Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Transport et mobilité

 75015

Pompes et stations de réparation à vélos en libre service

Budget Participatif 2017

Véritable service aux citoyens, ces stations permettent aux cyclistes d'acquérir une plus grande autonomie pour pédaler dans Paris. Les villes sont de plus en plus nombreuses à mettre en place ce type de dispositif : Lisbonne (photo), Stockholm, Londres... Plus près de Paris, Rennes (photo) a mis plusieurs pompes à la disposition des citoyens suite à un projet retenu dans le cadre de son budget participatif et le dispositif connaît un vif succès! À Paris, l’association Paris en Selle a mis une pompe à la disposition des passants sur les berges de Seine (photo) cet automne. Autonome et robuste, la pompe était très utilisée et appréciée par les cyclistes. Ce projet propose de mettre des bornes de gonflage en libre service (modèle Altao Pump, Altinnova), dont un certain nombre pourrait être équipé d'outils de réparation (ex.: modèle Public Bike Repair Stand, Cyclehoop). En effet, pour un investissement d’environ 1000€ et pratiquement aucun frais de maintenance, l’arrondissement pourrait mettre en libre accès une station toute équipée (tournevis, levier pour changer un pneu, jeu de clés, pompe avec adaptateur multi-valves, etc.). Les retours d'expérience de Rennes, Nantes, Bordeaux et Nancy sur ce type de pompe à vélo, montrent que sur plusieurs années le matériel ne nécessite quasiment pas d'entretien (voir pdf en pièce jointe). Il s'agit donc principalement d'une dépense d'investissement. En appuyant ce projet, vous participez à la démocratisation et au développement de la pratique du vélo dans la métropole. Ce projet est présenté par Paris en Selle, l’association qui promeut le vélo à Paris.

Environnement

 75012

Accès à l'eau pour les installations de végétalisation

Budget Participatif 2017

Depuis cinq ans, le quartier Vallée de Fécamp s’est doté d’espaces végétalisés par les habitants. Certains sont installés et entretenus : pots rue de Wattignies, bacs rue Claude Decaen, rue Nicolai, Jardin-potager Charenton-Jardiniers. D’autres vont être réalisés dans le cadre du projet du budget participatif 2016. En outre, dans le cadre du programme "du Vert près de chez vous", de nombreux mini-espaces végétalisés sont et vont être installés (pieds d’arbres, ….). Tous ces projets sont confrontés au même grave problème : l’accès à l’eau ! Inutile d’insister sur l’importance vitale de cette question s’agissant de végétalisation. Il est particulièrement crucial pour les sites hors sol (pots, bacs,..) durant l'été. Tous ces projets sont voués à une mort certaine si la question de l’accès à l’eau n’est pas réglée. Suivant les sites, plusieurs formules sont envisageables : installation fontaine eau potable (cf. projet « des fontaines dans Paris, BP 2015!), notamment pour espaces en maraichage, collecte d’eau de pluie (création d’impluvium ou autre), réserves rechargeables,… Le projet proposer de CONCEVOIR, INSTALLER et TESTER l’usage de différents dispositifs INNOVANTS, sur cinq sites dans le quartier Vallée de Fécamp. Notre quartier conserverait son rôle pionnier dans la végétalisation participative à Paris.

Solidarité et cohésion sociale

 Tout Paris

Maraude médicale

Budget Participatif 2017

Chez les personnes le plus gravement désocialisées, l’état d’hygiène est souvent catastrophique, les pathologies classiques étant aggravées par la rue. Ces personnes démunies n’osent pas consulter dans un cabinet médical et très rarement à l’hôpital, où les délais d’attente sont longs. La grande exclusion devient un véritable problème médical. Face à ce constat, les équipes bénévoles de l’Ordre de Malte France ont créé une maraude médicalisée dans les Hauts-de-Seine. Mise en place il y a 18 ans, la maraude médicalisée est un cabinet médical mobile à bord d’une ambulance. Ce dispositif a également été mis en place en Haute Savoie et dans le Nord. Nous souhaitons mettre en place cette maraude médicale au sein de la ville de Paris. Nous effectuons déjà toute l'année des maraudes sociales en partenariat avec le 115 et connaissons déjà donc bien le secteur et le public concerné. Ces professionnels de santé (équipes de médecins et soignants bénévoles) vont au chevet de la population en grande précarité, pour leur apporter les soins médicaux sur leurs lieux de vie (rue, parkings). L’équipe procède à des diagnostics, pratique les soins, prescrit et/ou distribue les médicaments et hospitalise en cas de nécessité. Les patients visités souffrent des pathologies suivantes: psychiatrie, dermatologie, gastro-entérologie. L’approche médicale relève, non seulement du diagnostic et de la thérapeutique, mais également et surtout de l’écoute. Le coût annuel de fonctionnement d'une maraude est faible (environ 5000 euros) grâce aux nombreux bénévoles qui participent à ces actions. Les coûts de fonctionnement sont essentiellement le carburant et l'entretien du véhicule ainsi que l'achat de petit matériel médical. L'élément indispensable à la mise en place de ce projet est l'ambulance équipée qui permettra aux patients de recevoir leurs soins dans un endroit abrité, propre et équipé. C'est cet investissement que nous souhaitons proposer au budget participatif de la Ville de Paris.

1 2 3