Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Transport et mobilité

 Rue de Tanger, 75019 PARIS

Des vélo-cargos électriques partagés dans le 19ème

Budget Participatif 2017

Suite à la ratification de l’Accord de Paris et aux démultiplications des pics de pollution, nous nous devons de réinventer promptement notre mobilité afin de la décarboner, notamment dans un contexte urbain dense comme celui de Paris. Le vélo-cargo, un vélo sur deux ou trois roues comportant un coffre permettant de transporter de lourdes charges, était très développé au début du XXème siècle avant de totalement disparaître de la circulation. Il doit aujourd’hui retrouver ses lettres de noblesse, aidé des technologies électriques modernes. Un vélo-cargo est utile dans bien des situations. Que ce soit dans une pratique quotidienne pour aller faire ses courses ou transporter ses enfants, ou bien dans un contexte ponctuel comme pour un déménagement ou l’organisation d’une balade à la journée. Enfin dans un contexte de voyage à très faible empreinte carbone et à budget maîtrisé durant plusieurs jours. Les vélo-cargos présentent un coût important d’acquisition, ce qui justifie la pertinence de partager leur usage entre plusieurs utilisateurs, et ainsi de maximiser leur utilisation. L’idée est que la Mairie de Paris investisse dans une flotte de un à cinq vélo-cargos à assistance électrique. Ces vélos seront gérés, stockés, assurés et entretenus par l’association olmo, qui favorise depuis plus d’un an l’émergence de voyages à très basse empreinte carbone et sensibilise le grand public aux questions de mobilité durable. Aucun frais de fonctionnement n’est ainsi à prévoir par la Mairie. Le stockage pourrait se faire dans les locaux de l’association AICV ou bien encore dans des parkings de bailleurs sociaux (I3F, Paris Habitat) proche du Centre Social Tanger (où l’association 4D et les Petits Débrouillards ont pu intervenir pour l’émergence de projets du budget participatif où de nombreuses questions en lien avec la mobilité ont été abordées). Vous trouverez en pièce jointe (PDF) le projet dans un format plus détaillé.

Cadre de vie

 75015

Bibliothèques libre-service adaptée aux enfants

Budget Participatif 2017

S’inspirant de l’approche « des bibliothèques de rue, libre-service» et de l’initiative des « Croque-livres » au Québec, le projet consiste à créer un réseau de boîtes de partage de livres destinées aux jeunes âgés de 0 à 12 ans dans le 15e arrondissement. L’initiative souhaite promouvoir la lecture et rassembler autour du plaisir de lire. Ces bibliothèques sont des points de chute qui offrent aux enfants et à leur famille un libre accès à des livres partagés. Il s’agit de concevoir une petite bibliothèque facilement déplaçable et accessible par des enfants (hauteur et ouverture facile), sa forme et sa couleur doivent également attirer les enfants. Cette dernière doit enfin résister à une installation extérieure. Chaque bibliothèque est « adoptée » et prise en charge par des organismes, des institutions. Ces bibliothèques seront exposées dans des lieux passants et éclairés (intérieur ou extérieur), accessibles aux publiques. Les associations spécialisées et les bibliothèques pourront fournir les petites bibliothèques en livres récupérés. Le coût du projet devra comprendre la conception et la production de cinq de ces petites bibliothèques ainsi que la création d’un guide des gestionnaires de ces bibliothèques. Les emplacements pourraient être : -La Mairie du 15e -La Médiathèque Yourcenar -La Maison des associations -La Régie de quartier -Le Centre de Développement Local Brancion

Environnement

 Passage des Lingères, 75001 PARIS

Renov. d'un axe majeur entre la Canopée et la rue des Halles

Budget Participatif 2017

Rendre le passage des Lingères en adéquation avec la future place Marguerite de Navarre et le projet architectural de la Canopée, sachant que celui-ci sera un axe majeur entre ces dieux restructurés et rénovés. Par la végétalisation d'une partie de ce passage serait un message très fort de l'humanisation et de la quiétude de l'espace urbain qui nous entoure et qui reflétera le Paris de demain auprès des touristes et des franciliens permettant de véhiculer une image positive du centre de Paris à leur entourage. Cette demande de rénovation est un projet global qui s'articule de la manière suivantes : - la réfection totale de la voirie par le changement des dalles de sol dans la même matière que celles qui seront mises sur l'ensemble du site permettant ainsi de donner un caractère de continuité des espaces sans rupture ainsi que le remplacement des diverses grilles d'aération au sol, - l'aménagement d'un passage central clair invitant le passant à rester sur un chemin défini, - la mise en place d'une végétation guidant le passant du début de la rue Berger vers la place Marguerite de Navarre par des petits arbres qui réduisent l'échelle trop imposante des façades environnante et permettant le développement de biodiversité. Le passage des Lingères est aujourd'hui le parent pauvre de cette importante rénovation et doit on rappeler que ce passage reflète le mécontentement et la peur des touristes et des habitants du quartier par un aspect sombre et peu rassurant, par une chaussée en très mauvais état et dangereuse, par un passage très sale et malodorant (cf. les photos jointes au dossier) La Société Hôtelière Paris les Halles et l'Association pour la Defense des Riverains et l'Animation du Quartier des Halles (ADRAQH), ont besoin de votre aide pour faire de ce passage insalubre un endroit convivial . Aidez nous pour que cela change .....

Cadre de vie

 Tout Paris

Agir pour une mutation de Paris

Budget Participatif 2017

Soutenir et mettre en avant les démarches locales d'éco-village, d'éco-hameau, d'écolieu, de cité jardin ou de communauté de résilience http://biosphere.ouvaton.org/ http://www.citerre.org/ecovillagemct.htm Participer au mouvement des villes et villages en transition http://www.transitioncitoyenne.org/wp-content/uploads/2015/03/pacte-transition.pdf http://www.transitionfrance.fr/ http://alternatiba.eu/ Participer au mouvement des villes lentes http://cittaslow.fr/ Favoriser l'essor des transports doux et alternatifs au détriment de la voiture Soustraire les terres en friches situées en zones urbaines menacées par la spéculation et l’urbanisation Développer des ceintures maraîchères et des partenariats avec les Amap, les jardins de Cocagne, les réseaux de paniers bio situés à proximité Soutenir et développer des jardins et potagers biologiques collectifs citadins (jardins familiaux, ouvriers, partagés, d’insertions, communautaires...) Développer une agriculture biologique urbaine (potagers et serres sur les toits, agriculture verticale, agriculture hors-sol, mouvement des incroyables comestibles...) Développer des zones boisées, des parcs, des jardins, des friches, des étangs... Planter de nombreux arbres, arbustes, haies buissonnantes, plantes, fleurs variés Végétaliser l’urbain et soutenir le mouvement de la guérilla gardening (végétaliser les rues, trottoirs, murs et façades, le mobilier urbain, appuyer les initiatives locales, le fleurissement des cours d’immeubles, les composteurs d’immeubles….) Organiser des opérations participatives de nettoyages de quartiers, sensibiliser la population à la propreté et sanctionner les incivilités Recruter des «ambassadeurs de la propreté» http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/bouches-du-rhone/marseille/desjeunes-marseillais-ambassadeurs-de-la-proprete-779113.html

Cadre de vie

 Tout Paris

Couleurs dans la ville

Budget Participatif 2017

Cette proposition s’inscrit dans la thématique du cadre de vie. Nous sommes nombreux à espérer une plus grande présence des végétaux, de verdure et de fleurs dans nos rues. Cela n’est malheureusement pas toujours évident. D’où l’idée de ne pas baisser les bras et proposer d’apporter plus de couleurs dans nos rues, sur nos places et dans nos parcs. En général les couleurs dominantes surtout vers le sol sont des couleurs sombres destinées à se fondre dans l’environnement. J’ai réalisé un site à, l’url suivante http://labo.lowcost-inca-web.com/ illustrant (maladroitement, car je ne suis qu’amateur en matière de photographie) mon propos. Pour l’essentiel les photographies ont été réalisées dans mon quartier dans le 11 ème. Pour ébaucher l’organisation nécessaire à la mise en œuvre d’un tel projet, il semble utile de préciser qu’il conviendrait de prévoir 3 entités : - Une entité décisionnaire qui choisit les sites et éventuellement oriente les choix en matière de couleurs, composée de représentants de la municipalité et de partenaires tel que RATP, l’éclairage de Paris, …, - Une entité de conception, réalisant les relevés photographiques, le traitement numérique, et soumettant les projets à l’entité décisionnaire. Les choix réalisés, un cahier des charges serait élaboré afin de guider l’entité chargée de la mise en œuvre, - Une entité chargée de la mise en œuvre qui assurerait le traitement de surface des composants à traiter, puis l’exécution des travaux de peinture. Cette organisation relève d’un budget d’investissement et ultérieurement d’un budget de maintenance.

1 2 3