consommer autrement et agir en faveur d’un développement durable et d’une économie circulaire (réemploi, récupération et mutualisation). Dans une logique de proximité, une outilthèque permet également de tisser des liens entre les personnes dans le quartier.

Cadre de vie

 Place de la Montagne du Goulet, 75015 PARIS

Rénovation de Place Montagne du Goulet et rues avoisinantes

Budget Participatif 2017

La Place de la Montagne du Goulet et les rues Clément Myonnet et Piet Mondrian qui y débouchent sont dans un état pitoyable: chaussée défoncée, dalles rehaussées et non jointives, passage glauque sous la rue Piet Mondrian (tôles rouillées qui se déchaussent, fers à bétons sortis,....le long d'un bâtiment social), déjections canines y compris devant le crèche municipale de la rue Clément Myonnet, fontaine de la Place rouillée et décrépie, rodéos de 2 roues mettant en péril la vie des enfants et parents...L'immeuble original Place de la Montagne du Goulet, de belle facture, a été bâti en 1986 par l'architecte Zublena (qui a aussi participé à la construction du Stade de France et de l'Hopital Pompidou). Cet ensemble, qui constitue un lieu de passage pour les parisiens et étrangers qui se rendent au Parc André Citroën et au ballon Air Parif, et pour ceux qui vont aux studios audiovisuels (ex Canal Plus), et les nombreux étrangers qui flanent au marché Saint-Charles, donne une vision difficile d'un quartier qui attire de plus en plus de monde. Les travaux à réaliser devraient faire l'objet d'un étalement pour correspondre à l'enveloppe budgétaire 2017 allouée au XVème. Ils pourraient notamment constituer en le remplacement des tôles rouillées de la rue pirt Mondrina par un joli mur peint (en concordance avec le nom de la rue!) ainsi que le long de la rue Clément Myonnet (qui accueille la crèche), la pose de panneaux incitatifs contre les incivilités, le remplacement de la fontaine par une oeuvre d'art, des panneaux d'expositions temporaires (à l'identique de ceux qui sont le long des grilles de l'ex Imprimerie Nationale) ou autre fontaine et, à terme, la rénovation de la chaussée de cet ensemble (Cout du projet difficilement estimable à ce jour, notamment en raison du street art qui sera choisi. A faire valider, et à répartir éventuellement sur plusieurs tranches budgétaires).

Propreté

 Boulevard de Rochechouart, 75009 PARIS

Des urinoirs végétaux pour la propreté de nos rues

Budget Participatif 2017

Le boulevard de Rochechouart est un lieu de vie et de passage typique de Paris où se brassent touristes, familles, amis, noctambules... Cette vitalité engendre une profusion de débordements urinaires, notamment sur le tronçon Pigalle - Anvers. Les deux sanisettes publiques à Anvers sont, dès le matin, prises d'assaut ; et une majorité d'hommes se retrouve à se soulager dans les rues avoisinantes en journée et bien sûr en soirée (notamment dans les rues Viollet le Duc, Lallier, Crétet, Bochard de Saron). Cela réduit à la fois la qualité de vie (avec à proximité le Collège Lycée Jacques Decour et le square d'Anvers) autant que le potentiel touristique et commerçant ; alors que certains des commerces servent à boire à emporter jusque tard dans la nuit. Il existe des solutions simples et peu onéreuses de mise en place d’urinoirs végétaux, des "uritrottoirs" que la Ville doit tester en 2017, pratiques et permettant de végétaliser les rues. Ce projet propose un déploiement rapide de cette solution - ou d'une autre, à tester - dans les rues de ce quartier (pourquoi pas le long du mur aveugle du Carrefour rue Viollet le Duc ?). Cette mise en place va de paire avec une sensibilisation multilingue sur le boulevard et autour. Le coût proposé part d'une base de 500/600€ le conteneur + les frais de gestion annuels Ce projet peut bien sûr être étendu à d'autres quartiers, voire parisianisé.

1 2 3