Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Cadre de vie

 Rue de la Butte aux Cailles, 75013 PARIS

La Butte aux Cailles aux piétons

Budget Participatif 2017

Mieux se Déplacer à Bicyclette 13eme propose de piétonniser le quartier de la Butte aux Cailles. Cette piétonisation aurait pour périmètre les rues suivantes : Bobillot, Moulin des Près, Blanqui, Barrault, et Tolbiac (voir pièce jointe). Cette zone piétonne serait réservée aux piétons et ouverte aux usagers des modes actifs (vélos, trottinettes, rollers…) dans un espace partagé ou le piéton est prioritaire. Un accès serait maintenu pour les riverains afin de desservir les parkings privés et pour les livreurs via un système de bornes automatiques et de badges à l'image du système en place dans le quartier Montorgeuil. Aujourd’hui, le quartier de la Butte aux Cailles dispose déjà d’un cadre de vie relativement apaisé concernant la circulation automobile (zone 30). Cependant, la voiture occupe encore trop de place par rapport aux trottoirs et il demeure impossible pour les enfants et les familles de déambuler tranquillement sans crainte de croiser un véhicule à moteur. Cette piétonisation offrirait un espace réservé à la balade urbaine qui manque cruellement dans le 13e arrondissement (et à Paris en général). Enfin, une telle opération de piétonisation permettrait de valoriser le potentiel touristique et commercial du quartier qui dispose d’un patrimoine architectural et urbanistique remarquable. Dans un premier temps, la piétonnisation pourrait être testé dans le cadre d'une extension de l'opération "Paris Respire" au quartier de la butte aux Cailles. Mieux se Déplacer à Bicyclette 13eme est une association qui fait la promotion du vélo dans le 13e arrondissement. Suivez notre actualité www.mdb13.fr, contactez-nous mdb13@mdb-idf.org

Culture et patrimoine

 Tout Paris

Paris Parle Poésie : création populaire et participative

Budget Participatif 2017

Paris Parle Poésie, c'est une série de vidéos qui propose de découvrir Paris et ses habitants à travers la poésie. Dans des vidéos courtes (2 min), des auteurs (confirmés et amateurs) interprètent un poème dans des lieux ordinaires ou extraordinaires de Paris : une rue, un parc public, une cour d'immeuble, le métro, les travées d'un marché, un lieu associatif, etc. Les poèmes peuvent aborder différents thèmes : l'identité, l'intime, l'amour, la lutte sociale, la recherche du bonheur, l'exclusion, le voyage, la société de consommation, le quotidien, le vivre ensemble... Chaque vidéo est tournée en quelques heures, puis montée et produite par l'équipe de l'association Appelle-Moi Poésie. L'ensemble des vidéos pourra être diffusé de différentes manières : - sur une plateforme numérique à laquelle on pourra accéder depuis le site de la mairie de Paris, - sur des écrans disponibles dans le métro ou des lieux publics de la Ville Paris - sur une page Facebook dédiée où les Parisiens pourront commenter et partager les vidéos avec leurs proches Nous proposons de réaliser 20 vidéos sur une année. Une attention particulière sera apportée au choix des auteurs-performeurs. Nous souhaitons qu'ils soient d'une grande diversité (âges, sexes, cultures, sensibilités artistiques, lieux d'habitation dans Paris, etc) afin de refléter toute la richesse de la population parisienne. Comment chaque Parisien peut-il y participer ? Les auteurs-performeurs et leurs poèmes pourront être choisis par l'association Appelle-Moi Poésie, en concertation avec la mairie de Paris et des habitants. Chaque tournage sera annoncé à l'avance afin que les Parisiens qui le souhaitent puisse venir y participer. Pourquoi la poésie ? La parole poétique se fait rare dans un monde qui devient de plus en plus violent et troublant. La poésie permet, de façon concise, percutante et universelle, d'exprimer les sentiments des femmes et des hommes dont les destins se croisent dans Paris.

Ville intelligente et numérique

 75003

Marrais conecté, histoire numérisé

Budget Participatif 2017

Objective de ce projet est de rendre la ville de Paris est ces arrondissements, Marais en premier par son patrimoine culturel et historique, encore plus attirante et accessible pour ces citoyens et les visiteurs, par le biais des technologies numériques avec des applications interactives en plusieurs langues en ligne pour les utilisateurs des ordinateurs et smartphones . Créer un contenu multimédia, liés aux cartes interactives, avec la géolocalisation et le Web, pour faciliter la visite des lieux aux utilisateurs des cette application qui pourront créer ainsi leur propre parcours affectif Marais. Cette version du projet de l’annee 2017 et plus ciblee et propose que le 3 ème Arrondissement deviene le premier lieu d’expérimentation et de mise en place de ce projet, par la mise en place des bornes – écrans tactiles dans le parc du Square du Temple, afin que les plus et moins jeunes peuvent tout en s’amusant apprendre l’histoire de sa ville, s’enrichir des connaissances inédites des lesquelles déborde ce quartier historique. Produire une première vidéo qui retraçerai une partie de l’histoire de Carreau du Temple et de ce quartier, récolter les temoignages des habitants du Marais et ainsi rendre l’hommage aux différents métiers d’art et aux artisans qui les ont perpétuée aux fil des siècles.
Bien évidement cette ambition de mettre en évidence l’histoire par la production d’une vidéo est un travail de mémoire et de sauvegarde de patrimoine historique et affectif de tous les habitants du 3 ème arrondissement. La mise en évidence de la richesse historique se fera par le biais des interviews vidéos, photos, documentation écrite, des temoignages, des souvenirs, des documents de familles liées a l’histoire de notre quartier pour les sauver de l’oubli. Le projet nous permeterai a sauvegarder et mettre en place des moyens de transfert intergénérationnel des mémoires sur une platforme numérique et sauvegardes dans une base de donnée évolutive et accessible a tous.

Environnement

 BIBLIOTHEQUE MARGUERITE AUDOUX, 75003 PARIS

création d'un observatoire scientifique des oiseaux du 75003

Budget Participatif 2017

Nos amis les oiseaux vivent dans l’espace public et contribuent à notre qualité de vie en animant l’espace visuel et sonore par leur présence et leurs chants. Il n’y a pas que les pigeons à Paris, il y a une foultitude de passereaux migrateurs ou non, mésanges, moineaux,… Vivre en milieu urbain ne doit pas nous déconnecter de la nature et plus particulièrement du contact avec les oiseaux. La création d’un observatoire des oiseaux parisiens du 3ème arrondissement de Paris nous permettra de mieux les connaître pour mieux les protéger. - Création d’un CENTRE DE RESSOURCES via un site web dédié et interactif, en collaboration avec la Bibliothèque Marguerite Audoux - Recueil des données : - Localiser, identifier, observer, enregistrer les images et les sons, répertorier les espèces, les habitats, l’éco-système, dans l’espace public du 3ème arrondissement. - Répertorier les représentations des oiseaux dans l’imaginaire (peinture, poésie, littérature, cinéma, musique, cultures, mythes et légendes Analyse des données (Implication de scientifiques, ornithologues, anthropologues, sociologues…) Restitution des données - Création de la FETE ANNUELLE DES OISEAUX, pendant une semaine au printemps (événements, animations, conférences, exposition, projection de films, concert musique…). Partenariats à rechercher avec : - Parcs et Jardins - Ecoles (primaires, de musique, pour personnes en situation de handicap visuel, …) - Bibliothèques -LPO -CORIF - Scientifiques - Plan bio-diversité de Paris 2011-2015 - Maison Paris-Nature à Vincennes

Cadre de vie

 JARDIN DE L'HOTEL SALE - LEONOR FINI, 75003 PARIS

Un espace réorganisé pour un square partagé

Budget Participatif 2017

Le square Léonor Fini est situé en prolongement du musée Picasso. Ce petit square est fréquenté par de nombreux habitants d’âges différents avec des usages et attentes différents. Comment mieux organiser l’espace pour tenter de répondre à tous ces usages, de mieux respecter le monde végétal tout en conservant son cachet historique ? Conserver les deux pelouses et les maintenir en état : déterminer quel type de pelouse planter : des espèces plus résistantes ?, organiser une plantation de pelouse intégrant la participation des habitants en les faisant semer les graines (mieux respecter ces espaces de verdure). Organiser un espace pour les jeux de ballons : cela fait deux éditions du BP qu’un projet de city-stade est déposé dans le quartier sans succès : les enfants (- de 18 ans) ont besoin d’un lieu sécurisé pour jouer (afin de ne pas courir sur la route chercher les ballons) et d’un lieu où ils ne dérangent pas les autres usagers du square. Ces jeux de ballons existent déjà. Nous proposons de dédier un espace aux jeux de ballons sur la partie droite du jardin (en regardant le musée Picasso) en mettant en place des protections (filets ?) permettant les jeux de ballons mixtes (basket/football). Lors des travaux du musée Picasso, cet espace avait été libéré et avait été naturellement utilisé pour les jeux de ballons. Il s’agira également de faire respecter l’interdiction de jeux de ballons dans le reste du jardin. Conserver une table de ping-pong au sein du square. Déplacer et remplacer les jeux pour les enfants sur le côté gauche (en regardant le musée Picasso) en privilégiant des petites structures en bois : petites cabanes, petit toboggan, petit train. (nouveaux jeux comme ceux installés récemment au square du Temple qui se fondent mieux dans l’environnement et qui paraissent plus adaptés aux enfants). Indication sous forme de panneau d’information du lieu des toilettes publiques le plus proche pour éviter les coins « urine ». Avec le soutien du CQ Archives

Cadre de vie

 Rue Charles Hermite, 75018 PARIS

Redynamiser le square Charles Hermite

Budget Participatif 2017

Les parcs et jardins sont par définition des lieux de rencontres et d'activités. Or le square Charles Hermite ne joue plus son rôle de lieu de socialisation que lors de rares occasions comme la fête de quartier. En dehors de quelques événements, il est déserté par les familles et enfants. Les jardins partagés ne sont plus ou peu entretenus et il n'est pas rare d'y trouver des détritus voire des seringues... Il est occupé par des personnes qui y vont pour ne pas être vues. L'objectif est donc de redonner vie au square et de lui redonner son rôle de lieu de rencontres intergénérationnelles. Nous souhaitons y installer un kiosque (comme celui du square Paul Robin par exemple) qui constituerait un espace jouant le rôle de scène, d'estrade, où pourraient s'installer des musiciens ou des acteurs voulant répéter ou performer. Ce kiosque serait visible depuis l'extérieur du square afin de susciter la curiosité et inciter les passants à y rentrer. Face à cette scène, penser à un espace où le public pourrait prendre place pour pique-niquer et observer les spectacles (pelouses, bancs). Pour les enfants l'offre de jeux existants pourrait être complétée par l'installation (d'un parc) de trampolines. Enfin nous souhaiterions la création d'un espace dédié à la pétanque, les boulistes jouant actuellement dans l'allée où se trouvent les jardins partagés.

1 2 3